La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nuer »

Nuer

Définitions de « nuer »

Trésor de la Langue Française informatisé

NUER, verbe trans.

A. − Emploi trans.
1. Assortir, unir harmonieusement les couleurs. Synon. nuancer.Sa jolie infirmité fut toujours de nuer, nacrer, iriser l'univers et de porter sur la nature un regard féerique qui l'inondait d'azur et de rose tendre (A. France, Vie littér., 1892, p.234).
BROD. Nuer (un dessin). Distribuer les couleurs sur un motif de broderie selon des combinaisons harmonieuses. Cet ouvrier sait bien nuer, ne sait pas nuer (Jossier1881).
2. Emploi pronom.
a) [Le suj. désigne une ou plusieurs couleurs] Une encre irisée qui, sur la page, se nuait d'azur et d'or (A. France, Lys rouge, 1894, p.177).
P. anal. Sa voix s'étalait, se nuait en queue de paon (A. France, Lys rouge, 1894, p.134).
b) [Le suj. désigne une pers.] Rare. Répandre un léger nuage de teintes assorties (sur la peau, le visage p.ex.). Nombre de femmes de la bourgeoisie (...), sans se grimer comme elles [les actrices et les filles], se nuent tout bonnement la peau de poudre au bismuth, teintée en rose pour les blondes, en nuance Rachel pour les brunes (Huysmans, Art mod., 1883, p.113).
B. − Emploi part. passé ou adj.
1. [Appliqué à des couleurs] Assorties entre elles en nuances dégradées. Des fleurs frisottées, recroquevillées, échevelées et diaprées de tons nués (E. de Goncourt, Mais. artiste, t.1, 1881, p.190).
BROD. Or nué. Fil d'or travaillé en fond d'un ouvrage rebrodé de motifs de soie aux teintes délicatement assorties. Un baudrier d'or nué, surchargé de figures en relief (La Varende, Anne d'Autr., 1938, p.207):
. ... elle suivait ce dessin, cousait les fils d'or de points de soie en travers, qu'elle assortissait aux nuances du modèle. Dans les parties d'ombre, la soie cachait complètement l'or; dans les demi-teintes, les points s'espaçaient de plus en plus; et les lumières étaient faites de l'or seul, laissé à découvert. C'était l'or nué, le fond d'or que l'aiguille nuançait de soie, un tableau aux couleurs fondues, comme chauffées dessous par une gloire, d'un éclat mystique. Zola, Rêve, 1888, p.94.
2. P. anal. Un pâté de bâtisses rouges et jaunes baigne dans un fluide nué et irisé, à faire le désespoir d'un aquarelliste (Goncourt, Journal, 1878, p.667).La table était pleine de mets délicats et nués comme des mousselines (D'Esparbès, Dern. lys, 1898, p.30).
3. Nué de
a) Nuancé, assorti de.
[Suivi d'un subst. désignant une couleur] En regardant ses yeux aux prunelles grises nuées de bleu, je croyais voir les arbres et les rivières qu'il avait connues (Green, Autre sommeil, 1931, p.17).
P. anal. Puis ce fut un buisson dont les branches pourpres étaient nuées de fleurettes blanches (Kahn, Conte or et sil., 1898, p.239).
b) Rare et poét. Le vent venu des prés est nué d'éphémères (Régnier, Poèmes, Scènes au crépuscule, 1890, p.82).
Prononc. et Orth.: [nɥe], [nye], (il) nue [ny]. Homon. nue, nuée. Att. ds Ac. dep.1694. Étymol. et Hist. 1. 1356 trans. «nuancer» (Doc. ds Gdf.); 2. 1671 terme de brod. (Pomey). Dér. de l'adj. nué*; dés. -er.

Wiktionnaire

Nom commun - français

nuer \nwɛʁ\ masculin au singulier uniquement

  1. Langue nuer-dinka parlée au Soudan du Sud et en Éthiopie.

Verbe - français

nuer \nɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Assortir, disposer des couleurs, dans des ouvrages de laine ou de soie, etc., de manière qu'il se fasse une diminution insensible d'une couleur à l'autre, ou d'une même couleur, en allant du clair à l'obscur, ou de l'obscur au clair.
    • Il eut soin de nuer le céleste plumage des plus fines teintes de l'arc-en-ciel. — (Anatole France, Le joyeux Buffalmacco, I, dans Le puits de sainte Claire)
    • Cela est très bien nué.
    • Nuer un dessin, marquer sur les fleurs les couleurs que l'ouvrier doit employer.
    • [...] Toi que l'on voit porter à l'entour de ton col,
      Un arc-en-ciel nué de cent sortes de soie ; [...]

      — (La Fontaine, Fables, Livre deuxième, XVII, Le paon se plaignant à Junon)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NUER (nu-é) v. a.
  • Assortir des nuances. Cela est très bien nué.

    Nuer un dessin, marquer sur les fleurs les couleurs que l'ouvrier doit employer.

    Absolument. Cet ouvrier sait bien nuer.

SYNONYME

NUER, NUANCER. La seule différence qu'on puisse apercevoir entre ces deux mots, c'est que nuer ne se dit jamais au figuré.

HISTORIQUE

XVIe s. Nuer [unir les couleurs], Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nuer »

Dénominal de nue[1], par allusion aux reflets que présentent les nues.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Nue, par allusion aux reflets que présentent les nues. Le mot paraît trop récent pour qu'on y voie une forme de muer, m changée en n.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nuer nµe

Fréquence d'apparition du mot « nuer » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « nuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « nuer »

  • Cet immense camp pour personnes déplacées, sous contrôle des Nations unies, est installé depuis plusieurs décennies à proximité de l’aéroport de la capitale. Actuellement, ce sont surtout des familles nuers qui s’entassent sous les tentes de plastique, le long de pistes boueuses. « Les Nuers ont été clairement visés par les troupes gouvernementales depuis décembre », affirme le missionnaire brésilien. « Or on estime les Nuers à au moins un million, s’inquiète-t-il. Cela signifie que des dizaines de milliers d’entre eux sont dans le bush, n’ayant rien à manger et buvant l’eau des rivières. »
    La Croix — Les réfugiés nuers aspirent à la paix

Traductions du mot « nuer »

Langue Traduction
Anglais cloud
Espagnol nube
Italien nube
Allemand wolke
Chinois
Arabe غيم
Portugais nuvem
Russe облако
Japonais
Basque hodei
Corse nuvola
Source : Google Translate API

Synonymes de « nuer »

Source : synonymes de nuer sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot nuer au Scrabble ?

Nombre de points du mot nuer au scrabble : 4 points

Nuer

Retour au sommaire ➦