La langue française

Noliser

Sommaire

  • Définitions du mot noliser
  • Étymologie de « noliser »
  • Phonétique de « noliser »
  • Citations contenant le mot « noliser »
  • Images d'illustration du mot « noliser »
  • Traductions du mot « noliser »
  • Synonymes de « noliser »

Définitions du mot « noliser »

Trésor de la Langue Française informatisé

NOLISER, verbe trans.

A. − MAR., vieilli et région. (Méditerranée). Synon. de affréter, fréter.Noliser un navire, des raffiots. Nous nolisâmes une petite barque pour Jersey, et l'on nous entassa dans la cale de cette barque (Chateaubr.,Essai Révol.,t.1, 1797, v).En plus des navires d'escorte [pour Jacques II], on nolisait cent cinquante bateaux de charge (La Varende,J. Bart,1957, p.178):
. Elle avait tout préparé pour l'éventualité de sa fuite. Une felouque espagnole, nolisée par les soins de son fattore, attendait leurs ordres à Gaëte. Ils s'y rendirent le lendemain et s'embarquèrent pour Gênes... Lamart.,Nouv. Confid., 1851, p.205.
B. − P. ext., littér. [En parlant de tout moyen de transp.] Louer (quelque chose de mobile). N'avions-nous pas nolisé une caravane nombreuse et bien chargée (Kahn,Conte or et sil.,1898, p.25).Tout le château sortit, sauf les maîtres, bien entendu, pour les voir remporter leur présent dans la charrette paysanne qu'ils avaient nolisée (La Varende,Amours,1944, p.198).
C. − TRANSP. AÉRIENS. Avion, vol nolisé. Synon. charter.
Prononc. et Orth.: [nɔlize], (il) nolise [nɔli:z]. Att. ds Ac. dep. 1798. Autrefois nau-. À rapprocher de naulage, nolage (v. Buben 1935, § 42). Étymol. et Hist. 1520 nauliser (Reg. du Chap. de S. J. de Jér., Arch. MM 36, fo48 vods Gdf.); 1589 nollixer (Lettres de négociants marseillais: les frères Hermite, éd. M. Baulant, p.88 d'apr. M. Höfler ds Z. rom. Philol. t.82, p.464, note 12); 1593 noliser (op. cit., p.111, ibid., note 13). Empr. au lat. médiév. de Gênes naulizare (doc. de 1246 et 1248 ds Vidos, pp.489-490), dér. en -idiare du lat. naulum (nolis*). V. Vidos, loc. cit. et FEW t.7, p.55a.
DÉR.
Nolisement, nolissement, subst. masc.,vieilli et région. (Méditerranée). Synon. de affrètement.Garbin Gounaille, le conducteur, celui des factures, acquits, lettres de nolisement, écritures et paperasses (Arnoux,Rhône,1944, p.197).P. méton. Lettre de nolis(s)ement. Entrez chez un de ces marchands de crédit: vous y apercevrez des corbeilles pleines de chèques, de traites, de nolissements, de reconnaissances en toutes langues (Morand,Londres,1933, p.297). [nɔlizmɑ ̃], [-s-]. Ac. 1762-1835: -ss-; dep. 1878: -s-; Littré: -ss-, -s-; Lar. Lang. fr.: -s-, vieilli -ss-. 1resattest. 1589 nollixemant (Lettres de négociants marseillais: Les frères Hermite, éd. M. Baulant, p.88 d'apr. M. Höfler ds Z.rom. Philol. t.82, p.464, note 14), 1681 nolissement (doc. août ds Isambert, Rec. gén. anc. lois fr., t.19, p.313), 1878 nolisement (Ac.); de noliser, suff. -ment1*. La forme nolesement, att. en 1337 (Contrat entre le roi de France et Ayton Doria ds Chron. norm. du XIVes., p.212 ds Gdf. Compl.) est empr. au génois nolezamento (v. B. E. Vidos ds R. Ling. rom. t.24, p.5) et noligement (1495-96 ds Jal) est empr. à l'ital. noleggiamento (dep. xvies. d'apr. DEI), dér. de noleggiare (noliser*).
BBG.Hope 1971, p.46.

Wiktionnaire

Verbe

noliser \nɔ.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Affréter, fréter un navire, une embarcation.
    • La princesse de Babylone loua ou nolisa deux vaisseaux pour la transporter avec tout son monde dans cette bienheureuse île qui allait posséder l’unique objet de tous ses désirs, l’âme de sa vie, le dieu de son cœur. — (Voltaire, La Princesse de Babylone, 1767, chap. 7)
    • On dira que les chrétiens dans le Levant n’achètent pas et ne vendent pas des esclaves blancs : mais n’ont-ils jamais nolisé de bâtiments pour les transporter du lieu où ils avaient subi la servitude au marché où ils devaient être vendus ? — (François-René de Chateaubriand, Opinion sur le projet de loi relatif à la répression des délits commis dans les échelles du Levant dans Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1826)
    • En touchant le rivage de Nausse, je congédiai mon bateau naxiote et je nolisai une barque génoise, à demi pontée, plus forte, pour résister aux orages de l’Archipel. — (Lodoïs de Martin du Tyrac, comte de Marcellus, Souvenirs de l'Orient, Debécourt, 1839, t. 2, p. 326)
    • Pour aller au-devant de lui, les principaux citoyens nolisèrent un bateau à vapeur, le Car of commerce, qui était alors regardé comme le roi du Saint-Laurent. — (Henri Têtu, Évêques de Québec, N. S. Hardy (Québec), 1889, p. 512)
    • Le bureau d’Halifax de Atlas Shipping était chargé de noliser les bateaux par vingt ou quarante à la fois. La contrebande était transportée, sur ces navires, de Saint-Pierre au Canada et aux États-Unis. — (Jean-Pierre Andrieux, La Prohibition... Cap sur Saint-Pierre et Miquelon, traduit de l'anglais par Georges Poulet, Ottawa : Éditions Leméac, 1983, p. 171)
  2. (Par extension) Louer un moyen de transport.
    • L’entreprise de transport a dû noliser une quarantaine d’autocars pour transporter ses passagers. — (tvanouvelles.ca, « L’autocar plutôt que le train », 23 novembre 2011)
  3. (Aviation) Affréter, fréter un aéronef.

Verbe

noliser \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Affréter, fréter un navire, une embarcation.
    • 1246, oct. — S. Louis nolise seize navires génois pour sa première croisade. — (Paul Edouard Didier Riant, Archives de l’Orient latin, E. Leroux, 1884, page xiii)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NOLISER. v. tr.
T. de Marine. Affréter, louer. Noliser un bâtiment.

Littré (1872-1877)

NOLISER (no-li-zé) v. a.
  • Terme de marine. Affréter. La princesse de Babylone loua ou nolisa deux vaisseaux pour se transporter, avec tout son monde, dans cette bienheureuse île…, Voltaire, Babyl. 7.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « noliser »

De l’ancien français noliser, même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin naulizare médiéval, dérivé de naulum (« fret ») ; lui-même du grec ancien ναῦλον, naulon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-latin, naulisare, du lat. naulum, fret ; grec, ναῦλον, de ναῦς, navire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « noliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
noliser nɔlize

Citations contenant le mot « noliser »

  • Le directeur de l’association, Claudio Bernatchez, explique que l’argent va servir à noliser des navires et des équipages pour effectuer le travail. Dans un premier temps, il s’agira de cartographier les endroits où on retrouve les engins de pêche: Radio-Gaspésie, Projet de récupération des engins de pêche - Radio-Gaspésie
  • Le retour au pays du groupe d’étudiants et leurs enseignants accompagnateurs était prévu le 23 mars. La direction de l’établissement scolaire de Châteauguay, épaulée par la CS des Grandes-Seigneuries, a fait des pieds et des mains pour trouver le moyen de les faire revenir au plus vite. Après plusieurs changements de plan, la décision de noliser un avion a été prise.    Le Journal de Montréal, COVID-19: 50 étudiants rapatriés in extremis du Guatemala par avion nolisé | JDM
  • Souhaitant donner un coup de main au gouvernement, il a acheté des millions de masques et d’autres produits de protection. Mais à cause de la paralysie d’une bonne partie du transport aérien mondial, il n’arrivait pas à faire livrer rapidement la marchandise au Québec. Il a donc décidé de noliser lui-même un avion pour faire le travail.  Le Journal de Montréal, «C’est un zoo à Shanghai!» | Le Journal de Montréal
  • Un producteur de petits fruits de l’île d’Orléans, propriétaire également d’une agence de recrutement à l’étranger, a dû noliser pour la première fois un avion au mois d’avril pour s’assurer des services de 166 travailleurs mexicains. La facture: 140 000 $.    TVA Nouvelles, 140 000$ pour faire venir des travailleurs étrangers à sa ferme | TVA Nouvelles
  • Dimanche après-midi, 325 Canadiens se trouvant dans la ville de Wuhan et ses environs – considérée comme le foyer de l'épidémie – avaient contacté le gouvernement afin de demander de l'aide pour rentrer au pays, a indiqué Affaires mondiales Canada. Or, le gouvernement ignorait toujours quand il pourrait aller les chercher, quatre jours après avoir annoncé qu'il comptait noliser un avion pour ce faire. Le Journal de Montréal, Coronavirus: toujours pas de date prévue pour évacuer les Canadiens de Wuhan | JDM

Images d'illustration du mot « noliser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « noliser »

Langue Traduction
Anglais charter
Espagnol carta
Italien carta
Allemand charta
Chinois 宪章
Arabe الميثاق
Portugais carta
Russe чартер
Japonais チャーター
Basque gutuna
Corse charter
Source : Google Translate API

Synonymes de « noliser »

Source : synonymes de noliser sur lebonsynonyme.fr
Partager