La langue française

Potache

Sommaire

  • Définitions du mot potache
  • Étymologie de « potache »
  • Phonétique de « potache »
  • Citations contenant le mot « potache »
  • Images d'illustration du mot « potache »
  • Traductions du mot « potache »
  • Synonymes de « potache »

Définitions du mot « potache »

Trésor de la Langue Française informatisé

POTACHE, subst. masc.

A. − Fam. Collégien, lycéen. La fameuse unité de lieu du théâtre classique, cette tarte à la crème bonne à donner des indigestions à tous les potaches de France et de Navarre, admet ainsi une signification plus généreuse, non pas l'unité réaliste mais l'unité idéale d'un lieu poétique (Serrière,T.N.P., 1959, p. 74).
En partic. ,,Élève interne`` (Esn. 1966). Je me sentais (...) brusquement ramené de vingt ans en arrière, au temps où, pauvre potache, je regagnais le collège les soirs de rentrée (Courteline,Conv. Alceste, Margot, 1888, p. 68).Dulac est mon plus vieil ami. À Louis-le-Grand où nous étions ensemble en sixième, lui «potache», moi externe libre, je lui achetais chez l'herboriste des feuilles de mûrier pour les vers à soie qu'il élevait dans son pupitre (Coppée,Contes rap., 1889, p. 128).C'est le visage du potache, du potache pauvre que personne n'attend au parloir (Bernanos,Enf. humil., 1948, p. 162).
Empl. adj. Qui a les caractéristiques du collégien, du lycéen. Esprit potache. Vous allez voir ce soir comme ce gosse joue bien la musique de Vinteuil. Il me renverse; à son âge, avoir une compréhension pareille tout en restant si gamin, si potache! (Proust,Prisonn., 1922, p. 219).
B. − P. anal. Personne sans expérience, naïve. Il entendait avec étonnement ses voisins de table parler de philosophie ou de littérature. Il se sentait, là, petit garçon, potache (Larbaud,F. Marquez, 1911, p. 31).
Prononc. et Orth.: [pɔtaʃ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1858 «élève interne» (lycéens d'apr. Esn.); 2. 1865 «collégien» (Larch.). Prob. dér. régr. de potachien «élève d'un lycée ou d'un collège de province» (1830-48 d'apr. Titeux, St-Cyr, 1898, p.329); «collégien» (1858 Larch. d'apr. Esn.), que les uns (v. Larch. t.9 1859 et Pauli, p. 29) expliquent par une méton. de pot-à-chien «haut chapeau rond des pensionnaires» (1840-48, collégiens Metz d'apr. Esn.), les autres (Bl.-W.3-5) par une réduction de pot-à-chien, comme appellation injurieuse d'un élève sot (1874, Lar. 19e, s.v. potache) et Esn., par une nouvelle suffixation d'apr. collégien, d'un potagiste «demi-pensionnaire», att. selon lui au xvies. mais dont nous n'avons pas trouvé trace. Guir. Lex. fr. Étymol. obsc. dérive potache, auquel il attribue le sens de «celui qui partage le pot» (d'apr. copain, compagnon «celui qui partage le pain»), de pot «marmite, récipient» (v. pot1). Fréq. abs. littér.: 32.

Wiktionnaire

Adjectif

potache \pɔ.taʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a les caractéristiques des collégiens, des lycéens, en particulier relativement à l’humour.
    • En ce moment les messieurs se déplacent, je me regarde dans une glace qui est juste en face de moi, de l’autre côté de la chambre, et je me vois avec ma tête tondue, mes grandes oreilles écartées de cette tête, mon menton coupé par le col de satin noir que nous portions militairement, mon corps boudiné dans ma tunique, et cet air potache, où il y a un peu de tout, de l’enfant de troupe et du poulain trop haut sur pattes, du déluré et de l’hébété. — (Paul Bourget, Pastels, A. Lemerre, 1889, p. 256)
    • L’ambiance est potache, avec des blagues où il faut être un homme, un vrai. — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 44.)

Nom commun

potache \pɔ.taʃ\ masculin

  1. (Éducation) Collégien, lycéen.
    • Il n’était pas à son aise dans les brasseries d’étudiants : le milieu était trop raffiné pour lui ; il entendait avec étonnement ses voisins de table parler de philosophie ou de littérature. Il se sentait, là, petit garçon, potache. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, rééd. Le Livre de Poche, page 35)
    • Je racontais mes bonnes histoires de potache, les scies montées au pion, les farces de la classe d’allemand ; j’imitais la voix aigre du censeur, la tournure guindée du proviseur ; je donnais la comédie à madame André qui m’écoutait en riant. — (Jean Richepin, Madame André, M. Dreyfous, 1887, p. 10)
    • Car le premier devoir du vrai potache, c’est, hors des classes et des cours solennelles, hors des consignes et des pensums, de lancer à bouche que veux-tu et lazzis et bouffées de fumée bleuâtre. — (Édouard Petit, L’École moderne, P. Delaplane, 1892, p. 408)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « potache »

(début XIXe siècle) Variante de potasse — (Dictionnaire des sciences médicales, 1820) ; (1834) « potage » — (Gabriel-Antoine-Joseph Hécart, Dictionnaire rouchi-français, 1834) ; (1838) potasser, « bosser, bûcher, trimer » ; (1858) potache, « élève interne[1] » ; (1859) pot-à-chien « collégien » — (Revue anecdotique des lettres et des arts, 1859) ; (1865) potachien, potache : Collégien, par allusion au chapeau de soie (pot à chien) qui était l'uniforme — (Lorédan Larchey, Les Excentricités du Langage, 1865).
Étymologie obscure :
L'explication de potache par pot-à-chien, « chapeau rond des collégiens » semble une étymologie populaire ; cependant, le mot n'est pas attesté, si ce n'est pour expliquer potache (voir exemples ci-dessus), c’est la suffixation d'après collégien de potache (NB : pas clair), déjà bien attesté.
L’étymon est pot[1] avec le suffixe -ache (ou par substitution de suffixe[1]) : « celui qui partage le pot », comme copain, « celui qui partage le pain ».
Voir potasser qui lui est de peu antérieur.
Pour le passage du substantif à l’adjectif, comparer avec drôle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « potache »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
potache pɔtaʃ

Citations contenant le mot « potache »

  • Mais le vrai potache n'est peut-être autre que Valentino lui-même. Les Echos, MotoGP: "Vale", toujours vert à 41 ans, se fait aussi du souci pour ses garnements | Les Echos
  • Avant “Tout simplement noir”, son long métrage actuellement en salles, le comédien exerçait déjà son humour potache et corrosif dans cette websérie sur la vie et ses galères dans les quartiers populaires, entre gags désopilants et précision sociale. Le tout servi par un casting sur mesure qui fait plaisir à voir. Télérama, “Craignos” sur France.tv, la websérie tout simplement drôle de Jean-Pascal Zadi
  • Le casting est impressionnant, le scénario et la mise en scène beaucoup moins. Cette pochade sur un jeune explorateur au tempérament lunaire qui débarque en Amazonie à la recherche des Indiens Otopis, fait sourire, à condition d’apprécier l’humour potache et les saillies à la OSS 117. C’est l’humoriste Vincent Dedienne qui l’interprète et c’est Catherine Deneuve qui lui donne la réplique, très efficace en ethnologue chevronnée et mère castratrice lancée sur les traces de son hurluberlu de fils. En chemin ils vont croiser une brochette de personnages tous plus improbables les uns que les autres, à commencer par Jonathan Cohen en gendarme totalement à côté de la plaque, qui n’a rien à envier à un certain Hubert Bonisseur de la Bath. Mais la palme revient sans conteste à Alice Belaïdi, qui compose un personnage hilarant de cheffe de tribu, révélant un joli potentiel comique qui passe par une transformation physique… radicale ! Françoise Ricard La Vie.fr, Les films de la semaine
  • L'ancien rapporteur du budget à l'Assemblée, Joël Giraud, nommé dimanche secrétaire d'Etat chargé de la Ruralité, est réputé au Parlement tant pour son humour potache que pour son indépendance de vues. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, "Il ne faut pas une France à deux vitesses", Joël Giraud, nouveau secrétaire d'Etat chargé de la Ruralité
  • Interrogé sur ce côté potache, Claude Zidi assume, "moi, je fais des comédies, avec des gags, des situations drôles, j'essaye. Mais il y a toujours un message derrière. Mais personnellement, c'est pas à moi de le dire, c'est au film de le dire et puis, que ce soit un peu camouflé, caché comme ça". Le reporter insiste, "mais pourquoi vous cachez ce message ? C'est peut-être cela que l'on vous reproche finalement. C'est peut-être parce que les gens ne comprennent pas ?" Ina.fr, 1981, sur le tournage du film "Les sous-doués en vacances" - Archives vidéo et radio Ina.fr
  • Mais plus qu’une simple blague potache, l’origine de ces marques est bien plus sombre. C’est en effet le symbole du Mouvement du 14 juillet, un groupuscule adepte des théories du complot, qui à travers son Conseil national de transition de France (CNTF) a souhaité le 14 juillet 2015 effectuer un putsch contre l’État. À l’époque, 300 personnes avaient manifesté à Paris, avant de se faire arrêter pour la plupart. , Jura. De mystérieux ronds verts apparaissent à Lons-le-Saunier | Voix du Jura
  • Malgré son adorable personnage principal (le ninja) et son humour potache, « Mon Ninja et moi » aborde des thèmes graves : le harcèlement scolaire, le travail des enfants, le trafic de drogue. , Au cinéma, mercredi... - Le journal du Gers

Images d'illustration du mot « potache »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « potache »

Langue Traduction
Anglais schoolboy
Espagnol colegial
Italien scolaro
Allemand schüler
Chinois 男生
Arabe تلميذ
Portugais estudante
Russe школьник
Japonais 男子生徒
Basque eskola-
Corse scolasticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « potache »

Source : synonymes de potache sur lebonsynonyme.fr
Partager