Obsédé : définition de obsédé, obsédée


Obsédé, obsédée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

OBSÉDÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de obséder*.
II. − Adj. et subst., au fig., PSYCHOL., PSYCHIATRIE. (Celui, celle) qui est en proie à une idée fixe, à une obsession. Synon. fou, hanté, malade (fam.), maniaque, obnubilé.Nietzsche (...) souffrant de tous ses nerfs, mégalomane, évangéliste, Zarathustra, puis sombrant dans la démence complète, douze ans avant de mourir. Impulsif, instable, obsédé, neurasthénique, pharmacomane, ce fut un faible et un aboulique (Gide,Journal,1918, p.665).Le regard voilé qu'il promenait autour de lui était celui d'un obsédé (Martin du G.,Thib.,Été 14, 1936, p.679):
1. Toujours l'obsédé est conscient du caractère pathologique de son trouble (...). Toujours aussi, il mène contre son obsession une lutte d'autant plus pénible qu'elle est vouée à l'échec: l'obsession persiste ou revient sans cesse, inéluctable, et ce caractère «compulsif» est un de ses traits essentiels. Porot1960.
Obsédé de + subst.Les obsédés de la balance (Le Point, 12 juin 1978, p.112, col.3), les obsédés du magnétoscope (Le Point, 18déc. 1978, p.93, col.1).
[P. méton.] Littér. Âme, pensée obsédée. Chères idées Qui rayiez mon ciel gris de vos ailes de feu Dont le vent caressait mes tempes obsédées (Verlaine, Poèmes saturn.,1866, p.94).Nous n'apportons jamais dans nos libations Qu'une lèvre contrainte et un coeur obsédé (Péguy,Tapisserie N.-D.,1913, p.795).
En partic., fam. Obsédé(e) sexuel(le) et absol. obsédé(e). Celui, celle dont les préoccupations sexuelles deviennent une telle obsession qu'elles acquièrent un caractère pathologique. Le pauvre diable n'est qu'un obsédé sexuel banal, et la forme insolite de l'obsession n'a d'intérêt que pour les psychiatres (Bernanos,M. Ouine,1943, p.1525):
2. C'est des salades ces histoires que les tueurs c'est des obsédés sexuels et tout le fourbi; je ne dis pas que dans le bande il n'y ait pas un ou deux cinglés; mais les plus déchaînés, c'est de bons pères de famille qui baisent tout leur content et sans histoire. Beauvoir,Mandarins,1954, p.565.
Prononc.: [ɔpsede]. Fréq. abs. littér.: 348. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 229, b) 222; xxes.: a) 600, b) 804. Bbg. Quem. DDL t.3.

Obsédé, obsédée : définition du Wiktionnaire

Nom commun

obsédé \ɔp.se.de\ masculin (pour une femme on dit : obsédée)

  1. Personne obsédée.
    • Une psychasthénique mysophobe, avec rituels de propreté, n’a accusé aucune amélioration par le R 1625. Il convient cependant de multiplier les essais chez les obsédés-phobiques. — (Acta neurologica et psychiatrica belgica, vol. 59, Société de Médecine mentale de Belgique, 1959, p. 355)
    • Décidément, c'en est trop, fermons la bouche à cet obscurantiste, à cet obsédé totalitaire.
      Que faire de ce théocrate borné qui veut empêcher l'histoire de tourner en rond, […].
      — (Philippe Barthelet, Joseph de Maistre, L'Âge d'Homme, 2005, p.678)

Adjectif

obsédé \ɔp.se.de\

  1. Qui a une obsession.

Forme de verbe

obsédé \ɔp.se.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe obséder.

Nom commun

obsédée \ɔb.se.de\ féminin (pour un homme on dit : obsédé)

  1. Femme obsédée.
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)

Forme d’adjectif

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Féminin singulier de obsédé.

Forme de verbe

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Participe passé féminin singulier de obséder.

Nom commun

obsédée \ɔb.se.de\ féminin (pour un homme on dit : obsédé)

  1. Femme obsédée.
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)

Forme d’adjectif

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Féminin singulier de obsédé.

Forme de verbe

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Participe passé féminin singulier de obséder.

Nom commun

obsédée \ɔb.se.de\ féminin (pour un homme on dit : obsédé)

  1. Femme obsédée.
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)

Forme d’adjectif

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Féminin singulier de obsédé.

Forme de verbe

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Participe passé féminin singulier de obséder.

Nom commun

obsédée \ɔb.se.de\ féminin (pour un homme on dit : obsédé)

  1. Femme obsédée.
    • Je ne vais pas lui tresser des lauriers, reprend-il, il faut juste montrer qu'elle n'était pas une baiseuse pathologique ni une obsédée du pouvoir. — (Andreï Makine, Une femme aimée, Éditions du Seuil, 2013)

Forme d’adjectif

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Féminin singulier de obsédé.

