La langue française

Renâclant

Définitions du mot « renâclant »

Trésor de la Langue Française informatisé

RENÂCLER, verbe

I. − Empl. intrans.
A. − [Le suj. désigne un animal, en partic. un cheval] Renifler fortement pour manifester du mécontentement, un refus (v. renifler I A 1). Le valet de Bellombre (...) attelait le cheval qu'il avait amené, quoique l'animal renâclât de peur à l'aspect terrifiant pour lui du squelette et à l'odeur fauve du loup dont le sang tachait la neige (Gautier, Fracasse, 1863, p. 175).
P. ext. Renifler fortement. Il remonta le Nil à Ourondogami: les hippopotames renâclaient dans l'eau (A. France, Servien, 1882, p. 79).Nous revenions à pas lents par le marché où les chameaux renâclaient en broutant du bois sec (Jammes, Rom. du lièvre, Notes sur Alger, 1903, p. 284).
P. anal. Mon père lança le volant sans résultat. Le moteur toussait, râlait, renâclait sans se décider (Duhamel, Terre promise, 1934, p. 84).
B. − [Le suj. désigne une pers.] Renifler fortement (v. renifler I A 2). Ses narines en furent tout humectées et il dut renâcler un bon coup avant de reprendre sa démonstration (Drieu La Roch., Rêv. bourg., 1937, p. 214).
II. − Empl. trans. indir.
A. − [Le suj. désigne une pers.] Témoigner de la répugnance, de la mauvaise volonté (devant une obligation désagréable ou une chose qui provoque le dégoût). Synon. rechigner.Renâcler à la besogne, à une démarche; renâcler devant un problème, un obstacle; exécuter une corvée sans renâcler. Lantier prétendait maigrir (...), renâclait sur les potées de pommes de terre (Zola, Assommoir, 1877, p. 649):
Oui, c'est vraiment cet amour du risque, du péril, le sombre et malsain attrait des embêtements, qui pousse les mâles à se fourrer dans ce guêpier [le mariage]. S'ils y renâclent un peu, le monde parle de leur « lâcheté ». Montherl., Démon bien, 1937, p. 1255.
Empl. abs. De mon temps tout le monde chantait (...). Dans la plupart des corps de métiers on chantait. Aujourd'hui on renâcle (Péguy, Argent, 1913, p. 1103).
B. − [Le suj. désigne un cheval] Renâcler devant un obstacle. Nous avancions assez lentement, car (...) nos montures renâclaient devant les degrés glissants (Mille, Barnavaux, 1908, p. 171).
