Pavaner : définition de pavaner


Pavaner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PAVANER (SE), verbe pronom.,PAVANER, verbe

A. − Se pavaner
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) Marcher avec orgueil et fatuité; mettre en valeur avec ostentation sa physionomie, son allure, ses vêtements. Synon. crâner (fam.), parader, plastronner, poser, (se) rengorger.Mais quand je le promenai dans le carré français, quand il se pavana en touriste dans ses bars et ses patios, il jubilait comme s'il avait été en train de jouer un bon tour au destin (Beauvoir,Mandarins,1954, p.423):
1. Callot, au contraire, est le lansquenet fanfaron et grivois qui se pavane sur la place, qui fait du bruit dans la taverne, qui caresse les filles de bohémiens, qui ne jure que par sa rapière et par son escopette, et qui n'a d'autre inquiétude que de cirer sa moustache. Bertrand,Gaspard,1841, p.63.
[Le suj. désigne la représentation d'une pers.] Entre les Hercules, dans des niches peintes, se pavanaient des bustes d'empereurs romains et autres personnages illustres de l'histoire (Gautier,Fracasse,1863, p.5).Que me reste-t-il, maintenant, de Monsieur Jean dont la photographie se pavane, dans son cadre de peluche rouge, sur la cheminée? (Mirbeau,Journal femme ch.,1900, p.283).
b) Se comporter d'une manière obstentatoire, vaniteuse. Synon. s'afficher, se montrer.J'irai d'abord un peu voir Soulary à Lyon, puis Glatigny à Vichy, où il se pavane avec le musicien Debillement, Coquelin et Gustave Flaubert (Mallarmé,Corresp.,1864, p.122).Les traîtres (...), nous les connaissons aussi, ils se pavanent à Vichy, à la cour du grand roi (Vailland,Drôle de jeu,1945, p.261):
2. Ces gens-là ne sont occupés qu'à imaginer des manières d'engager les pauvres gens de façon qu'ils ne puissent plus reculer. Puis, quand on s'est fait assommer pour leur plaire, ce sont eux qui se pavanent, qui passent pour des héros. Renan,Drames philos.,Prêtre Némi, 1885, III, 3, p.583.
Se pavaner de qqn ou de qqc.Tirer vanité de, s'enorgueillir de quelqu'un, de quelque chose. Tout est effet et cause, écrivait-il [Renan] au séminaire, j'aime à me pavaner de cela et j'énumère avec un orgueil comique les différentes causalités que j'ai pu exercer dans le monde (Massis,Jugements,1923, p.10).Sylvie le gâtait [le fils d'Annette], l'adulait (...) elle l'offrait à l'admiration de ses clientes et se pavanait de lui, comme si elle l'eût pondu (Rolland,Âme ench.,t.2, 1925, p.77).Costals réalise qu'on trouvera sa femme ravissante, et s'en pavane un peu (Montherl.,Lépreuses,1939, p.1413).
2. [Le suj. désigne un animal, en partic. un oiseau] Marcher avec majesté, exécuter les figures ou les danses correspondant à un rite (annexion d'un territoire, prélude à l'accouplement, etc.). Le paon, quoi qu'on en dise, se pavane, non d'orgueil, mais d'amour (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p.267).Ailleurs, sur les rives et sur l'îlot, se pavanaient des canards sauvages, des pélicans, des poules d'eau, des becs-rouges (Verne,Île myst.,1874, p.111).Lorsqu'il [le pigeon paon] se pavane ainsi, sa tête se porte en arrière en même temps qu'il est saisi d'un tremblement de tout le corps (Coupin,Animaux de nos pays,1909, p.63).
B. − Pavaner, rare
1. Empl. trans. [Avec un compl. d'obj. interne] Mettre en évidence avec ostentation. Synon. afficher, étaler.Avec tant de coeurs navrés de mort, qui s'en vont sur les places affichant leur affront, et pavanant leur défaite (Quinet,Ahasvérus,1833, intermède de la 2ejournée, p.171).Les dernières hésitations qu'elle pouvait avoir s'étaient évanouies à la vue d'Anatole qui, pavanant ses grâces, lui fit un accueil plein de courtoises défiances (Huysmans,Soeurs Vatard,1879, p.308).
2. Empl. intrans. Parader. Peut-être avait-il [l'amant de la reine] besoin, pour émoustiller sa royale maîtresse, de pavaner ainsi sous ses fenêtres en compagnie de Suzanne Bloch, dite Suze la Rousse (A. Daudet, Nabab,1877, p.55).
REM.
Pavanement, subst. masc.Action de se pavaner; résultat de cette action. Une ardeur [des hommes] à lui plaire [à la duchesse], un pavanement autour de son fauteuil qui visait directement la femme et non plus son influence (A. DaudetImmortel,1888, p.228).Et pourtant je sentais (...) que dans ce tournoi orgueilleux, ce pavanement rituel, ils [Irène et Jacques] cherchaient obscurément, tout en évoluant si dédaigneux, si fermés, une espèce de revanche (Gracq,Beau tén.,1945, p.88).
Prononc. et Orth.: [pavane], (il se) pavane [-an]. Att. ds Ac. dep.1694. Étymol. et Hist.1. 1611 (Cotgr.: se Pavaner. as se Pavonasser [...] se Pavonasser. To strout it; proudly to glorie in himselfe, or set up his Peacocks feathers); 2. 1771 «faire la roue (en parlant du paon)» (Buffon, Hist. nat. des Oiseaux, t.2, 330). Dér. de pavane*; dés. -er. Le sens s'explique par la fausse étymol. qui faisait dériver pavane du lat. pavo «paon» (cette danse était lente et majestueuse; pavaner a pris le sens des dér. de paon*). V. FEW t.8, p.1 et p.84b. Fréq. abs. littér.: 106.

