Maternel : définition de maternel, maternelle


Maternel, maternelle : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MATERNEL, -ELLE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Qui, physiologiquement et psychologiquement, est propre à la mère, appartient ou est naturel à sa fonction et à son état. Affection, allaitement, coeur, étreinte, œil, orgueil, sein, sourire maternel(le). Les sentiments généraux qui composent le fond de l'humanité, la tendresse paternelle et maternelle, la piété filiale, l'amitié, l'amour, sont inépuisables (Chateaubr.,Mém., t.2, 1848, p.44).L'amour maternel fait voir dans ces cas-là sa science presque infaillible, lorsqu'il promène, câline ou berce le poupon (Alain,Propos, 1913, p.151):
1. Il me semble que je manquerais au quatrième commandement du décalogue: «Tes père et mère honoreras», et qu'un peu du tendre respect dont ma pensée enveloppe la chère image de ma mère s'évanouirait, si je me la représentais un seul instant hors de sa fonction maternelle et sans les premiers cheveux gris et les quelques rides qu'elle avait déjà, quand j'étais tout petit. Coppée,Bonne souffr., 1898, p.90.
[En parlant des animaux] Le lait maternel est la première nourriture du jeune animal (Wolkowitsch,Élev., 1966, p.94).
En partic.
Instinct maternel. Amour de sa progéniture, chez les hommes comme chez les animaux, dans ses tendances profondes, naturelles et instinctives. Il n'y a que l'instinct maternel, intuition admirable où entrent les souvenirs de la vierge et l'expérience de la femme, qui sache comment et de quoi doit être fait ce demi-jour (Hugo,Misér., t.2, 1862, p.83).
MÉD. Mortalité maternelle. Le fait de mourir en couches:
2. Selon la définition de la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique, le terme de «mortalité maternelle» concerne «la mort de toute femme succombant à n'importe quelle cause, que ce soit pendant la grossesse ou les quarante-deux jours suivant son issue, sans tenir compte de la durée ou du siège de la gestation». Or, la mortalité maternelle a décru, régulièrement dans notre pays, où elle est passée de soixante décès pour dix mille naissances au cours des années 1918-1929, à 5,9 décès sur dix mille pour la période 1961-1970. L'Est Républicain, 29 mai 1981, p.19, col. 5.
P. anal. Qui est semblable à ce qui vient d'une mère ou évoque le comportement d'une mère vis-à-vis de son enfant. Attitude, geste, passion, pitié, protection, soin, sollicitude maternel(le). Alors, minute solennelle, Admirablement papelard, D'une main presque maternelle, Je mis à chacun un foulard (Rollinat,Névroses, 1883, p.289).Le supérieur, M.l'abbé Méyer, plaisait par sa douceur et sa distinction. Il me reste encore aujourd'hui l'idée que c'était un homme prudent, affectueux, maternel (A. France,Pt Pierre, 1918, p.249).La terre était maternelle et me faisait songer à d'idéales, profondes, et solennelles fosses − des fosses d'âmes, au déclin pâle d'un beau jour d'hiver (Valéry,Corresp.[avec Gide], 1942, p.44).
En partic. École maternelle. Établissement de première éducation accueillant les plus jeunes enfants après l'âge de la «crèche» et avant celui de la scolarité obligatoire. Il y a une place de femme de service d'école maternelle (Frapié,Maternelle, 1904, p.4).L'école maternelle, constituant généralement la première coupure avec la famille, joue un rôle privilégié dans le processus de socialisation. D'autres notions peuvent être dégagées de ce concept de socialisation (...): l'école maternelle a un rôle normatif. Elle fait pénétrer chez l'enfant, au sortir de la vie familiale, un certain nombre de valeurs en vigueur dans notre société, par le biais d'un modelage idéologique tendant à développer des attitudes communes (L. Lurçat,La Maternelle, Une école différente?Paris, Éd. du Cerf, 1977, p.8).
Fam. et p. ell. La maternelle. Sans doute n'en est-on plus au niveau des bambins de la maternelle qui ne peuvent réussir à partir ni du même point ni en même temps! (Jeux et sports, 1967, p.112).
B. − Qui, généalogiquement, a rapport à la mère, considérée comme celle qui transmet la vie. Aïeul, bien, famille, héritage, lignée, oncle, parenté, tante maternel(le). Chez les groupes du nord, les biens du De Cujus passaient au fils de sa soeur, méthode connue sous le nom de filiation matrilinéaire, ou descendance maternelle, tandis que celle des Salish était patrilinéaire ou paternelle (Page,Dern. peuples primit., 1941, p.117).Dans les grandes familles féodales, le nom constituait une propriété morale et (...) nul ne pouvait en revendiquer la possession s'il n'avait été porté avant lui par un de ses ascendants en ligne directe, tant du côté paternel que du côté maternel (L'Hist. et ses méth., 1961, p.708):
3. En d'autres cas, les circonstances concomitantes non seulement contribuent à former le noyau d'un clan, mais à y incorporer également les frères et les soeurs, créant ainsi le clan proprement dit. La filiation maternelle n'implique pas une position prédominante de la femme. Lowie,Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p.291.
Langue maternelle. Première langue apprise inconsciemment par un sujet au contact de l'environnement familial immédiat. Il suffit donc à un enfant d'apprendre sa langue maternelle par l'usage, et la lecture des bons écrivains; il en étudiera les règles quand son jugement sera formé: en attendant, il fera de la prose, comme M. Jourdain, sans le savoir (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p.306).Qu'il me soit permis de m'étonner qu'il faille faire des exercices si douloureux pour apprendre une langue qu'on nomme maternelle et que ma mère m'apprenait fort bien (A. France,Livre ami, 1885, p.140).
C. − Qui, socialement et juridiquement, concerne les mères. Statut maternel.
En partic.
Maison maternelle. ,,Établissement public ou privé qui accueille des femmes enceintes, quelque temps avant et après l'accouchement`` (Littré). Aide sociale à l'enfance. − Établissements pouvant recevoir des subventions: foyers de pupilles de l'État; maisons maternelles; hôtels maternels (Fonteneau,Conseil munic., 1965, p.97).Centre de protection maternelle et infantile:
4. La politique sanitaire et sociale s'est reflétée dans plusieurs dispositions législatives d'ordre préventif: la loi Strauss, du 17 juin 1913, en faveur des femmes en couches, la loi du 9 mars 1922 et le décret du 8 octobre 1927 sur l'hygiène publique, puis trois ordonnances de 1945 relatives à la protection maternelle et infantile, créant un service d'hygiène scolaire et organisant des examens périodiques de santé. Bariéty, Coury,Hist. méd., 1963, p.797.
Société maternelle ou Société de protection maternelle. ,,Nom d'une association de femmes charitables dont le but est de recueillir des secours pour les femmes pauvres en couches`` (Littré). L'abbé Durieu conseilla d'ailleurs à Madame Baudouin d'éviter les allusions aux grandes dissensions, et de rester sur le terrain d'une fusion entre la société de la protection maternelle et celle de Saint-Vincent-de-Paul (Duranty,Malh. H. Gérard, 1860, p.170).
II. − Emploi subst. fém., arg.
A. − Vagin. «Ne te torche pas, qu'elle me dit, et baise-moi debout». Je remets ça; par la maternelle cette fois. À peine je l'enconne qu'elle me plante son index dans le gnon et qu'elle hurle: «Que c'est bon, que c'est bon!» (G. Guégan,Un Silence de mort, 1975, p.99 ds Cellard-Rey 1980).
B. − [Dans l'arg. des écoles] Mère. Sa maternelle venait le voir tous les jeudis et lui laissait des friandises (Bruant1901, p.317).
Prononc. et Orth.: [matε ʀnεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 langage maternel «langue du pays où l'on est né» (Oresme, Ethiques, Prologue, éd. A. D. Menut, p.101); 1538 langue maternelle (Est.); 2. 1370-72 «qui appartient à la mère» (Oresme, op. cit., p.459: L'en doit [...] a la mere honeur maternel); 3. 1567 «du côté de la mère» (en parlant d'un héritage) (Coutumier Général, 2, 640b); 4. 1848, 28 avr. école maternelle (Hippol. Carnot, arrêté cité ds Cahiers du C.R.E.S.A.S., éd. I.N.R.D.P., no9, 1973, p.15 ds Quem. DDL t.22); 1904 La Maternelle (Frapié, titre d'ouvrage); 5. 1880 subst. fém. arg. «la mère» (Larch. Suppl., p.83). Dér. à l'aide du suff. -el* du lat. maternus «de la mère», ou peut-être empr. du lat. médiév. maternalis, dér. de maternus (ca 1380 ds Latham), mais vraisemblablement plus anc., l'adv. maternaliter datant de 1122 (ds Du Cange). V. FEW t.6, p.491a. Fréq. abs. littér.: 1589. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2322, b) 2603; xxes.: a) 2410, b) 1931.
DÉR. 1.
Maternalisme, subst. masc.Tendance abusive à imposer une protection maternelle ou de style maternel ou une domination féminine (d'apr. Gilb. Mots contemp. 1980). Elles tiennent une permanence dans leur librairie. Là elles sont «à l'écoute» des femmes qui passent, mais sans maternalisme (Le Point, 9 déc. 1974ds Gilb. 1980).[matε ʀnalism̭]. 1reattest. 1964 (A. Sarrazin, L'Astragale, p.16); de maternel, suff. -isme*.
2.
Maternellement, adv.Comme le fait ou le ferait une mère. Elle avait la voix tendre d'une grande soeur; il ne put retenir un sanglot. Elle s'assit sur le bord du matelas, passa le bras autour de son cou, et, maternellement, pour le consoler, − dernier argument de toutes les femmes − elle prit sa tête et l'appuya contre sa poitrine (Martin du G.,Thib., Cah. gr., 1922, p.642). [matε ʀnεlmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1368 maternalment (Miracles de Nostre Dame, éd. G. Paris et U. Robert, t.IV, p.234); de maternel, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 51.

Maternel, maternelle : définition du Wiktionnaire

Adjectif

maternel

  1. Qui est propre à la mère, qui est naturel à une mère.
    • Premiers matins où les jeunes mères aiment leur fils, mais pas encore par amour maternel ; elles le plaignent, elles l’admirent : il sera un grand artiste : il se mariera. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Sa chair épanouie, luxuriante, lui renvoyait une image maternelle, et cela bien que sa propre mère n'eût que la peau sur les os. — (Pierre Bordage, Rohel 3.3 : Le chœur du vent, Nantes : Éditions L'Atalante, 2013)
  2. (Par extension) Qualifie un comportement de mère.
    • Vous êtes maternelle pour lui.
  3. Relatif à la lignée du côté de la mère.
    • L’invasion de la Belgique et du nord de la France par les Allemands disperse la famille Mermoz. Les grands-parents maternels de Jean choisissent la prudence et quittent précipitamment Mainbressy pour se réfugier à Aurillac, […]. — (Note de l'éditeur scientifique dans Défricheur du ciel: correspondance 1923-1936, de Jean Mermoz, rassemblée et présentée par Bernard Marck, Éditions Archipel, 2001, p. 381)
    • Côté maternel, ligne maternelle, biens maternels
  4. Qualifie la langue que l’on a appris avec ses parents.

Nom commun

maternelle \ma.tɛʁ.nɛl\ féminin

  1. École regroupant les jeunes enfants d’âge pré-scolaire.
    • Les jeunes enfants vont à la maternelle.
    • […] c’était à qui prendrait son numéro la première. Lulu Taupin, dans son émotion, n’arrivait pas à lire le sien.
      – Retourne à la maternelle, lui a crié Tiennette Jacquot.
      — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 175)

Forme d’adjectif

maternelle \ma.tɛʁ.nɛl\ féminin

  1. Féminin singulier de maternel.
    • Malheureusement donc, cette langue n’est pas ma langue maternelle, et je ne sais jamais comment éviter et découvrir les germanismes en parlant français. — (Jens Häseler, ‎Antony McKenna, La vie intellectuelle aux refuges protestants : actes de la table ronde de Dublin, juillet 1999. Huguenots traducteurs, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Maternel, maternelle : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MATERNEL, ELLE. adj.
Qui est propre à la mère, qui est naturel à une mère. Amour maternel. Affection maternelle. Par extension, Vous êtes maternelle pour lui. Côté maternel, ligne maternelle, La ligne de parenté du côté de la mère. Parents maternels, biens maternels, Les parents, les biens du côté de la mère. Langue maternelle, La langue du pays où l'on est né.

