La langue française

Mortuaire

Sommaire

  • Définitions du mot mortuaire
  • Étymologie de « mortuaire »
  • Phonétique de « mortuaire »
  • Citations contenant le mot « mortuaire »
  • Images d'illustration du mot « mortuaire »
  • Traductions du mot « mortuaire »
  • Synonymes de « mortuaire »

Définitions du mot « mortuaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORTUAIRE, adj.

A. − [En parlant de cérémonies, de rites] Qui concerne la mort. Le père d'Amédée était marbrier, entrepreneur de monuments funéraires et marchand de couronnes mortuaires (Gide, Caves, 1914, p.760):
1. − Augustin, dit Christine, laisse-nous un instant. (...) − Il nous faut faire la toilette mortuaire. Va-t'en. Demande à la mère Rambaud de venir et prends sa place. La bonne soeur avait déjà retroussé ses manches sur des avant-bras très blancs et pleins de tendons. Malègue, Augustin, t.2, 1933, p.364.
SYNT. Caveau, cérémonie, chapelle, couche, cortège, fourgon, lit, messe, veillée mortuaire.
Locutions
Chambre mortuaire. Chambre où repose un mort. Dans la chambre mortuaire les employés des pompes funèbres se préparent à descendre la bière (Proust, Temps retr., 1922, p.883).
Dépôt mortuaire. Morgue; petit édifice dans les cimetières où les corps sont déposés avant leur sépulture. Les soldats rôdaient devant la porte ouverte des douches qui servaient de dépôt mortuaire (Nizan, Conspir., 1938, p.82).
Drap mortuaire. Linceul; drap noir étendu sur le cercueil pendant la cérémonie des funérailles. Le manteau que le vainqueur d'autrefois portait aux vastes funérailles de Marengo servit de drap mortuaire au cercueil (Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.668):
2. Le corps avait été placé dans un char drapé comme le cercueil, et sur lequel étaient montées quatre jeunes filles qui tenaient les coins du drap mortuaire, et tendaient à leurs compagnes le bout des bandelettes d'argent dont le cercueil était entouré. Jouy, Hermite, t.2, 1812, p.167.
Lettre mortuaire. Faire-part de décès. Il se disposait à aller chez lui prendre de ses nouvelles, quand il reçut une lettre mortuaire. Elle annonçait, dans les formules ordinaires, la mort de Jean-Louis Feuillebois, instituteur (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p.218).
Domicile, maison mortuaire. Domicile, maison dans laquelle une personne est décédée. On se rassemblait dans la maison mortuaire en attendant le départ pour l'église (Delécluze, Journal, 1824, p.62).Au retour du cimetière on se lave les mains (Guyenne, Brie) et la vie reprend au domicile mortuaire (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 2, 1954, p.101).Vx et région. (Belgique), emploi subst. fém., p. ell. Voir M.Piron, Les Belgicismes lexicaux ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg 1973, p.302.
Masque mortuaire (v. masque I B 3 a). Le moulage blanc de son masque mortuaire (Nizan, Chiens garde, 1932, p.34).
DROIT
Acte, extrait mortuaire. Acte, copie d'un acte authentique certifiant un décès. Méphistophélès adoucit singulièrement sa douleur, en lui promettant un extrait mortuaire de son époux, bien en règle, qu'elle pourra, suivant la coutume, faire publier dans la gazette (Staël, Allemagne, t.3, 1810, p.96).
Droits mortuaires (vx). Droits que percevait l'Église sur les successions (d'apr. Lep. 1948).
Registre mortuaire. Registre des actes de décès d'une même localité. Cette ignorance universelle des autres hommes de l'art, est la première cause qui grossissait épouvantablement les registres mortuaires de cette colonie, et qui faisait qu'une fièvre de vingt-quatre heures inquiétait un malade et les siens (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, 1802, p.317).
B. − [En parlant d'une chose qui exerce un effet particulier sur les sens] Funèbre, triste, lugubre. Couleur mortuaire. Un peu de jour entrait encore par la fenêtre ouverte, se mêlait à la lumière des lampes pour composer un éclairage mortuaire (Mauriac, Chair et sang, 1920, p.101).
REM.
Mortuairement, adv.D'une manière mortuaire. Sous un ciel d'un bleu noir sans étoiles et où mortuairement brillent six ou huit flammes électriques dans de hauts lampadaires (Goncourt, Journal, 1863, p.349).
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀtɥ ε:ʀ]. Martinet-Walter 1973 (3/ 17) [-tyε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. ca 1213 «mortalité» granz mortuaires de genz (Faits des Romains, éd. L. F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p.359, 5); 2. id. masc. «quantité, grand nombre de cadavres (ibid., p.544, 12); 1316 «cadavre» (Geffroi, Chron. métr., 951 ds T.-L.); 3. a) 1302 dr. eccl. agn. «droit prélevé par les curés sur l'héritage de leurs paroissiens décédés» (doc. Rer. brit. script. ds Gdf.); b) 1401 dr. eccl. «[dans l'Ordre de Malte] revenu d'une commanderie, échu depuis la mort du titulaire jusqu'à la nomination de son successeur» (Ordonnances des rois de France, t.8, éd. Secousse, p.479). B. Adj. 1. 1416-22 lit mortuaire (Jean de Courcy, La Bouquechardière, Ars. 3689 [xves.], fol. 221 d ds Gdf. Compl.); 1548 maison mortuaire (doc. A. de Tournai, ibid.); av. 1549 draps mortuaires (Marguerite de Navarre, Dernières poésies, Le Navire, éd. A. Lefranc, p.423); 2. 1657 registres mortuaires (Antoine Le Maistre, Plaidoyers et harangues, 7 ds Littré). A est empr. au subst. lat. mortuarium, att. une 1refois au sens fig. «receptaculum rerum mortuarum, obsoletarum» (Cat. Inc. libr. frg., 19 ds TLL s.v.) puis à l'époque médiév. comme terme de dr. au sens de «main-morte» (1090 ds Nierm.) et de «somme due à l'église sur l'héritage d'un mort» (xiiies. ds Blaise Latin. med. Aev.); mortuarium est issu par substantivation de l'adj. b. lat. mortuarius «funèbre [en parlant des jeux]» (Tertullien TLL) d'où B. Fréq. abs. littér.: 322. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 428, b) 428; xxes.: a) 466, b) 493. Bbg. Quem. DDL t.1.

mortuaire, -

mortuaire « qui s'applique aux cérémonies, aux objets relatifs à la mort » / mortel « sujet à la mort, qui cause la mort »

Wiktionnaire

Adjectif

mortuaire \mɔʁ.tɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux morts, au service, aux pompes funèbres.
    • Quand les voisines et les pleureuses furent parties vers minuit et qu'il ne resta dans la chambre mortuaire que les femmes de la famille, on éteignit les lampes sauf une, et, dans la pénombre, Zariffa reposa en paix. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Cet avis mortuaire, avec son laconisme, me parut d'une indicible tristesse et m'imposa la vision d'un de ces mornes corbillards qui, parfois, traversent Paris à vive allure sans personne derrière eux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORTUAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux morts, au service, aux pompes funèbres. Un drap mortuaire. Maison mortuaire, Maison où se trouve le corps de la personne décédée et où l'on se réunit ordinairement pour lui rendre les derniers devoirs. Registre mortuaire, Registre où l'on inscrit les noms des personnes décédées. Extrait mortuaire, Extrait qu'on tire de ce registre. Droits mortuaires, Droits perçus pour les cérémonies funèbres.

Littré (1872-1877)

MORTUAIRE (mor-tu-ê-r') adj.
  • 1Concernant les morts. Et ce cœur qui n'a jamais vécu que pour lui, se réveille, tout poudre qu'il est, et devient sensible, même sous ce drap mortuaire, au nom d'un époux si cher, Bossuet, Reine d'Anglet. Accoutumez l'imagination des enfants à entendre parler de la mort, à voir, sans se troubler, un drap mortuaire, un tombeau ouvert, des malades même qui expirent, et des personnes mortes, Fénelon, Éduc. filles, ch. 7. Après avoir fait des prières à Jupiter et à Mercure terrestres, il [Léonidas] invite ces vaillants hommes à ce festin funèbre et à ces effusions mortuaires, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 273, dans POUGENS. Tu peux, quand tu voudras, appeler les notaires ; Me voilà maintenant en habits mortuaires, Regnard, Légat. IV, 4. Ils jetaient des bouquets sur le lit mortuaire, Le P. Catrou, dans DESFONTAINES. Prophète à son jour mortuaire [le poëte], La prison est son sanctuaire, Et l'échafaud est son trépied, Hugo, Odes, I, 1.
  • 2Registre mortuaire, registre où l'on inscrit les noms des personnes décédées. François 1er ordonna en 1539 que les curés dresseraient des registres mortuaires de toutes les personnes qui mourraient dans l'étendue de leurs paroisses, Le Maître, Plaid. 7, dans RICHELET. Il [le docteur Sangrado] me chargea du soin de tenir ce livre [le registre de ses malades], qu'on pouvait justement appeler un registre mortuaire, puisque les gens dont je prenais les noms mouraient presque tous, Lesage, Gil Blas, II, 3.

    Extrait mortuaire, extrait qu'on tire de ce registre.

    Fig. De l'Encyclopédie ange conservateur, Dans l'histoire chargé d'inhumer ses confrères, Grand homme, car il fait leurs extraits mortuaires, Gilbert, Apologie.

  • 3Domicile mortuaire, lieu où une personne avait son domicile légal, au moment de son décès.

    Maison mortuaire, celle où est le décédé, et où l'on se réunit pour lui rendre les derniers devoirs.

  • 4Droits mortuaires, droits perçus pour les cérémonies funèbres.

    Droit mortuaire, portion du bétail ou des meubles que l'église paroissiale prélevait en quelques endroits sur les successions.

  • 5 S. m. Le mortuaire se dit, dans l'ordre de Malte, du revenu d'une commanderie, depuis la mort du titulaire jusqu'au premier mai suivant.
  • 6 S. m. Un mortuaire, un cas de mort. Comme il naît à Paris vingt-sept mâles pour vingt-six femelles, le nombre des mortuaires pour les femmes devrait être de…, Buffon, Probab. de la vie, Œuvr. t. X, p. 514.
  • 7 S. f. En démographie, la mortuaire, tableau raisonné des décès dans un pays, dans une localité donnée, Presse scientifique, 1861, t. I, p. 239.

HISTORIQUE

XIIIe s. Au moustier vint, et le service Fist mortuore haut et rice Pour le roi Felippe de France, Ph. Mouskes, Chronique, V. 24141.

XVe s. Et là lui vinrent nouvelles, qu'entre les Anglois avoit eu trop grand desconfiture de mortuaire, Froissart, II, II, 87. Selon les ordonnances et constitutions [de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem], les mortuaires et vaccans des prieurés, chastelainies et commanderies appartiennent au commun tresor du couvent de Rodes, Ordonn. des rois, t. VIII, p. 479. Après le mortuaire [la mortalité] fu le temps si très chier, Que poures gens n'avoient pas grantment à mengier, Du Cange, mortuarium.

XVIe s. Par la ditte coustume les biens meubles d'un trespassé sievent [suivent] le corps, et se partissent selon la coustume du lieu de la maison mortuaire, Coust. génér. t. I, p. 765. Les debtes mortuaires, sçavoir la sepulture, l'enterrement, le convoy…, Nouv. coust. génér. t. I, p. 495. Un cyprès mortuaire, Desportes, Rodomont. Chant mortuaire, Desportes, Imitation de la complainte de Bradamant. Comme font ces personnes qu'on loue aux mortuaires pour aider à la cerimonie du deuil, Montaigne, III, 302.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MORTUAIRE. Ajoutez : - REM. Au n° 7, mortuaire avec le sens de tableau des décès est dit féminin. Ici il est fait masculin : Ces nombreux nouveau-nés qui, envoyés en nourrice à la campagne, cessent de faire partie de la jeune population et déchargent ainsi le mortuaire parisien, Journ. offic. 8 août 1875, p. 6540, 3e col. Mais il faut suivre l'usage des démographes, qui font féminin ce mot souvent employé par eux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MORTUAIRE, adj. (Jurisprud.) se dit de ce qui regarde la mort. Registre mortuaire est celui où l’on écrit l’inhumation des défunts. Les curés & supérieurs des monasteres & hôpitaux sont obligés de tenir des registres mortuaires. Voyez Registre.

On appelle extrait-mortuaire le certificat d’un enterrement tiré sur le registe : droits mortuaires sont ceux que les curés sont autorisés de prendre pour les enterremens. Anciennement quelques curés prenoient dans la succession de chaque défunt un droit nommé mortuaire, consistant en une certaine quantité de bétail ou autres effets, & ce pour s’indemniser des dixmes ou autres droits que le défunt avoit négligé de payer. Les constitutions synodales de Pierre Quivil, évêque d’Excestre, suffragant de Cantorbéry, publiées le 16 Avril 1287, recommandent le payement de ce droit ; mais il n’étoit pas établi partout. Voyez Fleury, hist. ecclésiast. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mortuaire »

Lat. mortuarius, de mortuus, mort. L'ancien français disait aussi mortuel, de mortualis : Les messes mortuaus, Ronc. p. 149.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIIe siècle) Apparait comme substantif en ancien français avec le sens de « mortalité » granz mortuaires de genz ou « grand nombre de cadavres ». Le latin mortuarum, génitif pluriel de mortuus (« mort ») receptaculum rerum mortuarum, obsoletarum (« réceptacle des choses "mortes", abandonnées » → voir main morte, il prend alors le sens de « droit prélevé par l’église sur l'héritage des paroissiens décédés ». L’adjectif est issu d’une forme latine médiévale mortuarius, « relatif au mort » → voir mortuus et -ariusmortuus a la forme substantive (« un mort ») qu'il n'a pas en latin classique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mortuaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mortuaire mɔrtµɛr

Citations contenant le mot « mortuaire »

  • Un métier pas comme les autres et même tabou aux yeux de la plupart des gens : agent de service mortuaire dans un hôpital. Toute la journée, elle s’occupe des morts, de ceux qu’on n’ose plus regarder une fois qu’ils sont partis. , TEMOIGNAGE. Une vie professionnelle au service des morts | Le Courrier de l'Eure
  • Nommée Oxythyrea funesta par les scientifiques, une cétoine grise, également appelée drap mortuaire ou cétoine funeste, a été vue à Gourin. Cette espèce de scarabée est peu présente à l’ouest de la Bretagne, en particulier dans les terres, certainement en raison du climat plus frais. Le Telegramme, Un drap mortuaire vu à Gourin - Gourin - Le Télégramme
  • Mondial Réfrigérateur mortuaire marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Impact de Covid-19 sur le marché Réfrigérateur mortuaire 2020 Analyse Par taille, Partager, stratégies, opportunités dinvestissement, attentes revenus, tendances futures, proéminents joueurs, limpact de lindustrie et prévisions jusquen 2026 – MillauJournal
  • Rapport global Réfrigérateur mortuaire marché 2020 a brève analyse et proposition complète à léchelle du segment de marché, la taille, laction, lanalyse transversale, et les prévisions de revenus pour 2026. Le fait de rapport sur les aspects essentiels du marché Réfrigérateur mortuaire sur les échelles mondiales et régionales. Il présente une analyse des facteurs de marché, les tendances de lindustrie, la dynamique du marché, les principaux acteurs et leurs limites. Par ailleurs, le marché Réfrigérateur mortuaire comprend des canaux de vente, les distributeurs, les négociants, les résultats de la recherche, la conclusion, lannexe et source de données. , Impact de Covid-19 sur le marché Réfrigérateur mortuaire 2020: Par lindustrie mondiale, les principaux pays acteurs clés, types, applications, Taille du marché, prévisions pour 2026 – JustFamous
  • J’ai découvert au cours d’un travail de recherche au Muséum de Paris, au début du mois de mars 2011, les restes mortuaires de plusieurs dizaines de résistants algériens. Des commandants, de simples soldats qui luttaient pour la liberté. De simples citoyens et compatriotes, hommes et femmes, des enfants. Je lutte depuis mars 2011 pour le rapatriement de leurs restes en Algérie, leur sol natal. Je sollicite votre aide précieuse. Algérie Patriotique, Exclusif – La lettre de l’historien algérien Farid Belkadi au président Macron - Algérie Patriotique
  • Ce rapport se concentre sur le volume et la valeur du marché mortuaire Équipement 2020-2024 au niveau mondial, régional et au niveau de l’entreprise. D’un point de vue mondial, ce rapport représente la taille globale du marché mortuaire Équipement en analysant les données historiques et les perspectives futures. Au niveau régional, ce rapport se concentre sur plusieurs régions clés: l’Amérique du Nord, l’Europe, la Chine et le Japon, etc. , Marché mortuaire Équipement Demande 2020, fournisseurs, technologies émergentes, tendances, applications, segmentation de l’historique de développement par prévision jusqu’en 2024 – Commune Magazine

Images d'illustration du mot « mortuaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mortuaire »

Langue Traduction
Anglais mortuary
Espagnol mortuorio
Italien mortuario
Allemand leichenhalle
Chinois 太平间
Arabe ثلاجة الموتى
Portugais mortuário
Russe морг
Japonais 遺体
Basque mortuary
Corse mortuariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mortuaire »

Source : synonymes de mortuaire sur lebonsynonyme.fr
Partager