Pavaner : définition du Wiktionnaire

Verbe

pavaner \pa.va.ne\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se pavaner)

  1. Marcher d’une manière fière, superbe, comme un paon qui fait la roue. Se tenir droit et marcher royalement.
    • Le général dont elle habite l’esprit est un vieux beau, qui se pavane volontiers en quête de fortune. — (Out-el-Kouloub, « Nazira », dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  2. Faire le fier.
    • Il se pavane dans sa nouvelle dignité.
  3. (Ironique) Montrer avec ostentation.
    • Joseph, le valet de chambre, entra, présenta à son maître un plateau de vieux laque japonais, au centre duquel une carte de visite se pavanait. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Gavinard)
    • L’après-midi ces dames et demoiselles parées de leurs plus beaux atours se pavanaient en grappes serrées tout le long de la rue centrale (seule rue large) en jacassant et grignotant des pépons de courges et pastèques grillées et salées. — (Aurore Lebouteux, Regards sur le passé, La Pensée universelle, 1973, p. 19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pavaner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAVANER (SE). v. pron.
Marcher d'une manière fière, superbe, comme un paon qui fait la roue. Sa vanité éclate dans la façon dont il se pavane. Il signifie aussi Faire le fier. Il se pavane dans sa nouvelle dignité.

Pavaner : définition du Littré (1872-1877)

PAVANER (pa-va-né) v. réfl.
  • Marcher d'une manière superbe comme un paon qui fait la roue. Tessé piaffait et se pavanait de son chapeau, Saint-Simon, 60, 8. L'homme, en général, l'un portant l'autre, n'a qu'environ vingt-deux ans à vivre, et, pendant ces vingt-deux ans, il est sujet à plus de vingt-deux mille maux… dans cet horrible état on se pavane encore ! Voltaire, Dict. phil. Lèpre. L'habitude qu'ils [les paons] prennent de les déployer [les plumes de la queue] en se pavanant et faisant la roue, Buffon, Ois. t. IV, p. 25.