Forme de verbe

obsédée \ɔb.se.de\

  1. Participe passé féminin singulier de obséder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Obsédé, obsédée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBSÉDER. v. tr.
Importuner, excéder quelqu'un par ses assiduités, par ses démarches. Ses visites quotidiennes ont fini par m'obséder. Sa générosité bien connue fait qu'il est obsédé par la foule des solliciteurs. Il signifie au figuré Tourmenter d'une manière persistante. La pensée du suicide l'obsédait. Il était obsédé par ce désir, par cette tentation. Substantivement, Un obsédé.

Obsédé, obsédée : définition du Littré (1872-1877)

OBSÉDÉ (ob-sé-dé, dée) part. passé d'obséder
  • 1Auprès de qui on est assidu. Une femme obsédée par un amant.
  • 2Tourmenté assidûment par des pensées déplaisantes. Obsédé de la pensée du suicide.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « obsédé »

Étymologie de obsédé - Wiktionnaire

(Nom, adjectif) Du participe passé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obsédé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obsédé ɔbsede play_arrow

Citations contenant le mot « obsédé »

  • Un jardinier de l’école primaire qui est devenu obsédé par une écolière et fait caca dans la cour de son meilleur ami a été épargné. News 24, Pervers qui est devenu tellement obsédé par une écolière qu'il a fait caca dans le jardin de son meilleur ami se promène GRATUITEMENT - News 24
  • Caliniuc s’avère être un obsédé sexuel, ce qui lui vaut d’être évité par tous les autres détenus de la prison de Bruges. Plusieurs détenus se sont plaints de son attitude et disent ne pas vouloir être en cellule avec lui. « Je suis beaucoup plus fort que lui physiquement, mais je ne dors plus. Alexandru n’arrête pas de se jeter sur moi la nuit », a ainsi déclaré l’un de ses anciens codétenus qui a demandé à être changé de cellule. sudinfo.be, Alexandru C., obsédé sexuel avec lequel les autres détenus ne veulent pas partager leur cellule: l’assassin présumé de Sofie Muylle jugé aux assises
  • «Il y a beaucoup de choses dont vous aimeriez que le président des États-Unis soit obsédé par un moment comme celui-ci», a déclaré Meyers pour lancer le segment. «Ce serait formidable, par exemple, si le président était obsédé par la suppression du coronavirus et la mise en place d’un système rigoureux de test, de traçage et d’isolement. Ou si le président était obsédé par la fin du racisme systémique et de la brutalité policière. Ou mettre fin à la pauvreté. Ou faire en sorte que les dizaines de millions d’Américains sans emploi et bien d’autres encore confrontés à l’expulsion ou à la perte de leur assurance maladie aient l’aide dont ils ont besoin pour survivre. Betanews.fr, Trump est `` obsédé par le fait de prouver à tout le monde que son cerveau fonctionne '' (vidéo) - Betanews.fr
  • L'amour physique est la clef de presque toutes les vies. On le sait, on n'ose le dire, de peur de passer pour un obsédé sexuel. De Jacques de Bourbon Busset / L'amour durable
  • Si vous arrivez en avance à un rendez-vous, vous êtes un anxieux ; si vous arrivez en retard, vous êtes un agressif ; si vous arrivez à l'heure, vous êtes obsédé ; si vous ne venez pas, vous êtes un "demeuré". De Henri Jeanson
  • Les métaphysiciens sont beaucoup plus obsédés par le besoin de se persuader de l'existence de Dieu que par Son existence à proprement parler. De Lév Chestov / L'Apothéose de l'inconsistant : essai de réflexion adogmatique
  • Sexagénaire : homme obsédé par tout ce qui concerne le sexe opposé. De Jean-Charles / La foire aux cancres
  • On peut être obsédé par quelque chose et le pratiquer très mal. De Frédéric Beigbeder / Vacances dans le coma
  • En vieillissant on devient de plus en plus obsédé, de moins en moins sexuel. Heureusement qu’il nous reste le baisemain. De José Artur
  • Il était tellement obsédé qu’à la fin il sautait même des repas. De Pierre Desproges
  • Tous les gens sont pareils : crevant de peur à la pensée de la mort et obsédés par le sexe. De Claude Mauriac / Les Nouvelles littéraires
  • Le sexologue est un obsédé de la sexualité des autres. De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Les obsédés de la mort sont les ratés de l'amour physique. De Philippe Sollers / Passion fixe
  • Je suis obsédé par l'âge ; je fais une vieillesse nerveuse. De Matthieu Galey

Images d'illustration du mot « obsédé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « obsédé »

Langue Traduction
Corse ossessionatu
Basque obsesionatuta
Japonais 取りつかれた
Russe одержимый
Portugais obcecado
Arabe مهووس
Chinois 痴迷
Allemand besessen
Italien ossessionato
Espagnol obsesionado
Anglais obsessed
Source : Google Translate API

Synonymes de « obsédé »

Source : synonymes de obsédé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « obsédé »


Mots similaires