La langue française

Minimum

Définitions du mot « minimum »

Trésor de la Langue Française informatisé

MINIMUM, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc.
A. − Valeur la plus petite atteinte par une quantité variable. Anton. maximum.On pourrait (...) fixer un minimum par mois, 150 ou 200 francs que nous garantirions au prisonnier, et que nous lui paierions chacun selon la proportion de nos parts (Hugo,Corresp.,1853, p.145).Les billets, tendres et laconiques, qu'ils échangeaient tous les deux ou trois mois, lui suffisaient bien pour garder un minimum de contact avec le monde de l'arrière et avec le passé (Martin du G.,Thib.,Épil., 1940, p.768).Souvent la nuit je me faisais pleurer pour le plaisir; m'obliger à refréner ces larmes, c'eût été me refuser ce minimum de liberté dont j'avais un impérieux besoin (Beauvoir,Mém. j. fille,1958, p.74).
Spécialement
DR. Peine la plus faible prévue pour un délit. Être condamné au minimum; minimum de la peine. Le tribunal m'appliqua le minimum (Verlaine, Œuvres compl.,t.4, Mes pris., 1893, p.415).
MATH. Valeur la plus petite atteinte par une fonction. V. maximum I A ex. de H. Poincaré.
B. − Le plus petit nombre, la plus petite quantité. Minimum d'efforts, de fatigue, de dommages, de risques. Les romanciers allemands produisent le minimum de romans, les poètes, les tragédiens, des apparences de vers, des soupçons de tragédies (Giraudoux,Siegfried et Lim.,1922, p.158):
1. Pour trouver dans l'ensemble du langage la sphère qui correspond à la langue, il faut se placer devant l'acte individuel qui permet de reconstituer le circuit de la parole. Cet acte suppose au moins deux individus; c'est le minimum exigible pour que le circuit soit complet. Saussure,Ling. gén.,1916, p.27.
Loc. adv. Au minimum. Au moins. Les timbales (...) employées au nombre de deux au minimum et de dimensions différentes, produisent un son musical et peuvent en conséquence jouer un rôle mélodique (Arts et litt.,1935, p.40-1).Des 150000 croisés (au minimum) qu'avait comptés l'expédition, quelques milliers seulement purent gagner Sinope. Tout le reste fut massacré ou réduit en captivité par les Turcs (Grousset,Croisades,1939, p.72):
2. ... une action en Orient ne devrait être envisagée que dans un délai de six semaines au minimum, délai nécessaire (...) pour réaliser (...) l'établissement d'un plan... Joffre,Mém.,t.2, 1931, p.122.
P. ell. Ces concours sont ouverts aux candidats présentant certaines conditions d'âge (minimum 25 ans), de diplômes ou de titres, et d'exercice (Encyclop. éduc.,1960, p.331).
ÉCONOMIE
Minimum garanti. Abrév. de Salaire* Minimum Interprofessionnel Garanti (ou SMIG).
Minimum vital. Montant des ressources au-dessous duquel, à un niveau de civilisation matérielle donné, il est considéré comme moralement impossible de mener une vie vraiment humaine (d'apr. Foulq. Sc. soc. 1978). V. Salaire* Minimum Interprofessionnel de Croissance ou SMIC:
3. ... l'amélioration du niveau de vie pousse les consommateurs à réviser sans cesse leur conception du minimum vital; elle introduit dans le secteur des biens et services jugés comme absolument indispensables un nombre croissant de prestations. Univers écon. et soc.,1960, p.34-3.
P. ell. Il n'est plus permis de répéter après Marx et Engels que le système capitaliste périra parce qu'il n'assure même pas à ceux qu'il exploite le minimum nécessaire à la vie (Jaurès,Ét. soc.,1901, p.xlix).Pour sa femme, pour son fils, il avait de l'ambition. Et puis, même pour lui, il n'était pas certain du tout d'avoir dans l'existence ce minimum, qui pût lui assurer la vie matérielle et la liberté (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.466).
Minimun vieillesse. Pension d'assurance vieillesse qui ne peut être inférieure à une certaine somme. Une deuxième majoration d'environ 17,5 % doit porter le minimum vieillesse à 2000 francs par mois (Le Monde, 29 déc. 1981, p.16).
C. − Au fig. Degré, niveau le plus bas auquel une chose puisse être abaissée, réduite. Être à son minimum. Ces familles françaises sont réduites au minimum: père, mère, un ou deux enfants (Rolland,J.-Chr.,Maison, 1909, p.1042).[Ces grandes sociétés] tendent, plus encore que les grands propriétaires, à limiter au strict minimum les salaires des ouvriers agricoles indigènes qu'elles emploient (Lesourd, Gérard,Hist. écon.,1966, p.536).
