La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « profus »

Profus

Variantes Singulier Pluriel
Masculin profus
Féminin profuse profuses

Définitions de « profus »

Wiktionnaire

Adjectif - français

profus \pʁɔ.fy\

  1. (Didactique) Qui a tendance à se répandre, en parlant d’un fluide.
    • Richesse et diversité des propositions affichées sur le Mur de ce magnifique FSM même si on peut regretter le style télégraphique qui ne permet pas toujours de tirer la substantifique moelle d’une matière de aussi profuse ! — (Collectif,100 propositions du Forum social mondial, 2006, p. 164)
    • Sueur profuse : Sueur qui se répand sur tout le corps.
    • Le supermarché est éclairé d’une lumière profuse : D’une lumière égale, partout répandue, sans ombres.
    1. (Spécialement) Utilisé en médecine pour décrire les écoulements ou saignements abondants.
  2. (Littéraire) Abondant.
    • Lumière profuse ; splendeur. L’été s'impose et contraint toute âme au bonheur. — (André Gide, Journal, 1943)
    • [...] nous entendions au bout du jardin, non pas le grelot profus et criard qui arrosait, qui étourdissait au passage de son bruit ferrugineux, intarissable et glacé, toute personne de la maison qui le déclenchait en entrant, [...]. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1987, Éditions Gallimard, Folio n°1924, page 14)
    • A l’onctuosité presque trop profuse de cette campagne normande, où les herbages plongent jusqu’à la mer, avait succédé bientôt un paysage plus austère, qui n'avait pas même la mélancolie de ces petites plages désuètes où les Parisiens viennent promener les amours tristes, le long de cabines de bains abandonnées : Cayeux, Le Crotoy… — (Philippe Delerm, Quiproquo, nouvelle, 1999, page 3.)
    • On ralentit, on s’arrête presque sur le trottoir, et tout d’un coup le babil revient, débonnaire et profus. — (Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 91.)
    • Aucun des trente-cinq tableaux et aquarelles que je peignis durant cette période n'est jamais parvenu à rendre l'éclat profus et la prolixité inouïe d'actes et d'émotions, d'effervescences et de chocs qui accompagnèrent et comme scandèrent la construction épique et bariolée des cités qui s'élevèrent sur la plaine de sable pourpre et les collines carminées du Dehors. — (Alain Damasio, La Zone du dehors, éditions La Volte, 2007, Gallimard Folio SF, 2009, page 589)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « profus »

Lat. profusus, répandu abondamment, de pro, en avant, et fundere, verser (voy. FONDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1478) Du latin profusus (« répandu »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « profus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
profus prɔfy

Citations contenant le mot « profus »

  • Le talent que l'on a profusion ne console pas de celui que l'on préférerait. De Gabrielle Roy / La montagne secrète , 
  • Ce qui m'a dégoûté de la profession d'avocat, c'est la profusion de choses inutiles dont on voulut charger ma cervelle. Au fait ! est ma devise. De Voltaire / Lettre au marquis d'Argenson , 
  • Lumière profuse ; splendeur. L'été s'impose et contraint toute âme au bonheur. De André Gide / Journal - 1943 , 
  • Lundi, les conseils communaux des deux communes ont décidé de renvoyer la votation «à une date qui permettra de la tenir sans risque pour la population et les scrutateurs», lit-on dans un communiqué commun diffusé ce mardi. «Un scrutin de cette importance doit être accompagné d’un débat populaire riche, profus et abondant. Dans la situation sanitaire actuelle, un tel débat ne pourrait avoir lieu», précisent les autorités. , Le vote sur la fusion entre Le Locle et Les Brenets est...
  • Jusqu’au 31 octobre, Jean Marais illumine Megève, son palais, ses salles d’exposition en dédale, ses couloirs soignés. Juste retour des choses, lui qui fut megevan avec ses deux galeries consacrée à ses propres oeuvres dans un village de montagne cher à son coeur où Jean Cocteau imagina la fresque célèbre de l’hôtel Mont Blanc ppur sa table justement intitulée « les Enfants Terribles », d’après l’une de ses oeuvres,. Dessinateur, peintre, sculpteur, galeriste, amateur d’art, collectionneur passionné, Jean Marais ne fut pas seulement l’acteur que l’on sait, le héros français, dont parle Francis Huster dans un beau texte sensible, l’enfant chéri de Cocteau pour « la Belle et la Bête », « l’Eternel Retour », « Oedipe Roi », « le Testament d’Orphée », parmi bien d’autres. On trouvera là une histoire, un fil conducteur, des costumes de scène, des sculptures, des tableaux, des manuscrits, des souvenirs qui évoquent un personnage hors du commun, beau comme un dieu, si lumineux. Des oeuvres de Quellier, Picasso, Bérard complètent un ensemble riche, profus, varié, éminemment passionnant. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Megève : dans la lumière de Jean Marais | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat

Images d'illustration du mot « profus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « profus »

Langue Traduction
Anglais profuse
Espagnol profuso
Italien profuso
Allemand reichlich
Chinois 充实
Arabe وافر
Portugais profuso
Russe богатый
Japonais たくさん
Basque ederrekin
Corse prufonda
Source : Google Translate API

Synonymes de « profus »

Source : synonymes de profus sur lebonsynonyme.fr

Profus

Retour au sommaire ➦

Partager