La langue française

Pestilence

Sommaire

  • Définitions du mot pestilence
  • Étymologie de « pestilence »
  • Phonétique de « pestilence »
  • Citations contenant le mot « pestilence »
  • Traductions du mot « pestilence »
  • Synonymes de « pestilence »

Définitions du mot « pestilence »

Trésor de la Langue Française informatisé

PESTILENCE, subst. fém.

A. − Vx ou littér. Peste (v. ce mot A 1 et 2 a); épidémie de peste. Dans un temps de pestilence (Ac.).Il y a eu une considérable pestilence l'an passé (Hugo, N.-D. Paris,1832, p.168).Pourquoi l'écouterais-je, celui-là qui vient me parler au nom de sa pestilence? (...) je le soignerai à cause de Dieu (...). Mais non point selon son désir qui n'est que désir exprimé par l'ulcère (Saint-Exup., Citad.,1944, p.537):
1. À travers chaque nouvelle épidémie de fièvre jaune, le gouverneur survivait comme un charme alors que tant parmi les gens qui désiraient l'enterrer crevaient eux comme des mouches à la première pestilence. Céline, Voyage,1932, p.158.
B. − Odeur infecte, putride. Synon. infection.Pestilence d'un fumier, d'une haleine, d'un marais. La tenace odeur des terres chaudes, des herbes grasses, des arbres, la pestilence des marigots (Maran, Batouala,1921, p.34).L'hiver se marie à l'été, le froid à la chaleur (...), la pestilence au souffle embaumé des collines (Arnoux, Juif Errant,1931, p.66):
2. ... les murs (...) ruisselaient d'humidité, une pestilence montait de la petite cour obscure, toutes les décompositions cachées des étages semblaient fondre et s'exhaler par cet égout de la maison. Zola, Pot-Bouille,1882, p.384.
C. − Au fig. Ce qui est funeste, pernicieux. Les grands écrivains (...) déposent en nous pour la vie un trésor ou une pestilence (Barrès, Cahiers,t.13, 1921, p.212).La pestilence hitlérienne (Ambrière, Gdes vac.,1946, p.309):
3. Le peuple [italien] (...) sait ce qu'il en coûte de confier le pouvoir à des militaires!... Je ne parle pas seulement de la souffrance des malheureux qui se battent; mais de la pestilence qui étouffe aussitôt le pays: la falsification des nouvelles, la propagande nationaliste, la suppression des libertés, l'enchérissement de la vie... Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p.235.
Chaire* de pestilence.
Prononc. et Orth.: [pεstilɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1remoitié xiies. chaere de pestilence «chaire où l'on enseigne une doctrine pernicieuse» (Psautier Oxford, éd. F. Michel, I, 1); b) ca 1170 «peste ou maladie épidémique répandue dans un pays» (Rois, éd. R. Curtius, p.107); ca 1256 pestilense «corruption de l'air, infection, contagion» (Aldebrandin de Sienne, Rég. du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p.6, 7). Empr. au lat. pestilentia «peste, épidémie, maladie contagieuse, insalubrité, venin (au fig.)». Fréq. abs. littér.: 53.

Wiktionnaire

Nom commun

pestilence \pɛs.ti.lɑ̃s\ féminin

  1. (Désuet) Peste répandue dans un pays.
  2. (Vieilli) Corruption de l’air.
    • […] tandis qu’Aix a toute les apparence d’une ville seigneuriale éloignée de ces remous, de ces agglomérations qui engendrent la pestilence. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. (Figuré) Ce qui est funeste ou pernicieux.
    • Cette pestilence des pestilences, le nationalisme, a empoisonné la fleur de notre culture européenne. — (Stefan Zweig, Le Monde d’hier. Souvenirs d’un Européen, 1934–1942)
    • Puisqu’il faut tout avouer, je descendrai en moi jusqu’au tréfonds, j’en remuerai la lie et j’en étalerai la pestilence. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 48)

Nom commun

pestilence \Prononciation ?\ féminin

  1. Peste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PESTILENCE (pè-sti-lan-s') s. f.
  • 1Peste ou maladie contagieuse répandue dans un pays (vieilli en ce sens). En un temps de pestilence.
  • 2Fig. Terme de l'Écriture et de théologie. Chaire de pestilence, chaire où l'on professe une mauvaise doctrine.

HISTORIQUE

XIIe s. Boneüré baron chi… en la chaere de pestilence ne sist, Liber psalm. p. 1. E nostre sires out merci de la terre, e la pestilence cessad en Israel, Rois, p. 219.

XIVe s. Si en voit on [de la convoitise] mainte doleur Venir et mainte pestillence, Jean de Condé, t. II, p. 60.

