La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « orangé »

Orangé

Définitions de « orangé »

Trésor de la Langue Française informatisé

ORANGÉ, -ÉE, adj. et subst. masc.

I. − Adj. (D'une teinte) qui tire sur l'orange. Teinte orangée, ton orangé. Peu à peu le jour tombait; ses couleurs violettes et orangées se perdaient insensiblement dans la blancheur du ciel, qui commençait à s'éclairer de la lune levante (Flaub., 1reéduc. sent., 1845, p.228).De tout petits nuages orangés flottant dans un profond ciel d'or vert (Loti, Mon frère Yves, 1883, p.351):
. Il a la tête d'un beau vert; les ailes sont orangé vif, lavé de rose, les bords d'un gris d'argent; la croupe et la queue rayées de bandes brunes et roses, le ventre jaune vif, moucheté de noir. −Sa couleur? Il n'a pas de couleur. −Il est couleur de dragon. A. France, Île ping., 1908, p.92.
II. − Subst. masc. Couleur orangée. Les orangés et les cuivres sinistres que Titien n'avait aperçus qu'à la fin de sa vie (Faure, Hist. art, 1914, p.449).
En partic., le plus souvent au sing. Seconde des sept couleurs primitives de l'arc-en-ciel ou du prisme. Il est quatre heures, le soleil baisse; l'orangé va entrer dans la composition des couleurs; les objets en contact deviennent violets (Fromentin, Voy. Égypte, 1869, p.55).Le filtre vert sélectionne non seulement le rouge que nous voyons rouge sur le sujet, mais aussi la part de rouge contenue dans les violets, les orangés et tous les tons où le rouge intervient (Prinet, Phot., 1945, p.69).V.couleur ex. 8.
CHIM. Substance colorante utilisée dans les teintures, pour certains dosages colorimétriques. Orangé d'Alizarine (Grand. 1962)
Prononc. et Orth.: [ɔ ʀ ɑ ̃ ʒe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1534 adj. (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, M. A. Screech, V. L. Saulnier, chap.54, p.296); 1580 subst. (M. de La Porte, Epithetes, 291 vods Hug.). Dér. de orange*; suff. -é*. Fréq. abs. littér.: 178. Bbg. Bidu-Vrănceanu (A.). Syst. des n. de coul. Bucuresti, 1976, p.214, 216. _Gohin 1903, p.232.

Wiktionnaire

Nom commun - français

orangé \ɔ.ʁɑ̃.ʒe\ masculin

  1. Nom de la couleur correspondante.
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse Allais, Œuvres anthumes, volume 1, 1900, page 213)
    • Se rajoutent les verts foncés et le kaki, les orangés avec la terracotta et le rouge brique, bref, toutes ces teintes qui nous fondent dans la nature comme si nous ne faisions qu’un avec tout ce qui la compose, pour ne pas déranger ce tableau si reposant qu’est la campagne au sortir de l’hiver. — (Le Journal de Saint-Cloud, société d'édition Le Petit Versaillais, n° 24, mars/avril 2023, page 14)
  2. (Héraldique) Émail indiquant la couleur orangé. Voir d’orangé.

Adjectif - français

orangé \ɔ.ʁɑ̃.ʒe\

  1. Qui tire sur la couleur de l’orange, qui est d’un ton intermédiaire entre le jaune et le rouge.
    • COULEUR incolore, violet, pourpre, vert, jaune, orangé, rose, rose-orangé (« Padparadscha »), noir (étoilé), parfois polychrome ou dichroïque — (Jean-Claude Boulliard, Pierres précieuses : Guide pratique d’identification, page 276)
    • Elle enfila un collant fumée, un short pistache, une sorte de T-shirt long, orangé. — (Jean-Patrick Manchette, Ô dingos, ô chateaux !, 1972, Chapitre 9, Réédition Quarto Gallimard, page 259)
    • Il n’avait pas oublié cette fin d’après-midi de l’été 37 et la terrasse que les derniers rayons du soleil éclairaient de rose orangé. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 17)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ORANGÉ, ÉE. adj.
Qui tire sur la couleur de l'orange, qui est d'un ton intermédiaire entre le jaune et le rouge. Velours orangé. Ruban orangé. Substantivement, L'orangé est une des sept couleurs fondamentales que l'on distingue dans le spectre solaire.

Littré (1872-1877)

ORANGÉ (o-ran-jé, jée) adj.
  • 1Qui est de couleur d'orange. Cette jolie perruche a une grande tache orangée sur le devant de la tête, Buffon, Ois. t. XI, p. 379. Il est certain que le fer donne aux végétaux et aux animaux les couleurs rouge et bleue et toutes les harmonies qui en dépendent comme l'orangée, la pourprée, la violette, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. liv. V, Harm. anim.
  • 2 S. m. L'orangé, couleur d'orange, la deuxième couleur de l'arc-en-ciel ou du prisme. On forme de l'orangé avec du rouge et du jaune, du vert avec du jaune et du bleu, de l'indigo avec du bleu et du violet, Brisson, Traité de phys. t. II, p. 356. On pourrait soupçonner que l'orangé, le vert et l'indigo ne sont pas des couleurs primitives, et qu'elles sont produites par le mélange de celles qui les avoisinent de part et d'autre [dans ce spectre solaire] ; mais Newton s'est assuré que ces trois couleurs sont primitives comme les quatre autres, Brisson, ib. t. II, p. 372.

HISTORIQUE

XVe s. Tu es, bon cidre orangié, Tout songié, Un bon meuble en un mesnaige, Basselin, XXIX.

XVIe s. Damas orengé, Rabelais, Pant. v, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « orangé »

Orange.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1534)[1] Dérivé de orange, avec le suffixe .
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « orangé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
orangé ɔrɑ̃ʒe

Fréquence d'apparition du mot « orangé » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « orangé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « orangé »

  • Une fine couche de brouillard, un ciel gris, percé par un soleil d’un orangé blafard. Dans l’air, une odeur de « vieille cendre », comme l’a décrit cette dame rencontrée au parc La Fontaine mardi soir. Même à Montréal, impossible d’ignorer les dizaines d’incendies de forêt qui ravagent la province.
    La Presse — Métro | Le service rétabli sur la ligne verte | La Presse

Traductions du mot « orangé »

Langue Traduction
Anglais orange
Espagnol naranja
Italien arancia
Allemand orange
Chinois 橙子
Arabe البرتقالي
Portugais laranja
Russe апельсин
Japonais オレンジ
Basque laranja
Corse aranciu
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot orangé au Scrabble ?

Nombre de points du mot orangé au scrabble : 6 points

Orangé

Retour au sommaire ➦