La langue française

Procrastination

Sommaire

  • Définitions du mot procrastination
  • Étymologie de « procrastination »
  • Phonétique de « procrastination »
  • Citations contenant le mot « procrastination »
  • Images d'illustration du mot « procrastination »
  • Traductions du mot « procrastination »
  • Synonymes de « procrastination »

Définitions du mot procrastination

Trésor de la Langue Française informatisé

PROCRASTINATION, subst. fém.

Littér. Tendance à différer, à remettre au lendemain une décision ou l'exécution de quelque chose. Synon. ajournement, atermoiement.Cette habitude, vieille de tant d'années, de l'ajournement perpétuel, de ce que M. de Charlus flétrissait sous le nom de procrastination (Proust, Prisonn.,1922, p.86).
REM. 1.
Procrastiner, verbe trans.,littér., rare. Remettre quelque chose au lendemain. Synon. ajourner.Je remercie à présent chacun des contretemps qui m'empêchèrent d'approfondir ma connaissance de la forêt rambolitaine: la paresse, l'âge, le penchant à procrastiner, et aussi le plaisir que j'eus d'habiter trop peu de temps (...) un de ses sommets (Colette, Pays connu,1949, p.8).
2.
Procrastinateur, subst. masc.,hapax. Les atermoyeurs, procrastinateurs et lambins de mon acabit sont justement de ceux qui ne finissent rien et même ne commencent pas davantage (Amiel, Journal,1866, p.455).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔkʀastinasjɔ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1520 (G. Michel, tr. Suétone, I, 17 vods Hug.), très rare av. le xixes. où il est empl. p.iron. Empr. au lat. procrastinatio «ajournement, délai». Bbg. Darm. 1877, p.183. _Gohin 1903, p.262 (s.v. procrastiner).

Wiktionnaire

Nom commun

procrastination \pʁɔ.kʁas.ti.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Psychologie) Penchant à différer, tendance à remettre au lendemain ou à plus tard.
    • Je suis malheureusement un spécialiste de la procrastination.
    • La paresse : la procrastination, ce refus d’accomplir les tâches nécessaires à une vie bien remplie. — (Le Soleil, 2 janvier 2007)
  2. Action de reporter, de remettre à plus tard ce qui pourrait être fait le moment même.
    • Ces sempiternelles procrastinations ne mèneront à rien.
    • Il semblerait que, dans l’affaire turque, le président n’échappe pas à la procrastination ambiante. Cette pathologie consiste à tout remettre à plus tard. — (Le Point, 23 décembre 2004)
    • « Plusieurs manufacturiers cherchent à rendre difficiles les conditions d’obtention des rabais pour justement susciter la procrastination chez le consommateur. » — (Le Devoir, 15-16 avril 2006)
    • Peut-être l’habitude que j’avais prise de garder au fond de moi certains désirs, désir d’une jeune fille du monde comme celles que je voyais passer de ma fenêtre suivies de leur institutrice, et plus particulièrement de celle dont m’avait parlé Saint-Loup, qui allait dans les maisons de passe, désir de belles femmes de chambre, et particulièrement celle de Mme Putbus, désir d’aller à la campagne au début du printemps revoir des aubépines, des pommiers en fleurs, des tempêtes, désir de Venise, désir de me mettre au travail, désir de mener la vie de tout le monde, peut-être l’habitude de conserver en moi sans assouvissement tous ces désirs, en me contentant de la promesse faite à moi-même, de ne pas oublier de les satisfaire un jour, peut-être cette habitude, vieille de tant d’années, de l’ajournement perpétuel, de ce que M. de Charlus flétrissait sous le nom de procrastination, était-elle devenue si générale en moi qu’elle s’emparait aussi de mes soupçons jaloux et, tout en me faisant prendre mentalement note que je ne manquerais pas un jour d’avoir une explication avec Albertine au sujet de la jeune fille (peut-être des jeunes filles, cette partie du récit était confuse, effacée, autant dire indéchiffrable, dans ma mémoire), avec laquelle — ou lesquelles — Aimé l’avait rencontrée, me faisait retarder cette explication. — (Marcel Proust, La Prisonnière, in À la recherche du temps perdu, t. III, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 594)

Nom commun

procrastination

  1. Procrastination.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « procrastination »

Du latin procrastinatio, de pro (« en avant ») et crastinus (« de demain »), dérivé de cras (« demain »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin procrastinatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « procrastination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
procrastination prɔkrastinasjɔ̃

Citations contenant le mot « procrastination »

