La langue française

Paillet

Définitions du mot « paillet »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAILLET1, adj. et subst. masc.

(Vin) clairet. Synon. paillé1(v. ce mot A 1).Le vin rosé se garde mieux que le paillet (Ac.).L'alouette qui avait jeté ses trilles joyeuses dans son être avec les premières gouttes de vin paillet s'était envolée à tire-d'aile (A. France,Étui nacre,Gestas, 1892, p.149).Le vin paillet est, non pas un vin blanc, mais un vin rouge pâle tirant sur la couleur de la paille. Les anciens textes ne font aucune différence entre paillet et clairet (Ac. Gastr.1962).
Prononc. et Orth.: [pajε], [pɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Fin xiiies. «gris (en parlant de la lumière du jour)» (Gloss. ,,Alexandreis`` de Gautier de Châtillon, 44, 65 ds T.-L.); 2. 1538 «d'une couleur claire, de couleur paille» (Est., s.v. helvolus); 3. 1552 vin cleret ou vin baillet ou paillet (ibid.). Prob. altération de paillé1*, bien que celui-ci soit relevé plus tardivement.

PAILLET2, subst. masc.

I. − Tas de paille. Dans les tréfonds de sa mémoire, cela se dessinait: la vallée et le vieux logis, les hauts paillets dorés du soleil, de grands champs de colzas fleuris, jaunes, jaunes! (Châteaubriant,Lourdines,1911, p.281).
II. − Empl. techn.
A. − MAR. Natte ou garniture en filin qui est parfois appliquée sur les manoeuvres dormantes pour les protéger contre les frottements (d'apr. Le Clère 1960). Le paillet destiné à assurer l'étanchéité du caisson était fixé sur cette lisse en bois (Quinette de Rochemont,Trav. mar.,t.1, 1900, p.366).On garnit en général d'un paillet le bout du jas [des ancres] pour éviter l'usure des manoeuvres courantes (Galopin,Lang. mar.,1925, p.112).L'avarie ainsi découverte, ils appliqueraient par l'extérieur −c'était un travail délicat −un paillet très résistant, plus large et plus long que la déchirure, et maintenu en place par six filins dont trois passés sous la quille (Peisson,Parti Liverpool,1932, p.199).
Paillet lardé. Carré de toile garni du côté extérieur de suif et de filins effilochés qui est appliqué contre le bordé par des cordages ou des chaînes que l'on fait passer sous la coque (d'apr. Le Clère 1960).
B. − SERR. ,,Petite pièce de fer ou d'acier, que l'on place entre la platine et le verrou, pour servir de ressort au verrou et le tenir en état lorsqu'il est levé`` (Jossier 1881). Synon. paillette (v. ce mot B 4).
Prononc.: [pajε], [pɑ-]. Étymol. et Hist. A. Ca 1130 «balle de blé» (Philippe de Thaon, Lapidaire, 1602 ds Studer-Evans, p.255); [cf. m. angl. pallet «lit de paille» 1374 ds NED, empr. au fr.], très rare. B. 1. 1768 mar. «petit fagot de cordage qu'on fixe à l'avant des filets de pêche» (Duhamel du Monceau, Traité gén. des pêches, t.1 d'apr. FEW t.7, p.496a); 2. 1773 id. «natte dont on couvre certaines parties des bateaux pour les préserver du frottement» (Bourdé de La Villehuet, Manuel des marins, p.129). C. 1803 «petit ressort adapté au verrou d'une targette» (Boiste). A, C formes masc. issues de paillette*. B prob. altération de paillé, part. passé de pailler2* «tresser, disposer de la paille» (suff. -et*).

Wiktionnaire

Adjectif

paillet masculin

  1. Qualifie un vin rouge qui est peu chargé en couleur.
    • Du vin paillet.
    • Le vin rosé se garde mieux que le paillet.

Nom commun

paillet masculin

  1. (Marine) Tapis tressé en entrelacs à partir de cordages usagés ou de voiles inutilisables.
    • Il s'en alla vers l'écubier où le bosco rassemblait déjà les paillets, les boudins de vieille toile à voile qui protégeraient la remorque contre le ragage. — (Roger Vercel, Ceux de la Galatée, Albin Michel, 1949, p. 24)
  2. (Marine) Paillet Makaroff : Natte munie de longs cordages aux extrémités et étanchéifiée au coaltar, utilisée pour colmater une voie d'eau sur un navire. (Note : Stephan Osipovich Makaroff, amiral russe, est l'inventeur de ce système de secours)
  3. (Marine) Floche fait en cordage et utilisé jusqu'au XVIIIème siècle sur les galères pour servir de défense le long des parapets.
  4. (Marine) Natte faite en fil de caret, utilisée pour prévenir les frottements de certaines partie du bateau.
  5. (Technique) Petit ressort utilisé dans une targette pour presser le verrou sur le cramponnet de façon à ce que la targette ne puisse s'ouvrir librement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAILLET. adj. m.
Qui est peu chargé en couleur. Il ne se dit que du Vin rouge. Du vin paillet. Le vin rosé se garde mieux que le paillet.

Littré (1872-1877)

PAILLET (pa-llè, ll mouillées, et non pa-yè) adj. m.
  • En parlant du vin rouge, peu chargé de couleur. On ne veut pas de l'un parce qu'il est trop vert, Celui-ci trop paillet, cet autre trop couvert, Regnard, le Bal, 4.

    Vin paillet, synonyme de vin de paille. [Il] Remplit de vin à tout moment sa coupe, Boit à longs traits du rouge et du paillet, Voltaire, Dict. phil. anciens et modernes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PAILLET, s. m. (Serrurerie.) petite piece de fer ou d’acier, mince, qu’on place entre la platine & le verrouil pour lui servir de ressort & le tenir en état, lorsqu’il est levé.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « paillet »

Paille, à cause de la couleur de ce vin, qui tire sur celle de la paille. Ménage, approuvé par Scheler, le tire de pâle ; la forme du mot n'est pas favorable à cette étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « paillet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paillet pajɛ

Citations contenant le mot « paillet »

  • Les socialistes ont progressé. Ils sont passés de la gauche paillette à la gauche paillotte. De André Santini
  • Il suffit de croiser son regard avec celui d'un chat pour mesurer la profondeur des énigmes que chaque paillette de ses yeux pose aux braves humains que nous sommes. De Jacques Laurent / L'histoire secrète du chat
  • Au tamis de la vie, je n’ai gardé que les paillettes et tout le sable est parti au fil de l’eau. De Yvan Audouard / Les Nouveaux Contes de ma Provence
  • Être acteur ça peut parfois être une violence intérieure, et pas seulement des paillettes. De Isild Le Besco / Evene.fr - Novembre 2006

Traductions du mot « paillet »

Langue Traduction
Anglais glitter
Espagnol brillantina
Italien luccichio
Allemand funkeln
Chinois 闪光
Arabe القصب مادة للتزيين
Portugais brilho
Russe сверкание
Japonais きらめき
Basque purpurina
Corse glitter
Source : Google Translate API

Synonymes de « paillet »

Source : synonymes de paillet sur lebonsynonyme.fr

Paillet

Retour au sommaire ➦

Partager