La langue française

Morlingue

Définitions du mot « morlingue »

Trésor de la Langue Française informatisé

MORLINGUE, subst. masc.

Arg. et pop. Synon. de porte-monnaie.− Ça n'sert à rien d'être aux as, ta blanche, c'est comme si t'avais peau d'balle dans ton morlingue, pisqu'y a pas d'marchands. − Tu s'rais Rothschild ou bien un tailleur militaire, ta fortune servirait à quoi? (Barbusse, Feu, 1916, p.206).Elle a envoyé Hortense au bazar Vivienne... Pour nous ramener des commissions un parfait morlingue... Le fort crapaud cousu main, à multiples compartiments, article inusable (Céline, Mort à crédit, 1936, p.371).
Prononc.: [mɔ ʀlε ̃:g]. Étymol. et Hist. 1. 1883 «sous, argent qu'on a sur soi» (Macé ds Esn. 1966); 2. 1883 «porte-monnaie» (Larchey Suppl., p.104, avec citat. d'aut.). Var. de morningue «monnaie» (1878, Rigaud, Dict. jargon paris., p.228, aussi porte-morningue, Id., ibid.); lui-même à rapprocher de mornifle* au sens de «monnaie». Cf. FEW t. 7, p.125b. Bbg. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p.422.

Wiktionnaire

Nom commun

morlingue \mɔʁ.lɛ̃ɡ\ masculin

  1. (Argot) Portefeuille.
    • Ça n’sert à rien d’être aux as, ta blanche, c’est comme si t’avais peau d’balle dans ton morlingue, pisqu’y a pas d’marchands. — (Henri Barbusse, Le Feu : journal d’une escouade, Flammarion, 1916, page 203.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « morlingue »

Variante de morningue, à l'origine « monnaie ».

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « morlingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
morlingue mɔrlɛ̃g

Citations contenant le mot « morlingue »

  • Comme aurait pu dire le regretté Michel Audiard : "Encore un truc qui va faire bandouner les affolés du morlingue !". ladepeche.fr, Nasa : cap sur Psyché 16, l’astéroïde géant fait d’or, de platine et de ferronickel - ladepeche.fr
  • Quibay (n.m) orig. gasc : le cheval. D’après Alexandre Dumas, qui fit quelques enfants à l’Histoire, le quibay de d’Artagnan, lors de sa montée à Paris était couleur bouton d’or. Couleur fort connue en botanique, mais fort rare chez les chevaux. Dans le parler des drolles qui jouaient aux cowboys et aux indiens, le quibay devenait un quibe. Et dans sa « gueille ferraille » des mots (1979) Max Henry Gonthié signale l’expression manger du quibe pour : être en colère. Autres synonymes repérés : gay, gayot, gayoubet. Comme on le voit, pour désigner le cheval, les mots ne manquent pas. Il suffit de miser sur le bon. Hargue (n.f) orig. gasc. Aujourd’hui le terme est pièce de musée. Au pire, un objet qui clume dans quelques étables ou garimbots, sans l’espoir de se voir réveiller par un prince charmant. La hargue était la petite enclume portative sur laquelle on battait la lame de la faux. Elément aussi indispensable au faucheur que le cubat, étui contenant la pierre à aiguiser que l’homme portait à la ceinture. On fichait en terre le bout pointu de la hargue, sur l’autre extrémité aplatie, on frappait la faux pour l’affiler. « sur son enclumette, le cantonnier harguait daille ou daillot suivant l’usage…. On aurait pu se raser tant la lame était affutée…. ». Tranchante réponse de Michel Lacaze (Bieujac) qui envoie au piquet la fringante technologie à trois lames et deux vitesses. Cague-maigre : expression qui dénonce le radin dans toute sa splendeur, le coincé du morlingue, l’avare en majesté. Marie-Thérèse Garrigou (Haux) précise utilement qu’un gascon gasconisant dirait cague-magre. Et Chantal Audebert (Caudrot) écrit que ce pingre de cague-maigre « se nourrit de peu et par conséquent à peu à rejeter… » Elle nous signale qu’au siècle dernier dans son village une famille, tant elle était « rat » » avait pour chaffre : cague-magre. Détail qui ne s’invente pas……. « les cague-magre avaient pour voisin le charcutier dénommé : Ventrèche ». SudOuest.fr, Les Mots d’ici
  • S,i des bonnes volontés de ce département sinistré veulent mettre quelques millions d'euros dans le club , Mr Riviére serait content et nous pourrions recruter niveau Top 14.Allez Pommerol , Boutifare66 et autres sortez votre morlingue... lindependant.fr, USAP : deux premières recrues devraient signer lundi - lindependant.fr

Traductions du mot « morlingue »

Langue Traduction
Anglais morlingue
Espagnol morlingue
Italien morlingue
Allemand morlingue
Chinois 莫林格
Arabe مورلينج
Portugais morlingue
Russe morlingue
Japonais モーリンゲ
Basque morlingue
Corse morlingue
Source : Google Translate API

Synonymes de « morlingue »

Source : synonymes de morlingue sur lebonsynonyme.fr

Morlingue

Retour au sommaire ➦

Partager