Provende : définition de provende


Provende : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PROVENDE, subst. fém.

A.− Littér., vieilli. Provision de vivres. Un vaste réseau de circulation mondiale amène sur la table non seulement des riches citadins, mais des ouvriers et des paysans, une provende toujours croissante de légumes et de fruits (L. Febvre, Entre Benda et Seignobos,[1933] ds Combats, 1953, p. 96).
Loc. verb. Aller à la provende. Aller faire des provisions. Il faut aller à la provende (Ac.).
Au fig. Provision. Il allait joyeux, furieux, avec sa provende de douleur et de plaisir qu'il ne démêlait pas encore (Mauriac, Fleuve de feu,1923, p. 32).Son rôle est d'apporter une provende importante d'actualité toute chaude. Pour cette raison même, le journal refroidi n'a plus de goût et presque plus de sens (Civilis. écr.,1939, p. 32-3).
P. méton., DR., vx. Capital ou pension accordés par les tribunaux à titre d'indemnité. (Ds Besch. 1845, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. Lang. fr.). P. iron. Anquetil était un pilier de la rue des Saussaies, où il allait en personne, mensuellement, toucher sa provende (L. Daudet, Police pol.,1934, p. 101).
B.− ,,Mélange d'aliments destiné au bétail d'une ferme`` (Fén. 1970). Les hommes assis sur des bottes de paille font des travaux de grossière vannerie (...), pour porter la provende aux bestiaux (Menon, Lecotté, Vill. Fr.,2, 1954, p. 88).
P. ext. Subsistance, nourriture pour les animaux. La jachère paraissait indispensable faute de fumier; manquant de fourrages, le paysan ne nourrissait à l'étable, pendant l'hiver, qu'un petit nombre de bêtes; le reste du temps, elles cherchaient leur provende dans les jachères, les communaux et les bois (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 31).
Prononc. et Orth. : [pʀ ɔvɑ ̃:d]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. [Ca 1050, le dér. a. fr. provenders « celui qui reçoit la provende, mendiant » (St Alexis, éd. Chr. Storey, 123); cf. prébendier*] ca 1135 « provision de vivres » pour une personne (Couronnement de Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 98); 1911 fig. (Gide, Isabelle, IV ds Œuvres, éd. L. Martin-Chauffier, t. 6, 1934, p. 213 : vous avez déjà tout regardé (...) Sans doute aurez-vous trouvé là peu de provende); 2. ca 1150 « nourriture pour un animal » [un cheval] (Charroi de Nîmes, éd. D. McMillan, 91); ca 1170 « nourriture donnée à un cheval outre le foin » (Rois, éd. E. R. Curtius, III, IV, 28, p. 119 : A tuz ces chevals truverent furre et provende); ca 1350 cette nourriture consistant en avoine (Gilles Li Muisis, Estat dou monastere S. Martin ds Poésies, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 1, p. 131 : avoit cescune nuit a avaine chincquante-sept prouvendes); 1706 « mélange de pois, de vesces et d'avoine donné aux brebis et aux moutons » (Rich.); 1869 « mélange d'aliments nutritifs propres à engraisser les bestiaux » (Littré). Du b. lat. provenda « distribution [occasionnelle] d'aliments » (787 ds Nierm.), spéc. « vivres que l'on distribue aux pauvres, aux serviteurs » (795, Capitulare de villis, L, ibid.), prob. altér. du b. lat. praebenda (prébende*) d'apr. le verbe providere « prévoir, pourvoir [rem frumentariam providere, César] », FEW t. 9, p. 278a. Cf. le sens de « fourrage (pour un cheval) » relevé dans le 1erquart du xiies. pour la forme praebenda (Nierm.). Fréq. abs. littér. : 37.

