La langue française

Naze

Sommaire

  • Définitions du mot naze
  • Étymologie de « naze »
  • Phonétique de « naze »
  • Citations contenant le mot « naze »
  • Traductions du mot « naze »
  • Synonymes de « naze »

Définitions du mot naze

Trésor de la Langue Française informatisé

NASE, NAZE1, subst. masc.

A. − Arg. et pop. Nez. Trous de nase. Qu'est-ce que je lui ai passé (...) un pain que je lui fous dans l'œil pour commencer, et puis, au retour, je le mouche avec mon coude... En plein nase (Sartre, Âge de raison, 1945, p.271).
Locutions
Avoir qqn dans le nase. ,,L'avoir en aversion`` (Esn. 1965).
Friser son nase. Être mécontent. Mot à mot: faire son nez... [,,] J'en r'mouch' qui frisent pas mal leur nase À caus' des propos incongrus... [``] (Loynel, ch. 184. [ = chanson, vers 1840]) (Larch.Suppl.1889, p.110).
En avoir plein le naz. ,,Avoir bu plus que de coutume (lieut. Sambarbier, 20eclass., 1918)`` (Esnault, Notes compl. Poilu, 1957 [1919]).
En compos. Naze-en-l'air. ,,Sobriquet d'un adjudant qui marche la tête rejetée en arrière; 109eInf. 1916-17 (Demeure, 1919)`` (Esnault, Notes compl. Poilu, 1957 [1919]).
B. − P. anal.
1. GÉOGR. Cap (v. nez sens géogr.). Tout l'ignoré de la mer est là. Les promontoires, les caps, les finistères, les nases, les brisants, les récifs, sont, insistons-y, de vraies constructions. La formation géologique est peu de chose, comparée à la formation océanique (Hugo, Travaill. mer, 1866, p.276).
2. MAR. ,,Avant, cap d'un navire`` (Jal. 1848).
Prononc. et Orth.: [na:z]. Esnault, loc. cit.: naz. Étymol. et Hist. 1835 arg. naze «nez» ([F.-V. Raspail], Réforme pénitentiaire ds Le Réformateur, 20 sept., p.2); 1840 nase (Lyonel, Chanson ds Larch. Suppl. 1889, p.110). Prob. empr. à l'ital. naso (nez*).

NAZE2, adj. et subst.

Arg. (Sujet) atteint de syphilis. Un naze comme les toubibs en avaient rarement vu lui avait fait (...) paumer les deux cannes (Pt Simonin ill., 1957, p.272).Nous n'étions pas soignés à l'infirmerie de Metray, pas plus que nous ne le sommes ici. Naze (ou plombé) Divers va chaque semaine à la piqûre qu'il appelle comme les autres malades, la piquouze (J. Genet, Miracle de la rose, 1947, p.351 ds Cellard-Rey 1980).
P.ext. Corrompu, abîmé, ne valant plus rien. C'était pas de la marchandise naze. Du superluxe, rue du Faubourg Saint-Honoré (A. Boudard,La Cerise,1972,p.234, ds Cellard-Rey 1980).
Prononc. et Orth.: [na:z]. Cellard-Rey 1980: nase, naze; Le Breton 1960: naze. Étymol. et Hist. 1. 1928 nase, nasi «syphilis» (Lacassagne, Arg. «milieu», p.283); 1935 id. «syphilitique» (Id., op. cit., éd. 1935, p.286); 2. 1957 p.ext. naze «gâté, pourri» (Pt Simonin ill., p.222). De nazi «maladie vénérienne» (dep. 1878, Rigaud, Dict. jargon paris., p.232), lui-même prob. altération de laziloffe «id.» (dep. 1836, Vidocq d'apr. Esn.), comp. de loffe* (qui avait pris dans les comp. le sens de «mauvais, faux») et de lazi qui pourraît être une formation largonji à partir de nase «morve», vivant en wallon et en mosellan, et empr. à l'all. Nase «nez» (FEW t.16, p.598a). Voir Esn. et Cellard-Rey.

Wiktionnaire

Adjectif

naze \naz\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Qui ne vaut rien ; qui ne fonctionne pas.
    • Vous y apprendrez par exemple que « se faire tilter », c'est se faire percuter, qu'une « caisse », c'est une voiture, une « bécane » une moto, et que si cette bécane est « naze », c'est qu'elle est bien mal en point. — (Le Français dans le monde, n° 230, page 42, 1990)
  2. (Populaire) Qui n’a aucun intérêt.
    • Et tout était naze comme ça… Pour Bellocchio, j'aurais suivi, mais là… Et puis il avait son gourou, la caricature du psy pas net qui essaie d'attraper des gonzesses un peu faibles de caractère ! Je n'ai même pas vu le film. — (Béatrice Dalle - Une belle fille comme moi, Les Inrockuptibles, n°102, page 27, 1997)
    • * Je préparais un café pataphysique autour du thème : « Virtualité de l'être ».
      * C naze comme tème !
      * Comment ça, c'est naze ?
      * C naze parce que ça crie rien à la gueule du monde.
      — (Alain Bron, Le fruit du doute, page 165, L'Harmattan, 2009)
    • Le but de ces programmes, évidemment, est d'être si nazes et inregardables que les enfants préféreraient être encore en classe. Ainsi, quand ils doivent se lever le lendemain matin et se coltiner des divisions complexes, ils se diront : Au moins, je ne suis pas entrain de regarder ces affreux films à la maison. — (Brandon Sanderson, Alcatraz contre les traîtres de Nalhalla, tome 3 de la série "Alcatraz", traduit de l'anglais (États-Unis) par Juliette Saumade, Éditions Mango, 2013, chap. 10)
  3. (Populaire) Fatigué.
    • On attend Marco et Kermadec et on se retrouve après ?
      Non, je suis naze, moi.
      Et toi, Camille ?
      Elle est naze aus…
      Pas du tout, l'interrompit-elle, enfin, si, mais j'ai quand même envie de faire la fête !
      — (Anna Gavalda, Ensemble, c'est tout, page 266, Dilettante, 2004)
  4. (Populaire) (Injurieux) Qui n'est bon à rien.
    • Bon, Nico, je vais en profiter pour regagner ma chambre. À demain, et ne fais pas de connerie, essaie de réfléchir dans le positif, elle était naze, Kim ! — (Yeahlome Thomas, Naufrage vers l’inconnu, page 294, Éditions Publibook, 2010)

Nom commun 1

naze \naz\ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) (Injurieux) Individu incapable, méprisable.
    • - Il faut vous calmer, jeune homme! je me suis retourné & j'ai souri au naze qui m'empoignait (il portait une cravate à pois & une pochette YSL & un fute impeccablement court qui laissait voir les losanges de ses Burlington […]. — (Jean-Michel Olivier, Nuit blanche, page 49, l'Âge d'Homme, 2001)
    • Tu me prends pour un naze ?
      Oui. Un naze, un gosse, et une bête féroce. Mais pas un idiot.
      — (Fred Vargas, Un lieu incertain, p.189, Éditions Viviane Hamy, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « naze »

(adjectif, nom 1) (XIXe siècle) Apocope de l'argot nazi ou nasi (« syphilis »), lui-même issu probablement du mot dialectal (« morve »).
(nom 2) (XIXe siècle) Peut-être de l’italien naso (« nez »).
(nom 3) → voir nasse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « naze »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naze naz

Citations contenant le mot « naze »

  • « C’est vraiment naze » Voici.fr, PHOTO Antonio Banderas a 60 ans : l'acteur révèle qu'il a été testé positif à la Covid-19 - Voici
  • Le moulin de la Naze, maison de la Meunerie, accueillera son exposition jusqu’à la fin juin. Les week-end, samedi et dimanche après-midi de 14h à 18h. Sur rendez-vous : 06 89 32 53 93 et moulindelanaze[email protected] , Val-d'Oise. Une exposition à découvrir au moulin de la Naze à Valmondois | La Gazette du Val d'Oise

Traductions du mot « naze »

Langue Traduction
Anglais sucks
Espagnol apesta
Italien succhia
Allemand saugt
Chinois 很烂
Arabe تمتص
Portugais é uma merda
Russe отстой
Japonais 吸う
Basque sucks
Corse succhia
Source : Google Translate API

Synonymes de « naze »

Source : synonymes de naze sur lebonsynonyme.fr
Partager