La langue française

Mélodrame

Sommaire

  • Définitions du mot mélodrame
  • Étymologie de « mélodrame »
  • Phonétique de « mélodrame »
  • Citations contenant le mot « mélodrame »
  • Traductions du mot « mélodrame »
  • Synonymes de « mélodrame »

Définitions du mot « mélodrame »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉLODRAME, subst. masc.

A. − HIST. DU THÉÂTRE
1. Œuvre dramatique où le texte est accompagné de musique instrumentale. J'ai donc écrit Amphion, et j'ai appelé ceci: Mélodrame. Je n'ai pas trouvé d'autre terme pour qualifier cet ouvrage, qui n'est certainement ni un opéra, ni un ballet, ni un oratorio (Valéry,Variété III,1936, p.88):
1. Ses conversations (...) le ramenaient aux projets (...) d'une forme de drame musical tenant le milieu entre l'opéra récitatif et le drame parlé (...). Œuvre neuve: car il ne s'agit pas de marcher dans les traces de Beethoven, de Weber, de Schumann, de Bizet, quoiqu'ils aient pratiqué le mélodrame avec génie... Rolland,J.-Chr.,Amies, 1910, p.1177.
2. Drame populaire, parfois accompagné de musique, caractérisé par une intrigue compliquée et par l'accumulation de situations violentes et pathétiques. Le besoin des émotions vives est la source des plus grands plaisirs causés par les Beaux-Arts, il ne faut pas en conclure qu'on doive changer les tragédies en mélodrames, ni les comédies en farces des boulevards (Staël,Allemagne,t.3, 1810, p.193).Le mélodrame, ce fils bourgeois du drame romantique, est encore plus mort que lui dans les tendresses du peuple (Zola,Th. Raquin,1867, p.ii).
Péj. De mélodrame, loc. adj. Comme on en voit dans les mélodrames. Synon. grandiloquent, outré.Héros de mélodrame. Ces Terroristes de mélodrame (...) seroient incapables de maintenir trois jours en permanence l'instrument de mort qui retomberoit sur eux (Chateaubr.,Ét. ou Disc. hist.,t.1, 1831, p.cx).Mécontent de ne pas trouver en lui-même un caractère parfaitement droit, il se précipitait dans l'excès opposé, et se voyait sans déplaisir sous l'aspect d'un traître de mélodrame (Larbaud,F. Marquez,1911, p.86).
B. − P. anal., péj.
1. Œuvre, situation romanesque ou dramatique, grotesque par ses exagérations, notamment dans l'expression des sentiments. Tourner au mélodrame. Marguerite n'est pas une héroïne de mélodrame; ce n'est vraiment qu'une femme, une femme comme il en existe beaucoup, et elle n'en touche que davantage (Nerval,Faust,1840, p.6).Continué ma pièce avec des difficultés grandissantes. Il faut l'arracher au mélodrame (Green,Journal,1955, p.67):
2. Je passe alternativement de l'emphase la plus extravagante à la platitude la plus académique (...). Parole d'honneur! J'ai peur que ce ne soit poncif et rococo en diable. D'un autre côté, comme il faut faire violent, je tombe dans le mélodrame. Flaub.,Corresp.,1857, p.239.
2. Situation grotesque par ses outrances, notamment dans l'expression exagérée des sentiments. Qui est malade? Vous ou moi? Je ne veux ni mélodrame ni attendrissement (Vialar,Brisées hautes,1952, p.109).
REM. 1.
Mélo, subst. masc.[Par apocope de mélodrame] a) [Correspond à supra A2] Elle fut saisie (...) de l'air de reine de l'actrice, − qui jouait en effet une reine dans un mélo romantique (Rolland,J.-Chr.,Amies, 1910, p.1167).b) [Correspond à supra B] Il fixe ses interlocuteurs droit dans les yeux avec son regard bleu dur et parle à toute vitesse (...). Pas de détours, pas de mélo (Le Monde,12 oct. 1980, p.8, col.5).
2.
Mélodramaturge, subst. masc.Auteur de mélodrame. Dussé-je me mettre à dos tous les beaux esprits du boulevard, je suis forcé de convenir qu'il y a entre l'auteur anglais [Shakespeare] et nos mélodramaturges tout l'espace qui sépare le génie de la nullité (Jouy,Hermite,t.5, 1814, p.275).
Prononc. et Orth.: [melodʀam]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1768 [éd.] «sorte de drame parlé dont certaines scènes comportent un accompagnement musical» (Arnaud, Essai sur le Mélodrame ou Drame lyrique ds Variétés littér., t.3, p.256); 2.1788 «drame de ton populaire où sont accumulées les péripéties imprévues» (E. Van Bellen, Les Origines du mélodrame, p.3, note d'apr. FEW t.6, 1, p.687a). Comp. de l'élém. form. mélo-* et de drame*. Fréq. abs. littér.: 246. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)508, b)333; xxes.: a) 282, b) 263.
DÉR.
Mélodramatiser, verbe trans.,rare. Rendre mélodramatique. MlleSarah Bernhardt use son charme et sa puissance poétique sur le personnage de Mrs Clarkson (...) qu'elle fatalise et «mélodramatise» encore (A. Daudet,Crit. dram.,1897, p.61). [melɔdʀamatize], (il) mélodramatise [melɔdʀamati:z]. 1reattest. 1876 (Id. in Journal officiel, 21 févr., p.1330, 1recol. ds Littré Suppl. 1877); de mélodrame, suff. -iser*, d'apr. dramatiser*.
BBG.Esnault (G.). Qq. dates. Fr. mod. 1952, t.20, p.140 (s.v. mélo). _ Quem. DDL t.4 (s.v. mélodramaturge), 23 (s.v. mélo). _ Mack. t.2 1939, p.236.

Wiktionnaire

Nom commun

mélodrame \me.lɔd.ʁam\ masculin

  1. Sorte de drame populaire, mêlé de musique.
    • Dumesnil, […]. Les anciens mélodrames où les niais étaient de première nécessité, firent la réputation de cet artiste, […]. Le Pied de mouton, La Queue du diable, et autres pièces de ce genre, bien qu'elles n’eussent ni queue ni tête, durent toute leur vogue à l'originalité de Dumesnil ? — (Petite biographie dramatique, faite avec adresse par un moucheur de chandelle, Paris : chez les marchands de nouveautés (Imprimerie de Marchand du Breuil), 1826)
    • Les enfants aiment les pommes vertes, et les pommes vertes leur font du mal. Il doit en être de même pour le mélodrame, qui indigestionne le public, quand il s'en gorge. — (Émile Zola, La critique naturaliste, 1881)
  2. (Par extension) Ouvrage dramatique dans lequel sont accumulées les situations violentes et les péripéties imprévues.
    • Le 11 mai : soirée de gala donnée pour la reconstruction du village de Laffaux (Aisne), avec Les Dieux ont soif, mélodrame assez touffu, tiré du roman d'Anatole France par Pierre Chaine. — (Christian Genty, Histoire du Théâtre national de l'Odéon: journal de bord 1782-1982, Fischbacher, 1981, page 164)
  3. (Péjoratif) Ouvrage littéraire dont le langage est emphatique et exagéré.
    • Personnage de mélodrame.
    • Style de mélodrame.
    • À tour de rôle, messieurs les amateurs montaient sur une estrade improvisée au fond de la salle, et se posaient, déclamaient, se drapaient dans leurs couvertures avec des souvenirs de mélodrames. — (Alphonse Daudet, Le concert de la Huitième, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 131.)
    1. (Ironique) Ensemble de péripéties dans la vie d'une personne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉLODRAME. n. m.
Sorte de drame populaire, mêlé de musique. Il se dit, par extension, de Tout ouvrage dramatique dans lequel sont accumulées les situations violentes et les péripéties imprévues; ou en mauvaise part, dont le langage est emphatique et exagéré. Personnage de mélodrame. Style de mélodrame.

Littré (1872-1877)

MÉLODRAME (mé-lo-dra-m') s. m.
  • 1Autrefois, sorte de drame où le dialogue était coupé par une musique instrumentale annonçant l'entrée ou la sortie des personnages importants.

    Terme de musique. Se dit d'un passage exécuté par l'orchestre, et exprimant les sentiments du personnage qui est en scène, tandis que celui-ci parle ou gesticule.

  • 2Aujourd'hui, sorte de tragédie populaire d'où la musique a presque entièrement disparu.

    Fig. Héros de mélodrame, personnages qui n'ont à la bouche que des sentiments emphatiques et exagérés.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mélodrame »

 Dérivé de drame avec le préfixe mélo-, littéralement « drame chanté, opéra ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μέλος, musique, et drame.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mélodrame »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mélodrame melɔdram

Citations contenant le mot « mélodrame »

  • Le mélodrame nous fait rire jusqu'au jour où on doit le jouer soi-même. De Roger Fournier / Inutile et adorable
  • Il n'y a guère que le sadisme qui donne un fondement dans la vie à l'esthétique du mélodrame. De Marcel Proust / Le temps retrouvé
  • Se tuer, dans un sens, c'est comme au mélodrame, c'est avouer. C'est avouer qu'on est dépassé par la vie ou qu'on ne la comprend pas. De Albert Camus
  • Gagné son pari, c'est-à-dire faire de la romance estivale entre deux adolescents dans un port normand durant la saison que désigne le titre un mélodrame flamboyant et en même temps très proche, très intime. Slate.fr, «Été 85» emporté par le grand vent des émotions | Slate.fr
  • Une leçon de mise en scène, le court-métrage MADRE, cité aux Oscars en 2019 : une femme (Marta Nieto), vivant en Espagne, recevait un appel de son tout jeune fils, parti en vacances dans les Landes avec son père. Mais la mère comprenait rapidement que seul et totalement perdu sur la plage, Ivan était en proie à tous les dangers. Et effectivement, après de longues minutes où la panique la gagnait, un temps distendu par un plan séquence et un grand angle écrasants, tout contact avec son fils se rompait subitement. Ce film, de 19 minutes, est devenu l’exposition du long-métrage. Pourtant, MADRE, le long, n’empreinte pas la route du thriller toute tracée. Il foule les terres délicates du psychodrame, du mélodrame, effleure les contours d’un roman sulfureux. On retrouve Elena dix ans plus tard, toujours en quête de son fils, sur les lieux de sa disparition. Elle y vit, elle y travaille, endeuillée par l’impuissance, drapée dans l’absence d’elle-même. Elle scrute parfois les hautes herbes où son fils s’est évanoui. Que s’est-il vraiment passé ? Où était le père quand le drame a eu lieu ? Rodrigo Sorogoyen garde le mystère. Puisqu’Elena est muselée par la douleur, il redouble de pudeur pour, lui non plus, ne rien dévoiler. Elle parlera quand elle voudra ; en attendant Marta Nieto déroule un jeu retenu et subtil, où mille souffrances apparaissent derrière des sourires évasifs. Pendant les vacances d’été, quelque chose va peut-être changer : elle fait la connaissance de Jean (Jules Porier), un adolescent dont les traits et la silhouette lui évoquent ce que son fils aurait pu devenir avec 10 ans de plus. Elle va se rapprocher de lui, nouer avec ce garçon de 16 ans, une relation que personne ne peut comprendre. Jean, bien sûr, en pince pour elle. Elle laisse faire, prend soin de lui, alors que le regard de son petit ami, d’abord compréhensif, se durcit et que les parents de l’adolescent y voient une entorse à la morale. Peut-être même à la loi. Elena apprend ce qu’est la liberté de l’adolescence, rattrape les dix ans qu’elle a perdus – elle et nous avons sûrement vécu la même ellipse. Sorogoyen capture ces immenses paysages paradisiaques et monstrueux au fish eye, faisant d’Elena la prisonnière d’un immense vide. Le film la confronte à l’autodestruction pour l’aider à se reconstruire et nous perd dans son monde sans repère, où il nous faut dessiner nos propres limites. Elena est une héroïne difficile à comprendre mais Sorogoyen lui dédie un film entier pour qu’on apprenne à l’aimer. Il va chercher le cinéma de genre dans les scènes les plus banales d’une vie de perdition. Bouleversant jusqu’aux dernières secondes. Cinemateaser.com, MADRE : chronique - cinemateaser
  • "Eté 85" est un récit d'apprentissage classique. La chronique d'un amour tragique qui emprunte autant au film noir qu'au mélodrame. Derrière la légèreté estivale, la sensualité des corps et la découverte d'un désir, le film laisse planer le spectre de la mort et d'un deuil douloureux. rts.ch, Avec "Eté 85", François Ozon signe un beau mélodrame - rts.ch - Cinéma
  • Après le puissant «Grâce à Dieu», le prolifique cinéaste français revient avec un beau mélodrame adolescent. «Eté 85» raconte une romance tragique dans la chaleur d’une petite ville balnéaire normande Le Temps, François Ozon: «La fiction est consolatrice» - Le Temps
  • Vive le mélodrame où Margot a pleuré. Alfred de Musset, Poésies, Après une lecture
  • Un mélodrame n'est souvent qu'un drame vu par un confrère. De Robert de Flers
  • Opéras. Ces mélodrames de grande classe pour tempéraments tragiques. De Roger Lemelin / Les Plouffe
  • Un niais est aussi nécessaire au mélodrame qu'un tyran est indispensable. De Pixerécourt
  • Alfred Bruneau (1857-1934) : Chants antiques, cycle de dix mélodies sur des poèmes d’André Chénier ; Plein air, dix poèmes pour chant et piano sur des poèmes de Théophile Gautier ; Un Miracle, poésie de Jean Richepin ; Soirée, poésie de Jan Richepin ; La Nuit de mai, mélodrame pour harpe, quatuor à cordes et récitant sur un texte d’Alfred de Musset ; Romance pour violon ; Fantaisie pour cor ; Romance pour alto ; Deux morceaux de genre pour violoncelle ; Romance pour quatuor de clarinettes ; Prélude de l’Enfant Roi, transcription pour piano d’Alfredo Casella. Cyrille Dubois, ténor ; Jeff Cohen, piano; Quatuor Varèse ; Quatuor Anches Hantées ; Marie Normant, harpe ; Jens McManama, cor ; Vincent Figuri, récitant. 1 CD Salamandre. Enregistré à l’Église Luthérienne Saint Marcel de Paris en octobre, novembre 2018 et mai 2019. Notice de présentation en français et anglais. Durée : 49:07 et 47:12 , À la découverte d’Alfred Bruneau avec Cyrille Dubois et Jeff Cohen « À Emporter « ResMusica
  • D’ailleurs, peu importe la situation, peu importe si l’action se déroule dans le passé ou le présent, au pénitencier ou à l’église, à la maison ou au restaurant, dans un couloir à l’école ou dans une chambre d’hôtel, les personnages affichent toujours le même visage ahuri, comme dans un mauvais téléroman. Hésitant entre mélodrame familial et thriller introspectif, le film nage toujours en surface de la psychologie de ses personnages et se cherche désespérément. La Presse, Guest of Honour : secrets et mensonges ★★

Traductions du mot « mélodrame »

Langue Traduction
Anglais melodrama
Espagnol melodrama
Italien melodramma
Allemand melodrama
Chinois 情节剧
Arabe ميلودراما
Portugais melodrama
Russe мелодрама
Japonais メロドラマ
Basque melodrama
Corse melodrama
Source : Google Translate API

Synonymes de « mélodrame »

Source : synonymes de mélodrame sur lebonsynonyme.fr
Partager