Rem. La lang. sc. utilise de préférence la forme minima au plur. Méthode des maxima et des minima; thermomètre à maxima et à minima. Les chiffres de commandes, fixés comme je viens de le dire dans l'incertitude où on se trouvait sur les possibilités de production de l'industrie nationale et étrangère, devaient être considérés comme des minima (Joffre, Mém., t.2, 1931, p.29). Les stricts minima nécessaires chaque jour à l'homme adulte sont fixés aux valeurs suivantes (...): protides: 60 à 70 gr (1 gr environ par kg de poids du corps), dont 25 à 30 gr au moins d'origine animale; lipides: 40 gr; glucides : 40 gr (quantité toujours largement dépassée en pratique) (R.Lalanne, Alim. hum., 1942, p.44). [Les sanguins] ont les minima pour l'anxiété, l'indécision, la distraction, la rumination mentale, et sont peu susceptibles, sans rancune (Mounier, Traité caract., 1946, p.249).
MÉTÉOR. Minima orageux. Dépressions barométriques de peu d'étendue et de faible fréquence qui apparaissent sur la carte du temps (d'apr. Delc. t.5 1928).
II. − Emploi adj. Au delà duquel/de laquelle on ne peut descendre; qui constitue une limite inférieure. Les prix s'entendent en argent suisse pour un séjour minimum d'une semaine... Parfait! Tu pourras rester huit jours! (Malègue,Augustin,t.2, 1933, p.451).Le gouvernement n'a maintenu que le nombre minimum de condamnations à mort, commuant la plupart en peine de prison (Camus,Révolte Asturies,1936, iv, p.434).Écrire, c'est s'adresser à des anonymes, mais dont on escompte qu'on trouvera chez eux le stock minimum d'idées et de jugements nécessaires pour amorcer le courant (Lalande,Raison et normes,1948, p.21).
SYNT. Bénéfice, délai, durée, effectif, limite, prix, programme, salaire, service, taille, temps, volume minimum; appointements minimums.
Rem. La forme minima est souvent rencontrée au masc. plur. et au fém. sing. et plur. Salaires, versements minima; normes, performances minima. En dehors des théâtres subventionnés, les tarifs minima sont déterminés avec minutie par le règlement syndical (Arts et litt., 1936, p.80-8). Les usagers, connaissant la température minima qui s'est produite réellement au point déterminé qui les intéresse, peuvent, d'après la variation prévue par le service central, en conclure la température minima probable du lendemain (Maurain, Météor., 1950, p.164).
Prononc. et Orth.: [minimɔm]. Att. ds Ac. dep. 1762; 1878 ,,les mathématiciens disent ordinairement au pluriel, des minima``; 1935: ,,on dit indifféremment au pluriel des minimums ou des minima``. Littré: ,,les mathématiciens disent ordinairement, au pluriel des minimas. Mais dans le langage général, il faut dire les minimums et non les minima``; Rob.: ,,pour le pluriel, minimums ou minima et pour l'adjectif féminin, minimum ou minima``; Lar. Lang. fr.: des minimums. Étymol. et Hist. 1. 1705 math. «valeur d'une fonction inférieure à celles qui la précèdent ou la suivent immédiatement» (A. Parent, Recherches de mathématique et de physique, t.2, p.185 d'apr. FEW t.6, 2, p.114b); 2. a) 1762 «valeur la plus petite atteinte par une quantité variable» (Rousseau, Du Contrat social, III, 2 ds Œuvres complètes, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, t.3, p.401); b) 1830 adj. «qui constitue un minimum» (Cauchy, Œuvres complètes, t.2, p.135); c) 1832 au minimum «au moins» (Lamart., Corresp., p.285); 3. 1771 «la plus petite quantité déterminée nécessaire» (Turgot à Condorcet, 17 mai, éd. Schelle, III, p.516 ds Brunot t.6, p.57, note 8); 4. 1810 dr. «minimum d'une peine» (Gazette nationale ou le Moniteur universel, 19 févr., 203c, v. maximum); 5. a) 1901 minimum vital «somme permettant de satisfaire le minimum des besoins qui correspondent au niveau de vie dans une société donnée» (Jaurès, Ét. soc., p.XXXVIII); b) 1945 biol. «minimum nécessaire pour maintenir l'organisme en vie» (P. Vallery-Radot, Notre corps, cette merveille, VII ds Rob.). Empr. au lat. minimum, neutre pris substantivement de minimus «le plus petit», superl. de parvus «petit». Fréq. abs. littér.: 496. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 84, b) 198; xxes.: a) 480, b) 1642. Bbg. Gohin 1903, p.351. _ Mack. t.1 1939, p.177, 193, 239, 283. _ Quem. DDL t.20.

