La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « quarteron »

Quarteron

Variantes Singulier Pluriel
Masculin quarteron quarterons

Définitions de « quarteron »

Trésor de la Langue Française informatisé

QUARTERON1, subst. masc.

A. − Vieilli
1. Poids d'un quart de livre (v. livre2A 2). Mettez encore le quarteron dans la balance (Ac.).
2. Quart de livre. Quarteron de fromage. Au repas du soir [dans les prisons], une portion de bœuf d'un quarteron, sans os (Sue, Myst. Paris, t. 8, 1843, p. 150).On risque la mort pour avoir trois œufs et un quarteron de beurre (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 74).
B. − Région. Quart d'un cent (v. cent1II C). Quarteron de noix, de pommes. Le setier de blé valait huit francs, le quarteron d'œufs six sous (A. France, Clio, 1900, p. 138).Il vendait ses grenouilles dix sous le quarteron (Genevoix, Boîte à pêche, 1926, p. 185).
C. − Fam., péj. Petit groupe de personnes. Synon. poignée.Il y a (...) au Louvre, un quarteron de crève-la-faim qui sont parfaitement capables de copier Raphaël ou Léonard ou Véronèse ou n'importe quel autre et qui n'ont pas plus de génie qu'une mouche (Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p. 80).Sauf un quarteron de pusillanimes et d'empotés, je ne sache pas que ce déploiement de mesures préventives ait empêché un seul prisonnier de mener à bien ses projets d'évasion (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 231).Un pouvoir insurrectionnel s'est établi en Algérie (...). Ce pouvoir a une apparence: un quarteron de généraux en retraite (Message radio-télévisé de Ch. de Gaulleds Le Monde, 25 avr. 1961, p. 2).
Prononc. et Orth.: [kaʀtə ʀ ɔ ̃]. Homon. et homogr.: quarteron2. Ac. 1694-1878: quarteron, carteron; id. ds Littré; Ac. 1935: quar-; id. ds Rob. Prop. Catach.-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 211: carteron. Étymol. et Hist. 1. 1244 unité de poids (doc. mars ds Fagniez t. 1, p. 152: un quarteron de XV onces); ca 1393 (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 132, 4: ung quarteron gresse de porc); 2. ca 1260 « le quart d'un cent » (E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, p. 324); 1839 p. ext. « petit groupe (de personnes) » (Charivari, 19 mars, p. 1, col. 1, ds Doc. DDL). Dér. de quartier*; suff. -on1*.

QUARTERON2, -ONNE, subst.

Fils, fille d'un blanc et d'une mulâtresse ou d'une blanche et d'un mulâtre. Préjugé (...) qui sépare la créole de la quarteronne (A. Daudet, Nabab, 1877, p. 125).Pharamond est un quarteron affable, au parler français damasquiné de mots créoles (Morand, Magie noire, 1930, p. 11).
Prononc. et Orth.: [kaʀtə ʀ ɔ ̃], fém. [-ɔn]. Homon. et homogr. quarteron1. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. [1686 masc. plur. Quarteronnes cité comme mot esp. (De Frontignières, Histoire des Avanturiers qui se sont signalez dans les Indes [trad. du texte néerl. de Oexmelin], I, p. 77 ds Arv., p. 421)]; 1722 Quarterous [lire Quarterons] (J.-B. Labat, Nouv. Voyage aux Isles de l'Amerique, II, p. 128, ibid.). Empr. à l'esp.cuarterón « enfant né d'un métis et d'une Espagnole ou inversement » (dep. 1617, Garcilaso d'apr. Al.), dér. de quarto (quart*).
STAT.Quarteron1 et 2. Fréq. abs. littér.: 14.
BBG.Boulan 1934, p. 84.

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

quarteron \Prononciation ?\ masculin

  1. Quarteron (quart d’une livre).

Nom commun 2 - français

quarteron \kaʁ.tə.ʁɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : quarteronne)

  1. (Vieilli) (Anthropologie) (Antilles) Métis né d’une personne blanche et d'une personne mulâtre,
    • Enfin la sans pareille quarteronne Violetta, surnommée avec raison La Miette à cause de sa gracieuse et mignonne petite taille, vient de se choisir un entreteneur dans la personne de M. P. S., le riche marchand de la rue Royale. L'acte de mariage - de la main gauche - a été passé par-devant notaire, d'après l'exigence d'une dame de couleur nommé Aspasie et tante de Mlle Violetta. — (Sidonie de La Houssaye, Les Quarteronnes de la Nouvelle-Orléans: Octavia La Quarteronne suivi de Violetta La Quarteronne, 1894, éd. Tintamarre, 2006, p. 213)
    • Voilà un chef d'État dont le Gaston Gallimard se nommait Jean Malaurie, fondateur de la collection « Terre humaine » chez Plon. Voilà un hussard cambré qui organisa, panache au vent, le transfert des cendres du quarteron Alexandre Dumas au Panthéon. — (Marc Lambron de l'Académie Française), -Chirac, homme du monde- Journal Le Point, page 78-82, n° 2284, 16 juin 2016)
    • (Figuré & par apposition)Ce chapitre de chanoinesses, qui devait la former à la vie mystique, était une de ces institutions quarteronnes, ni tout à fait blanches, ni tout à fait noires, une métisse issue d’une religion profane et d’un laïquat pieux. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Haïti) Afrodescendant liotrique à la peau jaune ou claire et aux traits europoïdes.
  3. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne blanche et d'une ou d’un marabou.
  4. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne blanche et d'une ou d’un sacatra.
  5. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne blanche et d'une griffonne ou d’un griffe.
  6. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne mulâtre et d'une ou d’un marabou.
  7. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne mulâtre et d'une ou d’un sang-mêlé.
  8. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne mulâtre et d'une mamelouque ou d’un mamelouc.
  9. (Vieilli) (Anthropologie) (Haïti) Métis né d’une personne mulâtre et d'une quarteronnée ou d’un quarteronné.

Nom commun 1 - français

quarteron \kaʁ.tə.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Métrologie) (Vieilli) Quart d’une livre (soit 125 grammes dans le cas d'une livre métrique) ; pour de petits aliments (framboises, fraises, beurre, etc.)
    • Prenez demi-livre de miel de Narbonne, & au défaut de bon miel blanc, & un quarteron de fleur de soufre […] mêlez-les ensemble, & que le malade en prenne tous les jours […] — (L’Agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Et y eût aussi belle lumière savoir 45 cierges d'un carteron pièce pour mettre au râtelier qui est autour du cœur dudit Saint-Pierre & 16 de demi livres pièce pour mettre sur les autels. — (Ode de de l'antiquité et excellence de la ville de Lyon, Charles Fontaine, 1557)
    • Et monte se dit plaid de mortemain pour chacune masure de terre cinquante sols tournois; et par la borderie vingt & cinq sols; et par le quarteron de terre douze sols six deniers; et pour le retail six sols trois deniers/ car la borderie est demie masure; et le quarteron est demie borderie et le retail est le quart de la borderie — (Les grandes coutumes générales et particulières du royaume de France selon lesquelles se règlent toutes les cours et juridictions dudit royaume. Lesquelles coutumes ont été approuvées et établies, confirmées et par édit perpétuel autorisées par la court de parlement, courûmes de Poitou, 1519)
  2. (Vieilli) Quart d’un cent, d’une centaine ; pour de grandes pièces (œufs, pommes…).
    • Je m’établis au rez-de-chaussée, près de la fenêtre, je demande un litre et un quarteron de noix, disant que j’attends des amis. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • — Nous allons maintenant acheter nos œufs, déclare-t-elle. Il m’en faut un quarteron et demi... — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 214.)
  3. (Par extension) (Anthropologie) (Familier) Petit groupe de personnes, parfois employé péjorativement.
    • À l’instar d’Henri IV, de Louis XV et d’un quarteron d’autres célébrités nationales, il avait été élevé par des femmes, n’avait jamais fumé de « première cigarette » avant sa majorité et retirait son chapeau avant de pénétrer dans un urinoir public. — (Francis Carco et Pierre Mac Orlan, Les Mystères de la morgue, ch. II, La Renaissance du livre, Paris, 1918, p. 18-19)
    • Ce quarteron de toqués tranquilles, qui étaient en train de boire du café dans le salon en bas, sous les portraits de Constant et de Baudelaire, c’était sa famille, retrouvée : sa mère, macérée dans un regret craintif de l’amour ; son père qui se reprochait de n’avoir fait que les économies d’un petit ingénieur ; sa sœur divorcée sans emploi ; ‬chacun rêvassant devant les deux autres. Des années d’efforts insuffisants, qui ne s’étaient pas multipliés les uns par les autres, le laissaient retomber à zéro. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931))
    • Ce pouvoir a une apparence, un quarteron de généraux en retraite, il a une réalité, un groupe d’officiers partisans, ambitieux et fanatiques. — (Charles de Gaulle, Journal télévisé de l’O.R.T.F. du 23 avril 1961 à 20h00)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

QUARTERON. n. m.
Poids qui est la quatrième partie d'une livre. Mettez encore le quarteron dans la balance. Il désigne aussi la Quatrième partie d'une livre pour les choses qui se vendent au poids. Un quarteron de beurre, un quarteron de fromage. Il se dit aussi de la Quatrième partie d'un cent. Un quarteron d'œufs. Un quarteron de noix, de pommes.

Littré (1872-1877)

QUARTERON (kar-te-ron) s. m.
  • 1Poids qui est la quatrième partie d'une livre.
  • 2La quatrième partie d'une livre dans les choses qui se vendent au poids. Un quarteron de beurre.
  • 3La quatrième partie d'un cent dans les choses qui se vendent par compte. Un quarteron de noix.

    Le quarteron est de 26 à Paris, et de 32 dans quelques villes de France.