Provende : définition du Wiktionnaire

Nom commun

provende \pʁɔ.vɑ̃d\ féminin

  1. (Rare) Provision de vivres.
    • Pendant deux ou trois heures, la plage est animée par toute cette population, qui vient lui demander sa provende quotidienne. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • (Figuré) Son petit œil cosaque, étincelant sous un sourcil de chanvre gris, rafle sur les tables toute provende imprimée, qui prendra le chemin de la bibliothèque et ne reverra plus la lumière… — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 16.)
  2. (Agriculture) Fourrage, mélange de divers aliments très nourrissants qu’on donne aux bestiaux.
    • Don Ramon mit pied à terre […], ôta la bride de son cheval, afin qu’il pût manger la provende qu’il lui donna. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Watt ne vit pas la bourrique, ou la chèvre, mais la bourrique, ou la chèvre, vit Watt. Elle le regarda s’éloigner, à pas lents, sur la route, et finalement disparaître. Elle se figurait peut-être qu’il y avait dans les sacs quelque bonne provende pour elle. Sitôt les sacs hors de vue, elle laissa retomber sa tête, parmi les orties. — (Samuel Beckett, Watt, 1968)
  3. (Par extension) (Figuré) Matière à réflexion, inspiration.
    • Un sérail est organisé comme une fiction, une dictature aussi. Quand le rideau se déchire, c’est la comédie délirante du langage qui devient l’ultime bouclier : c’est pourquoi un romancier trouve volontiers sa provende dans les apocalypses.— (Marc Lambron, « Yamina Khadra imagine les derniers jours de Kadhafi… », Le Point, no 2 240, 13 août 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provende : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROVENDE. n. f.
Provision de vivres. Bonne provende. Songeons à la provende. Il faut aller à la provende. Il est familier et peu usité. Il se dit, en termes d'Économie rurale, d'un Mélange de divers aliments très nourrissants qu'on donne aux bestiaux.

Provende : définition du Littré (1872-1877)

PROVENDE (pro-van-d') s. f.
  • 1 Terme familier. Provision de vivres. Il avait vu sortir gibier de toute sorte … Régiments de dindons, enfin bonne provende, La Fontaine, Fabl. IV, 16. Ils [les Talleyrand] avaient en guise de maître d'hôtel une sorte de maître Jacques qui s'en allait tous les jours chercher leur provende à la desserte des tables royales, Decourchamp, Souv. de la marquise de Créquy, t. I, ch. VIII.
  • 2 Terme d'économie rurale. Mélange de divers aliments très nutritifs, propre à engraisser les bestiaux.

HISTORIQUE

XIIe s. À tuz ces chevals truverent furre [paille] e provende, ù ke fust li reis, Rois, p. 240. Cil me dona, et Diez li rende, à Baiex une provende, Wace, dans DU CANGE, praebenda.

XIIIe s. Qui argent porte à Rome, assés. tot provende a ; On ne les donne mie si com Diex commenda, Rutebeuf, 234.

XIVe s. Ainsi furent lonc temps en la cité de pris, Sans yssir de leans ne sans estre assaillis ; Et ainsi leur provende apetissoit tousdis, Guesclin. 1241 variante.

XVIe s. Pour distribuer la provende aux pigeons à leurs meilleures heures, ce sera le matin et le soir, De Serres, 398.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROVENDE. - ÉTYM. Ajoutez : M. Boucherie (Revue des langues romanes, t. IV, p. 311) le tire de promentarius, promentarium, formes tout à fait inconnues que révèle un ms. de Pollux (publié par M. Boucherie) ; ces mots se rattachent à promus, cellerier, promum, cellier, dépense, de promere, tirer. Ceci, curieux à noter, n'infirme pas l'identité de prébende et provende.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Provende : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROVENDE, s. f. (Maréc.) on appelle ainsi dans les haras une nourriture pour les poulains, composées de son & d’avoine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « provende »

Étymologie de provende - Littré

Picard, preuvenne, quantité de grain nécessaire à un cheval. Les exemples de Wace et de Rutebeuf prouvent que provende et prébende sont le même mot (voy. PRÉBENDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de provende - Wiktionnaire

(Date à préciser) L’ancien français provenders et une probable altération de prébendier et le bas latin provenda (« distribution [occasionnelle] d’aliments »), une probable altération du bas latin praebenda (« prébende »), dérivé du latin praebeo, influencé par le verbe providere (« prévoir, pourvoir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « provende »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
provende prɔvɑ̃d play_arrow

Citations contenant le mot « provende »

  • La MPE indique par ail­leurs que 60 à 70 % des dé­penses des éleveurs sont consacrées à l’alimentation des animaux. Quant au maïs, il constitue les 60 à 70 % des composants des provendes pour porc, volailles, poissons alors que les tourteaux composent les 20 à 40% restant. Pour la production de foie gras, le maïs compose 99 % de l’alimentation. , TVA sur le maïs et les tourteaux : « Mesure antiéconomique » selon les éleveurs | NewsMada
  • Après avoir fait provende de légumes, les Vignards s'en retournent à la salle polyvalente, pour la corvée de pluches, puis la préparation de la soupe du soir qui sera servie dans le bourg, à ceux et celles qui passent par là.  www.leveil.fr, Réveil en fanfare dimanche pour les habitants d'Aiguilhe avec les Vignards - Aiguilhe (43000)
  • La société Agrival filiale du groupe Agrivet lance une nouvelle gamme de provendes pour animaux d’élevage. Les dirigeants d’Agrival et Agrivet ont présenté le vendredi 10 août 2012 ces nouveaux produits. Ainsi, des aliments pour toutes les filières d’élevage classiques sont disponibles chez Agrival comme la filière bovine, porcine, avicole et même piscicole. Madagascar-Tribune.com, Une capacité de production de 50.000t de provende pour Agrival - Madagascar-Tribune.com
  • S’agissant de l’alimentation, les porcs de la ferme Capam ne se nourrissent pas de la fiente, ni de graiche comme c’est le cas dans d’autres fermes. Ici, c’est la provende de qualité faite localement à base de maïs et de nombreuses vitamines qui est servie à ces animaux. Abraham Zogo Ngono assure-que la spécialité de la porcherie Capam est la reproduction et l’engraissement. «Nous faisons dans l’approvisionnement et l’engraissement des porcs. Nous servons la provende aux porcs. La provende qui est 100% et est fabriquée sur place. Elle contient 70% de maïs. C’est la raison pour laquelle nos porcs n’ont pas de graisse, mais de la chaire uniquement», fait-il savoir. La provende dont la formule reste confidentielle est d’ailleurs sollicitée par d’autres éleveurs.Fort® densantle Actu Cameroun, Complexe agropastoral de Mbele : à la découverte d’un cadre par excellence de l’élevage
  • Le prix de provende destinée aux volailles a connu une hausse notable ces dernières semaines. Les exploitants se plaignent de cette augmentation subite alors qu’aucune révision de prix n’ait été envisagée au préalable. Les revendeurs et grossistes de la capitale ont enregistré cette augmentation depuis la deuxième semaine du mois d’août. , Provende-Volailles : hausse notable des prix | NewsMada
  • Pour se lancer dans l'élevage des poulets, il faut se renseigner sur les différentes races de poulets (les races hybrides, les races locales et les races commerciales), le marché local de l'élevage, et la durée de vie des poulets de ferme. Les connaissances en matière d'alimentation pour volaille sont incontournables (généralement de la provende).L'élevage le plus pratiqué est l’élevage en concentrations. Toutefois, il implique des besoins en produits industriels.Pourtant, les poulets peuvent se se nourrir sur le sol. En effet, les volailles trouvent beaucoup de nourriture par elles mêmes (graines, insectes, asticots, herbe, …) qui sont d’excellentes sources alimentaires (protéines et minéraux notamment). Mais lorsqu’on enferme les volailles, elles ne peuvent plus accéder à cette source de nourriture, d’où les produits complémentaires, vitamines, minéraux, vaccins, etc. L'idéal serait d'élever les poulets en plein air pour éviter ces dépenses supplémentaires. Agence Ecofin, Lancer un élevage de volaille
  • Selon une étude menée par l'Institut de recherche agricole pour le développement (Irad) basé au Cameroun, la boue d'huile de palme reste une alternative pour remplacer la farine de maïs pour l'élevage de la volaille. En effet, la farine de maïs qui est devenue de plus en plus coûteuse sur le marché de la sous-région d'Afrique centrale et qui constitue 90 % de la provende, peut être remplacée par la boue d'huile de palme pour obtenir de bons rendements en élevage. L'UNION | L'actualité du Gabon, Aviculture : la boue d'huile de palme pour nourrir la volaille | Gabon économie

Images d'illustration du mot « provende »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « provende »

Langue Traduction
Corse nutriscia
Basque feed
Japonais フィード
Russe подача
Portugais alimentação
Arabe تغذية
Chinois 饲料
Allemand futter
Italien alimentazione
Espagnol alimentar
Anglais feed
Source : Google Translate API

Synonymes de « provende »

Source : synonymes de provende sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires