La langue française

Médiat

Sommaire

  • Définitions du mot médiat
  • Étymologie de « médiat »
  • Phonétique de « médiat »
  • Citations contenant le mot « médiat »
  • Images d'illustration du mot « médiat »
  • Traductions du mot « médiat »
  • Antonymes de « médiat »

Définitions du mot médiat

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉDIAT, -ATE, adj.

Qui n'est pas en rapport avec autre chose, qui n'agit sur autre chose ou qui ne s'effectue que par un intermédiaire. Anton. immédiat.Influence médiate. Juridiction médiate (Ac.). Ainsi par une grave erreur on confondait en un seul phénomène deux faits disparates; la faute consiste (...) à prendre le résultat médiat pour l'immédiat (Saussure,Ling. gén.,1916, p.201).Il est incontestable que la cause médiate ou immédiate des crimes est, dans l'immense majorité des cas, d'origine sociale (Traité sociol.,1968, p.225):
−. Un langage documentaire est un outil de communication médiate, servant à la communication entre des humains et d'autres humains auteurs de documents. Coyaud,Introd. ét. lang. docum.,1966, p.16.
Spécialement
LOG., PHILOS. Qui repose sur une relation établie entre deux termes par l'intermédiaire d'un troisième. Conclusion médiate. Inférence médiate. Inférence qui consiste à tirer une conclusion d'une prémisse majeure par l'intermédiaire d'une mineure. Il n'est pas davantage défini que la certitude de l'existence de Dieu (...) soit entièrement et exclusivement fondée sur une inférence immédiate ou médiate, même implicite (Théol. cath.t.4 2 1920, p.847).
PSYCHOL. Association médiate. ,,Association entre deux termes dont la liaison ne paraît explicable que par l'intermédiaire d'un élément interposé resté inconscient`` (Piéron 1973).
BOT., BIOL. Insertion médiate. Insertion d'organes sur l'axe de la plante par l'intermédiaire de feuilles auxquelles ils sont soudés (d'apr. Gatin 1924).
MÉD. Auscultation médiate. Auscultation utilisant le stéthoscope. Je dois dire que l'exploration du coeur est celle dans laquelle l'auscultation immédiate, comparée avec l'auscultation médiate, présenterait le moins d'infériorité (Laennec,Auscult.,t.2, 1819, p.244).
HIST. Princes médiats. Princes d'Allemagne ne tenant pas leur fief directement de l'Empereur (d'apr. Ac.).
Prononc. et Orth.: [medja], fém. [-at]. Ac. 1694 et 1718: me-, dep. 1740: mé-. Vx [-dia], cf. Fér. 1768, Littré et Ac. 1798: ,,i et a ne font pas diphtongue: ils y forment deux syllabes``. À partir de DG [-dja]. Étymol. et Hist. 1478 juge mediat «qui agit par intermédiaire» (Lettres ds Ordon. des rois de France, XVIII, 394); 1521 seigneur médiat (Nouv. Coutum. génér., éd. Bourdot de Richebourg, III, 1261); 1916 «qui se fait indirectement» (Saussure, loc. cit.). Par aphérèse de immédiat*. Fréq. abs. littér.: 34.
DÉR.
Médiatement, adv.D'une manière médiate. Anton. immédiatement.Cette cause n'agit que médiatement (Ac.). Il suit de là que le coeur exerce sur les divers organes deux modes d'influence, l'un direct et sans intermédiaire, l'autre indirect et par l'entremise du cerveau; en sorte que la mort de ces organes, à la suite des lésions du premier, arrive médiatement et immédiatement (Bichat,Rech. physiol. vie et mort,1822, p.290).Pierre de Tarentaise (...) enseigne que tout voeu se fait à Dieu: ou immédiatement à lui-même, ou médiatement dans la personne des saints (A. France,J. d'Arc,t.2, 1908, p.305).La coxo-fémorale est en rapport (...) en arrière, médiatement, avec les nerfs grand et petit sciatiques (G. Gérard,Anat. hum.,1912, p.189). [medjatmɑ ̃]. Ac. 1694 et 1718 me-; dep. 1740 mé-. 1reattest. 1546 (C. Estienne, Dissect. des part. du corps humain, p.193 ds Gdf. Compl.); de médiat, suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér.: 30.

Wiktionnaire

Adjectif

médiat \me.dja\

  1. (Didactique) Qui n’est en relation avec un corps que par un autre interposé.
    • La distinction des pensées ou connoissances, en médiates & immédiates prouve encore moins la prétendue imperceptibilité des pensées. — (Règles du Bon Sens, dans les Œuvres de Messire Antoine Arnauld, tome 40, p. 175, 1780)
  2. (En particulier) D’une personne ou d’une chose qui est en relation avec une autre par un intermédiaire.
    • Héritier médiat.
    • Juridiction médiate.
  3. (Histoire) Qualifiait des princes allemands qui ne tenaient pas leurs possessions directement de l’empereur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉDIAT, ATE. adj.
T. didactique. Qui n'est en relation avec un corps que par un autre interposé. On le dit aussi d'une Personne ou d'une chose qui est en relation avec une autre par un intermédiaire. Héritier médiat. Juridiction médiate. Princes médiats se disait des Princes allemands qui ne tenaient point leurs possessions directement de l'Empereur.

Littré (1872-1877)

MÉDIAT (mé-di-a, a-t') adj.
  • 1 Terme didactique. Qui n'a rapport à une chose que moyennant un intermédiaire. Cause médiate. Juridiction médiate. La manière médiate la plus remarquable de nous former des idées, est celle qui se fait par abstraction, Du Marsais, Œuv. t. V, p. 312.
  • 2Princes médiats, ceux qui ne tiennent point leurs fiefs directement de l'empire d'Allemagne.

    Territoires médiats, villes médiates, etc. territoires, villes, etc. qui ne sont pas sous la souveraineté directe. Quand on dit que l'Allemagne fut libre alors, il faut l'entendre des princes et des villes impériales ; car, pour les villes médiates, elles sont sujettes des grands vassaux auxquels elles appartiennent, Voltaire, Ann. Emp. Ferdinand III, Tableau. La réponse de Berne à l'un et à l'autre fut un ordre conçu dans les termes les plus formels et les plus durs de sortir de l'île et de tout le territoire médiat et immédiat de la république, dans l'espace de vingt-quatre heures, et de n'y rentrer jamais sous les plus grièves peines, Rousseau, Confess. XI.

  • 3Insertion médiate, insertion qui ne correspond pas avec le point d'émergence de l'organe inséré.
  • 4 Terme d'anatomie générale. Principes médiats, nom donné aux acides, aux bases et autres composés qu'on obtient par double décomposition ou par dédoublement des sels et des autres corps composés qui constituent immédiatement la substance organisée ; ce nom a été quelquefois étendu aux corps simples eux-mêmes dont sont formés ces principes médiats, mais on les nomme plus exactement éléments généraux, communs ou chimiques.
  • 5 Terme de médecine. Auscultation médiate, auscultation pratiquée à l'aide du stéthoscope, et non, ce qui est l'auscultation immédiate, à l'aide de l'oreille seule.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉDIAT, adj. (Gramm.) terme relatif à deux extrèmes ; il se dit de la chose qui les sépare. Ainsi la substance est genre à l’égard de l’homme, mais ce n’est pas le genre médiat. Il a sur moi une puissance médiate, c’est-à-dire que c’est de lui que la tiennent ceux qui l’exercent immédiatement sur moi.

Médiats, (Hist. Jurisprud.) c’est ainsi que dans l’empire d’Allemagne on nomme ceux qui ne possedent point des fiefs qui relevent immédiatement de l’empire ; on les nomme aussi landsasses. Voyez cet article.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « médiat »

(XVe siècle) Dérivé de immédiat, par aphérèse[1] ou du latin mediatus (« qui est au milieu ») ; voir médian.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. mediatus, de mediare, servir de milieu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « médiat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
médiat medja

Citations contenant le mot « médiat »

  • La folie médiatique fait qu’on veut absolument que tu deviennes quelqu’un d’autre. De Jean Dujardin / Première, février 2013
  • La pression médiatique, associée à celle de l'opinion, rend l'exercice du pouvoir très compliqué. De Max Gallo / Février 2009
  • C’est par la médiation du travail que la conscience vient à soi-même. De Friedrich Hegel
  • Un intellectuel médiatique vit du commerce des idées des autres. De Pierre Nora
  • Tout le monde peut être beau et médiatique… pourvu que le photographe ait du talent. De Anonyme / Le calendrier.com
  • La loi médiatique consiste à tempérer, à cacher, à noyer, à effacer l’information. De Michel-Antoine Burnier et Patrick Rambaud / Le journalisme sans peine
  • Plus il y a de chaînes de télévision, de radios, de journaux, de supports médiatiques, moins il y a diversité de création. La grisaille se répand. De Bernard Werber / La Révolution des fourmis
  • La vraie maladie des acteurs, c'est que leurs prestations médiatiques occultent leurs prestations d'acteurs. De Lambert Wilson / Ciné Live - Juin 2001
  • Les radios généralistes, quel que soit leur statuts, ont une vocation de service public qui suffirait à justifier leur permanence dans le paysage médiatique. De Jacques Rigaud / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • A la source de la langue médiatique moderne, il y a une règle : tout de qui est simple peut se compliquer. De Michel-Antoine Burnier et Patrick Rambaud / Le journalisme sans peine
  • L'ère du numérique a créé un nouveau monde qui bouleverse l'ensemble de l'industrie médiatique, son économie comme ses usages. De Serge July / Libération
  • Le corps médiatique a fabriqué en direct une représentation des camps qui dominera pendant plusieurs décennies. De Annette Wieviorka / Le Nouvel Observateur, 5 février 2015
  • Face aux immenses brassages médiatiques qui bouleverseront le paysage culturel, la radio ne sera-t-elle pas - et de plus en plus - l'alliée de l'écrit contre une prolifération de qu'il est convenu d'appeler du visuel ? De Jean-Claude Guillebaud / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • Si ce sont les choses qui, dans la société capitaliste à son stade avancé, symbolisent l'argent, qu'en conclure ? Que les mots qui représentent les choses ne représentent plus que de l'argent ? Impeccable syllogisme. Que la société médiatique a accompli. De Morgan Sportès / Solitudes

Images d'illustration du mot « médiat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « médiat »

Langue Traduction
Anglais mediate
Espagnol mediar
Italien mediare
Allemand vermitteln
Chinois 调解
Arabe توسط
Portugais mediar
Russe опосредованное
Japonais 仲介する
Basque arartegabekoan
Corse mediare
Source : Google Translate API

Antonymes de « médiat »

Partager