Maternel, maternelle : définition du Littré (1872-1877)

MATERNEL (ma-tèr-nèl, nè-l') adj.
  • 1Qui est propre à la mère. Et, se laissant ravir à l'amour maternelle, Corneille, Hor. I, 1. J'oubliai inhumainement, contre l'ordinaire des grand'mères, à vous parler de ma pauvre petite d'Aix ; j'en suis encore à ma fille ; et mon amour, car on dit l'amour maternel, n'a point emporté ce premier degré dans le second, Sévigné, 19 avril 1680. Elle [la mère du duc de Montausier] le plia avec douceur sous le joug de l'autorité maternelle, l'accoutumant insensiblement à une vie simple et patiente, Fléchier, Duc. de Mont. L'affection maternelle est un sentiment plus fort que celui de la crainte, et plus profond que celui de l'amour, puisque cette affection l'emporte sur les deux dans le cœur d'une mère, Buffon, Ois. t. XI, p. 108. Une activité superflue sied si bien à l'amour maternel ! Rousseau, Hél, V, 3.
  • 2Société maternelle, nom d'une association de femmes charitables dont le but est de recueillir des secours pour les femmes pauvres en couches.
  • 3Côté maternel, ligne maternelle, la ligne de parenté du côté de la mère. Encore que la grand'chambre du parlement de Paris et les autres compagnies souveraines aient vu les Bourgoing, les Leclerc, les Friche, ses parents paternels et maternels, rendre la justice aux peuples avec une intégrité exemplaire, Bossuet, Bourgoing.
  • 4Langue maternelle, la langue du pays où l'on est né. Passez donc de l'autre côté ; car cette oreille-ci est destinée pour les langues scientifiques et étrangères, et l'autre est pour la vulgaire et la maternelle, Molière, Mar. forcé, sc. 6.

HISTORIQUE

XVe s. Toutes deux se font par voye une, C'est à sçavoir soleil et lune, Unis au ventre maternel, Qu'est mercure connaturel, Tr. d'alch. 892.

XVIe s. Je l'entends [le langage lanternois] comme le maternel, Rabelais, p. 245, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Maternel, maternelle : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MATERNEL, adj. (Gramm.) relatif à la qualité de mere. On dit l’amour maternel, la langue maternelle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maternel »

Étymologie de maternel - Littré

Prov. maternal, mayrenal : esp. maternal ; dérivé du latin maternus, qui vient de mater, mère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de maternel - Wiktionnaire

Du latin maternus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maternel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maternel matɛrnɛl play_arrow

Citations contenant le mot « maternel »

  • Mardi 21 juillet une réunion de chantier s’est tenue à l’école maternelle de Nesle qui se compose de cinq classes et accueille 115 enfants. Courrier picard, Le chantier de la maternelle de Nesle a pris du retard
  • La réhabilitation de l’école maternelle Lanoy est un chantier qui va se déployer sur plusieurs mois. Première étape : la démolition de l’ancienne garderie située devant l’école. Le chantier vient de démarrer pour l’amiante. La démolition de l’ancienne garderie suivra. La Voix du Nord, Raimbeaucourt: la réhabilitation de l’école maternelle Suzanne-Lanoy a démarré
  • Un bâtiment du groupe scolaire Trystram à Dunkerque, accueillant l'école maternelle, a été totalement détruit par un incendie dans la nuit de samedi à dimanche. Une enquête est ouverte. France 3 Hauts-de-France, Dunkerque : l'école maternelle Trystram totalement détruite par un incendie, la piste criminelle suspectée
  • Dans la nuit de samedi à ce dimanche, un incendie a complètement détruit l’école maternelle Trystram, dans le quartier de Petite-Synthe. Aucun blessé n’est à déplorer. Une enquête est ouverte pour « incendie volontaire ». LA VDN, Dunkerque : l’école maternelle Trystram totalement détruite par les flammes, une enquête pour incendie volontaire ouverte
  • Un enfant de moyenne section de maternelle a été déclaré positif au Covid-19 dans une école de Schiltigheim. Toute sa classe est placée en quatorzaine à la maison, ainsi que trois adultes. France Bleu, Un cas de Covid-19 repéré dans une école maternelle de Schiltigheim, près de Strasbourg
  • À première vue, en arrivant devant l’école maternelle Marie-Curie de Gravigny (Eure), rien n’étonne, à part peut-être les vitres brisées et la suie qui les peint de l’intérieur. C’est une fois entré dans l’établissement scolaire que l’on découvre l’étendue des dégâts : dans l’aile principale de l’école maternelle, deux classes et un couloir ont été entièrement détruits par les flammes. , Gravigny : Une aile de l’école maternelle Marie-Curie ravagée par un incendie criminel | La Dépêche Évreux
  • Suite à la prévision par l’inspection académique de fermeture d’une classe à l’école maternelle Parc du château à La Verrière, pour la rentrée septembre, une pétition a été lancée le 19 juin pour s’y opposer. La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines, La Verrière - Pétition contre une fermeture de classe à l’école maternelle Parc du château | La Gazette de Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Le Rapport sur les hôtels souligne les données vitales qui sont basées sur la région de fabrication, les principaux acteurs de Système dinformation sur les élèves de la maternelle à la 12e année, le type, les applications, etc. Et il donnera une vue transparente de lindustrie hôtelière. La présence importante de différents acteurs régionaux et locaux du marché Système dinformation sur les élèves de la maternelle à la 12e année est extrêmement compétitive. Le rapport sur les hôtels est bénéfique pour reconnaître les revenus annuels des principaux acteurs, les stratégies commerciales des hôtels, les profils clés des entreprises et leur bienfait pour la part de marché des hôtels. La recherche sur le marché Système dinformation sur les élèves de la maternelle à la 12e année contient une représentation illustrée de données importantes sous forme de graphiques, de figures, de diagrammes et de tableaux pour simplifier la compréhension des nouvelles tendances du marché Système dinformation sur les élèves de la maternelle à la 12e année par les utilisateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des Système d’information sur les élèves de la maternelle à la 12e année 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés Tyler Technologies, IGradePlus, Moment , PowerSchool, Skyward – Journal l'Action Régionale
  • Habituellement, les enfants entrant en petite section de maternelle visitent leur classe en juin. Mais cette année, avec le Covid-19, il n’y aura pas de découverte. PARENTS.fr, Petite section de maternelle : pas de visite de classe pour les futurs élèves | PARENTS.fr
  • Pathologie hypertensive de la grossesse et risque maternel de développer dans le futur des complications cardiovasculaires Cardiologie Pratique, Pathologie hypertensive de la grossesse et risque maternel de développer dans le futur des complications cardiovasculaires | Cardiologie Pratique
  • 🍼Appel aux dons de lait maternel pour les bébés prématurés du CHR d'Orléans !💙 L'équipe du Lactarium est disponible pour vous présenter les modalités du don de lait.Lactarium du CHRO :Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à [email protected] pic.twitter.com/CPqyO2vwrD France 3 Centre-Val de Loire, Le lactarium du CHR d'Orléans recherche des donneuses de lait maternel pour ses bébés prématurés
  • Dans une récente étude, des chercheurs ont constaté que l'exclusivité et la durée de l'allaitement maternel jouent un rôle important dans la composition du microbiote intestinal du nourrisson. Une découverte qui tend à prouver que maman et bébé partagent de « bonnes bactéries » grâce au lait donné au sein. PARENTS.fr, Les bactéries du lait maternel contribuent à composer le microbiote du nourrisson | PARENTS.fr
  • De fait, les 80 agents du centre maternel de Porchefontaine, dont un grand nombre touche des salaires assez faibles, devraient rentrer dans les clous de la prime, mais au prorata de leur présence effective. leparisien.fr, Les agents des Yvelines devaient toucher une prime Covid de 1000 euros, ils ne recevront que la moitié - Le Parisien
  • Le lait maternel agit-il comme un incubateur qui enrichit, protège et livre de bonnes bactéries de la mère au tractus intestinal du bébé ? Grâce au lait maternel, la mère et l’enfant partagent de « bonnes bactéries » répond cette équipe de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC- Canada) dans la revue Cell Host & Microbe. Mais attention d’autant plus en cas d’allaitement direct de la mère au bébé. Car le processus de pompage et de stockage du lait maternel, peut réduire ce transfert bénéfique de bactéries de la maman au bébé. santé log, ALLAITEMENT MATERNEL : Un partage naturel des bonnes bactéries | santé log
  • La pasteurisation du lait maternel inactive le SRAS-CoV-2, alors pourquoi ne pas opter pour cette technique- plus courante au Canada ? Alors que les experts sont unanimes pour recommander la poursuite de l’allaitement maternel, même lorsque la mère est diagnostiquée avec COVID-19, ces chercheurs de l’Université de Toronto proposent cette alternative dans le Canadian Medical Association Journal (CAMA). La pasteurisation du lait maternel, pratiquée dans d’autres situations cliniques, rend le lait plus sûr à utiliser mais lui conserve ses bénéfices. santé log, COVID-19 : Faut-il pasteuriser le lait maternel ?? | santé log
  • Après que Michelle Agard ait été testée positive au coronavirus, les médecins lui ont dit d'arrêter d'allaiter son nouveau-né. Mais une chercheuse parie sur le lait maternel de survivantes comme elle pour développer un éventuel traitement à base d'anticorps contre le virus. Rebecca Powell, une immunologiste spécialiste du lait maternel à l'école de médecine Icahn de New York, à Mount Sinai, est en contact avec des mères comme Michelle Agard depuis mars 2020, date à laquelle le coronavirus a commencé à se répandre rapidement aux États-Unis. À ce jour, la scientifique a personnellement prélevé plus de 50 échantillons de lait maternel, et son laboratoire a reçu plus de 800 échantillons. Elle essaie de faire en sorte que la collecte de lait se fasse sans contact lorsqu'elle se déplace de domicile en domicile. Business Insider France, Une scientifique américaine recueille le lait maternel pour l'utiliser comme éventuel traitement contre le coronavirus
  • Les experts confirment qu’en cas de Covid-19, la mère peut continuer à allaiter son bébé, le lait maternel apportant des anticorps. Au Canada, pour plus de sécurité, on pasteurise le lait maternel avec la méthode Holder. PARENTS.fr, Covid-19 et allaitement : pasteurisé le lait maternel inactive le virus | PARENTS.fr
  • Une nouvelle étude révèle qu'une activité physique pendant la grossesse augmente les bienfaits du lait maternel sur la santé future du nourrisson. Les chercheurs précisent que pour que ces bénéfices se manifestent, elle ne doit pas forcément être intense mais plutôt pratiquée de manière régulière. Santé Magazine, Grossesse : l'exercice physique est bénéfique pour la qualité du lait maternel | Santé Magazine
  • De tous les amours, l'amour maternel est le plus harmonieux. C'est le parfait équilibre de soi-même en autrui. De Jacqueline Mabit / Les Hommes ont passé
  • Oedipeux : individu nourri au sein maternel jusqu'à l'âge de sa majorité, et qui garde de ce régime une saine corpulence et un visage joufflu. De Alain Finkielkraut / Petit Fictionnaire illustré
  • Destins différents et pourtant solidaires des deux partenaires de l'aventure humaine : l'élément maternel représente la nature et l'élément paternel, l'histoire. De Jean Delumeau / La Peur en Occident
  • L'amour maternel est le plus éminent des sentiments égoïstes, ou, pour dire autrement, le plus énergique des sentiments altruistes. De Alain / Propos
  • Fait d'héroïsme et de clémence Présent toujours au moindre appel Qui de nous peut dire où commence Où finit l'amour maternel ? De Maurice Chevalier / Amour maternel
  • L'instinct maternel est divinement animal. La mère n'est plus femme, elle est femelle. De Victor Hugo / Quatre-vingt-treize
  • Peut-être même dans le fameux amour maternel y a-t-il une bonne part de curiosité. De Friedrich Nietzsche / Humain, trop humain
  • Les seules vacances de l'homme sont les neuf mois qu'il passe dans le sein maternel. De Frédéric Dard / Je le jure
  • L'espoir est le seul refuge de l'instinct maternel. De Lao She / Un fils tombé du ciel
  • Le langage du chagrin maternel est profond et le secret en est indéchiffrable. De Vasco Varoujean / Le Moulin du diable
  • L'amour maternel est le plus près de la miséricorde divine. De Robert Charbonneau / Ils possédaient la terre
  • L’Amour maternel est le seul bonheur qui dépasse tout ce qu’on espérait. De Sophie Gay
  • L’enfant a beau grandir, il reste toujours à la hauteur du coeur maternel. De Anonyme
  • Le néant est une autre figure du sein maternel. De Marcel Mélançon / L'Homme de la Manic ou la terre de Caïen
  • A la montée du lait commence l'amour maternel. De André Gide / Journal

Images d'illustration du mot « maternel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « maternel »

Langue Traduction
Corse maternu
Basque amen
Japonais 母性
Russe материнская
Portugais materno
Arabe الأم
Chinois 产妇
Allemand mütterlicherseits
Italien materno
Espagnol materno
Anglais maternal
Source : Google Translate API

Synonymes de « maternel »

Source : synonymes de maternel sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires