La langue française

Pulsation

Définitions du mot « pulsation »

Trésor de la Langue Française informatisé

PULSATION, subst. fém.

A. − Empl. techn.
1. MÉD., PHYSIOL. ,,Battement perçu au niveau des vaisseaux, lié à la contraction cardiaque`` (Méd. Flamm. 1975). Pulsation artérielle, cardiaque; accélération anormale des pulsations; pulsations irrégulières, rapprochées; prendre les pulsations. Edmond comprit que le moment était venu, rappela tout son courage, retenant son haleine; heureux s'il eût pu retenir en même temps et comme elle les pulsations précipitées de ses artères (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 249).V. intestin adj. ex. de Bichat:
1. ... son mince doigt s'est porté à sa tempe et il compte machinalement les pulsations de l'artère chaque jour plus précipitées, plus brèves, avec des pauses insolites, de longs silences qui lui font monter la sueur au front. Bernanos, Mauv. rêve, 1948, p. 901.
PATHOL. Pulsations abdominales idiopathiques. ,,Affection qui consiste en des battements plus ou moins forts qui se font sentir à la région abdominale`` (Littré-Robin 1865).
2. PHYS. ,,Mouvement de vibration se manifestant dans les fluides élastiques`` (Dew. Électr. 1973). Colonne de gaz en pulsation.
3. ÉLECTR. Période d'une oscillation exprimée en radians par seconde (on dit aussi fréquence angulaire) (d'apr. Pir. 1964). Il faudrait que le rayon des sphères fut assez grand, la vitesse de pulsation assez lente, la durée de l'expérience assez courte pour que pendant cette durée, les variations du rayon fussent négligeables (H. Poincaré, Électr. et opt., 1901, p. 614).[Dans] tous les systèmes [radioélectriques] auto-entretenus (...) la pulsation des ondes entretenues est le plus souvent voisine de la pulsation propre du circuit oscillant (J. Mercier, Radio-électr., t. 1, 1937, p. 223).
4. ASTRON. [En parlant d'une étoile pulsante] Variation périodique de l'éclat d'une étoile en fonction de sa température et de sa dimension. L'hypothèse que les variables intrinsèques sont des étoiles pulsantes a été faite pour la première fois par Shapley en 1914. La pulsation apparaît au cours de l'évolution d'une étoile (Schatzman, Astrophys., 1963, p. 89).
B. − P. anal. Battement. Elle sentait dans sa tête le plancher du bal, rebondissant encore sous la pulsation rythmique des mille pieds qui dansaient (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 143).Il pousse imperceptiblement à la pointe. Mais il grossit. Je le mesure chaque année. Il prend quelques centimètres de tour, comme s'il se dilatait sous la pulsation de la sève (Pesquidoux, Livre raison, 1932, p. 213).Le carburant doit arriver par pulsations franches et de même intensité (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 344).
P. métaph. L'homme qui parlait ainsi n'avait évidemment rien perçu, dans les pulsations du monde, qui pût ébranler la sécurité de son travail, sa confiance dans le lendemain (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 119):
2. ... ce qui marquait le centre, c'était sa pulsation. C'était la pluie des mouvements, le matin; leurs points de chute, leur zone d'accumulation diurne. Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 209.
Prononc. et Orth.: [pylsasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. [date du ms.] pulsacion « sonnerie de cloches » (Jean Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B.N. 437, f o24a ds Gdf.); 2. 1377 [ms. du xvies.] pulsacion « battement douloureux dans une partie malade » (Lanfranc, Chirurgie, B.N. 1323, f o75 ds Gdf. Compl.); 1575 « battement du cœur, des artères » (Paré, Introduction VIII ds Œuvres, éd. J.-F. Malgaigne, t. 1, p. 53); 3. 1765 phys. (Encyclop.). Empr. au lat.pulsatio, propr. « action de pousser ». Fréq. abs. littér.: 210. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 99, b) 277; xxes.: a) 332, b) 459.

