La langue française

Minoratif

Définitions du mot « minoratif »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINORATIF, -IVE, adj.

MÉD., PHARM., vx. Qui purge sans effets violents. Médicament minoratif. On soutient ensuite l'évacuation de l'émétique en donnant le lendemain un purgatif, mais doux et minoratif, et par l'usage journalier de lavemens, soit simples, soit purgatifs (Geoffroy, Méd. pratique, 1800, p.147).
Emploi subst. masc. Si les purgatifs énergiques sont nuisibles, les minoratifs, les mercuriaux, les sels neutres (...) sont d'une réelle utilité (Trousseau, Hôtel-Dieu, 1895, p.179).
P. métaph. Si de ces remèdes héroïques, employés par les gouvernements pour purger les sujets de leurs richesses surabondantes, nous passons à des minoratifs plus doux, nous leur trouverons des effets analogues avec un moindre degré d'énergie (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p.266).
Prononc. et Orth.: [minɔ ʀatif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1515 adj. méd. (Guy de Chauliac, Le Guidon en françoys, commentaires de J. Falco ds Sigurs, p.538); 1534 subst. fém. minorative «médicament» (Rabelais, Pantagruel, éd.V.L.Saulnier, p.175, 30); 1575 subst. masc. minoratif «id.» (Ambroise Paré, éd. J.-F. Malgaigne, III, 143a). Dér. de minorer*; suff. -(at)if*; cf. le lat. médiév. minorativus «qui diminue» (870-877 ds Nov. Gloss.), formé sur le supin minoratum de minorare, v. minorer. Le mot est att. comme adj. au fig. en 1370-72 «modéré» (Oresme, Ethiques, éd. A.-D. Menut, livre V, chap.19, p.313).

Wiktionnaire

Adjectif

minoratif \mi.nɔ.ʁa.tif\ masculin

  1. Remède qui purge sans effets violents.
    • Le huitième, un purgatif minoratif procura des évacuations abondantes ; la nuit fut comme les précédentes. — (Revue de thérapeutique médico-chirurgicale, Volume 1, 1853)
    • On appelait minorative une médication lénitive ou laxative. — (François Rabelais,Jacques Boulenger, Lucien Scheler, Rabelais: Œuvres complètes, 1955)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MINORATIF (mi-no-ra-tif) adj.
  • Terme de médecine et de pharmacie. Qui purge doucement.

    Substantivement. Médicament minoratif. Nous leur devons [aux Arabes] de nouveaux remèdes, qu'on nomme les minoratifs, plus doux et plus salutaires que ceux qui étaient auparavant en usage dans l'école d'Hippocrate et de Galien, Voltaire, Mœurs, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Donner un minoratif, pour tousjours soulager la nature, la deschargeant d'une partie de son faix, Paré, XX, 26.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MINORATIF. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Pour une minorative, il print quatre quintaulx de scammonée, Rabelais, Pant. II, 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « minoratif »

 Dérivé de minoration avec le suffixe -if, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. minorare, diminuer, de minor (voy. MINEUR). Au XIVe siècle, minoratif était de la langue usuelle, signifiant : qui diminue (ORESME, Eth. 160).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « minoratif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minoratif mɛ̃ɔratif

Citations contenant le mot « minoratif »

  • il fallait lire minable (adjectif minoratif ici) le concerné l'aura (peut être) compris ladepeche.fr, Le corps du randonneur béarnais retrouvé côté espagnol - ladepeche.fr

Traductions du mot « minoratif »

Langue Traduction
Anglais minority
Espagnol minoría
Italien minoranza
Allemand minderheit
Chinois 少数民族
Arabe أقلية
Portugais minoria
Russe меньшинство
Japonais 少数
Basque gutxiengo
Corse minurità
Source : Google Translate API

Minoratif

Retour au sommaire ➦

Partager