Parturition : définition de parturition


Parturition : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PARTURITION, subst. fém.

Action, fait d'accoucher, de mettre bas; ensemble des phénomènes mécaniques et physiologiques qui entraînent l'expulsion d'un ou plusieurs foetus hors des voies génitales femelles au terme de la gestation. Qui ne voit que la réponse de cette femme et l'accent qu'elle y mit furent commandés par la réalité objective, par le fait de la gestation, de la parturition et de l'allaitement? Salomon compta sur la réaction émotive de sa proposition pour distinguer la vraie mère (Théol. cath.t.4, 11920, p.821).Le père Haudoin vit son garçon, les bras nus et sanglants, découper un veau dans une parturition délicate (Aymé, Jument, 1933, p.28).
P. métaph. Je suis, quand j'écris, dans la situation d'un enfantement interminable, d'un travail puerpéral qui se contrarierait obstinément lui-même, et ne garderait que la souffrance de l'accouchement sans s'accorder la délivrance finale. La parturition sans son fruit (Amiel, Journal, 1866, p.132).
Prononc. et Orth.: [paʀtyʀisjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1823 parturition (Boiste). Empr. au b. lat. parturitio, -onis «enfantement» (déb. ves.), dér. de parturire, v. parturiente; cf. parturation dès 1786 (Le Roux t.2, p.268) et l'angl. parturition «id.» dès 1646 ds NED. Fréq. abs. littér.: 14.

Parturition : définition du Wiktionnaire

Nom commun

parturition \paʁ.ty.ʁi.sjɔ̃\ féminin

  1. (Reproduction) Action de mettre bas, chez les mammifères.
    • Il était habile dans son métier ; la première fois que le père Haudouin vit son garçon, les bras nus et sanglants, découper un veau dans une parturition délicate, il en fut enthousiasmé aux larmes. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 23.)
    • L’imbécillisation, l’infantilisation retardée, et le gâtisme précoce sont parmi les plus efficaces moyens d’action dont se servent tous les adeptes de la parturition à distance pour imposer aux hommes leurs volontés. — (Antonin Artaud cité par Philippe Sollers in Eloge de l’infini, Gallimard, p. 486)

Nom commun

parturition \ˌpɑːɹ.tjʊ.ˈɹɪʃ.ən\ ou \ˌpɑːɹ.tʊ.ˈɹɪʃ.ən\ ou \ˌpɑːɹ.tʃʊ.ˈɹɪʃ.ən\

  1. (Soutenu) Parturition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Parturition : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARTURITION. n. f.
T. de Médecine. Accouchement naturel.

Parturition : définition du Littré (1872-1877)

PARTURITION (par-tu-ri-sion) s. f.
  • Terme didactique. Accouchement naturel, c'est-à-dire sans le concours de l'art.

    La mise bas des animaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parturition »

Étymologie de parturition - Littré

Lat. parturitionem, de parturire, dénominatif du nom d'agent parturus, devant enfanter (voy. PART 1) ; il signifie être en parturition.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de parturition - Wiktionnaire

Dérivé du bas latin parturitio (« enfantement, accouchement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parturition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parturition partyrisjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « parturition »

  • Les études le montrent, le nombre de mort-nés est corrélé à la longueur de la mise-bas. De plus, les derniers nés des parturitions lentes ont moins de chance de survie dans les premiers jours, faute d’avoir consommé suffisamment de colostrum. Pour limiter les risques de pertes en maternité il est donc important d’agir sur la durée des mises-bas. Invité à une journée technique organisée par la société Zinpro Nutrition Animale, à Rennes, Peter Kappel Thiel, chercheur danois, a livré quelques conseils. Journal Paysan Breton, Porc : Du peps à la mise-bas | Journal Paysan Breton
  • Comme pour toute mise-bas de mammifères, le vêlage est un processus douloureux. La dilatation du col et les contractions utérines génèrent des douleurs. Le taux d’opioïdes endogènes augmente au cours de la fin de la gestation et lors de toute mise-bas qui ont à leur tour un effet analgésique. Une douleur accentuée s’accompagne d’un accroissement de ces taux d’opioïdes endogènes. De plus, chez les vaches, l’ingestion de liquide amniotique et d’autres produits de la parturition induit une hypoalgésie. La substance déclenchant cette hypoalgésie s’appelle Placental Opioid-Enhancing Factor (POEF) ou facteur opioïde-augmentant placentaire. Le POEF soulage la douleur sans supprimer le comportement maternel. , Le vêlage (2/3). Des « dystocies » variées… aux conséquences notables !, Elevage - Pleinchamp
  • Des neurobiologistes français ont montré que le cerveau foetal d’un animal rendu autiste augmente pendant la parturition et la naissance, alors que chez l’animal ordinaire, la croissance du crâne et du cerveau s’interrompt. Une découverte qui renforce l’idée que l’autisme est un trouble engendré in utero. La Croix, Le volume du cerveau foetal augmente pendant la naissance chez l’autiste
  • -  développement pré et post-natal : réalisée sur une espèce de rongeur. Cette étude évalue l'impact du produit sur la parturition, le comportement maternel, l'allaitement et développement des petits. Administration du produit de la fin de l'organogénèse jusqu'au sevrage des petits, toujours 3 niveaux de doses. La génération de petits peut être suivie sur du long terme et sa descendance également. FranceSoir, Développement pré-clinique d'un médicament

Traductions du mot « parturition »

Langue Traduction
Corse parturizione
Basque parturition
Japonais 分娩
Russe роды
Portugais parto
Arabe الولادة
Chinois 分娩
Allemand geburt
Italien parto
Espagnol parto
Anglais parturition
Source : Google Translate API

Synonymes de « parturition »

Source : synonymes de parturition sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires