La langue française

Purulent

Sommaire

  • Définitions du mot purulent
  • Étymologie de « purulent »
  • Phonétique de « purulent »
  • Citations contenant le mot « purulent »
  • Traductions du mot « purulent »
  • Synonymes de « purulent »

Définitions du mot « purulent »

Trésor de la Langue Française informatisé

PURULENT, -ENTE, adj.

MÉD., PATHOL. Qui est caractérisé par la présence, la formation de pus. Plaie purulente; crachats purulents; déjections, urines purulentes. L'œil droit dilaté par une frayeur constante et le gauche ne présentant qu'un globe sanguinolent entre deux purulentes paupières (Carco,Voix basse, 1938, p. 24).C'est une malade: la belle peau lisse était tendue sur des vertèbres liquides, sur des intestins purulents (Sartre,Sursis, 1945, p. 201).
Foyer purulent. V. foyer III A 2 b rem.
[En parlant d'une affection] Infection, ophtalmie, pleurésie purulente. Il se fit, en essuyant son bistouri, une piqûre (...) qui lui inocula une affection purulente dont il mourut en deux jours (A. France,Livre ami, 1885, p. 230).
Au fig., littér. Qui répand la putréfaction morale. Synon. putride.On sentait en lui une espèce de tendresse blessée et purulente qui inspirait de la répugnance et qu'on souhaitait ne jamais voir s'épancher (Aymé,Uranus, 1948, p. 202).
Prononc. et Orth.: [pyʀylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1542 « qui a des suppurations » (P. Tollet, Des tumeurs contre nature, p. 12 ds Gdf. Compl.); 2. 1545 « qui est mêlé de pus, où se forme du pus » matiere purulente (G. Guéroult ds Delb. Notes mss); 1833 foyer purulent (J.-P. Pointe, in Transactions médicales, XII, avr., p. 12 ds Quem. DDL t. 8); 3. 1760 purulente infection (Prévost, Le Monde moral, p. 81). Empr. au lat.purulentus « id. », lui-même dér. du lat. pus, puris, v. pus. Fréq. abs. littér.: 23.

Wiktionnaire

Adjectif

purulent

  1. (Médecine) Qui est mêlé de pus ; où se forme du pus.
    • Crachats purulents.
    • Urines purulentes.
    • Foyer purulent.
    • L’auscultation révèle à gauche des râles crépitants nombreux au centre, muqueux en dessous, gros et gargouillants au bas. À droite des râles crépitants fins dans la moitié inférieure. Jusqu’ici les mouvements respiratoires ont été normaux. Je diagnostique avec assurance une bronchite double sans miliaires et sans hépatisation ; l’expectoration abondante est visqueuse et muqueuse. — Le 14, la malade crache toujours plus ; mais le bas du poumon gauche devient mat, et ses râles consonnants avec résonnance de la voix. Le soir un second frisson. Le 15, la bronchorrhée est purulente et les crachats gros et nummulaires. Abondante transpiration. Dès ce moment, la bronchite entre dans une période de résolution apparente et il se fait un temps d’arrêt. Vers le 26, la fièvre se relève plus vive encore, et la colliquation commence avec les sueurs, la diarrhée et le marasme rapide. — (« Société vaudoise de médecine : Séance du 4 novembre 1869 », in Bulletin de la Société médicale de la Suisse romande, troisième année, Librairie Rouge et Dubois, Éditeurs, Lausanne, 1869)

Forme de verbe

purulent \py.ʁyl\

  1. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif de puruler.
  2. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif de puruler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PURULENT (pu-ru-lan, lan-t') adj.
  • Terme de médecine. Qui tient de la nature du pus ; qui a l'aspect du pus. Urines purulentes.

    Foyer purulent, synonyme d'abcès.

HISTORIQUE

XVIe s. Dans ces tumeurs estoit contenue une matiere gypsée et autre matiere purulente, Paré, V, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PURULENT, ENTE, adj. qui est mêlé de pus. Tels sont les crachats des phthisiques, les selles des dysentériques, les urines de ceux qui ont des ulceres aux reins ou à la vessie. Voyez Pus.

Les avis se partagent quelquefois dans les consultations sur le caractere des excrétions, que les uns disent être purulentes, & que les autres assurent n’être que puriformes. La connoissance précise de l’état des choses est néanmoins d’une très-grande conséquence pour juger de la nature du mal, & faire les remedes convenables.

L’épreuve qui sert à caractériser la purulence des crachats dans les maladies de poitrine, consiste à faire cracher les malades dans une jatte d’eau. Les vrais crachats surnagent, & le pus va au fond du vase. Les signes commémoratifs fournissent de grandes inductions ; l’état inflammatoire, les crachemens de sang qui avoient précédé, annoncent qu’il y a eu les symptomes qui doivent précéder la suppuration ou l’érosion, qui est toujours un état consécutif.

Les urines purulentes déposent une matiere blanche & fœtide, qui s’étend dans de l’eau tiede, la rend laiteuse, & qui ne se coagule pas par le mélange avec de l’esprit-de-vin : au contraire des matieres visqueuses & glaireuses, qui sont une expression des glandes mucilagineuses de la vessie, lesquelles nagent dans l’eau en paquets ou flocons.

Il y a des cas où une excrétion vraiment purulente suinte par les pores de la peau sans exulcération ; telle est la gonorrhée virulente, qui a son siege à la racine du gland, sur le prépuce. M. Quesnay, ancien professeur des écoles de Chirurgie, & depuis médecin consultant du roi, a publié en 1749, un traité de la suppuration purulente, ou suppuration louable, telle qu’on la trouve dans les abscès benins, ou qu’elle coule des ulceres qui sont de bon caractere ; voyez Pus. Le même auteur a promis un traité de la suppuration putride, matiere très-importante à connoître, & sur laquelle on n’a que des notions bien vagues & très superficielles. Voyez Putride. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « purulent »

Du latin purulentus (« plein de pus »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. purulentus, de pus, puris, pus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « purulent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
purulent pyryl

Citations contenant le mot « purulent »

  • La pneumonie, aussi appelée pneumopathie, se manifeste par plusieurs signes respiratoires, comme une toux, des crachats souvent associés à des sécrétions purulentes ou un essoufflement. Le malade peut ressentir aussi des douleurs au thorax lorsque la plèvre (enveloppe qui couvre le poumon) est touchée. Une fièvre persistante et un état de fatigue se déclarent également à la suite de la contraction de cette infection. Après son auscultation, le médecin envoie le patient faire une radio du thorax et des poumons en ville pour confirmer le diagnostic. Aucun bilan biologique en ville n'est nécessaire car les bilans se font à l'hôpital.  Europe 1, Symptômes et traitement : tout savoir sur la pneumonie, complication du Covid-19
  • Petit bouton purulent au bord de la paupière ? Œil gonflé et douloureux ? Il est fort possible que ça soit un orgelet. Quelles en sont les causes ? Les symptômes ? Comment le traiter ? On fait le point sur cette pathologie bénigne, bien qu'impressionnante. Topsante.com, Orgelet : causes et traitement de l'orgelet - Top Santé
  • L’urétrite est une inflammation avec un écoulement venant du pénis, c’est-à-dire l’émission anormale d’un liquide transparent ou purulent par le méat (urétral). Elle est la manifestation la plus fréquente d’une infection sexuellement transmise (IST) chez l’homme. Urétrite (homme) - Planete sante, Urétrite (homme) - Planete sante

Traductions du mot « purulent »

Langue Traduction
Anglais purulent
Espagnol purulento
Italien purulento
Allemand eitrig
Chinois 化脓的
Arabe صديدي
Portugais purulento
Russe гнойный
Japonais 化膿した
Basque purulent
Corse purulente
Source : Google Translate API

Synonymes de « purulent »

Source : synonymes de purulent sur lebonsynonyme.fr
Partager