Wiktionnaire

Adjectif

minimum \mi.ni.mɔm\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la limite inférieure d’une chose.
    • Les pouillés donnent, aux environs du XIVe siècle, et pour les quinze diocèses en question, un nombre de paroisses compris entre 5 931 (chiffre minimum) et 6 694 (chiffre maximum). — (Jean-Marie Pesez et Emmanuel Le Roy Ladurie, Les villages désertés en France : vue d'ensemble , dans Économies, Sociétés, Civilisations, 1965, vol.20, n° 2, p. 258)

Nom commun

minimum \Prononciation ?\ masculin

  1. Plus petite somme dans l’ordre des sommes dont il s’agit.
    • 75 % de la population afrocolombienne du pays perçoit des salaires plus bas que le minimum légal et leur espérance de vie est de 20% inférieure à la moyenne nationale. — (Claudia Mosquera Rosero-Labbé, « Le Pardon et la réconciliation », dans Du vrai au juste: la mémoire, l’histoire et l’oubli, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 2006, page 123)
    • Il n’a pu obtenir comme traitement que le minimum de ce qu’il pouvait espérer.
  2. Se dit encore de la moindre des peines que la loi inflige pour un crime, pour un délit.
    • On lui appliqua le minimum de la peine.
  3. (Courant) Point le plus bas où une chose puisse être mise.
    • Cette condition est le minimum de ce que je puis accepter.
  4. (Mathématiques) Plus petit degré auquel une grandeur puisse être réduite.
  5. (Mathématiques) Élément d’un ensemble ordonné qui en est le plus grand majorant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MINIMUM. (UM se prononce OME.) n. m.
T. de Mathématiques emprunté du latin. Le plus petit degré auquel une grandeur puisse être réduite. On dit indifféremment au pluriel des Minimums ou des Minima. Il se dit aussi, dans le langage ordinaire, et par opposition à Maximum, de La plus petite somme dans l'ordre des sommes dont il s'agit. Il n'a pu obtenir comme traitement que le minimum de ce qu'il pouvait espérer. Il se dit encore de la Moindre des peines que la loi inflige pour un crime, pour un délit. On lui appliqua le minimum de la peine. Il s'emploie aussi adjectivement. Tarif minimum. Il s'emploie, dans le langage courant, pour désigner le Point le plus bas où une chose puisse être mise. Cette condition est le minimum de ce que je puis accepter.

Littré (1872-1877)

MINIMUM (mi-ni-mom') s. m.
  • 1 Terme de mathématique. Le plus petit degré auquel une grandeur puisse être réduite.

    État ou valeur d'une quantité variable au moment où elle cesse de décroître pour commencer à croître.

    Minimum minimorum, la plus petite valeur entre toutes les valeurs minimum d'une même variable dans ses changements successifs.

  • 2En général, ce qu'il y a de moindre dans une chose. Il a été condamné au minimum de l'amende. Ainsi le gouvernement sera dans son minimum d'activité, Rousseau, Contr. III, 2.

REMARQUE

Les mathématiciens disent ordinairement, au pluriel, des minima. Mais, dans le langage général, il faut dire les minimums et non les minima.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MINIMUM, s. m. dans la Géométrie transcendante, marque le plus petit état, ou les plus petits états d’une quantité variable, sur quoi voyez Maximum.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « minimum »

(début XVIIIe siècle) Emprunté du latin minimum, neutre de minimus « le plus petit » → voir minime.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. minimum, la plus petite partie (voy. MINIME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « minimum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minimum minimɔm

Citations contenant le mot « minimum »

  • Il faut grimper sa femme avec beaucoup de précautions, la tripoter un minimum, s'agiter le moins possible, et éjaculer précocement afin d'éviter qu'elle ait un orgasme et qu'elle ne prenne pas de mauvaises habitudes. Il n'y a rien de plus ennuyeux qu'une De Georges Wolinski / La Morale et les Droits de la femme
  • Il ne s’agit pas seulement de faire ce qu’on doit, il faut faire plus qu’on ne doit : ne pas se borner à exécuter le minimum de ce qu’on a à faire, car ce minimum risquerait de s’abaisser de jour en jour. De Tristan Bernard / Le Poil civil
  • Il faut un minimum de confort pour pratiquer la vertu. De Saint Thomas d’Aquin / Opéra omnia
  • La danse, un minimum d'explication, un minimum d'anecdotes, et un maximum de sensations. De Maurice Béjart / Un instant dans la vie d'autrui
  • Un spécialiste est une personne qui sait un maximum de choses sur un minimum de surface. De Jacques Mailhot / La politique d'en rire
  • Il faut un minimum de satisfaction et de bonheur pour qu’un être humain survive. De J. C. Hachette et N. Lebert / La Médecine psychosomatique
  • Après le salaire minimum, pourquoi ne pas instituer une rémunération maximum ? De Jean-François Kahn / Dictionnaire incorrect
  • La famille est un milieu où le minimum de plaisir avec le maximum de gêne font ménage ensemble. De Paul Valéry / Tel Quel
  • Sans un minimum de loisir, pas de travail créateur, par conséquent pas de culture ni de civilisation. De Roy Lewis / Pourquoi j’ai mangé mon père
  • Le minimum pourrait être défini comme la perfection qu’atteint un objet lorsqu’il n’est plus possible de l’améliorer par soustraction. De John Pawson / Minimum
  • Faire preuve de bonne volonté envers soi-même et envers les autres, c'est un minimum de participation aux événements. De Paul Paré / L'Improbable autopsie
  • L’école est la seule plate-forme où il y a un minimum d’égalité et dans laquelle on peut se sentir citoyen. De Faïza Guène / Evene.fr - Septembre 2006
  • Aucune chance de les séduire en leur disant : "Vous n'êtes pas mal". Il faut aller au moins jusqu'à : "Vous êtes unique au monde", minimum qu'elles tolèrent. De Louis-Ferdinand Céline
  • Toute tentative invraisemblable, à condition d’être entreprise avec un minimum de sens commun et sur une échelle modeste, possède une sorte de droit divin à un hasard heureux répété à une cadence régulière. De Peter Fleming / Courrier de Tartarie
  • Pour éviter une crise mondiale et ralentir, surtout, la propagation du SARS-CoV-2 en permettant aux personnes de rester à la maison, en leur garantissant les moyens pour acheter de la nourriture mais aussi de subvenir aux frais de santé et d’éducation, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) propose l’introduction immédiate d’un « revenu minimum d’urgence ». Le Monde.fr, Un revenu minimum d’urgence pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et ses conséquences
  • Aussi, plus tard cette année, n'importe quel smartphone sous Android devra disposer, au minimum, de 2 Go de RAM. Clubic.com, Google veut un minimum de 2 Go de RAM pour tous les smartphones sous Android
  • Le gouvernement envisage des mesures drastiques telles que l’abaissement du salaire minimum pour encourager les entreprises à embaucher des travailleurs dans le contexte de la crise du coronavirus, a indiqué un rapport mardi soir, s’attirant les reproches des ministres et des députés de gauche. The Times of Israël, Le gouvernement songerait à abaisser le salaire minimum pour stimuler l'emploi | The Times of Israël
  • Face à cette crise sanitaire, devenue sociale et économique, protéger les citoyennes et les citoyens européens contre la précarité est une priorité. La mise en place d’un salaire minimum européen apparaît comme une nécessité pour des millions de travailleuses et travailleurs dont le salaire ne leur permet pas de vivre dignement. Libération.fr, Salaire minimum européen : l'indispensable conquête du «monde d'après» - Libération
  • Certains dont je suis en appellent à la création d’un revenu minimum vital (RMV) qui autorisera la construction du «monde d’après». Il n’est pas l’idée d’une aumône. L’important est ce que nous faisons. Et ce que nous faisons doit être de proposer un tremplin digne qui pourra libérer toutes les énergies et la créativité des Français. Les Echos, Opinion | Pour un revenu minimum vital face à la crise | Les Echos
  • En Espagne, c'est ce vendredi qu'entre en vigueur le revenu minimum vital. Une prestation sociale destinée à aider les familles les plus précaires. euronews, Espagne : entrée en vigueur du revenu minimum vital | Euronews
  • PHOTO – Mariage de Beatrice d'York : Kate et William font le minimum Gala.fr, PHOTO – Mariage de Beatrice d'York : Kate et William font le minimum - Gala

Traductions du mot « minimum »

Langue Traduction
Anglais minimum
Espagnol mínimo
Italien minimo
Allemand minimum
Chinois 最低
Arabe الحد الأدنى
Portugais mínimo
Russe минимальный
Japonais 最小
Basque gutxieneko
Corse minimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « minimum »

Source : synonymes de minimum sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « minimum »

Minimum

Retour au sommaire ➦

Partager