La langue française

Masculinité

Définitions du mot « masculinité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Masculinité, subst. fém.a) α) Caractère masculin, ensemble des caractères spécifiques − ou considérés comme tels − de l'homme. Synon. virilité; anton. féminité.Il doit y avoir de vives affinités de vision entre la masculinité de MlleDufau et la féminité que recèle partiellement le curieux esprit du grand virtuose [Besnard] (Mauclair, De Watteau à Whistler, 1905, p.265).Je ne puis avoir ni désir ni tendresse pour une femme qui ne me rappelle pas l'enfant. − Avec ça, on finit en correctionnelle comme satyre. − Le satyrisme n'est que l'exagération de la masculinité (Montherl., Pitié femmes, 1936, p.1150).Tout garçon cherche à s'élever à la masculinité (Mounier, Traité caract., 1946, p.597). β) Ensemble des caractères physiques propres au mâle, à l'individu du sexe masculin. Je dirai (...) qu'une barbe bien fournie, des bras velus, (...) signes d'une masculinité puissante, sont beauté chez un homme (Pommier, Athéisme, 1857, p.173).L'oeuf fécondé contient dans ses chromosomes des gènes de masculinité et des gènes de féminité: les premiers l'emportent dans l'oeuf destiné à produire un mâle; les seconds, dans l'oeuf destiné à donner une femelle (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p.42).b) Dr. anc. (Privilège de) masculinité (Lep. 1948). ,,Privilège en vertu duquel, dans les successions, les mâles étaient préférés aux filles`` (Barr. 1967 et 1974). c) Démogr. ,,Importance relative du nombre des hommes, par rapport à une population totale`` (George 1970). Rapport, taux de masculinité. ,,Rapport entre l'effectif de sexe masculin et l'effectif correspondant de sexe féminin`` (Thinès-Lemp. 1975). Synon. indice de masculinité (Méd. Flamm. 1975).Le rapport de masculinité est typiquement de 1,05 à la naissance (Méd. Flamm.1975). [maskylinite]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1resattest. a) α) ca 1268 «ensemble des caractères propres au sexe masculin» (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, 147, p.137), attest. isolée, à nouv. au xvies. 1520 au sens de β) «qualité d'homme» la vertu de masculinité (Le Guidon en franç., 278b, éd. de 1534 [Vaganay, Pour l'hist. du franç. moderne ds Hug.]) en partic. fin xvie-début xviies. dr. loix de masculinité «loi qui rendait héritiers les seuls mâles» (E. Pasquier, Plaidoyé pour le duc de Lorraine [I, 1083], ibid.), b) 1963 démogr. rapport de masculinité (Lar. encyclop.); dér. sav. de masculin, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Nom commun

masculinité \mas.ky.li.ni.te\ féminin

  1. Caractère ou qualité de mâle.
    • L'attention est ainsi également attirée sur les positions sociales qui précisément ne subissent pas de marginalisation ni de discrimination ; un travail qui a été systématiquement entamé ces dernières années par les études critiques de la masculinité, celles de la blanchitude (whiteness) et la critique de l’hétéronormativité. — (Elsa Dorlin, Sexe, race, classe: pour une épistémologie de la domination, Presses universitaires de France, 2009, p. 132)
    • Les performances des Hommen lors de la Manif pour tous avaient déjà mis en évidence la tension qui pouvait émerger de cette affirmation masculiniste chez des catholiques pris entre une masculinité domestiquée et une tentation viriliste, au risque de basculer vers un modèle populaire trop fondé sur le capital corporel brut, ou, en mettant en avant le culte du corps masculin, vers des modèles issus des subcultures gaies. — (Josselin Tricou, « Le catholicisme d'identité contre la mixité », chap. 8 de Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui, sous la direction de Francis Dupuis-Déri, Mélissa Blais & Christine Bard, Presses Universitaires de France, 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MASCULINITÉ. n. f.
Caractère, qualité de mâle. La masculinité était nécessaire pour avoir droit à la couronne de France.

Littré (1872-1877)

MASCULINITÉ (ma-sku-li-ni-té) s. f.
  • Caractère de ce qui est masculin.

    Terme de grammaire. Propriété par laquelle un nom prend ou reçoit le genre masculin.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et sont si chaut [les mâles des oiseaux de proie] par la masculinité qui en eulx regne…, Latini, Trésor, p. 198.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « masculinité »

Dérivé de masculin avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Masculin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « masculinité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
masculinité maskylɛ̃ite

Citations contenant le mot « masculinité »

  • La féminité chez l'homme est comme le sucre dans le whisky. La masculinité chez la femme est comme la levure dans le pain. Sans ces ingrédients, le résultat est plat, sans piquant ni saveur. De Edna Ferber / A kind of Magic
  • Le plus beau chez un homme viril c’est un brin de fémininité ; le plus beau chez une femme féminine c’est un peu de masculinité. De Susan Sontag / Against interpretation
  • Lorsque les femmes ne vivront pas seulement à travers leur mari ou leurs enfants, les hommes n'auront plus peur de l'amour ni de la force des femmes et n'auront plus besoin de la faiblesse de l'autre pour être sûrs de leur propre masculinité. De Betty Friedan / La Femme mystifiée
  • Détournant la célèbre phrase de Simone de Beauvoir, Valérie Rey-Robert entame alors un tour d’horizon de cette construction sociale qu’est la masculinité. Hétéroclite, Valérie Rey-Robert et la construction de la masculinité - Hétéroclite
  • Des lycéens ont décidé de se dresser contre la masculinité toxique, notamment en sensibilisant leurs pairs aux ravages de la culture du viol. madmoiZelle.com, Ces adolescents luttent contre la culture du viol et la masculinité toxique
  • L’étude menée par Valerio Capraro et Hélène Barcelo indique que les hommes sont plus à même de penser que le port d’un masque est « un signe de faiblesse, honteux et pas cool. » Bref, le masque n’est pas assez viril pour ces messieurs. Si on avait besoin d’exemple pour illustrer le concept de « masculinité toxique », en voilà un tout trouvé. Dans Scientific American, la journaliste Emily Willingham qualifie même le masque de « préservatif du visage ». Comme le masque, le préservatif, pourtant essentiel dans la lutte contre la pandémie de VIH, a fait l’objet d’un rejet de la part d’hommes qui adhèrent à l’idéologie de la masculinité. L'ADN, Pourquoi les hommes portent moins de masques que les femmes ?
  •  L’association Quartiers du Monde, qui travaille pour l’autonomisation et l’accès aux droits des femmes et dans la lutte contre les violences faites aux femmes, a lancé une chanson pour promouvoir la masculinité positive. La Nouvelle Tribune, Violences faites aux femmes : Une chanson pour promouvoir la masculinité positive - La Nouvelle Tribune
  • Ce premier volet d’un diptyque radical sur un couple israélien s’attache à la masculinité toxique du mari, véritable tyran sous son air de gros nounours. Le nouveau film de Yaron Shani sort en salles le 8 juillet 2020. Voici sa bande-annonce en exclusivité. Télérama, Exclu : découvrez la bande-annonce de “Chained”, un film israélien sur la masculinité toxique

Images d'illustration du mot « masculinité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « masculinité »

Langue Traduction
Anglais masculinity
Espagnol masculinidad
Italien mascolinità
Allemand männlichkeit
Chinois 阳刚之气
Arabe الرجولة
Portugais masculinidade
Russe мужественность
Japonais 男らしさ
Basque gizontasuna
Corse masculinità
Source : Google Translate API

Antonymes de « masculinité »

Masculinité

Retour au sommaire ➦

Partager