  • La procrastination est l'art de garder en place d'hier. De Don Marquis
  • La procrastination est la tendance à remettre à plus tard ce que l'on pourrait faire tout de suite. Il s'agit d'une attitude naturelle consistant à fuir une émotion négative immédiate liée à une tâche pénible. Ce comportement touche aussi bien le domaine professionnel (rapport à rédiger, répondre à ses courriels...) que le domaine familial ou personnel (formalités administratives, ménage à faire, valises à boucler...). Il présente cependant des inconvénients, puisque l'on est souvent obligé de gérer les choses à la dernière minute et dans l'urgence, ce qui aboutit à du travail bâclé et du stress. Futura, Définition | Procrastination | Futura Santé
  • Sept, comme les 7 merveilles du monde, les 7 vies d’un chat ou… comme les 7 épisodes que le site Arte.tv consacre à la procrastination, cet art de « remettre au lendemain ce que l’on peut faire aujourd’hui ». Paresseusement appelée Excursions en Procrasti-Nation, cette minisérie anarcho-élitiste fort à propos – dix ans après le lancement de la première journée de la procrastination le 25 mars 2010 – suit les 7 jours de la semaine. Alternant épisodes nourris de fausses informations et recherches érudites, l’ensemble est à prendre au second voire au douzième degré. Avec des faiblesses – n’est pas situationniste qui veut, comme le montre la faible séquence sur l’Internationale procrastinatrice – mais surtout quelques trouvailles qui valent qu’on s’y attarde. Le Monde.fr, De l’art de procrastiner sans se prendre la tête dans « On verra demain : excursion en Procrasti-Nation »
  • Une fois le bouton auto-replay enclenché tout est allé très vite. 7 épisodes de 10 minutes, et deux regards par-dessus mon épaule de ma rédactrice en chef plus tard, il n’y avait plus d’échappatoire : il fallait écrire un article sur la procrastination. Les Echos Start, 4 bonnes raisons de CONTINUER à procrastiner (et une mauvaise) | Les Echos Start
  • " Je le ferai dans une demi-heure, en fin de journée, demain, dans une semaine... " L'art de tout remettre à plus tard porte le nom de " procrastination ". Quelle est la cause de cette habitude ? Site-LeVif-FR, La procrastination, un trouble émotionnel avant tout - Santé - LeVif
  • Selon de recherches récentes, la procrastination n’a pas grand chose à voir avec la gestion de son temps. Elle est plutôt la conséquence d’une gestion de nos émotions. Et tant que ne l’on s’attaque pas aux vraies causes, on ne risque pas de changer ses habitudes. Future of Work, télétravail, coworking, freelances, En finir avec la procrastination consiste à gérer ses émotions et non le temps | Zevillage
  • Le tri dans les papiers, un achat à faire, un projet qui nous tient à cœur : il est parfois difficile de trouver la motivation ou le temps de passer à l'action ! Le fait de tout remettre à demain s'appelle la procrastination. Et si beaucoup connaissent ce terme, ce n'est pas un hasard : il s'agit d'un comportement très répandu. Mais alors, qu'est-ce que la procrastination dit de nous ? Comment faire en sorte de ne plus tout remettre au lendemain ? RTL.fr, Procrastination : comment arrêter de tout remettre au lendemain ?
  • Si vous faites partie de celles et ceux qui ne sont toujours pas au clair sur la définition, selon le dictionnaire Larousse, la “procrastination” est la “tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain”. Du côté de Wikipédia, qui est le premier résultat proposé par Google, il s’agirait même d’un symptôme du “retardataire chronique”, appelé procrastinateur, qui n’arrive pas à se mettre au travail. Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas.  Le HuffPost, Procrastination est la définition la plus recherchée sur Google en 2019, encore | Le HuffPost
  • Vous avez tendance à reporter les tâches ménagères au lendemain, les contraintes administratives, à repousser la date de rendu d’un dossier au bureau… Bref, vous faites partie des adeptes de la procrastination. Pas de panique, si tout repousser au lendemain n’est pas forcément une bonne chose dans la vie perso comme dans la vie pro, ce comportement n’est pas une fatalité ! Découvrez les conseils pratiques de notre coach, pour arriver à passer à l’action, dès maintenant ! Femme Actuelle, Comment vaincre la procrastination ? 5 conseils de coach pour arrêter de tout remettre au lendemain : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « procrastination »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « procrastination »

Langue Traduction
Anglais procrastination
Espagnol dilación
Italien indugio
Allemand aufschub
Chinois 拖延
Arabe مماطلة
Portugais procrastinação
Russe прокрастинация
Japonais 怠慢
Basque procrastination
Corse procrastinazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « procrastination »

Source : synonymes de procrastination sur lebonsynonyme.fr
Partager