Wiktionnaire

Nom commun

pulsation \pyl.sa.sjɔ̃\ féminin

  1. Battement du cœur, d’une artère ou de tout autre organe naturellement contractile.
    • Son pouls fait tant de pulsations par minute.
    • …le bruit des 650 CV, qui emplit les oreilles, frappe le creux de l'estomac, est comme les pulsations du cœur que l'on se plaît à entendre à la suite d'un effort athlétique. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  2. (Spécialement) (Musique) Impulsion régulère correspondant à chaque temps fort, perceptible par le battement du métronome ou intériorisée par le musicien, qui permet de fixer le tempo d’une pièce.
    • La plupart des partitions ont une indication chiffrée au début. C’est l’indication « métronomique ». Elle indique le nombre de pulsations par minute. Par exemple, « 72 » indique qu’il y aura 72 pulsations par minute. — (La Quinte juste, Rythme et pulsation, laquintejuste.com)
    • L’oreille hésite… on ne sait où va aboutir ce mystère d’harmonie… quand les sourdes pulsations des timbales augmentant peu à peu d’intensité arrivent avec les violons qui ont repris part au mouvement et changé l’harmonie. — (Hector Berlioz, Étude critique des symphonies de Beethoven, À travers chants, Michel Lévy frères, 1862, page 33)
  3. (Astronomie) Changement de luminosité d’une étoile variable.
    • Ces étoiles [les céphéides]; sont très intéressantes car il existe une forte corrélation entre la période de pulsation, la luminosité et la distance. En mesurant la période de pulsation d’une Céphéide, on en déduit sa luminosité et donc sa distance. — (astronoo.com, Céphéides ou étoiles variables, 03/04/2014)

Nom commun

pulsation

  1. Pulsation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PULSATION. n. f.
T. didactique. Battement. Il se dit particulièrement en parlant du Pouls. Pulsation fréquente. Pulsation inégale. Pulsation de l'artère. Son pouls fait tant de pulsations par minute.

Littré (1872-1877)

PULSATION (pul-sa-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1 Terme de physiologie. Battement des artères qui constitue le pouls.
  • 2 Terme de médecine. Pulsations, battements qui se font sentir dans une partie malade.

    Pulsations abdominales idiopathiques, affection qui consiste en des battements plus ou moins forts qui se font sentir à la région abdominale.

  • 3Mouvement de vibration des fluides élastiques. La pulsation du son.

HISTORIQUE

XIVe s. Se tout l'ueil est rouge… il y a pointure nuysible, et pulsacion, et affluence de larmes, Lanfranc, f° 75.

XVe s. En grant et solempnelle pulsation et sonnement de cloches et campanes, Ordonn. nov. 1484.

XVIe s. Action de faculté vitale est la pulsation et battement continuel du cœur et des arteres, Paré, Introd. VIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PULSATION, s. f. (Physique.) Les Physiciens se servent de ce mot pour signifier cette impression dont un milieu est affecté par le mouvement de la lumiere, du son, &c. M. Newton démontre dans ses principes phil. nat. princ. math. prop. 48, que les vîtesses des pulsations dans un fluide quelconque, sont en raison composée de la sous-doublée de la force élastique directement, & de la sous-doublée de la densité réciproquement ; ensorte que dans un milieu dont l’élasticité est égale à la densité, toutes les pulsations auroient une égale vîtesse. (D. J.)

Pulsation, (Médec.) Toute agitation ordinaire du cœur & des arteres si violente, que quoiqu’elle réponde au pouls naturel, on puisse la sentir facilement dans les endroits où le pouls naturel est insensible au toucher dans les sujets sains, s’appelle pulsation.

Elle est produite, 1°. par l’augmentation du mouvement musculaire, sur-tout si elle est favorisée par la ténacité des humeurs, leur épaississement, la pituite, la lenteur de la circulation, elle cesse dès que le corps demeure en repos. 2°. Elle est l’effet d’un stimulant appliqué à quelque partie interne qu’il faut éloigner ou rectifier. 3°. Elle est causée par l’inflammation ou l’érésipelle de quelque partie. 4°. Par un mouvement de circulation trop rapide dans tout le corps, ou dans quelque ramification d’artere ; elle est souvent suivie d’hémorrhagie qui la dissipe, & qui indique la phlébotonie, comme dans les fievres aiguës & ardentes. 5°. Elle doit encore son existence à l’embarras des humeurs dans les extrémités des arteres. 6°. Enfin elle doit sa naissance à la dégénération de ces mêmes humeurs, qui annonce une métastase dans les maladies aiguës, ainsi qu’une diminution de douleur dans une partie attaquée de la goutte.

De-là naissent différens accidens, 1°. suivant la différence des causes, 2°. suivant celle des lieux où la pulsation se fait sentir.

Il faut dans la guérison avoir égard aux causes & à la partie affectée. (D. J.)

Pulsation, (Horlogerie.) Ce terme signifie l’avantage d’un levier pour en faire mouvoir un autre. Une roue qui engrene près du centre d’un pignon, a moins de pulsation que si elle agissoit sur un pignon d’un plus grand diametre. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pulsation »

Provenç. pulsacio ; espagn. pulsacion ; ital. pulsazione ; du lat. pulsationem, de pulsare (voy. POUSSER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin pulsatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pulsation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pulsation pylsasjɔ̃

Citations contenant le mot « pulsation »

  • Si le festival fait battre le cœur de Nancy et le poumon vert de la ville depuis 47 ans, l’affiche réalisée cette année par le designer graphique Quentin Klein est un clin d’œil à ce qui fait l’ADN de NJP depuis sa création. La pulsation, le battement, le tempo, cette sensation si particulière qui nous traverse lorsque l’on vit un concert ou que l’on écoute un morceau de musique. Cette communion que nous ressentons quand, le temps d’un instant, le cœur de 3000 festivaliers bat à l’unisson. Quand l’équipe de NJP a commencé à travailler sur l’identité graphique du festival 2020, nul ne savait que cette affiche prendrait cette année un sens encore plus fort. Comme une évidence, dans un contexte sanitaire historique et dans une période bouleversée qui a plongé la culture et ses acteurs dans une situation chaotique, ce battement rappelle à quel point notre mission est importante et fédératrice. Citizen Jazz, La pulsation au coeur de NJP - Citizen Jazz
  • Il y a sans arrêt cette part d'utopie qui vient traverser son art, ce qui l'amène également à se rapprocher de la nature. On peut dire qu'il anticipe certains mouvement, comme le Land Art, lorsqu'il vient capter la vibration du temps, de l'air, de la pluie, de l'humidité sur une plage. C'est un art qui capte la pulsation sensible du vivant, ou de ce qui peut rester vivant face à la menace de la destruction. Emma Lavigne France Culture, Emma Lavigne, nouvelle directrice du Palais de Tokyo, nous raconte Yves Klein
  • Du rythm'n’ blues jamaïcain, léger et envoûtant, où la douleur côtoie la joie de vivre, etc. mais version jamaïcaine. Encore et toujours 6 musiciens qui jouent, qui transpirent et qui swinguent, accompagnés d'une chanteuse charismatique débordante d'énergie et à la voix douce et rock'n'roll. Un rien insolent, ce rythm'n’ blues est présenté comme il était joué dans les années 50 au sein des clubs et les bars de Kingston, avant qu'il ne donne naissance au rocksteady et au reggae. Pour jouer cette musique, il fallait non seulement des passionnés, qui aient saisi l'âme de ces années-là, mais aussi de vrais musiciens avec assez de tempérament et de dextérité pour en donner aujourd'hui, leur propre version. Après 26 ans de service musical, le Jim Murple Memorial revient avec un 10e album intitulé "4" ! Un concentré de bonheur musical, rythmé par une pulsation intense, et des personnalités hors du commun !! , Epinal bouge l ete : concert de Jim Murple Memorial : Concert a Epinal
  • Le rapport examine en outre la valeur marchande de l’amortisseur de pulsations de carburant automobile, l’analyse SWOT, le taux de consommation et les plans de développement à venir. Comme le marché mondial des amortisseurs de pulsations de carburant automobile est fortement ségrégué par les acteurs d’élite, les régions, les types et les applications pour la période 2020 à 2026, les perspectives de croissance réelles entre les segments offrent des estimations exactes des ventes et de la production en termes de valeur et de volume. Tropicalizer, COVID-19 Impact sur le rapport de croissance du marché mondial des amortisseurs de pulsations de carburant automobile 2020: Valeo, Dayco, Dorman Products, Honda – Tropicalizer
  • Comment ordonner la kermesse sonore du finale qui fait jaillir autant de refrains variés sous la pulsation des timbales et des cuivres ? Dans cette page constituée de collages délicats à isoler par l’auditeur, à l’exception notable des Maîtres chanteurs de Wagner, l’orchestre joue sur la souplesse de la pulsation. Elle emporte tous les pupitres et notamment ceux des bois particulièrement concentrés dans un espace sonore saturé. Vänskä offre un paysage surréaliste dont il laisse filer les éléments composites, équilibrant son interprétation entre une théâtralité faussement superficielle et une démonstration de puissance. C’est d’une grande habileté et justifie que cette version rejoigne les références discographiques de Bernstein, Gielen, Tennstedt, Haitink, Solti et Sinopoli. , Les nuits scintillantes du Minnesota dans la Symphonie n° 7 de Mahler « À Emporter « ResMusica

Traductions du mot « pulsation »

Langue Traduction
Anglais pulsation
Espagnol pulsación
Italien pulsazione
Allemand pulsieren
Chinois 脉动
Arabe نبض
Portugais pulsação
Russe пульсация
Japonais 脈動
Basque taupada
Corse pulsazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « pulsation »

Source : synonymes de pulsation sur lebonsynonyme.fr

Pulsation

Retour au sommaire ➦

Partager