    Fig. D'un air content l'orgueil se reposait, Se pavanait sur son large visage [du financier], Voltaire, Temple du Goût. Tandis que je me pavanais dans cette idée, Rousseau, Prom. 7.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PAVANER. - ÉTYM. Ajoutez : Saint François de Sales a dit se pavonner : Les autres se pavonnent sur la considération de leur beauté, et croient que tout le monde les muguette, Introd. à la vie dévote, III, 4. Cette forme, semblable à l'espagnol pavonearse, donne de la force à l'étymologie par le lat. pavo, pavonis, paon. Il est bien difficile de séparer la pavane, danse où les danseurs font la roue l'un devant l'autre comme des paons ; mais, si le changement de l'o en a dans le français ne fait pas une difficulté insurmontable, il en fait beaucoup dans l'italien et l'espagnol. On ne voit pas jusqu'à présent comment accorder pavane et pavoner. Un verbe pavoler se rencontre dans un texte du XVIe siècle : On voit comme des enseignes et des estendards qui pavolent, Grandes et merveilleuses choses advenues dans Besançon par un tremblement de terre, 1564, cité dans COLLIN DE PLANCY, Dict. infernal, t. I, p. 214. Ce pavoler serait-il une faute pour pavoner ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pavaner »

Étymologie de pavaner - Littré

Sans doute pavane ; Berry, pavaner, courir cà et là : j'ai pavané toute la journée. Si le mot venait du latin pavo, il serait se pavoner, comme en espagnol pavonearse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pavaner - Wiktionnaire

(1611) De se paonner (1544) et pavane, une danse de Padoue[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pavaner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pavaner pavane play_arrow

Conjugaison du verbe « pavaner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe pavaner

Citations contenant le mot « pavaner »

  • Les visiteurs peuvent facilement imaginer Clint Eastwood se pavaner dans la rue principale, après le salon et dans le bureau du shérif. News 24, Inauguration d'un parc à thème Far West dans les régions rurales de la Serbie - News 24
  • On peut pas les foutre à poils et les pavaner dans les rues de St Pierre??? Clicanoo.re, [Faits Divers] Deux individus interpellés suite à l'agression de deux mineures | Clicanoo.re
  • Même si l’Impact a accordé quatre buts, le TFC ne peut se pavaner. Il a aussi été atroce défensivement, peut-être même pire que le Bleu-blanc-noir. Le Journal de Montréal, C’est mieux, mais... | Le Journal de Montréal
  • La preuve ? Sa toute dernière robe en lin issu d'Europe, idéale pour se pavaner l'été. Dégainée lors d'une sortie à Beverly Hills, la pièce signée Magic Linen - une entreprise qui n'utilise pas de produit chimique dans sa ligne de production - a fait sensation. Le tout pour la modique somme de 76 dollars, soit 67 euros. Rupture de stock en vue ? LaLibre.be, La robe à petit prix de Meghan Markle fait un carton - La Libre
  • Il serait produit en Chine par SAIC Volkswagen, la coentreprise que le constructeur allemand a créée en collaboration avec son partenaire chinois SAIC. Reste à savoir si le Volkswagen Tiguan X quittera les frontières chinoises pour se pavaner dans les ruelles européennes, l'avenir nous le dira. Motor1.com, Voici le Volkswagen Tiguan X, le modèle coupé du SUV allemand
  • La femme de 57 ans qui commence à voir apparaître ses premières mèches blanches, n’a de honte lorsqu’il s’agit de se pavaner, et de jouir des changements de sa belle chevelure.  amomama.fr, Cheveux gris : dix stars qui n'hésitent pas à montrer leurs premiers cheveux gris
  • Avant de se pavaner en Bentley, les Rolling Stones durent se tasser dans le Combi de leur premier pianiste, Ian Stewart. Le Monde.fr, Combi Volkswagen, le nec plus ultra du road trip estival
  • C’est l’été et les plus motivés ont déjà commencé à affûter leur « summer body » afin de se pavaner sous le radieux soleil estival. D’autres ont au contraire préféré poursuivre leurs gourmandes habitudes, tel Jean-Baptiste Marteau, le joker de Laurent Delahousse. Voici.fr, Laurent Delahousse en vacances : son joker au JT de France 2, Jean-Baptiste Marteau, le taquine - Voici

Images d'illustration du mot « pavaner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pavaner »

Langue Traduction
Corse strutturazione
Basque strut
Japonais ストラット
Russe стойки
Portugais strut
Arabe من المقطع العرضي
Chinois 支撑
Allemand strebe
Italien pavoneggiarsi
Espagnol puntal
Anglais strut
Source : Google Translate API

Synonymes de « pavaner »

Source : synonymes de pavaner sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires