La langue française

Métrique

Définitions du mot « métrique »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉTRIQUE1, adj.

Relatif au mètre et aux unités de mesure auxquelles il sert de base. Pour effectuer cette mensuration [du périmètre thoracique] on se sert d'un ruban métrique gradué de un à cent cinquante centimètres (Baratoux, La Voix, 1912, pp.36-37).Pour les fils autres que ceux de soie, le numéro métrique est le nombre N de mètres pour un gramme de fil (Bouasse, Cordes et membranes,1926, p.75):
1. Homais (...) supputait la force des planchers, l'épaisseur des murailles, et regrettait beaucoup de n'avoir pas de canne métrique, comme M. Binet en possédait une pour son usage particulier. Flaub., Mme Bovary, t. 1, 1869, p.116.
Système métrique. Système décimal de poids et mesures adopté sous la Révolution française de 1789 et ayant le mètre pour base. Ce ne fut graduellement que le système monétaire français fut rendu conforme, pour la totalité des pièces, au système métrique (Shaw, Hist. monnaie, 1896, p.140).Une longue suite de travaux aboutit en 1792 à la définition du système métrique par la Convention (Encyclop. éduc., 1960, p.242):
2. Je n'ai pas qualité pour juger des avantages offerts par le système métrique, ni pour affirmer que la routine des Anglais ait entravé leur développement commercial et restreint leur expansion dans le monde. Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p.51.
Rare. Quintal métrique. Masse de 100 kg. Tonne métrique. Masse de 1000 kg. Les frais d'exploitation et de transport peuvent coûter au fabricant de sel dans l'Est, 4 fr par quintal métrique ou sac de 100 kilogrammes (Monopole et impôt sel, 1833, p.42).Au milieu du XIXesiècle, la betterave ne représentait que 67000 tonnes métriques et la canne à sucre 1 million (Lesourd, Gérard, Hist. écon., t. 2, 1966, p.312).
Prononc. et Orth.: [metʀik]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1795 système métrique (La Feuille du Cultivateur, 7 therm. an III, t. V, p.258, no44 ds Brunot t. 9, p.1157); 1799 (Loi du 19frimaire an VIII, art. IV ds Bulletin des lois, 2esérie, no334, p.14). Dér. de mètre1*; suff. -ique*.

MÉTRIQUE2, adj. et subst. fém.

I. − Adj. Fondé sur la mesure; mesurable. Les objets et les personnes extérieures s'éloignent pour lui à une distance vague, non métrique (Butor, Passage Milan, 1954, p.108).Une «échelle métrique de l'intelligence», donnant le moyen de faire correspondre à l'avance ou au retard d'un enfant un indice exprimé en années et en mois (âge mental) (Hist. sc., 1957, p.1686):
1. L'honneur insigne revient à Descartes d'avoir été le premier constructeur d'un univers entièrement métrique, au moyen de conceptions, − disons d'imaginations, − qui permettaient de le traiter en mécanisme démesuré. Valéry, Variété IV, 1938, p.222.
MATHÉMATIQUES
Espace métrique. ,,Couple constitué d'un ensemble E et d'une distance d`` (Chamb. 1972). Les espaces métriques, où une distance (fonction numérique des couples de points, satisfaisant à certains axiomes) est donnée et définit à la fois une topologie et une structure uniforme (Bourbaki, Hist. math., 1960, p.153).
Géométrie métrique. Géométrie étudiant les propriétés géométriques invariantes par les déplacements (d'apr. Uv.-Chapman 1956). On a dit souvent que la géométrie métrique était quantitative, tandis que la géométrie projective était purement qualitative (H. Poincaré, Valeur sc., 1905, p.67).Le groupe fondamental de la géométrie métrique est celui des déplacements (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p.76).
Propriété métrique. Propriété relative à la mesure d'une figure. Cayley (...) montre que les propriétés métriques d'une figure F sont les propriétés projectives de la figure F', formée de F et des points cycliques (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p.32).
Relation métrique. Relation entre les longueurs de segments. On voit les «quelques lignes droites mues l'une par l'autre» que Descartes utilise comme organe universel de relation métrique, devenir le système d'axes de coordonnées (Valéry, Variété V, 1944, p.224).Les relations métriques dans un triangle rectangle, c'est-à-dire des relations existant entre les mesures de ses différents éléments: côtés, hauteur, etc. (Roux, Miellou, Géom., 1946, p.222).
II. − Subst. fém., MATH. ,,Théorie de la mesure au sein d'un espace ou d'une variété quelconque`` (Uv.-Chapman 1956). Les équations E doivent dépendre à la fois de la métrique et du parallélisme, car les lois physiques font manifestement intervenir la métrique, et nous savons que la métrique seule ne suffit pas à tout expliquer (Cartan, Parallélisme abs., 1932, p.13).Les trois types de géométrie pouvaient être conçus à l'image de la géométrie projective grâce à la définition cayléienne [d'Arthur Cayley] de la métrique associée à une conique fondamentale (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, p.32):
2. Les triangles «réels», c'est-à-dire les triangles perçus, n'ont pas nécessairement, de toute éternité, une somme d'angles égale à deux droits, s'il est vrai que l'espace vécu ne répugne pas plus aux métriques non euclidiennes qu'à la métrique euclidienne. Merleau-Ponty, Phénoménol. perception, 1945, p.448.
REM.
Métrétique, adj. et subst. fém.[Chez Jankélévitch; calque du gr. μ ε τ ρ η τ ι κ ο ́ ς] . a) Adj. Relatif à la mesure. L'occasion selon la sagesse grecque, excluant par sa détermination métrétique le trop et le pas-assez, s'apparente à modus, mais non pas à casus; car l'excès et le défaut sont également des indéterminés (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.122).b) Subst. Mesure. Le mille de la cible (...) est un point déterminé au centre d'une circonférence; ma main tremble peut-être, mais l'exactitude de ma visée dépend théoriquement d'une métrétique rigoureuse (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p.116).
Prononc.: [metʀik]. Étymol. et Hist. 1905 adj. (H. Poincaré, loc. cit.). Dér. sav. du gr. μ ε ́ τ ρ ο ν, v. mètre1; suff. -ique*.

