La langue française

Paperassier, paperassière

Définitions du mot « paperassier, paperassière »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAPERASSIER, -IÈRE, subst. et adj.

Péjoratif
I. − Subst. Personne qui s'occupe, par goût ou par métier, à écrire des paperasses et, en partic. des documents administratifs. On ne pose pas une pierre en France sans que dix paperassiers parisiens n'aient fait de sots et inutiles rapports (Balzac, Curé vill., 1839, p.203).Parlez de science dans un atelier d'artistes et dans une réunion de politiques; à leurs yeux, c'est un grattage de paperassiers ou une cuisine de culs de jatte (Taine, Notes Paris, 1867, p.278):
. Léopold quitta sa cellule avec un reste de méfiance et ne crut vraiment à la nouvelle de son élargissement qu'en arrivant au rez-de-chaussée où le paperassier de service lui en donna confirmation. Aymé, Uranus, 1948, p.229.
II. − Adj. Qui s'attache exagérément à la paperasse administrative, qui la multiplie abusivement. Les travaux furent aussitôt commencés et poursuivis avec cette activité américaine, qui n'est ni paperassière ni bureaucratique (Verne, Tour monde, 1873, p.149).Ces fonctionnaires paperassiers ne comprennent pas que l'on puisse s'adonner par amour de l'art à la haute pratique de la Police philosophique et conjecturale (Arnoux, Rêv. policier amat., 1945, p.173).
Prononc. et Orth.: [papʀasje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1798; 1798-1878 uniquement au masc. Étymol. et Hist.1. 1798 subst. (Ac.); 2. 1869 adj. (Littré). Dér. de paperasse*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Adjectif

paperassier

  1. Qui concerne la paperasse.
    • J'ai rencontré, parmi mes camarades de réserve, de hauts fonctionnaires, des chefs de grandes entreprises privées. Tous , comme moi, s'effaraient d'être contraints à des besognes paperassières que, dans le civil, ils auraient abandonnées aux plus modestes de leurs sous-ordres. — (Marc Bloch, L'étrange défaite, chap. 3 : La déposition d'un vaincu, 1940)
    • Ma vocation paperassière allait pâlissant, pour un temps, devant une crise de coquetterie. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 121.)

Nom commun

paperassier \pa.pʁa.sje\ masculin (pour une femme on dit : paperassière)

  1. Celui, celle qui aime à conserver et à manier des paperasses.
    • Choulette était paperassier sans vouloir le paraître. Il s’assura qu’il n’avait perdu ni les bouts de papier sur lesquels il notait au café ses idées de poèmes, ni la douzaine de lettres flatteuses que, salies, tachées, coupées à tous les plis, il portait sur lui constamment, prêt à les lire à des compagnons de rencontre, la nuit, sous les becs de gaz. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 108)
  2. Celui, celle qui multiplie excessivement les écritures administratives.

Nom commun

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de paperassier.

Forme d’adjectif

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de paperassier.

Nom commun

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de paperassier.

Forme d’adjectif

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de paperassier.

Nom commun

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de paperassier.

Forme d’adjectif

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de paperassier.

Nom commun

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de paperassier.

Forme d’adjectif

paperassière \pa.pʁa.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de paperassier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAPERASSIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui aime à conserver et à manier des paperasses. Il désigne aussi Celui, celle qui multiplie excessivement les écritures administratives. Il s'emploie surtout adjectivement aujourd'hui. Administration paperassière.

Littré (1872-1877)

PAPERASSIER (pa-pe-ra-sié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des pa-pe-rasié-z ennuyeux) s. m.
  • Celui qui aime à paperasser, à ramasser des papiers sans grande utilité, à faire des écritures inutiles.

    Adj. Paperassier, paperassière. L'administration est en général paperassière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paperassier »

(Siècle à préciser) Dérivé de paperasse avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paperassier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paperassier paprasje

Citations contenant le mot « paperassier »

  • C'est voulu! Tout est fait pour dégoûter les vocations: absence de réel pouvoir (in fine, c'est le préfet qui décide!), responsabilité pénale accrue en cas d'accident sur le territoire communal, submersion paperassière (l'informatisation n'a rien allégé), inflation de normes souvent ubuesques et coûteuses, etc. L'objectif étant la disparition des petites communes et leur regroupement au sein d'entités intercommunales plus rentables (une seule équipe dirigeante pour x communes, co-financement des infrastructures, mise en commun des équipements, etc.) midilibre.fr, Biterrois : dans les villages, l’écharpe tricolore ne fait plus rêver - midilibre.fr
  • Lorsqu’elle présente ses résultats financiers, Apple ne manque jamais de mentionner ses offres d’assurances, pourvoyeuses de quelques centaines de millions de dollars de revenus annuels. Autrefois paperassière et tatillonne, la firme de Cupertino relâche aujourd’hui les conditions d’adhésion, pour faciliter les souscriptions. Au point de généraliser les contrats AppleCare+ à terme mensuel. iGeneration, AppleCare+ maintenant disponible avec un renouvèlement mensuel | iGeneration
  • Le masque restera décidément, partout, le sujet de l'année du virus. Lorsque les Japonais ont commencé à en recevoir par la Poste, deux par foyer, réutilisables, ils les ont aussitôt baptisés les « Abenomasks ». Ils ont également ri jaune en voyant leur taille, les jugeant trop petits par rapport aux masques chirurgicaux, un accessoire que les touristes nippons connaissent très bien. Il suffit pour le savoir d'avoir emprunté le métro parisien aux temps oubliés où ce mode de transport était encore accessible. Les largesses de l'inventeur des « Abenomics » ne se sont pas arrêtées là. Faute de Jeux Olympiques cet été à Tokyo, il a visiblement décidé de concourir pour le championnat mondial de la dette. Il met sur la table 900 milliards de dollars, qui dit mieux ? Cette somme colossale comprend la distribution à chaque ménage de 850 euros (100.000 yens). Au départ il avait prévu le triple de ce pécule mais en le réservant à ceux qui en avaient besoin. Il a finalement trouvé que ce serait trop compliqué, trop paperassier. Résultat : c'est également critiqué puisque la majorité en sera épargné ce qui n'aurait pas été le cas si cette manne n'avait été distribuée qu'aux nécessiteux. En s'accrochant à ses JO comme d'autres à leurs municipales, il aurait trop tardé à répondre à l'épidémie qui s'étend. Ces JO devaient être l'apothéose du troisième mandat du vieux routier, 65 ans. Ils devaient être aussi le déclencheur d'un quatrième mandat. Petit-fils de Premier ministre, fils de ministre des Affaires étrangères, Shinzo Abe, y croit encore, ainsi les a-t-il repoussés en aout 2021, un mois avant les élections. Reste la glorieuse incertitude du sport ! Les Echos, Shinzo Abe. L'incertitude du sport . | Les Echos
  • Tout comme pour un testament de nos biens, qui exige deux témoins, le testament anticipé de « fin de vie » devrait se satisfaire de deux témoins et d’un avis médical. On devrait faire disparaître «raisonnablement prévisible», faire disparaître «l’opinion d’un psychologue ou psychiatre» (trop de paperassier). Le diagnostic du médecin traitant devrait suffire à confirmer l’état irréversible du patient. Tout comme pour un testament, le testateur peut toujours changer d’idée, tant qu’il en a la capacité intellectuelle. Sinon, les écrits et le consentement donné demeurent. Le Droit, À vous la parole | Opinions | Opinions | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • On parle beaucoup de responsabilité gouvernementale car ça fait du bien à l'égo de l'opposition. Mais peut-être qu'un jour on s'intéressera à ces usines à gaz que sont ces différentes agences : coût de fonctionnement, freinage paperassier, méconnaissance du terrain, jusqu'à parfois aller à l'encontre des directives ministérielles. www.lepopulaire.fr, La colère des médecins monte dans les centres de consultations Covid-19 ouverts en Haute-Vienne - Saint-Paul (87260)