Prononc. et Orth.: [ʀ ənɑkle], (il) renâcle [-nɑ:kl]. Ac. 1694-1740: renasquer; 1762: renâcler, renasquer, renifler; dep. 1798: renâcler. Étymol. et Hist. 1. 1725 intrans. « crier après quelqu'un » (N. Ragot, Vice puni ou Cartouche, d'apr. Sain. Sources Arg. t. 1, p. 336a); 2. 1762 id. « faire un certain bruit en retirant impétueusement son haleine par le nez, lorsqu'on est en colère » (Ac., s.v. renasquer, forme qualifiée de ,,pop.``); 1848 p. ext. (Flaub., Champs et grèves, p. 163: nous sommes montés dans notre wagon [...] la bête de fer a renâclé comme un cheval qui piaffe); 3. a) 1819 intrans. « hésiter, refuser de faire » (Boiste); b) 1835 il renâcle à cette besogne (Ac.). Altér. tardive, peut-être par croisement avec renifler*, du m. fr. renaquer (1355 renaquer arriere) « réfréner par des tergiversations » (lat. retro revocanda, Liv. II, 45,7) Bersuire, Tit.-Liv., Bibl. nat. fr. 20312 ter, fol. 44 r ods Gdf. Compl.; av. 1555 renasquer « témoigner sa colère en ronflant, jurant » Tahureau, Prem. dial., p. 31 ds Hug., s.v. renaguer), dér. à l'aide du préf. re-*, de l'a. fr. naquier « flairer » (1260-80 pic., Guillaume d'Amiens, Dit, éd. A. Jeanroy, 135 ds Romania t. 22, 1893; encore relevé au xvies., Hug.), nascïer « parler du nez » (fin xiiies., Gautier de Bibbesworth, Traité, 1074 ds T.-L.), le type en [-K-] relevé bien au-delà du domaine pic. (cf. bourg. naquai) s'expliquant plutôt par une infl. des dér. du rad. nak-, de sens voisin, (m. fr. naquer « mordre (en parlant d'un chien); ronger » Cotgr. 1611; v. FEW t. 7, p. 27b) que par une ext. du type dial. Nascier est issu du lat. vulg. *nasicare, dér. de nasus, v. nez. Fréq. abs. littér.: 71.
DÉR. 1.
Renâclement, subst. masc.Reniflement bruyant d'un animal ou d'une personne. Ce petit homme sur le dos, (...) ronflait avec un bruit de tuyau d'orgue, des renâclements prolongés, des étranglements comiques (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Avent. paris., 1881, p. 767).Le cheval (...) repartait, tendant le cou avec un renâclement qui lui faisait trembler le ventre (Giono, Que ma joie demeure, 1935, p. 57).P. anal. De la pièce voisine venait le langage haché de la machine à écrire, le renâclement de son petit chariot (Colette, Chambre hôtel, 1940, p. 179).[ʀ ənɑkləmɑ ̃]. 1reattest. 1837 (Th. Gautier, Fusains et eaux-fortes, p. 194 ds Quem. DDL t. 25: renâclement d'un serpent de mer); de renâcler, suff. -(e)ment1*.
2.
Renâcleur, -euse, adj.,rare. Qui renâcle. Cheval renâcleur (Rob.). Au fig. Qui proteste. Synon. grognon, râleur. (Dict. xxes.). [ʀ ənɑklœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1881 (Rigaud, Dict. arg. mod.); de renâcler, suff. -eur2*.
BBG.Esnault (G.). Lois de l'Arg. R. de Philol. fr. 1929, t. 41, p. 120. − Quem. DDL t. 25 (s.v. renâclement).

Wiktionnaire

Forme de verbe

renâclant \ʁə.nɑ.klɑ̃\

  1. Participe présent de renâcler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENÂCLER. v. intr.
Renifler bruyamment en signe de colère. Il se dit des Animaux. Il se dit aussi, figurément et familièrement, de Ceux qui témoignent de la répugnance pour quelque chose. On voudrait le décider, mais il renâcle. Il renâcle à cette besogne, à cette démarche.

Phonétique du mot « renâclant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renâclant renaklɑ̃

Citations contenant le mot « renâclant »

  • Depuis le début de la crise, la leader du parti social-démocrate, applaudie pour sa poigne de fer face au virus, bénéficiait d’un très fort soutien de la population et de l’ensemble de la classe politique. Mais depuis la mi-avril, le consensus commence à se fissurer. Mette Frederiksen est accusée par certains d’en faire trop et de mettre en danger l’économie, en renâclant à déconfiner. La banque centrale du Danemark prévoit une contraction du PIB de 3 à 6 %, selon la durée de la crise. , Premier à rouvrir ses écoles, le Danemark s’interroge sur la vitesse du déconfinement - Pontivy.maville.com
  • L’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler, la polarisation politique de l’Europe et la marche à la guerre vinrent briser l’idéal irénique de Zweig. Il faut choisir son camp. Spontanément antinazi, il n’en chercha pas moins à temporiser, calibrant avec prudence ses interventions publiques et renâclant à collaborer aux revues antifascistes, témoignant, comme le lui reprochait à ce propos Klaus Mann, d’une « hésitation anémique ». Il faut que ses livres soient jetés au feu, et sa maison perquisitionnée, pour qu’en 1934 il se résolve à l’exil, emportant avec lui la nostalgie d’un monde perdu. À Londres, à New York, puis au Brésil, où il s’installa en 1940, il s’autorisa bien quelques attaques contre le Reich et ses alliés ; mais forte était la tentation de tourner le dos à l’histoire, comme l’avaient fait ces pêcheurs des bords de Seine qui, le 21 janvier 1793, surveillaient placidement leurs lignes à quelques pas de la place où l’on guillotinait Louis XVI, et auxquels Zweig consacra un texte à l’hiver 1941. On sait comment s’acheva cette « vie assiégée par la politique », selon son mot : le 22 février 1942, Zweig et sa femme Lotte mettaient fin à leurs jours. Le Monde diplomatique, Stefan Zweig ou l’horreur de la politique, par Antony Burlaud (Le Monde diplomatique, avril 2020)
  • Penss est un rêveur. Il préfère passer des heures à regarder l’eau du ruisseau onduler, les fleurs s’épanouir ou les nuages s’étirer dans le ciel que d’aller pêcher ou chasser. En cette période préhistorique, son clan lui en veut de ne pas participer à la survie du groupe en renâclant à traquer le gibier. Mais Penss cherche quelque chose, il voit plus loin. Et encore plus loin suite à la séparation de son clan et la mort de sa mère : il va comprendre le cycle de la vie des végétaux et faire une première et prometteuse expérience d’agriculture. Penss voit plus loin mais surtout, il veut faire partie d’un monde qu’il sait plus grand et plus fort que lui, à tout jamais. , Penss et les plis du monde | BoDoï, explorateur de bandes dessinées - Infos BD, comics, mangas
  • Autre difficulté qui enfle : les tensions sur le règlement des factures, qui fragilisent encore plus la trésorerie des entreprises. Les témoignages affluent sur le bureau du médiateur des entreprises de grands groupes renâclant à payer dans les temps leurs fournisseurs. Interrogé jeudi 26 mars, Pierre Pelouzet, le médiateur national, comptabilisait « une flambée des dossiers avec 150 saisines sur les sept derniers jours, soit l'équivalent d'un mois et demi avant la crise du coronavirus, et 400 questions dont une partie se transformera en saisine ». Les Echos Executives, Coronavirus : sauver sa trésorerie, le nerf de la guerre pour les PME, Gestion de trésorerie - Les Echos Executives
  • Crise sanitaire oblige, le temps est toutefois compté. D’où la décision d’évacuer les Français en plusieurs vagues. Ce mercredi soir, un avion militaire A320 devait décoller de Paris, pour un retour programmé vendredi soir ou samedi matin, avec à son bord une première fournée de 220 Français. Un décollage encore sous conditions, les autorités chinoises renâclant devant le statut «militaire» de l’avion, qui ne peut atterrir sans autorisation de leur part… Libération.fr, Coronavirus : le rapatriement «complexe» des Français de Wuhan - Libération
  • Dans les échanges interbancaires, la devise égyptienne est tombée à près de 16 pour un dollar , contre 15,50 jeudi, mais dans de très faibles volumes, les banques renâclant à se séparer de leurs rares dollars. Investir, La pénurie de dollars limite la chute de la livre égyptienne, Infos Forex - Investir-Les Echos Bourse
  • La résistance est tripale et peu rationnelle au sein d’une population très consciente que la planète brûle mais renâclant à agir. Cette mise au ralenti déclenche comme un sentiment de perte d’une innocence laissant flotter les rubans de l’insouciance. Les Français envoiturés veulent encore des bretelles d’accès sans ceintures. Ils se rêvent toujours en Isadora Duncan, cheveux au vent dans son cabriolet. Même s’ils savent pertinemment qu’elle a fini étranglée par son écharpe passée dans l’essieu de la roue arrière. Libération.fr, De 130 à 110, l’auto à zéro - Libération

Traductions du mot « renâclant »

Langue Traduction
Anglais snorting
Espagnol bufido
Italien snorting
Allemand schnaubend
Chinois s
Arabe الشخير
Portugais bufar
Russe сногсшибательный
Japonais いびき
Basque snorting
Corse snorting
Source : Google Translate API

Renâclant

Retour au sommaire ➦

Partager