MÉTRIQUE3, adj. et subst. fém.

I. − Adjectif
A. − Relatif au type de pied ou de vers. L'accent était la loi suprême pour l'oreille des Grecs, et la quantité prosodique, sans avoir dans la déclamation et le chant une valeur métrique rigoureuse, était un élément important de la cadence du son (F. Clément, Hist. gén. mus. relig., 1860, p.324):
1. ... le symbolisme lui-même a montré par ses essais que le champ ouvert à l'invention métrique est fort limité, et d'autre part, Victor Hugo a dépassé de loin Ronsard dans l'invention de combinaisons métriques nouvelles... Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p.8.
Allongement* métrique.
VERSIF. GR. ET LAT. Vers métrique. Vers composé de pieds. D'Aubigné, tout à la fin de sa vie, publia des psaumes en vers métriques d'après le système de Nicolas Rapin, et avec aussi peu de succès que lui (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., 1828, p.149).L'hexamètre, vers métrique, disparu avec la métrique latine elle-même, lors de la formation des langues [issues du latin] (...), où les mots (...) se refusent aux jeux savants de la prosodie (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p.221).
B. − MUS. Relatif aux unités de temps groupées en mesures. Le Presto final de la sonate IV se recommande par une singularité métrique unique dans l'oeuvre de Mondonville (La Laurencie, Éc. fr. violon, 1922, p.432).Le fugato classique repose sur la correspondance métrique, note à note, des voix, indépendamment de leur tessiture (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p.154).
II. − Subst. fém.
A. − Science qui étudie les différents mètres, et en particulier le rythme des vers. Il connaît à fond la métrique grecque (Ac.1878-1935).Maniant mieux que pas un la métrique, il avait tenté de rajeunir les poèmes à forme fixe (Huysmans, Àrebours, 1884, p.246):
2. ... Molière avait dû se tromper. Il avait écrit «vingt ans» pour des raisons de métrique, parce que vingt-neuf ans, c'est presque impossible à placer, comme nombre de pieds. Duhamel, Suzanne, 1941, p.43.
Système de versification (propre à un poète, à un genre poétique). L'étudiant analyse un savant livre venu d'Allemagne, sur la métrique de Pindare (Bourget, Ét. angl., 1888, p.336).Au moyen de sa métrique savante, l'épos grec atteint à une majesté que rien n'égale (Renan, Hist. peuple Isr., t. 2, 1889, p.23).La métrique des vers à rimes entrelacées de huit et sept syllabes (Potiron, Mus. église, 1945, p.74).
B. − MUS. ,,Groupement d'unités de temps en mesures`` (Mus. 1976). Stravinsky cherche à échapper à la seule dimension de la hauteur des sons, il utilise une métrique distincte et comme dissociée de l'articulation mélodique (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p.129).
Prononc. et Orth.: [metʀik]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. I. 1495 metricque adj. «écrit en vers» (Jean de Vignay, Miroir historial, IX, 137, éd. 1531 ds Delb. Notes mss); 1529 adj. «relatif au mètre (du vers)» (G. Tory, Champfleury, f. 8 vo). II. Av. 1672 subst. fém. «science qui étudie les éléments dont sont formés les vers» (G.Patin d'apr. Lar. Lang. fr.); spéc. 1721 «partie de la musique ancienne qui s'occupait de la prosodie» (Trév.). I empr. au lat. metricus «id.», du gr. μ ε τ ρ ι κ ο ́ ς «id.», dér. de μ ε ́ τ ρ ο ν, v. mètre. II empr. au b. lat. metrica «id.» (ves.), du gr. μ ε τ ρ ι κ η ́ «id.», substantivation de l'adj. μ ε τ ρ ι κ ο ́ ς, voir I.
STAT.Métrique1, 2 et 3. Fréq. abs. littér.: 91.

Wiktionnaire

Adjectif

métrique \me.tʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Poésie) Qui est composé de mètres.
    • La poésie du Divan et la poésie populaire, issues de classes sociales différentes, ont su parfois puiser aux mêmes sources d’inspiration : mais ce qui forme entre elles cloison étanche, c'est la forme de la langue : la poésie du Divan emploie le vers métrique, la poésie populaire le vers syllabique. — (Nimet Arzık, Anthologie des poètes turcs contemporains, Gallimard (NRF), 1953, p. 10)
  2. (Métrologie) Relatif à l’unité de mesure de longueur mètre.
    • Les mesures agraires de Quarré, avant la Révolution (elles persistent aujourd’hui), n’avaient pas de base fixe. Un journal de champ, une « soiture » de pré oscillaient entre vingt-deux et trente-cinq ares de nos mesures métriques. — (Abbé Guignot, Essai sur Quarré-les-Tombes ; ses sarcophages mérovingiens et sa station préhistorique, Tours, impr. Bousrez, 1895, p. 41)
    • Soit 523 jours de terre, appartenant à la mainmorte, ou 1 jour 8 ommées 2, par parcelles ou en mesures métriques 36 ares 50 par parcelles (le jour valant 20 ares 44 et l’ommée 2 ares 0,4.) — (Paul Genay, Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.257)
  3. (Métrologie) (Par extension) Relatif au système métrique.
    • Comme on le voit, la nomenclature des mesures métriques est formée par la combinaison de treize mots entre eux. — (S. Bénoit, Le système métrique français, 1857, p. 52)
    • Le Japon a adopté l’usage exclusif du numérotage et du titrage métriques à partir du 1er janvier 1905. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  4. (Réseaux informatiques) Distance entre les routeurs dans une table de routage, généralement en nombre de bonds.

Nom commun 1

métrique \me.tʁik\ féminin

  1. (Philologie) Connaissance de la quantité métrique et des différentes espèces de vers, dans les langues prosodiques.
    • Il connaît à fond la métrique grecque.
  2. (Topologie) Distance.
  3. (Statistiques) Grandeur mesurable.

Nom commun 2

métrique \me.tʁik\ masculin

  1. Mesure, indicateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉTRIQUE. adj. des deux genres
. Qui est composé de mètres. Les vers grecs et les vers latins sont métriques. On a essayé de faire des vers métriques en français. Substantivement, en termes de Philologie, La métrique, la Connaissance de la quantité et celle des différentes espèces de vers, dans les langues prosodiques. Il connaît à fond la métrique grecque.

MÉTRIQUE signifie aussi Qui a rapport à la mesure appelée Mètre. Système métrique. Quintal métrique.

Littré (1872-1877)

MÉTRIQUE (mé-tri-k') adj.
  • 1Qui tient au mètre, qui dépend du mètre ou de la mesure. On appelle vers métriques, par opposition aux vers rimés et mesurés comme les nôtres, ceux qui sont, comme ceux des Grecs et des Latins, fondés sur la valeur des syllabes.

    Vers métriques, s'est dit des vers français que l'on a essayé de faire en imitant le mètre des vers latins. On fait en allemand des vers métriques.

    S. f. La métrique, la science des mètres, c'est-à-dire les définitions et les règles qui concernaient la facture des vers anciens, les pieds qui devaient y entrer, les licences qui étaient autorisées.

    Par extension. C'est ainsi qu'il [Wieland] a su se faire une métrique particulière, Daunou, Biogr. univ. de Michaud 1827, art. Wieland (et en note : Nous empruntons à l'allemand cette expression qui nous paraît rendre notre pensée)

    S. m. Auteur qui traite de la quantité et des règles de la versification. Les métriques anciens. On dit plutôt métriciens.

  • 2Qui a rapport aux poids et mesures. Tous les systèmes métriques de l'antiquité dérivent de celui des Égyptiens.
  • 3Qui a rapport à la nouvelle mesure appelée mètre. Le système métrique définitif ne fut légal qu'à dater du 2 novembre 1801. Le système métrique, comme institution commerciale, a rempli le vœu de tous les bons esprits, et continuera à faire l'admiration des hommes, tant que la culture des sciences aura pour eux quelque attrait ; car c'est une grande et belle idée que la création d'un système de mesures fondé sur les dimensions du globe, qui elles-mêmes sont liées par les observations astronomiques à tous les axes des orbites planétaires, Saigey, Métrologie, système métrique.

    Quintal métrique, poids de cent kilogrammes.

    Terme de marine. Tonneau métrique, celui dont le poids est représenté par 1000 kilogrammes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « métrique »

Du latin metricus lui-même du grec ancien μετρικός, metrikós (« qui peut être mesuré »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μετριϰὸς, de μέτρον, mètre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « métrique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
métrique metrik

Citations contenant le mot « métrique »

  • Selon les données de WhaleMap partagées par un technicien de crypto-monnaie, la rentabilité des traders a rapidement baissé. En se référant au graphique ci-dessous, qui indique que la métrique des «bénéfices mobiles» diminue, l’analyste a écrit: Actu Crypto.info : Site d'information sur le Bitcoin et les cryptomonnaies, Signaux métriques en chaîne, le marché Bitcoin n'est pas surchauffé: pourquoi c'est haussier - Actu Crypto.info : Site d'information sur le Bitcoin et les cryptomonnaies
  • En 2023, tous les géomètres américains seront enfin sur un pied d’égalité. Un seul type de pied, plus précisément : le « pied international ». Non contents d’employer cette unité de mesure de longueur en usage dans le monde anglo-saxon plutôt que le système métrique, ils en utilisent en outre deux versions différentes, selon l’état dans lequel ils se trouvent et pour qui ils travaillent. Pour éliminer la confusion qui en résulte, les géomètres cesseront bientôt d’utiliser ce que l’on appelle le « pied américain » et n’utiliseront plus que sa version internationale. Pourlascience.fr, Les États-Unis changent de pied | Pour la Science
  • « La table est comme suspendue au-dessus des nuages et je reconnais que c’est assez délicieux, même si c’est en songe, d’inviter ces messieurs à ma table. » Daniel Auteuil Une voix légendaire, un physique charismatique, une carrière fleuve marquée par une multitude de prix et de succès populaires. Daniel Auteuil monte sur les planches de la Snat61 pour un spectacle musical inédit conçu et interprété par ses soins autour du poète Paul-Jean Toulet. Ce récital a pris corps en découvrant une dédicace intime écrite dans un livre, Poésies de Paul-Jean Toulet. Une anecdote savoureuse livrée par Daniel Auteuil, guitare à la main… Écrivain du début du XXe siècle, Toulet doit sa notoriété à la composition de poésies en contrerimes, quatrains combinant rimes embrassées et structure métrique croisée, et donnant une impression de légèreté. Le Déjeuner en l’air qu’offre la star du cinéma français n’invite pas uniquement Toulet à sa table. D’illustres artistes comme Baudelaire, Musset, Hugo ou encore Apollinaire partagent également le repas. Sur des musiques qu’il a spécialement écrites pour ces textes, Daniel Auteuil récitera, dira, chantera et s’accompagnera parfois à la guitare, comme pour chatouiller notre curiosité. Pour ce rendez-vous exceptionnel, ni paillettes ni frou-frou. Entouré de deux guitaristes et d’un pianiste, l’acteur multicésarisé nous offre un instant de scène en toute intimité et dans une ambiance chaleureuse. Radio Intensité, MORTAGNE-AU-PERCHE (61) - Spectacle : Déjeuner en l’air | Radio Intensité

Images d'illustration du mot « métrique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « métrique »

Langue Traduction
Anglais metric
Espagnol métrico
Italien metrico
Allemand metrisch
Chinois 公制
Arabe قياس
Portugais métrica
Russe метрический
Japonais メトリック
Basque metrotan
Corse metrica
Source : Google Translate API

Synonymes de « métrique »

Source : synonymes de métrique sur lebonsynonyme.fr

Métrique

Retour au sommaire ➦

Partager