La langue française

Ralinguer

Sommaire

  • Définitions du mot ralinguer
  • Étymologie de « ralinguer »
  • Phonétique de « ralinguer »
  • Citations contenant le mot « ralinguer »
  • Images d'illustration du mot « ralinguer »
  • Traductions du mot « ralinguer »
  • Synonymes de « ralinguer »

Définitions du mot ralinguer

Trésor de la Langue Française informatisé

RALINGUER, verbe

MARINE
A. − Empl. trans.
1. Coudre une ralingue sur les bords d'une voile. Ralinguer une voile. (Dict. xixeet xxes.).
2. Orienter une voile de telle sorte que, les ralingues étant parallèles à la direction du vent, elle batte au vent sans se remplir. Il faut (...) ralinguer ou masquer le perroquet de fougue (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud, t. 2, 1842, p. 231).
B. − Empl. intrans. [En parlant d'une voile] Battre violemment au vent. Synon. partiel faseyer.L'éclaircie que nous attendions avec inquiétude apparut au sud-ouest, et une heure plus tard notre unique petite voile d'avant ralinguait contre le mât (Baudel., Avent. Pym, 1858, p. 171).
Prononc. et Orth.: [ʀalε ̃ge], (il) ralingue [ʀalε ̃:g]. Att. ds Ac. dep. 1835. Chevrillon, Bret. hier, II, 1925, p. 12: relinguer. Étymol. et Hist. 1. a) 1687 intrans. « battre au vent (en parlant d'une voile) » (Desroches, Dict. des termes propres de mar., p. 446); b) 1797 « orienter une voile de telle façon que la ralingue latérale soit dans le lit du vent » (Voy. La Pérouse, t. 2, p. 149); 2. a) 1691 trans. « orienter une voile pour qu'elle soit parallèle à la direction du vent » (Ozanam, p. 260); b) 1773 « garnir, border une voile de ses ralingues » (J. Bourdé de La Villehuet, Manuel des marins d'apr. FEW t. 16, p. 668a). Dér. de ralingue*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

ralinguer transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Border une voile de ralingues.
    • Les voiles sont faites, il n’y a plus qu’à les ralinguer.
  2. (Marine) Orienter les voiles de manière à ce que leur plan se trouve dans la direction du vent.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Marine) (Intransitif) (Pour une voile) Battre, ne plus prendre le vent.
    • Les focs ralinguaient, tandis que le hunier et le flèche recevaient les derniers souffles venus du couchant. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 2-14, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  4. (Par extension) Battre au vent.
    • Hormis ces gardes centrafricains en uniforme impeccable et au garde-à-vous, entonnant à l’aube l’hymne national avant d’effectuer le salut au drapeau qui ralingue au vent, sur une place en terre battue bordée de 4 × 4 et de camions cabossés, les maîtres de ces lieux sont tous occidentaux et rompus aux réalités des conflits qui ravagent le continent. — (Joan Tilouine, Au cœur de l’Afrique, une ONG en guerre au nom de la nature, Le Monde. Mis en ligne le 8 mai 2020)
  5. (Figuré) (Par analogie) (Intransitif) (Familier) Frissonner de froid et trembler comme une voile qui ralingue.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RALINGUER. v. tr.
T. de Marine. Border une voile de ralingues. Les voiles sont faites, il n'y a plus qu'à les ralinguer. Intransitivement, Mettre une voile à ralinguer, La mettre en ralingue.

Littré (1872-1877)

RALINGUER (ra-lin-ghé), je ralinguais, nous ralinguions, vous ralinguiez ; que je ralingue, que nous ralinguions, que vous ralinguiez.
  • 1 V. a. Terme de marine. Garnir une voile de ses ralingues.
  • 2 V. n. Orienter une voile de telle façon que la ralingue latérale en soit dans le lit du vent. Lorsque nous fûmes sur la passe, les vents sautèrent à l'ouest-nord-ouest, en sorte qu'il fallut ralinguer, et même mettre le vent sous les voiles, La Pérouse, Voy. t. II, p. 149, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RALINGUER, v. n. (Marine.) on sous-entend le verbe faire. C’est faire couper le vent par la ralingue, ensorte qu’il ne donne point dans les voiles. Voyez l’article suivant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ralinguer »

Dénominal de ralingue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ralinguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ralinguer ralɛ̃ge

Citations contenant le mot « ralinguer »

  • Enfin, un dernier conseil pour les bescherellisants débutants : se jeter sur le Répertoire des verbes, qui se trouve en fin de manuel. On y découvrira avec émerveillement combien il existe de verbes à jamais obscurs (‘‘tauper’’, ‘‘vioquir’’, ‘‘vidimer’’, ‘‘strapasser’’, ‘‘ralinguer’’…). Et bonheur de la frustration : si le Bescherelle nous apprend que l’improbable ‘‘ziber’’ se conjugue comme le banal ‘‘aimer’’, que le foudroyant ‘‘saccharifier’’ se comporte comme ‘‘étudier’’, jamais il ne donne la définition de ces étrangetés. L'Obs, Un plaisir honteux : aimer le Bescherelle !

Images d'illustration du mot « ralinguer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ralinguer »

Langue Traduction
Anglais reel
Espagnol carrete
Italien bobina
Allemand spule
Chinois 卷轴
Arabe بكرة
Portugais bobina
Russe бобина
Japonais リール
Basque bobina
Corse bobina
Source : Google Translate API

Synonymes de « ralinguer »

Source : synonymes de ralinguer sur lebonsynonyme.fr
Partager