La langue française

Panouille

Définitions du mot « panouille »

Trésor de la Langue Française informatisé

PANOUILLE1, subst. fém.

Région. (sud de la France). Épi de maïs le plus souvent privé de ses grains. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [panuj]. Lar. Lang. fr.: ,,on trouve aussi les formes masculines: panouil et panouillon``. Étymol. et Hist. 1823 (J. B. L., Gasc. corr.); 1868 (Littré). Empr. au prov. panouio, panoulho «spathe de maïs ou de millet», v. Mistral, a. prov. panolha «panicule du roseau» (1402 ds Pansier t.3), du lat. panicula «panicule», v. ce mot. L'aire du mot s'étend jusqu'à la frange sud du domaine d'oïl, de la Vendée à la Bourgogne, et il est bien représenté dans les parlers régionaux, sporadiquement au masc. (panouil, 1796, Détails sur l'agriculture du Département du Lot et Garonne ds Feuille du cultivateur, t.6, p.274), v. FEW t.7, pp.570-571.

PANOUILLE2, subst. fém.

Pop. Personne maladroite, peu maligne. Synon. niais, sot.Il fallait choisir entre la vérité... Et la soupe, si délayée fût-elle. On n'hésita pas. Vingt têtes furieuses crièrent au mécontent: «Non mais, t'as tout d'la vache! Tu voudrais-t-il des bécasses ou du saumon? Pis avec ça? Ah! c'te panouille!» (Benjamin,Gaspard,1915, p. 43).
Prononc.: [panuj]. Étymol. et Hist. 1900 «sot, niais» (Nouguier [Lyonnais], Notes manuscr. dict. Delesalle, p.201). Prob. mot des domaines fr.-prov. et prov., issu d'un dér. du lat. pannus «pièce d'étoffe» (v. pan1) comme le fr.-prov. panosse* et avec la même évol. sém. que ce dernier; à rattacher à des termes comme le prov. panolh (masc.), panolha (fém.) «pièce d'étoffe attachée au dessus de la queue de la brebis (pour empêcher l'accouplement)» (v. Alib.; J. A. Chabrand et A. de Rochas d'Aiglun, Patois des Alpes cottiennes et en part. du Queyras, Grenoble, Paris, 1877; Mistral, s.v. panoui, panoulh; FEW t.7, p.557a), le prov. panoucho (fém.) «vieux linge» et «femme en haillons, guenipe, niaise, homme sans énergie» (v. Avril, Dict. prov.-fr. et Mistral; cf. panouchia «chiffonner» et «niaiser, s'amuser à des riens» Avril, loc. cit.; v. FEW t.7, p.554a), et panouchoun (masc.) «chiffon» et «petit niais, imbécile» (Var, v. Mistral), a. lyonn. panaman littéralement «essuie-mains» et p. ext. «homme sans énergie, chiffe molle» (1658, La Bernarda-Buyandiri, I, 169 ds Textes litt. en dial. lyonnais, éd. S. Escoffier et A. M. Vurpas, p.72; v. FEW t.7, p.561a et b).

PANOUILLE3, subst. fém.

Arg. de théâtre. Petit rôle, figuration. Un an d'ennui à la Comédie-Française à ne jouer que des «panouilles», dignes d'un débutant et un seul rôle: un vieillard dans «L'Otage» de Claudel. J'ai préféré partir (L'Express,16 juin 1969, p.52, col. 3).
Prononc.: [panuj]. Étymol. et Hist. 1969 «petit rôle, figuration» (Riv.-Car.). Prob. de l'arg. panne «rôle insignifiant» (v. panne3) avec infl. de panouille2pour la finale.

Wiktionnaire

Nom commun 1

panouille \pa.nuj\ féminin

  1. Épi de maïs recouvert de ses spathes.
    • Il ressort aussi de ce tableau que les différences dans les taux de cellulose et d'azote des constituants morphologiques de la panouille de maïs immature et mûr sont insignifiantes. — (Annales de zootechnie, INRA, 1971, page 282)
    • On rit toujours aux despanouillés. Le travail est gai: ouvrir la panouille d'un coup de poinçon, découvrir l'épi - blond doré sous l'enveloppe - le détacher puis jeter au panier. — (Bulletin de la Société archéologique, historique, littéraire & scientifique du Gers, Impr. Th. Bouquet, 1997, vol. 98, page 231)

Nom commun 2

panouille \pa.nuj\ féminin

  1. (Argot) (Cinéma) Rôle de figuration dans un film ou au théâtre.
    • Depardieu joue des petits rôles au théâtre et dans des dramatiques télévisées, d'encore plus petits rôles au cinéma […]. De frime en panouille, il a aussi croisé au détour d'un plateau ces vedettes qu'il rejoindra bientôt : Belmondo, Delon, Noiret, Serrault, Galabru... et Bernard Blier, qui lui présente ses copains Gabin et Jean Carmet. — (Jean-Michel Frodon, L'âge moderne du cinéma français: de la Nouvelle Vague à nos jours, Flammarion, 1995, page 447)
    • […] c’est n’importe quel rôle que l’on prend. Trois lignes par ci… Trois lignes par là. Trois lignes, une panouille, et alors là quel métier ! Les petits rôles à la télévision ou au cinéma sont pénibles pour le moral ! — (Christian Le Guillochet, Le Lucernaire : 50 ans de théâtre à Paris, page 109, 2006)
  2. (Argot) (Cinéma) Mauvais film.
    • Car avant d'en arriver là, le jeune homme avait été un adolescent star. Une apparition foudroyante dans une panouille pour teenagers, à l'âge de treize ans. Et puis, un second rôle dans un film devenu culte, l'année d'après. — (Philippe Besson, Un homme accidentel, éd. Julliard, 2007)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 3

panouille \pa.nuj\ féminin

  1. (Familier) Personne maladroite, sotte.
    • Ce type, là, Zib comme ils l’appellent, il est vraiment lent à la comprenette, c’est une véritable panouille. — (Damorax, Prims.fr : Le Pré à Caution, page 42, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PANOUILLE (pa-nou-ll', ll mouillées) s. f.
  • Épi de maïs, dans l'Autunois.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PANOUILLE. Ajoutez : - REM. On le trouve écrit panouil et masculin. Par-dessus le mur du jardin se penchaient de gros panouils de maïs d'un blanc de lait, Sacher-Masoch, Rev. des Deux-Mondes, 15 août 1873, p. 857.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « panouille »

(Date à préciser) De l’occitan panolha, dérivé du latin panĭcula, de pānus, « épi ». → voir panicule
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. paniculus (voy. PANICULE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « panouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
panouille panwj

Citations contenant le mot « panouille »

  • Et quelles guest stars ! Jean Dujardin, Ray Cooper, batteur d'Elton John, et Terry Gilliam, des Monty Python, ont accouru faire une « panouille » pour les beaux yeux d'Albert. Déclinaison inattendue d'un documentaire tourné par Raymond Depardon, ce film a obtenu le très précieux privilège d'être en partie tourné au palais de Justice de Paris. La force de « Neuf Mois ferme », c'est de pousser tous les curseurs pour faire surgir, comme un papier photographique plongé dans un bain de révélateur au temps de l'argentique, une énorme émotion. leparisien.fr, Programme TV du jeudi 23 avril : notre sélection - Le Parisien

Traductions du mot « panouille »

Langue Traduction
Anglais panouille
Espagnol panouille
Italien panouille
Allemand panouille
Chinois panouille
Arabe بانويل
Portugais panouille
Russe panouille
Japonais panouille
Basque panouille
Corse panouille
Source : Google Translate API

Synonymes de « panouille »

Source : synonymes de panouille sur lebonsynonyme.fr

Panouille

Retour au sommaire ➦

Partager