La langue française

Paumier

Définitions du mot « paumier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAUMIER, subst. masc.

A. − Fabricant, vendeur d'accessoires de jeu de paume. (Dict.xixeet xxes.).
En appos. Marchand paumier. Maître paumier. Personne qui tient un jeu de paume (dans une salle). Ma mère était une pauvre enfant du vieux pavé de Paris; son père, Antoine Delaborde, était maître paulmier et maître oiselier (Sand, Hist. vie, t.1, 1855, p.14).Le propriétaire de ces nouveaux bâtiments, Arnoul Mestayer, maître paumier, demeurait lors de leur construction rue du Roi-de-Sicile (M. Jurgens, E. Maxfield-Miller, Cent ans de recherches sur Molière, Imprim. Nat., 1963, p.94).
B. − Personne pratiquant le jeu de paume, un jeu ou un sport proche du jeu de paume. À la manière dont sa robe tombe, sans tournure, on reconnaît la forme souple et agile, la joueuse de tennis qu'elle est restée, célèbre parmi les paumiers (Bourget, Pastels, 1889, p.25).
Prononc. et Orth.: [pomje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Var. paulmier, supra. (archaïsme). Étymol. et Hist. 1292 «personne qui tenait un jeu de paume» (H. Géraud, Paris sous Philippe-Le-Bel, Le rôle de la taille, 29); 1680 paumier-raquetier «personne qui fabriquait et vendait balles et raquettes pour le jeu de paume» (Rich.). Dér. de paume*; suff. -ier*.

Trésor de la Langue Française informatisé

PAUMIER, subst. masc.

A. − Fabricant, vendeur d'accessoires de jeu de paume. (Dict.xixeet xxes.).
En appos. Marchand paumier. Maître paumier. Personne qui tient un jeu de paume (dans une salle). Ma mère était une pauvre enfant du vieux pavé de Paris; son père, Antoine Delaborde, était maître paulmier et maître oiselier (Sand, Hist. vie, t.1, 1855, p.14).Le propriétaire de ces nouveaux bâtiments, Arnoul Mestayer, maître paumier, demeurait lors de leur construction rue du Roi-de-Sicile (M. Jurgens, E. Maxfield-Miller, Cent ans de recherches sur Molière, Imprim. Nat., 1963, p.94).
B. − Personne pratiquant le jeu de paume, un jeu ou un sport proche du jeu de paume. À la manière dont sa robe tombe, sans tournure, on reconnaît la forme souple et agile, la joueuse de tennis qu'elle est restée, célèbre parmi les paumiers (Bourget, Pastels, 1889, p.25).
Prononc. et Orth.: [pomje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Var. paulmier, supra. (archaïsme). Étymol. et Hist. 1292 «personne qui tenait un jeu de paume» (H. Géraud, Paris sous Philippe-Le-Bel, Le rôle de la taille, 29); 1680 paumier-raquetier «personne qui fabriquait et vendait balles et raquettes pour le jeu de paume» (Rich.). Dér. de paume*; suff. -ier*.

Wiktionnaire

Nom commun

paumier \po.mje\ masculin (pour une femme on dit : paumière)

  1. (Désuet) Maître d’un jeu de paume.
    • Il y a dans Paris une communauté de maîtres Paumiers, raquetiers, faiseurs de esteufs, pelottes & balles. Leurs statuts sont de l’année 1610. — (L’Encyclopédie, 1751 tome 12, article PAUMIER, page 202)
  2. (Désuet) Celui qui fabriquait et vendait les accessoires du jeu de paume.
    • Je n’entends pas qu’il [un enfant] joue avec nos masses sur un billard haut de trois pieds ; je n’entends pas qu’il aille peloter dans nos tripots, ni qu’on charge sa petite main d’une raquette de paumier ; mais qu’il joue dans une salle dont on aura garanti les fenêtres. — (Jean-Jacques Rousseau, Émile, ou De l’éducation, 1762, livre II)

Nom commun

paumier \Prononciation ?\ masculin

  1. Pèlerin.
    • « Paumiers, » dist il, « envers moi entendés !
      Vostre esclavine, s’il vous plaist, me prestés »
      — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 317, 1200-25. Ponctuation refaite à la française.)
    • Li paumiers fu frans hon de boine part — (Aiol, édition de Normand et Raynaud, page 47.)

Nom commun

paumier \pɔwˈmje\ masculin

  1. (Botanique) (Provençal) Palmier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAUMIER. n. m.
Maître d'un jeu de paume. Maître paumier. Il désigne aussi Celui qui fabrique, celui qui vend les accessoires du jeu de paume.

Littré (1872-1877)

PAUMIER (pô-mié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pô-mié-z habiles) s. m.
  • Maître d'un jeu de paume. Je n'entends pas… qu'on charge sa petite main [d'un enfant] d'une raquette de paumier, Rousseau, Ém. II.

    Au féminin, paumière se disait d'une femme qui tenait un jeu de paume. Au bout de quatre jours, je remplis de deuil le tripot : la paumière alla où j'envoyais tous mes malades, et ses parents s'emparèrent de son bien, Lesage, Gil Blas, II, 5.

    Paumier raquettier, artisan qui fait des raquettes de paume.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAUMIER, s. m. ouvrier qui fait des raquettes & des balles, & autres choses servant au jeu de paume. Ce sont aussi les paumiers qui tiennent les jeux de paume, & qui fournissent aux joueurs des balles & des raquettes.

Il y a dans Paris une communauté de maîtres Paumiers, raquetiers, faiseurs de esteufs, pelottes & balles. Leurs statuts sont de l’année 1610.

Cette communauté est gouvernée par quatre jurés qui reçoivent les apprentis, & font des visites tous les mois. On élit deux de ces jurés chaque année, & ils sont deux ans en charge.

L’apprentissage est de trois ans, & le brevet doit être porté aux jurés huit jours après sa passation pour être enregistré.

Les aspirans à la maîtrise doivent faire chef-d’œuvre, à l’exception des fils de maîtres.

Les veuves jouissent des mêmes privileges que leurs maris, tant qu’elles restent en viduité ; elles peuvent continuer les apprentis commencés par leurs maris, mais non en obliger de nouveaux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paumier »

Paume 2, et la terminaison ier, qui indique métier, travail habituel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De paume dans jeu de paume avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de paume avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De pauma avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paumier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paumier pɔwmje

Traductions du mot « paumier »

Langue Traduction
Anglais palm tree
Espagnol palmera
Italien palma
Allemand palme
Chinois 棕榈树
Arabe شجرة النخيل
Portugais palmeira
Russe пальма
Japonais ヤシの木
Basque palmondoa
Corse palma
Source : Google Translate API

Synonymes de « paumier »

Source : synonymes de paumier sur lebonsynonyme.fr

Paumier

Retour au sommaire ➦

Partager