La langue française

Monarchique

Définitions du mot « monarchique »

Trésor de la Langue Française informatisé

MONARCHIQUE, adj.

Relatif à la monarchie.
A. − Propre à la monarchie; qui appartient à une monarchie, à un monarque. Gouvernement, régime monarchique. On me connaît des maximes républicaines, et plusieurs de mes amis sont revêtus de décorations monarchiques (Chamfort,Max. et pens.,1794, p.58):
1. D'après ces vues on composera avec les principes, les habitudes, les opinions et les intérêts nés de la Révolution, en tendant à les modifier peu à peu (...) de manière à les rapprocher avec le temps des anciennes habitudes monarchiques d'ordre et d'obéissance à l'autorité. Maine de Biran,Journal,1817, p.79.
SYNT. Autorité, ordre, pouvoir, principe, système monarchique; centralisation, constitution, restauration monarchique; institutions monarchiques.
Emploi subst., vieilli. Le monarchique, p. ell. de gouvernement. Quel gouvernement les philosophes légistes d'Athènes exaltèrent-ils dans leurs écrits comme le meilleur? Le monarchique (Chateaubr.,Essai Révol.,t.2, 1797, p.280).
En partic., rare. [En parlant d'une collectivité, d'un corps soc.] Qui possède ce type de régime politique. État, pays monarchique; l'Europe monarchique. C'était [les Macédoniens] un peuple à part, un peuple monarchique, ayant un dialecte à lui (J. de Maistre, Pape,1819, p.348).
P. anal. Je ne comprends rien à ces bêtes monarchiques [les abeilles] (Valéry,Corresp.[avec Gide], 1902, p.390).
B. − Souvent plais. ou péj. Qui présente certaines caractéristiques (système, manière d'être, de faire) propres à ce régime, aux hommes de ce régime. La République une et indivisible (...) rien n'est aussi monarchique, et aussi royal, et aussi ancienne France que cette formule (Péguy,Argent,1913, p.1249):
2. Une dame dit à un Ultra qui blâmait le discours de monsieur Pasquier comme continuant le système de Decazes: − Oui, mais il a des mollets bien monarchiques. Balzac,Illus. perdues,1839, p.351.
C. − [En parlant d'une pers., d'un groupe de pers.] Qui est favorable à ce régime, qui en est partisan. Parti monarchique. Le haineux libéral devint monarchique in petto (Balzac,Illus. perdues,1837, p.65).L'anéantissement de la Droite monarchique a été pour les chefs du parti républicain un malheur irréparable (A. France,Lys rouge,1894, p.337).
[P. méton. du subst.] Esprit, loyalisme monarchique; idées, opinions, sentiments monarchiques. Tout en lui m'était ennemi: son caractère hautain, ses convictions monarchiques, son mépris de la foule (Vercors,Silence mer,1942, p.11).
REM. 1.
Monarchico-républicain, -aine, adj.Qui est à la fois monarchique et républicain. Les secrètes pensées des grands hommes d'État qui prospèrent de la présente salade monarchico-républicaine (Clemenceau,Iniquité,1899, p.331).
2.
Monarchiquement, adv.D'une manière monarchique; d'un point de vue monarchique. Si les Français ont du plaisir à être menés monarchiquement et tambour battant, pourquoi les déranger? (Stendhal,L. Leuwen,t.1, 1835, p.10).Envisagée monarchiquement, la carrière de Louis XIV a ses grandes divisions marquées par les traités de paix (Sainte-Beuve,Port-Royal,t.3, 1848, p.196).
Prononc. et Orth.: [mɔnaʀ ʃik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1372-74 adj. (Oresme, Politiques, éd. A. D. Menut, p.315, fo273 vo). Empr. au gr. μ ο ν α ρ χ ι κ ο ́ ς «qui concerne le pouvoir d'un seul», «partisan de la monarchie», dér. de μ ο ́ ν α ρ χ ο ς, v. monarque; cf. le lat. médiév. monarchicus de même sens (1013 ds Nov. gloss.). Fréq. abs. littér.: 408. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1250, b) 412; xxes.: a)360, b) 229. Bbg. Quem. DDL t.15. _ Vardar Soc. pol. 1973 [1970], pp.269-270.

Wiktionnaire

Adjectif

monarchique \mɔ.naʁ.ʃik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport à la monarchie.
    • État, gouvernement, pouvoir monarchique. - Principes, idées monarchiques. - Système monarchique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MONARCHIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à la monarchie. État, gouvernement, pouvoir monarchique. Principes, idées monarchiques. Système monarchique.

Littré (1872-1877)

MONARCHIQUE (mo-nar-chi-k') adj.
  • Qui appartient à la monarchie. Affranchir ton pays d'un pouvoir monarchique ? Corneille, Cinna, V, 1. Les grenouilles, se lassant De l'état démocratique, Par leurs clameurs firent tant Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique, La Fontaine, Fabl. III, 4. Alors [à l'époque de l'invention de l'écriture] commencèrent les inquiétudes vagues de ceux qui se lassaient de travailler pour autrui, et en même temps le dévouement monarchique de ceux qui voulaient à toute force qu'on travaillât pour eux, Courier, 9e lettre au Censeur.

    Substantivement. Le monarchique, la monarchie, le gouvernement monarchique. Les Macédoniens aiment le monarchique, Corneille, Cinna, II, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MONARCHIQUE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Dont grand vexation Se respandit dessus l'estat publique, Au changement de tel chef monarchique [mort de Louis le Gros], René Macé, Suyte de l'histoire de France, f° 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « monarchique »

Μοναρχιϰὸς, de μοναρχία, monarchie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de monarchie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « monarchique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
monarchique mɔnarʃik

Citations contenant le mot « monarchique »

  • Le gouvernement monarchique a un grand avantage sur le républicain : les affaires étant menées par un seul, il y a plus de promptitude dans l'exécution. De Montesquieu / L'esprit des lois
  • Les événements de ces dix derniers jours devraient interpeller la gauche. Si Macron peut tenir pour négligeables les municipales, c’est qu’il fait le pari que la gauche sera incapable de convertir ses succès en construisant une candidature nationale. Il parie que l’exemple de Marseille ne deviendra pas un modèle. Il est convaincu que l’institution présidentielle, qui lui convient si bien – même s’il flotte un peu dans le costume – agira comme un poison chez ses adversaires de gauche. Il n’a peut-être pas tort. On croit déjà avoir compris que la belle union citoyenne de Marseille n’avait pas trop plu à Mélenchon, ni enthousiasmé Jadot. L’un et l’autre faisant profession de détester cette élection présidentielle si monarchique, mais ne dédaignant pas (litote) de jouer le jeu de l’homme providentiel. Finalement, Emmanuel Macron espère pouvoir mener sa petite affaire en toute tranquillité. Heureusement, il y a toujours l’imprévu, pas forcément aussi maléfique qu’un virus. Ce peut être parfois un mouvement social. Politis.fr, Consternante monarchie républicaine par Denis Sieffert | Politis
  • La mère d’Archie était en effet contre l’approche monarchique de ne faire aucun commentaire sur ce qui est dit dans la presse à leur sujet, le fameux « never complain, never explain », prôné par la reine depuis de (très) nombreuses années. , Meghan Markle accuse la couronne de ne pas l’avoir protégée contre les tabloïds
  • Le trait le plus incontestable de la Révolution, c’est l’intervention directe des masses dans les événements historiques. D’ordinaire, l’État, monarchique ou démocratique, domine la nation ; l’histoire est faite par des spécialistes du métier : monarques, ministres, bureaucrates, parlementaires, journalistes. Mais, aux tournants décisifs, quand un vieux régime devient intolérable pour les masses, celles-ci brisent les palissades qui les séparent de l’arène politique, renversent leurs représentants traditionnels, et, en intervenant ainsi, créent une position de départ pour un nouveau régime. Qu’il en soit bien ou mal, aux moralistes d’en juger. Quant à nous, nous prenons les faits tels qu’ils se présentent, dans leur développement objectif. L’histoire de la révolution est pour nous, avant tout, le récit d’une irruption violente des masses dans le domaine où se règlent leurs propres destinées. , « Le trait le plus incontestable de la Révolution, c’est l’intervention directe des masses dans les événements historiques » | NPA
  • L’héritage politique et philosophique français hésite depuis 240 ans entre démocratie athénienne et empire romain. Révolutions, coups d’État, défaites militaires ont renversé sans transition rois, empereurs, républiques. La Ve République a voulu être une composition hybride de deux régimes en un seul. Le monarque républicain, affublé des atouts monarchiques et fastes impériaux, évolue dans une capitale ornée de monuments républicains et néo-impériaux. Club de Mediapart, Aux sujets de l’État mafieux | Le Club de Mediapart
  • Le souverain saoudien a été admis à l’hôpital spécialisé King Faisal de Ryad. Ces dernières années, le roi Salmane, 84 ans, a souffert de problèmes de santé qui ont précipité la nomination controversée de son fils Mohamed Ben Salmane dit (MBS) comme prince héritier en juin 2017 alors que le système de succession monarchique en Arabie saoudite se fait de frère en frère. Hespress Français, Arabie Saoudite: Le roi Salmane préside depuis l’hôpital un conseil des ministres | Hespress Français
  • Bertrand Maria José Pio Januário Miguel Gabriel Rafael Gonzaga de Orleans e Braganca e Wittelsbach « a un nom royal mais pas de couronne sur sa tête », écrit le « Financial Times », qui a dû oublier en route quelques noms. « Un retour à la monarchie est la seule façon de diriger le Brésil »,affirme pourtant celui qui est connu plus simplement comme Dom Bertrand d'Orléans-Bragance ou, comme il préfère, « Prince impérial du Brésil ». Car la République est « devenue schizophrène », poursuit le descendant de Pedro II, le dernier empereur du Brésil lui-même petit-fils du roi Jean VI, qui avait fui en 1807 le Portugal par crainte de Napoléon. La monarchie a été renversée au Brésil en 1889. Mais,affirme le quotidien, la montée de l'extrême droite avec l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro, a encouragé tous ceux qui pensent que « le républicanisme » a été une plaie pour le plus grand pays latino-américain. Les partisans d'une restauration monarchique se sont du coup multipliés et Dom Bertrand, un avocat de 78 ans, s'est fait très actif notamment sur les réseaux sociaux pour plaider sa cause. Avec l'un de ses frères, il partage une maison à São Paulo remplie de reliques chrétiennes, de tableaux de familles royales et autres souvenirs. Jair Bolsonaro a, même, cité un jour un livre de Dom Bertrand, « La Psychose de l'environnement », pour dénoncer à la fois ceux qui s'opposent à la déforestation de l'Amazonie et Greta Thunberg. Reste que le Brésil ne se prépare pas à une restauration impériale. « Cela peut être le souhait de quelques-uns, mais il n'existe aucune condition pour les Brésiliens d'un retour à une monarchie », affirme l'historienne Paula Vedoveli. Le Brésil, il est vrai, partage déjà avec la France un trait commun : être une république présidentielle. Les Echos, Le rêve d'une restauration monarchique au Brésil | Les Echos

Traductions du mot « monarchique »

Langue Traduction
Anglais monarchical
Espagnol monárquico
Italien monarchico
Allemand monarchisch
Chinois 君主制的
Arabe ملكي
Portugais monárquico
Russe монархический
Japonais 君主
Basque monarkikoa
Corse monárquico
Source : Google Translate API

Synonymes de « monarchique »

Source : synonymes de monarchique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « monarchique »

Monarchique

Retour au sommaire ➦

Partager