Rabattage : définition de rabattage


Rabattage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RABATTAGE, subst. masc.

Action de rabattre; résultat de cette action.
A. − ARBORIC., HORTIC. [Corresp. à rabattre B 1 a] Le rabattage du scion est la première taille subie par l'arbre (...). La hauteur de rabattage dépend de la forme prévue. Un rabattage bas provoque le développement de ramifications latérales vigoureuses; un rabattage haut (taille légère) entraîne le développement de l'axe central et hâte la mise à fruit (Lar. agric.1981).
B. − CHASSE, VÉN. [Corresp. à rabattre C 1] Synon. battue, traque.[Le charretier:] Sûrement oui, que c'est le prince (...). À preuve qu'il est venu chasser dimanche avec l'Indien et qu'il a donné une « pièce quarante sous » à notre Guillaume pour le rabattage (A. Daudet,Pte paroisse, 1895, p. 132).
P. anal., fam. Action de racoler, de rechercher des adhérents, des clients pour une entreprise, un parti, etc. Synon. racolage.Le couvent de Saint-Joseph, école de Véronique, nous paraît de plus en plus une usine, une manufacture, une raffinerie de vierges (...). Il y a la religieuse jolie femme pour le rabattage des élèves (Bloy,Journal, 1902, p. 85).
C. − INDUSTR. LAITIÈRE. ,,Opération qui consiste à détacher à la main les portions de caillé restant adhérentes à la paroi des moules en les rabattant sur le fromage en formation de façon à faciliter la descente régulière du caillé dans les moules au cours de l'égouttage`` (Luq.-Boud. Lait. 1981).
D. − TECHNOLOGIE
1. Rabattage de la laine. ,,Action de dégager la laine qu'on peigne des nœuds ou bourrons qu'elle peut avoir`` (Ac. Compl. 1842).
2. ,,Chez les tonneliers, action de resserrer les ais d'un fût`` (Mots rares 1965).
3. Méthode d'exploitation d'une mine consistant à tracer au préalable dans le charbon les galeries du chantier et à prendre ensuite le charbon entre ces deux galeries. Le principe du rabattage (...) assurait (...) l'indépendance des deux services du charbon et du remblai (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p. 277).
Prononc. et Orth.: [ʀabata:ʒ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1723 « rabais » (Savary); 2. 1869 « action de supprimer certaines branches d'arbre » (Littré); 3. 1875 « action de rabattre le gibier » (Lar. 19e); fig. 1902 (Bloy, loc. cit.). Dér. de rabattre*; suff. -age*.

Rabattage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

rabattage \ʁa.ba.taʒ\ masculin

  1. (Chasse) Action de rabattre.
    • Le rabattage du gibier.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rabattage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABATTAGE. n. m.
Action de rabattre. Le rabattage du gibier.

Rabattage : définition du Littré (1872-1877)

RABATTAGE (ra-ba-ta-j') s. m.
  • 1Action de dégager la laine qu'on peigne, des nœuds ou bourrons qu'elle peut avoir.
  • 2 Terme de jardinage. Suppression d'une ou de plusieurs branches, à l'effet de provoquer l'émission de jeunes pousses.
  • 3 Terme de tonnelier. Action de resserrer les ais d'un fût. Les opérations que la conservation des boissons exige en route, telles que le rabattage des pièces, l'ouillage…, Loi du 8 déc. 1814, art. 14.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rabattage »

Étymologie de rabattage - Littré

Rabattre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rabattage - Wiktionnaire

Mot composé de rabattre et -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rabattage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabattage rabataʒ play_arrow

Citations contenant le mot « rabattage »

  • Des surveillances physiques et téléphoniques permettent notamment d'observer le travail de rabattage mené surtout par l'un des trois hommes qui émerge comme l'organisateur de ce réseau. « Il allait au contact de personnes en situation irrégulière, principalement des Algériens, parfois des Tunisiens. On sentait aussi qu'il était connu dans le quartier, les gens le sollicitaient parfois. Et les échanges, argent contre documents, se faisaient en pleine rue », décrit une source policière. leparisien.fr, Un réseau de faussaires de Barbès piégé par un colis - Le Parisien
  • Il faudra investir aussi dans les transports, notamment la troisième ligne Mettis, un projet que je veux revoir complètement. Je veux examiner le rapport coût/avantage dans chaque décision. Une voirie en béton de bout en bout est-elle nécessaire ? La question est ouverte. Je ne ferai pas la troisième ligne au rabais mais en prenant en compte tous ces paramètres et en concertation avec les riverains et les commerçants. Sur le tracé, je ne m’engage à rien. Il faut forcément une liaison vers le sud. C’est sûr aussi qu’elle ne traversera pas Bellecroix. Les transports, ce n’est pas que Mettis mais aussi les navettes de rabattage, la navette fluviale, les petits bus, le plan vélo. Ce dernier ne pourra se dessiner qu’en prenant en compte toute l’architecture de la ville. C’est comme ça qu’on va progressivement la changer. Je ne vais pas construire un deuxième Pompidou ou un troisième musée mais utiliser les réserves que l’on a pour mettre en place un pavillon de la biodiversité. Je souhaite aussi rénover Sainte-Thérèse. Il faut sauver cette église. » La Semaine, Metz et Metz Métropole : les pleins pouvoirs pour François Grosdidier
  • En effet, un rabattage adéquat permet aux buissons de gagner en vitalité et d’être plus florifères. En outre, cela renforce la protection des végétaux contre les maladies et les ravageurs. , Magazine Lifestyle | Comment bien tailler vos buissons
  • Les différentes étapes sont : le sanglage, le guindage, la mise en crin, l'emballage, le point de fond, le rabattage, le piquage, pose du crin et pose de la toile blanche. La dernière étape est la pose du tissu et de la finition (double corde ou  cloutée). Concernant le choix des tissus, Véronique Morre rajoute : «  j'aime être à l'écoute de ma clientèle, souvent des femmes, entrer dans leur univers et les accompagner dans leur choix. J'aime les tissus, les toucher, c'est toujours un réel bonheur de terminer par la touche déco » France Bleu, Pau : la tapissière d'ameublement Véronique Morre donne un coup de jeune à vos canapés
  • Les tout derniers mineurs remontent des fronts de taille, vomis par à-coups des entrailles du Colosse, par les cages et les puits d’extraction, segment après segment. Le rabattage a commencé il y a longtemps, dès à vrai dire l’époque glorieuse du plein emploi et de la recrudescence tentaculaire des galeries. On venait alors d’ébaucher une loi générale qui ne cesserait par la suite, non sans controverses, d’imposer son évidence : l’exploitation des ressources — hydrocarbures en tête, et du haut de ses geysers, le pétrole brut — impliquait pour chacune un palier, une limite, un pic au-delà duquel la chaîne des intermédiaires, jusqu’aux consommateurs les plus occasionnels, n’auraient plus entre leurs doigts que peau de chagrin. On disait : il n’y en aura plus alors pour très longtemps. Puis le cours des terres rares s’étant tout à coup envolé, le bruit avait couru d’une pénurie contagieuse. Les premiers débauchages défrayaient la chronique, mais l’idée faisait son chemin, ralentie toutefois par les partisans du dogme adverse, dont les leaders conjecturaient l’abondance et multipliaient les forages. La désertion ici des galeries d’origine, se doublait là d’une ruée débordante de recrues nouvelles. On disait : il faudra bien un jour s’abstenir de redescendre. Puis ce fut le pic de l’or, celui du mercure. Le pic de l’osmium, le plus ravageur. Aujourd’hui qu’au pied du mur il faut évacuer dans l’urgence, on découvre à la fois l’étendue du labyrinthe et la foule innombrable qui le peuple : des millions d’âmes en peine, lampe-torche au front comme les poissons des abysses, refluant de la nuit, relevées des gisements, arrachées à ce qui reste des filons de soufre et de lithium, de potassium, de copernicium. S’extirpant de leur veine par les fissures de la roche-mère, les hommes arrivent de partout, passent un par un les portes d’aération, bifurquent plusieurs fois puis prennent en file dans les voies de roulage, se hissent dans les fosses, dans tous les trous, convergent en direction des couloirs, envahissent les escaliers, les élévateurs, pour se regrouper en silence hors de terre, épuisés, autour des terrils. Le même silence est observé partout, jusqu’à très loin à la ronde, sous le soleil de plomb. Il est interrompu par l’éboulement régulier, de n’importe quelle hauteur des versants, des résidus entassés et de leur train de poussière. Les amoncellements sont immenses, leur pouvoir d’attraction sur nous, colossal. L’aventure, sur la terre, de ce qui en a été soustrait, s’achève ici, devant ces crassiers, ces cônes plus ou moins tronqués, ces buttes-témoins aux airs de sabliers ou de pyramides, sur les pentes desquelles continueront de dévaler, pour longtemps sans doute encore, les rebuts des minerais du tungstène, du platine et du titane, et les déchets du césium, ceux du strontium, et les scories métastables du chrome et du manganèse. De l’antimoine. Mais j’en oublie… J’oublie l’étain, l’argent et le nickel, le fer et le silicium ; j’oublie l’uranium, l’aluminium, le phosphore et le tantale ; j’oublie le cuivre, le zinc et le tellure ; j’oublie l’arsenic et le sodium ; j’oublie le magnésium et j’oublie le carbone, l’atome à tout faire, l’immortel corvéable. Club de Mediapart, COLOSSE | Le Club de Mediapart
  • Qu’il est doux de retrouver ses repères. Le célèbre viaduc de Thionville thrombosé, l’adrénaline qui grimpe au niveau de la patte d’oie A30 - A31, la bonne vieille file indienne de la sortie vers l’A4, le binz de l’arrivée vers Metz à 90 avec rabattage spectaculaire sur la voie du milieu et, plus loin, l’enfer des 60 kilomètres du trajet vers Nancy. , Culture - Loisirs | A31 mon amour !
  • Ce dernier décrit également des mentions effacées au blanco sur des listes d’émargements ou encore des procurations acceptées à tort. « Sur un PV, un assesseur estime qu’un président de bureau de vote s’est livré à du rabattage d’électeurs, ce qui est interdit », ajoute Ingrid Brûlant, une autre colistière. Autant de griefs qui ont « faussé l’élection », selon Violette Spillebout. , Elections municipales à Lille : Les deux candidats battus par Aubry contestent l’honnêteté du scrutin au tribunal administratif

Traductions du mot « rabattage »

Langue Traduction
Corse drawdown
Basque drawdown
Japonais ドローダウン
Russe выборка
Portugais rebaixamento
Arabe انسحاب
Chinois 缩水
Allemand drawdown
Italien prelievo
Espagnol reducción
Anglais drawdown
Source : Google Translate API

Synonymes de « rabattage »

Source : synonymes de rabattage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires