La langue française

Naturalisme

Définitions du mot « naturalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

NATURALISME, subst. masc.

A. − PHILOSOPHIE
1. Doctrine, système qui considère la nature comme principe fondamental. Le dieu effréné du naturalisme antique, l'aveugle Eleuthère, le furieux libérateur, le rédempteur sanguinaire de l'ancien monde, son Christ impur, avait mené son dernier choeur, consommé sa dernière orgie (Michelet,Hist. romaine,t.2, 1831, p.328).À vrai dire, ces cultes [les polythéismes mythologiques] méritent à peine le nom de religions; l'idée de révélation en est profondément absente; c'est le naturalisme pur, exprimé par un poétique symbolisme (Renan,Avenir sc.,1890, p.282).Ainsi comprises, ces doctrines du libre arbitre se rattachent directement au naturalisme chrétien dont les exigences se font sentir dans les philosophies médiévales. Lorsque la confiance dans l'indestructibilité de la nature et dans l'efficace de causes secondes issues d'une fécondité créatrice disparut, le monde était mûr pour la Réforme (Gilson,Espr. philos. médiév., 1932, p.118).
2. Rare, vieilli. Doctrine philosophique qui considère la nature comme principe unique, à l'exclusion de toute intervention divine ou idéale. Synon. matérialisme; anton. spiritualisme, idéalisme.Car, vivant parmi cette civilisation historique et scientifique qu'on leur oppose, en cet âge de critique et de naturalisme, plusieurs au moins [parmi ceux qui croient à l'ordre surnaturel] savent ce qu'il en est (Blondel,Action,1893, p.390).
Rem. Nysten 1824 donne le sens ,,théorie médicale qui considère la nature comme la principale et unique cause curative des maladies``. Le mot vivant, en ce sens, est naturisme.
3. Doctrine, système qui est fondé sur la nature humaine. Comme il est vrai que le naturalisme humanitaire et le naturalisme racique sont tous deux ennemis de la patrie et de la chrétienté à la fois (Maritain,Primauté spirit.,1927, p.138):
1. La nature humaine n'est pas une modalité au sens où la condition humaine est une modalité. Et c'est pourquoi il vaut mieux parler, à mon sens, de naturalisme que d'humanisme. Il y a dans le naturalisme une implication de réalités plus générales que dans l'humanisme... Sartre,Existent.,1946, p.114.
B. − HIST. DES IDÉES ESTHÉT.
1. Représentation exacte de la nature, du réel. Synon. réalisme, naturisme (rare).[Léonard] arrive sans erreurs, sans défaillances, sans exagérations et comme d'un seul bond, à ce naturalisme judicieux et savant, également éloigné de l'imitation servile et d'un idéal vide et chimérique (Delacroix,Journal,1860, p.285):
2. Le paysage classique est mort, tué par la vie et la vérité. Personne n'oserait dire aujourd'hui que la nature a besoin d'être idéalisée, que les cieux et les eaux sont vulgaires, et qu'il est nécessaire de rendre les horizons harmonieux et corrects, si l'on veut faire de belles oeuvres. Nous avons accepté le naturalisme sans grande lutte, parce que près d'un demi-siècle de littérature et de goût personnel nous avait préparés à l'accepter. Zola,Les Paysagistesds Mon Salon, Manet, Paris, Garnier-Flammarion, 1970 [1868], p.157.
Imitation servile du réel. Mais qu'arrive l'art romain, que se perde ce sens aigu de la qualité pour ne plus subsister que le principe de l'imitation, aboutissant au naturalisme, ou celui de la correction formelle, menant à l'académisme, et l'art occidental connaîtra sa première défaillance (Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p.242).
2. Doctrine dont le principal porte-parole a été Zola, caractérisée par la volonté de peindre la réalité sociale dans tous ses aspects (notamment les milieux prolétaires), le recours aux méthodes de la science, le rejet du style, de l'intrigue, des personnages. J'ai lu, comme vous, quelques fragments de l'Assommoir. Ils m'ont déplu. Zola devient une précieuse, à l'inverse. Il croit qu'il y a des mots énergiques, comme Cathos et Madelon croyaient qu'il en existait de nobles. Le système l'égare. Il a des principes qui lui rétrécissent la cervelle. Lisez ses feuilletons du lundi, vous verrez comme il croit avoir découvert «le naturalisme»! (Flaub.,Corresp.,1876, p.369):
3. −Je ne reproche au naturalisme ni ses termes de pontons, ni son vocabulaire de latrines et d'hospices, car ce serait injuste et ce serait absurde; d'abord, certains sujets les hèlent, puis avec des gravats d'expressions et du brai de mots, l'on peut exhausser d'énormes et de puissantes oeuvres, l'Assommoir, de Zola, le prouve; non, la question est autre; ce que je reproche au naturalisme, ce n'est pas le lourd badigeon de son gros style! C'est l'immondice de ses idées. Ce que je lui reproche, c'est d'avoir incarné le matérialisme dans la littérature, d'avoir glorifié la démocratie de l'art! Huysmans,Là-bas,t.1, 1891, p.5.
3. P.ext. Caractère crû d'un personnage, d'une expression. On pense [à propos de Claudel] à Shakespeare. Il en a la brutalité, le «naturalisme» voulu, les immenses laïus sans raison apparente, les images très précises, brutales toujours (Alain-Fournier,Corresp.[avec Rivière], 1906, p.250).
Prononc. et Orth.: [natyʀalism̭]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1719 «interprétation mythologique des faits de la nature» (Lamotte, Fabl., II, 14 ds Littré); 2. 1746 «système dans lequel on attribue tout à la nature comme premier principe» (Diderot, Pensées Philosophiques, p.45); 3. 1858, 28 févr. «école littéraire qui se propose de donner une représentation réaliste de la nature» (Taine, Essai sur Balzac ds Le Journal des Débats). Dér. sav. du lat. naturalis (v. naturel); suff. -isme*. Fréq. abs. littér.: 204. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 44, b) 55; xxes.: a) 565, b) 459. Bbg. Gohin 1903, p.268. _Hemmings (F. W.). The Origin of the terms naturalisme, naturaliste. Fr. St. 1954, t.8, pp.109-121. _ Krauss (W.). Zur Bedeutungsgeschichte von Materialismus. In: [Mél. Schalk (F.)]. Frankfurt, 1963, pp.330-332. _Quem. DDL t.9.

Wiktionnaire

Nom commun

naturalisme \na.ty.ʁa.lism\ masculin

  1. (Didactique) Système de ceux qui attribuent tout à la nature comme premier principe.
    • Le naturalisme de Lucrèce.
  2. Doctrine littéraire qui prétend s’inspirer directement et exclusivement de la nature.
    • Et surtout, beaucoup d’indulgence, car le spectacle te semblera parfois d’un naturalisme plutôt cru. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  3. Approche des sciences humaines qui part du principe que tout phénomène peut être décrit objectivement, et est donc stable et prédictible.
    • Sous sa forme la plus stricte, le naturalisme estime qu'il existe une réalité objective et authentique répondant à un certain nombre de règles. Cette réalité est tenue pour indépendante du chercheur et de l'expérience personnelle qu'en a ce dernier. — (Argument, vol. xxi, n° 1, automne-hiver 2018-2019, p. 144)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NATURALISME. n. m.
T. didactique. Système de ceux qui attribuent tout à la nature comme premier principe. Le naturalisme de Lucrèce. Il désigne aussi la Doctrine littéraire qui prétend s'inspirer directement et exclusivement de la nature. Le naturalisme est une variété du réalisme.

Littré (1872-1877)

NATURALISME (na-tu-ra-li-sm') s. m.
  • 1 Terme didactique. Qualité de ce qui est produit par une cause naturelle. Le naturalisme des convulsions de Saint-Médard. Phénix, sirènes, sphinx sont de notre domaine ; Ce naturalisme menteur Sied bien dans une fable, Lamotte, Fabl. II, 14.
  • 2Système de ceux qui attribuent tout à la nature comme premier principe.
  • 3Religion de la nature. Musulmans, quel culte embrasseriez-vous si vous abjuriez Mahomet ? le naturalisme, Diderot, Suffis. de la rel. nat. n° 9.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NATURALISME. Ajoutez :
4 Terme de beaux-arts. Système, pratique des artistes qui s'attachent à reproduire la nature telle qu'elle est. Tandis que son contemporain et ami Ghiberti continue la tradition antique et païenne inaugurée par les Pisans… Donatello entre résolument dans la route du naturalisme, Ch. Clément, Journ. des Débats, 1er nov. 1876, 3e page, 5e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « naturalisme »

Naturel, par le latin naturalis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1582) Du latin naturalis (« naturel ») et -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « naturalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
naturalisme natyralism

Citations contenant le mot « naturalisme »

  • Ne vous illusionnez donc pas ! Né vingt ans plus tôt, vous auriez fait du naturalisme comme tout le monde. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Balzac, Flaubert, Zola, Maupassant : à travers ces quatre écrivains, présentés dans une sélection d'émissions de "La Compagnie des auteurs", plongez-vous dans la genèse des plus grandes créations littéraires du réalisme et du naturalisme. France Culture, Littérature : 4 auteurs des courants réaliste et naturaliste
  • Si l’on devine certaines influences impressionnistes dans quelques épreuves, ces œuvres se distinguent comme des témoignages de « toute une histoire sociale », comme le rappelle Véronique Debongnie. Jules Bastien-Lepage sera adoubé par Émile Zola comme l’un des ténors du naturalisme. , Un été en Lorraine | Des esquisses du peintre Jules Bastien-Lepage au cœur de la citadelle
  • Longtemps, les défenseurs de la nature ont dénoncé le capitalisme, tenu pour responsable de la destruction de la planète. Le mot d’ordre était : halte aux multinationales qui polluent ! Mais une nouvelle vague de militants a entrepris de descendre dans les sous-sols de la modernité et de détricoter jusqu’aux fondements de notre rapport au monde. Son nouvel adversaire : le « naturalisme ». L'Obs, Le « naturalisme » est-il le nouvel ennemi de l’écologie ? On a posé la question à Baptiste Morizot
  • Un demi-siècle après sa mort, l’état de l’Alabama devient le berceau du mouvement des droits civils américains (1955-1965). Les villes de Montgomery, Birmingham et Selma sont le théâtre des “Freedom Riders” (Voyageurs de la liberté), de campagnes contre les obstacles mis à l’inscription sur les listes électorales, de boycotts, de sit-ins, de marches et de bien d’autres formes de contestation qui changent à jamais la société et restent marquées par l’avènement de héros humanitaires tels que Rosa Parks, John Lewis et Martin Luther King, Jr. Ces personnalités et ces événements mènent à deux réformes progressistes: la Loi relative aux droits civiques de 1964 et celle relatives au droit de vote de 1965. Dans la continuité de ces thèmes, la Conférence anniversaire de l’AIZEN se tiendra à l’Université de l’Alabama à Tuscaloosa et célébrera l’engagement du naturalisme pour l’équité, la justice sociale, les droits civiques et le progrès. , Émile Zola, Naturalisme et Contestation (Colloque AIZEN, Univ. de l’Alabama)
  • Pour la plupart d’entre eux, c’est le voyage à Rome et le contact direct avec les oeuvres du maître lombard qui furent à l’origine d’une conversion au naturalisme, aux gros plans spectaculaires et aux clairs-obscurs audacieux. Il en va ainsi d’artistes italiens comme Carlo Saraceni, Spadarino, Cecco del Caravaggio et Bartolomeo Manfredi. Ce dernier est celui qui a le plus contribué à la diffusion du style caravagesque en Europe, en l’adaptant aux exigences d’une peinture de collection selon des principes stylistiques et iconographiques que l’on a appelés, dès le XVIIe siècle, la « Manfrediana methodus ». Connaissance des Arts, Caravage et les caravagesques : la révélation du réel | Connaissance des Arts

Images d'illustration du mot « naturalisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « naturalisme »

Langue Traduction
Anglais naturalism
Espagnol naturalismo
Italien naturalismo
Allemand naturalismus
Chinois 自然主义
Arabe المذهب الطبيعي
Portugais naturalismo
Russe натурализм
Japonais 自然主義
Basque naturalismoaren
Corse u naturalisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « naturalisme »

Source : synonymes de naturalisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « naturalisme »

Naturalisme

Retour au sommaire ➦

Partager