XVe s. Je parlerai d'un grand commencement de pestilence qui se bouta en l'Eglise, Froissart, II, II, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PESTILENCE, s. f. en Médecine ; c’est une maladie épidémique, maligne & contagieuse, ordinairement mortelle, connue vulgairement sous le nom de peste. Voyez Peste.

Ce mot est formé du latin pestis, qui signifie la même chose.

Maison de peste ; c’est un lazaret ou une infirmerie, où l’on met en dépôt & où l’on a soin des marchandises des personnes, &c. infectées, ou que l’on soupçonne infectées de quelque maladie contagieuse. Voyez Lazaret.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pestilence »

Du latin pestilentia (« peste », « épidémie ») et par extension, insalubrité ou odeur désagréable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin pestilentia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. pestilentia, pestilenza ; esp. pestilencia ; ital. pestilenzia, pestilenza ; du lat. pestilentia, de pestilentus, pestilent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pestilence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pestilence pɛstilɑ̃s

Citations contenant le mot « pestilence »

  • Le désir non suivi d'action engendre la pestilence. De William Blake
  • Ne porte pas en toi le cimetière. Les morts donnent la pestilence. De Marcel Schwob / Le livre de Monelle
  • Le pouvoir, telle une ravageuse pestilence, pollue tout ce qu'il touche. De Percy Bysshe Shelley / La Reine Mab
  • Dictateur. Chef d'une nation qui préfère la pestilence du despotisme à la plaie de l'anarchie. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Hum .... Quel manque d'intel
    Bon déjà , il se trouve sur un TrueSon .
    Ensuite , il doit être définit comme "nommé" donc une Elite nommé .
    Le dit nommé s'appelle TRUE & on peut le trouver en Dark Zone Sud ...on peut ..çà veut pas dire qu'on le trouvera forcement .Mais dès que vous verrez des True Sons en Dark zone , si True est le nommé , & drop du butin contaminé , ca sera un exotique nommé "pestilence" . J'ai verifié et fait la chose avec des amis différents en une semaine
    Par contre , moi : ca tombe pas en contaminé alors pas de bol .
    Donc puisque j'etais pas un fervant de la dark zone j'ai up le niveau à 50 et j'ai mi les bons passif de loot en dark zone à la base . Et là , j'ai eu pestilence sur la session suivante de 2h le lendemain .
    Oubliez pas de mettre le passif "augmente le drop de loot en dark zone " ca augmente le rate du loot contaminé aussi et 10% c'est pas rien .
    Et n'allez pas voler mes info en disant que vous avez trouver vous même . J'ai trouvé personne d'aussi accurate sur la toile .Tout le monde parle de "loot aleatoire" ou de "chance potentiel" ...alors qu'au final en ayant suivie les audio et autre part mis dans le jeu un peu partout , il s’avère que c'est juste un personnage nommé special qui a la possibilité de vos donner l'exotique .
    La preuve en est avec les pieces du Nemesis presente que sur les Nommé "Prime" en invasion une fois la quete activée à TIDAL basin . Donc un exotique drop sur un nommé particulier du jeu ca c'est The division 2 . Après il ya un ratio de chance pour l'avoir ...ca c'est inévitable . A toute et n'hesitez pas venir me pm sur twitter ou youtube , jpourrai faire des video avec de vrai info sur les methodes d'obtentions si la demande est conséquente . Sinon j'en resterai à parler dans les zones commentaires du monde entier mdr. Millenium, Guide The Division 2, arme exotique : LMG Pestilence - Millenium
  • Le paradis et l’enfer symbolisent les deux extrêmes de l’expérience humaine. Sur la carte, le paradis est en haut et l’enfer en bas. En haut, le ciel, l’air, les oiseaux, l’espace, la beauté. En bas, la terre, le bruit, la promiscuité, la pestilence, la laideur. Le marketing du paradis, c’est l’offre mirifique d’une place sans limite tandis que l’enfer condamne à l’agglutinement. Dans toutes les civilisations, le bonheur et le malheur ont à voir avec la quantité d’espace à disposition. Le Temps, La «distance sociale», cette dimension cachée - Le Temps
  • Non contente de posséder la plus grande inflorescence au monde, la plante native de Sumatra est aussi une des plus puantes que porte la terre. Une pestilence qui ne doit rien au hasard Le Temps, L’arum titan, méphitique géant des tropiques - Le Temps

Traductions du mot « pestilence »

Langue Traduction
Anglais pestilence
Espagnol pestilencia
Italien pestilenza
Allemand pest
Chinois 瘟疫
Arabe الوباء
Portugais peste
Russe мор
Japonais 疫病
Basque izurritea
Corse pestilenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « pestilence »

Source : synonymes de pestilence sur lebonsynonyme.fr
Partager