Orangerie : définition de orangerie


Orangerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ORANGERIE, subst. fém.

A. − Lieu fermé où l'on met à l'abri les orangers et d'autres plantes craignant le froid pendant l'hiver. Nous atteignîmes Versailles: l'orangerie et ses escaliers de marbre m'émerveillèrent (Chateaubr., Mém., t.1, 1848, p.148).L'Orangerie des Tuileries, où avait lieu la vente de charité, était ornée très luxueusement pour la circonstance (Zola, E. Rougon, 1876, p.329).Notre Musée d'Art moderne est relégué depuis vingt-cinq ans dans l'Orangerie du Luxembourg (Réau, Archives, bibl., musées, 1909, p.44).
B. − Partie d'un jardin où sont placés les orangers lorsque le temps le permet. Je vois des pages avec des flambeaux traverser l'orangerie. La nuit est obscure; le vent agite ces lumières (Musset, Nuit vénit., 1834, 2, p.29):
. Vers la tombée du jour, je gagne les jardins du Winter palace, qui communiquent avec ceux de l'hôtel Louxor et où je n'étais pas encore rentré. Ils s'achèvent en orangerie, où travaillent indolemment quantité de jeunes jardiniers... Gide, Carnets Égypte, 1939, p.1056.
C. − Vieilli. Plantation d'orangers. Synon. orangeraie. (Ds Fén. 1970).
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀ ɑ ̃ ʒ ʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1603 «lieu fermé où l'on met à l'abri les orangers durant l'hiver» (Henri IV, lettre du 29 mars ds Rec. de lettres missives, éd. Berger de Xivrey, t.6, p.63); 2. 1690 «partie du jardin où sont placés les orangers pendant la belle saison» (Fur.). Dér. de oranger1*; suff. -(a)ie*. Fréq. abs. littér.: 104.

Orangerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

orangerie \ɔ.ʁɑ̃ʒ.ʁi\ féminin

  1. Lieu fermé, où l’on conserve, pendant l’hiver, des orangers en caisse et d’autres plantes fragiles.
    • En France, bien que l'on ne puisse pas encore véritablement parler d’orangerie, les premiers « porches à remettre les orangers » sont prévus sous les terrasses du château de Meudon lorsque le cardinal de Lorraine, Charles de Guise, commande de nouveaux jardins en 1522. — (Yves-Marie Allain, De l'orangerie au palais de cristal, une histoire des serres, Éditions Quae, 2010)
    • Quelques auteurs désignent l’orangerie sous le nom de serre froide, parce qu'en effet elle convient à une foule de végétaux autres que ceux de la famille des orangers. […]. L’orangerie est un local exclusivement réservé à la conservation, pendant l'hiver, des plantes, quel lesquelles soient, dont la végétation est dans cette saison totalement interrompue, et qui, pour cette raison, peuvent se passer de lumière. — (Victor Frédéric Alexandre Ysabeau & Alexandre Bixio, Maison rustique du XIXe siècle, vol.5 : Horticulture, 3e éd., Paris, 1849, p.40)
    • Le goût des personnes aisées pour les plantes exotiques, dont la culture exige l’orangerie ou les serres, est en progrès en France ; de là la grande extension qu'a prise depuis peu d'années le commerce de ces plantes. — (Bailly de Merlieux, Maison rustique du 19e siècle: encyclopédie d'agriculture pratique, 1844, p.358)
  2. (Plus rare) Partie d’un jardin où les orangers sont placés pendant la belle saison.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Orangerie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ORANGERIE. n. f.
Lieu fermé, où l'on conserve, pendant l'hiver, des orangers en caisse et d'autres plantes fragiles. L'orangerie des Tuileries, de Versailles. Il se dit aussi de la Partie d'un jardin où les orangers sont placés pendant la belle saison.

Orangerie : définition du Littré (1872-1877)

ORANGERIE (o-ran-je-rie) s. f.
  • 1Partie d'un jardin où sont placés les orangers.
  • 2Lieu où l'on conserve les orangers pendant l'hiver, dans les climats où ces arbres ne peuvent supporter la température ambiante ; synonyme de serre froide.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ORANGERIE. Ajoutez :
3Plantation d'orangers. L'Algérie possède de belles orangeries ; celles de Blida et de Coléa comptaient, en 1852, 23 680 sujets d'un revenu annuel de 114 855 francs, Guy, l'Algérie, 1876, p. 85.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Orangerie : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ORANGERIE, s. f. (Architect. civile.) c’est un bâtiment dans les grands jardins qui sert en hiver à préserver du froid les orangers, & en général toutes les plantes exotiques. Sa forme la plus ordinaire est celle d’un grand sallon ou plûtôt d’une galerie, dont le côté de l’entrée est exposé au midi, & qui n’a point d’ouvertures du côté du nord ; & afin que le froid ne puisse pas pénétrer de ce côté, il y a de petits appartemens ; ces appartemens peuvent même servir à échauffer l’orangerie sans y faire du feu, & cela en y faisant passer des tuyaux de poîle, ou en pratiquant un poîle dans l’ouverture du mur mitoyen aux appartemens & à l’orangerie. Une des plus magnifiques orangeries qui ait été bâtie, est celle de Versailles, avec aîles en retour, & décorée d’un ordre toscan.

On appelle aussi orangerie le partere où l’on expose les orangers pendant la belle saison.

Orangerie se dit encore des orangers mêmes enfermés dans les caisses. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « orangerie »

Étymologie de orangerie - Littré

Oranger 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de orangerie - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de oranger avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « orangerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orangerie ɔrɑ̃ʒri play_arrow

Citations contenant le mot « orangerie »

  • [http://lorangeriegrenoble.fr/](http://lorangeriegrenoble.fr/) Entrée libre Bien visible mais souvent méconnue, l’Orangerie s’apprête à reprendre Vie. Exceptionnellement, elle vous ouvre ses portes avant restauration. Un rdv à ne pas louper pour découvrir un projet d’avenir. Unidivers, Projet de transformation de l’Orangerie de Grenoble par La Grande Saison L’orangerie de Grenoble Grenoble samedi 19 septembre 2020
  • Durant un mois, le week-end, l'orangerie du Jardin des Plantes se fait écrin pour le spectacle vivant. Deuxième épisode ces vendredi 24 et samedi 25 juillet 2020 à 18h30, avec la Cie In Fine. , Chorégraphie aérienne au Jardin des Plantes | Rouen.fr
  • Vous restez à Paris cet été et cherchez un havre de verdure ? Situé en bord de Seine, le domaine de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) est l'idéal pour profiter d'un coin sympa sur les hauteurs de Paris. Depuis l'orangerie du domaine, on peut apprécier la vue sur la capitale, de la Tour Eiffel aux Invalides. Mais ici, les badauds profitent aussi de la fraîcheur qu'offrent la brise et l'ombre des arbres qui jalonnent les 460 hectares du parc. leparisien.fr, Bouffée d’oxygène dans le domaine de Saint-Cloud - Le Parisien

Images d'illustration du mot « orangerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « orangerie »

Langue Traduction
Corse orangeria
Basque orangery
Japonais オランジェリー
Russe оранжерея
Portugais laranjal
Arabe مشتل البرتقال
Chinois 橘园
Allemand orangerie
Italien aranciera
Espagnol invernadero de naranjos
Anglais orangery
Source : Google Translate API

Synonymes de « orangerie »

Source : synonymes de orangerie sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires