La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « martyr »

Martyr

[martir]
Ecouter

Définitions de « martyr »

Martyr - Nom commun

  • (Christianisme) Individu qui subit la mort, souvent accompagnée de tortures, en témoignage d'une foi chrétienne inaltérable.

    Or, ce qui fait le martyr, ce n'est pas sa mort, mais la cause pour laquelle il offre sa vie, le sens qu'il donne à son supplice.
    — Après Jésus. L'invention du christianisme, sous la dir. de Roselyne Dupont-Roc et Antoine Guggenheim
  • (Par extension) Sujet tué ou soumis à des tortures pour son appartenance religieuse ou son adhésion indéfectible à une doctrine.

    Aucune classe d’hommes n’alimenta de plus de victimes les bûchers du moyen âge. Les Vaudois d’Arras eurent leurs martyrs, comme ceux de Lyon. — (Jules Michelet, Tableau de la France, dans le vol. 2 de Histoire de France, Hetzel, 1831 — éd. Paris : Les Belles Lettres & Offenbourg/Mayence : Lehrmittel, 1947,p65)
  • (Figuré) Personne endurant une situation extrêmement difficile ou pénible.

    Modeste impitoyable pour les dix martyrs qu’elle faisait pria Canalisde lire une deses piècesde vers.
    — Honoréde Balzac, Modeste Mignon
  • (Technologie; Menuiserie; Marine; Agriculture; Tailledepierre) Élément matériel destinéà être détérioréou abîmédans un but protecteuroud'assistance lorsd'un processus manufacturierou réparateur.

    La lame desciequi dépasse forcémentunpeu sousla pièce entamelemartyr surquelques millimètresmais épargnele plan detravail.

Martyr - Adjectif

  • Individu qui endure ou a enduré de grandes souffrances, souvent pour une cause ou par conviction.

    Il s’appelait Jean-Marc, il avait sept ans, il avait été battu par sa mère, lui avait été enlevé. Il s’appelait Jean-Marc et il faudrait être gentil avec lui. C’était un enfant martyr. Le mot avait circulé dans la fratrie aux heures de la nuit, martyr comme Jésus-Christ, martyr comme Oliver Twist, martyr comme saint Étienne, saint Laurent et saint Paul.
    — Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit

Expressions liées

  • Avoir l'air d'un martyr
  • Bouffon-martyr (souffre-douleur.)
    Il devint un souffre-douleur, une sorte de bouffon-martyr, de proie donnée à la férocité native, à la gaieté sauvage des brutes qui l'entouraient
    — Maupassant, Contes et nouvelles, Aveugle
  • Enfance de martyr
  • Enfant, peuple martyr
  • Héros et martyr de
    Le 14 mai 1643 en effet disparaît ce prince à la fois timide et sublime, héros et martyr de l'idée monarchique
    — Brasillach, Corneille
  • Le commun des martyrs (office qu'on récite pour tous les martyrs qui n'ont pas un office propre.)
  • Le roi-martyr (louis XVI.)
  • Martyr consommé (celui qui a souffert la mort pour sa foi.)
  • Martyr de la foi
  • Martyr désigné (celui qui devait souffrir le martyre.)
  • Scènes de martyrs
    Un véritable cinéma, qui connut un succès formidable avec ses scènes de martyrs, de bêtes féroces, de gladiateurs, d'arènes
    — Cendrars, Bourlinguer
  • Une histoire, une nation riche en martyrs
  • Ville martyre
  • Ère des martyrs (celle qui commence à l'avènement de Dioclétien.)
  • Être du commun des martyrs (ne se faire distinguer par aucun talent, par aucune qualité.)

Étymologie de « martyr »

Du latin martyr, provenant du grec ancien μάρτυς, mártus, μάρτυρος, márturos (« témoin »). Apparaît en ancien français sous la forme martir aux environs de 1050 et aussi sous la forme martre, conservée dans des toponymes tels que Montmartre.

Usage du mot « martyr »

Évolution historique de l’usage du mot « martyr » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « martyr » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « martyr »

Antonymes de « martyr »

Citations contenant le mot « martyr »

  • […] L'hérésiarque était pareil à tous les hommes car tous sont à la fois pécheurs et saints quand ils ne sont pas criminels et martyrs.
    Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire — L'Hérésiarque et Cie, Stock
  • Ainsi en est-il des reliques : tout y est si brouillé et confus, qu'on ne saurait adorer les os d'un martyr qu'on ne soit en danger d'adorer les os de quelque brigand ou larron, ou bien d'un âne, ou d'un chien, ou d'un cheval.
    Jean Calvin de son vrai nom Cauvin — Traité des reliques
  • Le fou peut s'habituer à son asile, le prisonnier à sa cellule, l'enfant martyr à son placard - et les regretter quand ils les quittent.
    Robert Merle — Madrapour
  • Le martyre est la seule façon pour un homme de devenir célèbre sans talent.
    George Bernard Shaw
  • Devenir martyr, on le sait bien, est l’ultime façon de devenir célèbre.
    Russell Banks — le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • L'encre du savant est aussi précieuse que le sang du martyr.
    Proverbe arabe
  • Le voeu d'obéissance peut devenir le martyre de la volonté, comme la chasteté peut être le martyre du coeur et des sens.
    Jean Bousquet (1910 - ) — Le diable apparaît à Saint-Tristan
  • La vertu a bien des prédicateurs et peu de martyrs.
    Claude Adrien Helvétius — Maximes et pensées

Traductions du mot « martyr »

Langue Traduction
Anglais martyr
Espagnol mártir
Italien martire
Allemand märtyrer
Chinois 烈士
Arabe شهيد
Portugais mártir
Russe мученик
Japonais 殉教者
Basque martiri
Corse martire
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.