  • 4Demi-quarteron, la moitié du poids d'un quarteron.

    La moitié d'un quarteron au poids ou en compte.

  • 5 Terme de batteurs d'or. Petit livre de papier carré, qui contient vingt-cinq feuilles d'or ou d'argent battu.
  • 6Outil du papetier.

    Outil dont l'épinglier se sert pour trouer le papier.

PROVERBES

Il ne faut point tant de beurre pour faire un quarteron, il ne faut pas tant de paroles. Vois-tu, il ne faut point tant de beurre pour faire un quarteron : si tu veux, tu seras ma femme, je serai ton mari, Molière, G. Dand. II, 1.

Il n'y en a pas trois douzaines au quarteron, se dit d'une chose qu'on estime, qu'on ménage.

HISTORIQUE

XIIIe s. Appareillier et mettre par quarterons [le chanvre], por faire peser au pois le roi, Liv. des mét. 148.

XIVe s. Six livres de froment et quarterons de vin, Bercheure, f° 114.

XVe s. Mentez, menteurs à quarterons, Orléans, Rond. [Des brigands] courrurent le pays de Flandres par cens et par quarterons, De la Marche, liv. III, p. 341, dans LACURNE.

XVIe s. Trois quarterons d'espingles, D'Aubigné, Faen. III, 3. Quarteron de terre [sorte de me sure agraire], Coust. gén. t. II, p. 584.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

QUARTERON, s. m. terme de Négoce, c’est un compte qui fait le quart d’un cent.

Il y a beaucoup d’endroits en France, particulierement à Paris, où le quarteron de harengs, de coterets, de fagots, de foin, d’aiguilles & d’autres marchandises, est composé de vingt-six, savoir vingt-cinq qui est le quart du cent, & un qu’on donne par-dessus. Il est de même du demi-quarteron. Savary.

Quarteron, s. m. (Poids.) c’est le quart d’une livre ; le quarteron poids de marc est de quatre onces, & le demi-quarteron de deux onces, qui est la huitieme partie d’une livre.

Quarteron d’or, terme de Batteur d’or, c’est un petit livre de papier quarré, qui contient vingt-cinq feuilles d’or ou d’argent battu. Il y a des quarterons de trois pouces en quarré qui se nomment petite-mesure, & des quarterons de quatre pouces aussi en quarré, qui s’appellent grande-mesure. (D. J.)

Quarteron, en terme d’Epinglier, est une plaque de fer garnie à son extrémité inférieure, de maniere de dents de la longueur environ d’une ligne, au nombre de vingt-cinq. Sa partie supérieure est arrondie, il en sort vers le milieu un manche ou poignée de même matiere sur laquelle le marteau frappe. Il y a des quarterons dont les dents sont séparées par un intervalle qui en laisse douze d’un côté, & treize de l’autre, & d’autres qui n’ont aucune séparation. Il y a apparence que cet outil se nomme du nombre des trous qu’il fait sur le papier d’un seul coup. Voyez la fig. Pl. de l’Epinglier, qui représente la maniere de percer le papier avec un quarteron.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « quarteron »

Bourguig. quateron ; provenç. cartayron, cartairo ; espagn. cuarteron ; ital. quarterone ; de quart 1, avec le suffixe eron composé de er et de on, qui est augmentatif, diminutif, péjoratif, etc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (1244) Dérivés de « quartier » avec le suffixe -on. Le sens de « petit nombre » apparaît en 1616.
(Nom 2) (1722) Emprunté à l’espagnol cuarterón (« enfant né d’une métisse et d’un Espagnol ou, bien plus rarement, l’inverse »). Dérive de l’espagnol « cuarto » (« quart »); le quarteron ayant un quart de sang indien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « quarteron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quarteron kartœrɔ̃

Citations contenant le mot « quarteron »

  • « Nous sommes en guerre »… ces quatre mots prononcés par Emmanuel Macron le 16 mars 2020, sur un ton grave et solennel, l’étaient selon les codes de l’allocution martiale, établis par le général de Gaulle quand il s’adressait aux Français lorsque la patrie était en danger, en avril 1961 lors du putsch du « quarteron de généraux en retraite » ou pour annoncer les référendums de 1962 et 1969. Si Emmanuel Macron avait pu revêtir l’uniforme que le général enfilait quand il voulait marquer l’esprit des Français, nul doute qu’il l’aurait fait… Heureusement il n’en a pas. La Croix, De Gaulle et l’incarnation… le drame de ses successeurs…

Traductions du mot « quarteron »

Langue Traduction
Anglais quarteron
Espagnol quarteron
Italien quarteron
Allemand viertel
Chinois 四分之一
Arabe ربع
Portugais quarteirão
Russe quarteron
Japonais クォーターオン
Basque quarteron
Corse quarteru
Source : Google Translate API

Synonymes de « quarteron »

Source : synonymes de quarteron sur lebonsynonyme.fr

Quarteron

Retour au sommaire ➦

Partager