La langue française

Rafle

Sommaire

  • Définitions du mot rafle
  • Étymologie de « rafle »
  • Phonétique de « rafle »
  • Citations contenant le mot « rafle »
  • Traductions du mot « rafle »
  • Synonymes de « rafle »

Définitions du mot rafle

Trésor de la Langue Française informatisé

RAFLE1, subst. fém.

BOTANIQUE
A. − Ensemble du pédoncule central ou axe et des ramifications d'une grappe de fruits, en particulier d'une grappe de raisins. Synon. râpe (v. ce mot II).Rafle de raisin. Prenez de belles groseilles (...) égrenez-les pour que le bois de la rafle ne donne pas d'âcreté au jus (Viard, Cuisin. impérial,1814, p. 421).La rafle ou pédoncule qui portait les grains, la pellicule de ces grains et les pépins ou graines sont mélangés lorsqu'on écrase le fruit mûr pour obtenir le moût qui (...) donnera le vin (Wurtz, Dict. chim.,t. 3, 1878, p. 682).
B. − Axe de l'épi femelle de maïs. Les grains de maïs sont fixés sur un épi appelé « rafle » (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 501).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ:fḽ], [ʀafḽ]. Ac. 1694: rafle, raffe; 1718-1798: rafle, raffe, rape; dep. 1835: rafle, raffe, râpe (id. ds Littré, Rob.). Étymol. et Hist. 1. 1549 « ensemble du pédoncule et des pédicelles d'une grappe (de raisin, de maïs) » (Est.); 2. 1842 « axe renflé de l'épi de maïs » (Ac. Compl.). Peut-être issu de rafle2* (la rafle serait ce qui reste d'une grappe privée de ses grains).

RAFLE2, subst. fém.

A. −
1. Fam. Action de s'emparer de tout ce qui tombe sous la main sans rien laisser. Synon. razzia (fam.).Faire une rafle. Que faire? Prendre ce qui restait, faute de mieux (...). Sans choisir, sans hésiter, j'exécutai une rafle générale: je ramassais quelques plâtres et quelques tableaux, des livres de marine (...), tout le bric-à-brac des ministères (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 312).
Vieilli. Faire rafle. Les voleurs sont entrés dans cette maison et y ont fait rafle (Ac.1798-1878).L'Espagnol avait fait rafle, prudemment, de tout ce qui se trouvait devant lui (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 297).
2. JEUX. Coup où chacun des dés amène le même point et fait gagner toute la mise. Rafle d'as, de rois; amener rafle; faire rafle. Plusieurs dés jetés un grand nombre de fois amènent toujours rafle de six (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb.,t. 2, 1821, p. 132).
B. − Arrestation massive opérée par la police à l'improviste. Synon. descente* (de police), coup de filet* (fam.), razzia (vieilli).Rafles de prostituées sur la voie publique; la police opère des rafles; être pris, ramassé dans une rafle; les rafles de la Gestapo. Alexis fut expédié à Saint-Pétersbourg. Là, il fut ramassé au bout de deux jours (...) dans quelque rafle, et jeté en prison (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 121).Un jour où il avait été pris dans une rafle, car il aimait les filles, mon père lui avait évité le poste (Giraudoux, Bella,1926, p. 96):
... Louise s'était fait choper à Lyon, une malchance... Prise dans une rafle ordinaire, elle avait été identifiée, une rare déveine, et évidemment aussitôt embarquée. Triolet, Prem. accroc,1945, p. 244.
C. −
1. CHASSE. Filet vertical à double maillage servant à prendre de petits oiseaux (grives, bécasses, merles). La chasse à la rafle se fait pendant la nuit la plus obscure (Baudr.Chasses1834).
2. PÊCHE. ,,Filet de pêche garni d'ailes et ayant plusieurs ouvertures à chaque extrémité`` (Chesn. t. 2 1858).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ:fḽ], [ʀafḽ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2etiers du xiiies. rafe « instrument pour racler le feu » (Dit outils de l'hostel, 217 ds T.-L.); 2. a) 1371 « jeu de dés où l'on peut enlever toutes les mises d'un seul coup » (doc. ap. B. Prost, Inventaires mobiliers et extraits des comptes des ducs de Bourgogne, t. 1, p. 269: jeu de la raffle); b) av. 1589 « coup où chacun des dés amène le même point, ce qui fait gagner toute la mise » (Baïf d'apr. FEW t. 16, p. 653b); 1611 (Cotgr.); 3. a) 1585 « butin » (Cholières, 8eMatinée, p. 296 ds Hug.); 1645 faire rafle « enlever tout » (Corneille, Suite du Menteur, I, 1 ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 4, p. 292); b) 1828-29 « arrestation en masse faite à l'improviste » (Vidocq, Mém., t. 2, p. 101); 4. a) 1680 « filet de pêche à plusieurs entrées » (Rich.); b) 1680 « filet à double maille, pour prendre les oiseaux » (ibid.). Empr. au m. h. all.raffel « instrument pour racler le feu » (FEW t. 16, pp. 653-654). Fréq. abs. littér.: 48. Bbg. Quem. DDL t. 30.

Wiktionnaire

Nom commun 1

rafle féminin

  1. (Pêche) Filet garni d’ailes, possédant des ouvertures à chaque extrémités.
  2. (Chasse) Filet destiné à attraper de petits volatiles.
  3. Action de rafler.
    • Les voleurs sont entrés dans cette maison et y ont fait une rafle.
  4. Opération de police qui consiste à cerner un endroit et à appréhender tous ceux qui s’y trouvent.
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu’une brigade de flics avait cernés. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 79)
    • «La grande rafle des 16 et 17 juillet 1942 n’a été ni la première ni la dernière de ces opérations raciales conduites par la police française. C’était néanmoins la plus importante, la plus emblématique de ces actions répressives», témoigne Maurice Rajsfus dans La rafle du Vel d’Hiv’. — (Esther Paolini, La rafle du Vél’ d’Hiv’, symbole de la collaboration avec le régime nazi, lefigaro.fr, 16 juillet 2017)
  5. (Jeux de dés) Quand les dés affichent tous la même valeur, ce qui fait gagner la mise.
    • Rafle de six.
    • Faire rafle.

Nom commun 2

rafle \ʁɑfl\ féminin

  1. Grappe de raisin qui n’a plus de grains.
    • Le tannin, qui vient de la rafle, des pépins et des pellicules donne de l’âpreté ; c’est à ce principe qu’il faut rapporter la plus ou moins longue conservation du vin. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 136)
    • Les raisins vendangés vont d’abord subir l’égrappage (ou éraflage) qui consiste à égrener les grappes, de façon aujourd’hui mécanique, afin d’éliminer la rafle qui contient des tannins astringents et râpeux souvent indésirables. — (Martine Camilleri, Vin sur 20, page 158, Ellébore, 2005)
    • L’observation de la rafle à des températures supérieures à 12° montre que celle-ci est plus souple voire caoutchouteuse ce qui rend l’égrappage plus difficile. À des températures comprises entre 5 et 12°, la rafle est plus ferme et l’égrappage plus facile. — (Claude Gros & Stéphane Yerle, Guide pratique de la vinification en rouge, page 43, Dunod, 2009)
  2. Partie centrale d’un épi de maïs.
    • Les rafles (de maïs) dégagent un léger parfum qui peut dénaturer les mets les plus fins ; notamment les poissons blancs et fruits de mer. — (les rafles de maïs)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAFLE. n. f.
Grappe de raisin qui n'a plus de grains. Le vin peut se boire plus tôt quand on égrène les raisins et qu'on ne met pas la rafle dans la cuve. Les vignes ont coulé; il n'y a presque pas de grains, il n'y a que la rafle. Quelques-uns disent Raffe, et d'autres Râpe.

Littré (1872-1877)

RAFLE (ra-fl') s. f.
  • 1Grappe de raisin qui n'a plus de grains. Les oiseaux ont mangé tous les grains ; il ne reste plus que la rafle. On achève d'emplir le tonneau avec des grappes de raisins dont on a ôté les grains et qu'on appelle communément rafles, Dict. des arts et mét. Vinaigrier.
  • 2 Terme de botanique. Pédoncule central ou axe d'une grappe, principalement d'une grappe de raisin ou d'un épi.

    Quelques-uns disent raffe, et d'autres râpe.

HISTORIQUE

XVe s. Pillez, rongez jusques aux os sans y laisser rifle ou raffle, Gerson, Harengue au roi Charles VI, p. 18.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. RAFLE, grappe de raisin. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Si amassour, si acopart [ses chefs], Si amirant, si amurafle [amassour, amirant, amurafle, sont des formes variées du mot émir] Vaillant une fueille de rafle N'ont pas conquis en leur assaut, Gautier de Coinsy, les Miracles de la sainte Vierge, p. 421 éd. abbé Poquet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rafle »

Ital. rappa ; piémont. rap ; de l'allem. Rappe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (XIIIe siècle) rafe (« instrument pour racler le feu ») ; (1371) jeu de la raffle « jeu de dés où l’on peut enlever toutes les mises d’un coup ») ; (Avant 1589) rafle (« coup de dés qui fait gagner toute la mise ») ; (1585) « butin » ; (1645) faire rafle (« enlever tout » — (Corneille, Suite du Menteur) ; (1828-29) « arrestation en masse faite à l’improviste » — (Vidocq, Mémoires, t. 2, page 101) ; (1680) « filet de pêche, filet pour prendre les oiseaux ». Emprunt au moyen bas allemand raffel (« instrument pour racler le feu »), lui-même de raffen (« saisir, agrafer »).
(Nom 2) (1549) Peut-être issu du précédent, la rafle étant ce qui reste d’une grappe privée de ses grains. Peut-être de râpe avec influence du premier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rafle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rafle rafl

Citations contenant le mot « rafle »

  • L’antisémitisme est toujours abominable. Il est plus insupportable encore dans le pays qui a été celui de l’affaire Dreyfus et de la rafle du Vel’ d’Hiv. De Olivier Rolin / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • L'éthique est le frein des perdants, la protection des vaincus, la justification morale de ceux qui n'ont pas su tout miser et tout rafler. De Roberto Saviano / Gomorra, 2007
  • @VilleColombes Un moment émouvant au cour duquel j'ai tenu à faire le lien entre la rafle du vel d'hiv et d'une part tous les génocides avant et après le nazisme; d'autre part les migrants pourchassés partout en Europe parce qu'ils sont différents Libération.fr, Peut-on comparer le sort des migrants à la rafle du Vel' d'hiv' ? - Libération
  • Dans le cadre de la commémoration nationale de la rafle du Vel d’hiv et d’hommage aux Justes de France, une cérémonie en mémoire des victimes de la rafle du 11 mai 1944 perpétrée à Gramat par les SS de la division Das Reich, se déroulera dimanche 19 juin à 11 h 30 devant la plaque commémorative de ce tragique évènement apposée sur un des piliers de la halle de Gramat. Sur cette plaque on peut lire l’inscription suivante "À Gramat où ils avaient trouvé refuge, aide et amitié, onze Français juifs hommes femmes et enfants membres des familles Fisbin, Goldstein, Scherman et Zysman, furent capturés le 11 ? mai 1944 par les SS de la Division Das Reich, torturés, déportés et exterminés à Auschwitz. Que ne soient jamais oubliées leur mémoire et celle des habitants de la région de Gramat qui ont sauvé les survivants. Pris dans cette même rafle M. Ruben Posso mort à Auschwitz". Des membres des familles des victimes de cette rafle assisteront à cette cérémonie. ladepeche.fr, Gramat. Une cérémonie en mémoire de la rafle du 11 mai 1944 - ladepeche.fr
  • Cette fois, les masques tombent. Les Nazis, le gouvernement Pétain et la police français. Entre le 16 et le 17 juillet 1942, 13 000 juifs, enfants, parents, vieillards, sont arrêtés. C’est la rafle du Vel d’hiv. Tous les juifs apatrides sont conduits rue Nélaton dans le 15e arrondissement dans un grand vélodrome, puis à la gare de Drancy, puis vers les camps d’extermination en Pologne. Ecoutez ce document saisissant de Radio Paris.  France Bleu, Saga 40 - Les Parisiens sous l'occupation : La Rafle du Vel d'Hiv

Traductions du mot « rafle »

Langue Traduction
Anglais roundup
Espagnol redondeo
Italien arrotondare
Allemand zusammenfassen
Chinois 围捕
Arabe جمع الشمل
Portugais arredondar para cima
Russe округлять
Japonais 切り上げする
Basque borobildu
Corse roundup
Source : Google Translate API

Synonymes de « rafle »

Source : synonymes de rafle sur lebonsynonyme.fr
Partager