  • Chargé de réquisitionner un navire, sa lenteur lui avait valu une saute d'humeur de Sa Majesté qui «fit voler tous mes papiers en l'air, en me traitant de paperassier, et me donna l'ordre de payer au capitaine ce qu'il demandait». ladepeche.fr, Carcassonne. 1er mars 1815 : le retour de Napoléon - ladepeche.fr
  • Critiquer le jacobinisme me paraît également superflu car la décentralisation a montré aussi peu de vertu que l’état jacobin : des satrapies provinciales tout aussi obèses et inefficaces se sont développées. Un exemple. Pendant les quelques années où j’ai vécu en France avant de redéménager pour la énième fois, je vivais en pleine campagne. Donc sans collecteur d’égout. Nous avions dû aménager à nos frais, un système de traitement, fosse septique multi-bacs et zone d’épandage sous le gazon pour retraiter les eaux usées. Eh bien, nous devions payer une TAXE DE NON-UTILISATION du système collectif d’égout. C’est le pompon, non ? Payer une taxe pour un service dont on ne peut bénéficier parce qu’il ne nous dessert pas, alors qu’on assume tous les frais du service qu’on a dû installer. Tout ça pour voir venir deux fois en 13 ans - l’une à l’installation, l’autre au départ pour avoir un papelard cacheté - une petite bonne femme, charmante au demeurant mais parfaitement inutile, qui a jeté un œil dans chaque regard et admiré la pelouse recouvrant les tuyaux invisibles, avant de me donner le certificat de conformité. Si quelqu’un voit une utilité dans ce service paperassier typiquement sinécurien, qu’il me le dise ! Liberté d'expression, Bloc-notes : la fausse issue d’un retour à l'Etat tentaculaire - Liberté d'expression
  • Après Albi hier matin et avant les différentes composantes du commissariat central de Toulouse aujourd'hui, Jean-Claude Delage secrétaire général du syndicat de police Alliance a fait étape hier à Montauban. Histoire, en dehors d'une période électorale de venir à la rencontre des policiers, des collègues et de faire remonter ainsi vers Paris (le directeur général de la police nationale ou le ministre de l'intérieur) les doléances et inquiétudes, de prendre la température sur le terrain. Jean-Claude Delage faisant remarquer lors du point-presse d'hier soir : «On constate les inquiétudes sur les absences de perspectives des métiers, des déroulements de carrière, sur le flou autour des responsabilités véritables que devraient avoir les gradés. On est très inquiet pour ne pas dire hostile à la réforme pénale qui se prépare et qui va faire que les droits de la défense seront trop importants.» Et le patron d'Alliance de préciser : «On voudrait plus de moyens matériels juridiques pour faire notre métier. Être véritablement flic et non comme à l'heure actuelle de plus en plus procédurier, paperassier…» ladepeche.fr, Montauban. Police : «Plus de moyens pour notre travail» - ladepeche.fr
  • Ubuesque ? On ne peut moins dire. Mais dans ce flou paperassier, une évidence : les personnes trans, pour faire valoir leurs droits fondamentaux, s’essoufflent quotidiennement dans un parcours du combattant. Libération.fr, Hélène Hazera, une femme trans dépourvue face à l’Etat - Libération
  • Nous faisions des copies de chèques, nous tenions des registres, c'était un travail très paperassier. Et puis, tous les trois jours environ, j'allais déposer de l'argent en liquide, dans une mallette, au Crédit du Nord. leparisien.fr, Affaire Karachi : l'incroyable confession d'un trésorier politique - Le Parisien
  • Comme de nombreuses industries françaises, le secteur du jeu vidéo souffre d'abord et avant tout du système fiscal et paperassier français. Une entreprise peut difficilement émerger et s'épanouir en France, tant les contraintes sont lourdes et nombreuses. Au Québec, qui a pompé une grosse partie de ce secteur d'activité, une entreprise peut se consacrer toute entière à son cœur de métier et réinvestir une part importante de ses gains, sans que ceux-ci soit aspirés par l'État comme c'est le cas en France, pour assurer sa croissance et embaucher. Les aides, de l'ordre de 5%, n'expliquent pas tout. La paperasse et les tracasseries administratives y sont minimales. En outre, les salaires ne sont pas plombés par des charges sociales exorbitantes comme dans l'Hexagone (et pourtant la couverture sociale québécoise se compare avantageusement à celle de la France). Comment des entreprises se seraient-elles pas mort-nées quand l'État français les étouffe avant qu'elles fassent leurs premiers pas. Certes, les financements importent, mais plus encore, au début, la capacité de l'entreprise de survivre, de se développer par elle-même et de s'autofinancer à même ses premiers gains. Si la jeune entreprise y parvient, les financements suivront. Mais si l'État freine l'essor de ces jeunes pousses comme il le fait, il y aura nécessairement un manque de financement. Et les futurs créateurs d'entreprise iront réaliser leurs projets ailleurs pour avoir une chance de réussir. Le Figaro.fr, Le jeu vidéo français en panne de financement
  • Je m'étonne que des gens refusent de vivre dans un état paperassier, à la fonction publique démesurée, où l'on est écrasé de taxeS, impôtS et autreS prélèvementS.Un pays où la circulation est devenue un vrai problème, un pays où les trottoirs sont des toilettes à chiens et à bien d'autres choses ..Un pays où la liberté de penser se limite au socialisme dévoyé.ça alors ! Le Figaro.fr, Singapour fait rêver les expatriés, pas la France
  • J’étais empêtrée dans les papiers depuis si longtemps que la moindre démarche était devenue un parcours du combattant. J’en étais arrivée au stade où je n’ouvrais plus mon courrier. Je le reléguais dans une commode, en promettant de m’en occuper « demain ». Le lendemain, j’avais oublié. De temps en temps, je repensais à ces feuilles pleines de chiffres et de mauvaises nouvelles. Une boule d’angoisse m’attrapait aux tripes. Alors, je refermais vite la boîte de Pandore. « C’est pathologique ! » s’est exclamé Marc en colère lorsqu’il a compris que je conduisais sans permis. « Tu risques jusqu’à deux ans de prison ! » s’égosillait-il. Il avait raison mais je ne voulais pas l’entendre. « Si tu as un accident, tu n’es plus assurée ! » s’énervait-il. Ma boule d’angoisse refaisait surface. « Je vais m’en occuper ! » lui répondais-je systématiquement. « Quand ? » hurlait-il à son tour. Une fois, je me suis rendue au commissariat. Mais, n’ayant pas fait le nécessaire pour régler la perte déjà ancienne de mon permis de conduire, l’imbroglio paperassier est reparti de plus belle. La journée n’a pas suffit pour faire avancer ma situation. Alors, j’ai remis ça à plus tard et j’ai enterré le dossier. Jusqu’à ce samedi midi où, au péage de Dourdan, il allait violemment me retomber sur la tête. « C’en est trop », fulminais-je en avançant vers ma potence. Je n’en pouvais plus de me laisser dépasser par le système. Ces papiers me bouffaient la vie. Finie ma résistance bureaucratique ! Je voulais être en règle. Si je m’en sortais, je me promis de me mettre à jour. « Vos papiers », me demanda un jeune policier. Tremblante, je lui tendis ma carte d’identité en expliquant que j’avais perdu mon permis. « Vous l’avez au moins ? » enchaîna-t-il. J’ai eu une seconde d’hésitation, disposée à tout avouer. Mais c’est un oui plein d’aplomb qui est sorti. « Vous êtes sûre ? Parce que, si je vérifie et que vous ne l’avez pas, ça va mal aller. » Je restais calme mais, à l’intérieur, c’était Hiroshima. Il me fit souffler dans le ballon, me rendit ma carte et lança : « Merci, bonne journée. » C’est tout ? Le bol ! J’allais les faire, ces maudits papiers. J’ai garé ma voiture. Elle n’allait pas en ressortir de sitôt. Dès le lundi, je suis allée me « rendre » à la police et mettre en règle l’invalidation de mon permis. Ça m’a pris trois jours, mais j’ai eu le temps de m’inscrire à une auto-école. Dans la foulée, je suis passée acheter des grands classeurs. A nous deux, la commode. En la vidant, devinez ce qui est tombé ? Ma carte Vitale ! Je me suis empressée de rejoindre Marc au café pour lui montrer ma trouvaille, remettant ainsi le reste de mon entreprise… au lendemain. , « J'ai surmonté ma phobie des papiers » - Elle
  • On notera au passage que ce décret oblige les établissements à tenir à jour un épais registre paperassier des repas distribués, des ingrédients et de leur composition. Eh oui : la lutte contre l’obésité humaine passe par l’engraissement des administrations et l’entripaillement cadencé de la sphère étatique. Miam. Au moins, le libéralisme ne passera pas par là ! Contrepoints, Mangibougisme : pour votre santé, laissez-vous taxer | Contrepoints
  • Vous êtes dans le 100%faux, désolé de vous le dire, c’est justement par respect pour les juifs et plus encore reconnaissance du sionisme comme une valeur véritable que je me permets ce trait d’humour face à un Salomon qui n’a rien de biblique, mais est bien le “Directeur de la Santé”avec tout ce que ce titre comporte d’administratif, paperassier, langue de bois, bref , l’Administration Française qui avec la Turque sont les plus redoutables en ce domaine! JForum, Raoult bientôt suspendu par l’Ordre des Médecins ? - JForum
  • Or, que faisaient les pouvoirs publics ? Le mot d’ordre était « suppression de lits », comme si la seule existence des lits coûtait cher. Les Agences régionales de santé (ARS), établissements publics chargés de faire appliquer localement la politique de santé édictée par le ministère et par le Parlement, ne semblent pas avoir brillé par leur intelligence : il paraît plus probable qu’elles se soient développées en conformité avec la logique paperassière et routinière qui caractérise trop souvent l’administration. Aujourd’hui on découvre que s’il y avait des lits en nombre suffisant, on pourrait traiter plus correctement les afflux aux urgences, au lieu de laisser les malheureux malades ou accidentés attendre des heures sur un brancard. Mais l’administration procède par mots d’ordre reflétant des conceptions souvent inadéquates telles que la prise en compte exclusive des prix moyens. Si vous calculez le prix moyen d’un lit alors qu’il y a pénurie, donc occupation des lits à 100 %, le coût moyen par lit est élevé, et pour faire des économies les ARS disent de fermer des lits … ce qui a comme résultat de consacrer beaucoup du temps précieux du personnel à jongler avec la pénurie. Plus de dépenses pour des résultats moins bons, tel est trop souvent le résultat d’un état d’esprit désespérément primaire en matière de gestion. Atlantico.fr, Démission en masse de médecins hospitaliers : mais au fait, comment font les autres pays développés qui échappent à la crise de nerfs permanente à la française ? | Atlantico.fr
  • Par « bureaucratie russe », on entend un large panel d'institutions, pas uniquement le gouvernement fédéral, mais aussi les gouvernements régionaux, les membres de la sphère judiciaire ainsi que les forces de police. Saviez-vous par exemple que chaque immeuble russe possède ses propres autorités ? (Les personnes en charge du logement et des parties communes). Si votre évier est cassé ou si votre chasse d'eau tombe en panne, vous devrez en référer à ces personnes. Mais soyez prêts : ils adopteront sûrement une attitude atrocement bureaucratique. Alors voilà comment gérer l'attitude « paperassière », aussi appelée « syndrome du gardien ». , Ces choses à faire et à ne pas faire avec la bureaucratie russe - Russia Beyond FR
  • Commençons par supprimer la moitié des postes administratifs des hôpitaux publics. Supprimons aussi les services inutiles genre développement durable (si,si, il y en a). Suppression de l’industrie paperassière (une infirmière consacre plus de temps à renseigner un ordinateur qu’à prodiguer des soins). Suppression ou au minimum dégraissage drastique des ARS. Suppression de la Haute Autorité à la Santé. Cette HAS est l’administration française où les salaires sont les plus élevés, alors qu’elle pourrit le système de santé avec des directives chronophages et hors sol. Et enfin mettons la sécu en concurrence. Fin de l’AME. Contrôle strict des arrêts de travail, et des transports sanitaires. En 2 ans, fini le trou de la sécu, revalorisation des salaires avec les économies réalisées. Certes ce n’est pas un programme de gauche. C’est juste du réalisme; qui redonnera le sourire aux soignants. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, L'hôpital redescend dans la rue, pour quelques milliards de plus - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU

Images d'illustration du mot « paperassier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « paperassier »

Langue Traduction
Anglais paperwork
Espagnol papeleo
Italien lavoro d'ufficio
Allemand papierkram
Chinois 文书工作
Arabe ورقة العمل
Portugais papelada
Russe оформление документации
Japonais 書類
Basque tramiteak
Corse documenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « paperassier »

Source : synonymes de paperassier sur lebonsynonyme.fr

Paperassier

Retour au sommaire ➦

Partager