La langue française

Obituaire

Définitions du mot « obituaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBITUAIRE, subst. masc. et adj.

RELIG. CATH.
I. − Subst. masc.
A. − Vx. Celui qui était pourvu en cour de Rome d'un bénéfice vacant par mort. Ce bénéfice était poursuivi par trois prétendants, l'un obituaire, l'autre résignataire, et l'autre dévolutaire (Ac.1798-1878).
B. − Dépôt mortuaire où sont conservés les corps en état de mort apparente avant leur inhumation. Parmi les resplendissements de la rosée, je marche, seul, sous les voûtes des noires allées, comme l'aïeul marchait sous les cryptes de l'étincelant obituaire ! (Villiers de L'I.-A.,Contes cruels,1883, p.370).
Rem. Var. obitoire d'apr. Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Rob., Lexis 1975.
P. ext. Cimetière. Il quitta la tombe, se promena parmi l'armée des autres (...). Il parcourut tout l'obituaire de Séneste (L. Daudet, Astre noir,1893, p.101).
II. − Adjectif
A. − Vx. Relatif à la mort. Au centre de l'hémicycle obituaire, sous le choeur même de la basilique [de Saint-Denis], une espèce de cachot noir (...) d'où s'exhale un relent de catacombe (Bloy,Désesp.,1886, p.157).
P. iron. C'est pourquoi je m'arrête, ne voulant pas interrompre tes travaux obituaires (Verlaine,Corresp.,t.1, 1877, p.174).
B. − Registre obituaire. ,,Livre contenant la liste des défunts pour l'anniversaire desquels une communauté devait prier ou célébrer un obit`` (Foi t.1 1968).
P. anal. Presque toutes les personnes dont j'ai parlé dans ces mémoires, ont disparu; c'est un registre obituaire que je tiens (Chateaubr.,Mém.,t.1, 1848, p.489).
P. ell., emploi subst. Si tant d'hommes couchés avec moi sur le registre du congrès se sont fait inscrire à l'obituaire (Chateaubr.,Mém.,t.4, 1848, p.331).Les obituaires, qui enregistrent les legs faits aux églises (P. Lavedan, Urban.,1926, p.240).
Prononc. et Orth.: [ɔbitɥ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. I. 1. 1671 «livre où l'on écrit le nom des morts» (Pomey); 1688 registres obituaires (Rich. t.2); 2. 1883 «lieu de dépôt où l'on place les cadavres en attendant l'inhumation» (Villiers de L'I.-A., loc. cit.). II. 1674 «celui qui est pourvu en cour de Rome d'un bénéfice vacant par la mort d'un titulaire» (Rec. d'édits du Roy, 521 d'apr. FEW t.7, p.264a). Empr. au lat. médiév. obituarium (v. Du Cange, s.v. obitarium).

Wiktionnaire

Adjectif

obituaire

  1. Relatif au décès.
    • Les registres obituaires sont précieux pour établir une généalogie.

Nom commun

obituaire \ɔ.bi.tɥɛʁ\ masculin

  1. Registre tenu dans une église et indiquant à la date de chaque jour les noms des personnes pour lesquelles doivent être célébrés des obits.
    • Voici la copie textuelle d'un obituaire qui a longtemps figuré dans l’église ; il est peint sur un panneau de chêne encadré, et surmonté d'un christ en croix, accompagné de deux têtes de mort et de fémurs en croix. — (Clodomir Boulanger, Monographie du village d’Allaines, in-8° : Paris : chez Leroux & Péronne : chez Loyson, 1903, p. 97)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBITUAIRE. n. m.
Registre tenu dans une église et indiquant à la date de chaque jour les noms des personnes pour lesquelles doivent être célébrés des obits. Thibaut le Chansonnier figure à la date du 11 juillet dans l'obituaire de Saint-Étienne de Troyes.

Littré (1872-1877)

OBITUAIRE (o-bi-tu-ê-r') adj. m.
  • 1Registre obituaire, ou, substantivement, un obituaire, registre où l'on écrit les noms des morts, le jour de leur sépulture, la fondation des obits, etc.
  • 2 S. m. Obituaire, celui qui était pourvu, en cour de Rome, d'un bénéfice vacant par mort (en lat. per obitum).

REMARQUE

L'expression de statistique obituaire, que quelques auteurs emploient, est très défectueuse, à la place de celle de statistique mortuaire. Obit a un sens spécial, qu'il n'est pas permis de détourner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OBITUAIRE, s. m. (Jurisprud.) se dit d’un registre où l’on écrit les obits, c’est-à-dire, où l’on fait mention des décès & sépultures de certaines personnes. Ailleurs on dit registre mortuaire, quelquefois on dit l’obituaire simplement pour registre mortuaire. On entend ordinairement par obituaire le registre sur lequel on inscrit les obits, c’est-à-dire, les prieres & services fondés pour les défunts, & les autres fondations qui ont été faites dans une église. On appelle aussi ces sortes de registres nécrologe ou martyrologe. (A)

Obituaire, est aussi un bénéficier pourvu d’un bénéfice per obitum, c’est-à-dire, par le décès du précédent titulaire. Le résignataire est préféré à l’obituaire. Voyez Résignation. Dans la chancellerie romaine il y a un officier appellé dataire ou reviseur per obitum. Voyez Dataire. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « obituaire »

Obit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin médiéval obituarius, dérivé de obitus, « mort ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « obituaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
obituaire ɔbitµɛr

Citations contenant le mot « obituaire »

  • Commentaire : Plaidoyer sur une empathie ministérielle en faveur de notre patrimoine architectural. Elle  prend l’allure d’une promesse (espérons non mensongère) de rénovation de feue notre Cour suprême séculaire, rue Pope-Hennessy. (Cela ne constitue pourtant pas une dépense prioritaire, en ces temps de fermeture indéfiniment prolongée de nos frontières et accès aériens). Pitoyable en raison de l’absence de tout obituaire-regret pour l’inutile destruction du pan historique et architectural mais appréciable que constituait précédemment le vieux bâtiment en bois bicentenaire de l’ancienne School de Port-Louis, rue Edith-Cavell. Toute destruction d’antiques symboles pour essayer de se donner une image d’innovateur est toujours déplorable. Le Defi Media Group, [Blog] Justice différée est justice refusée | Defimedia

Traductions du mot « obituaire »

Langue Traduction
Anglais obituary
Espagnol obituario
Italien necrologio
Allemand nachruf
Chinois itu告
Arabe نعي
Portugais obituário
Russe некролог
Japonais 死亡記事
Basque eskela
Corse obituariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « obituaire »

Source : synonymes de obituaire sur lebonsynonyme.fr

Obituaire

Retour au sommaire ➦

Partager