La langue française

Martel

Sommaire

  • Définitions du mot martel
  • Étymologie de « martel »
  • Phonétique de « martel »
  • Citations contenant le mot « martel »
  • Traductions du mot « martel »
  • Synonymes de « martel »

Définitions du mot « martel »

Trésor de la Langue Française informatisé

MARTEL, subst. masc.

Martel en tête. Inquiétude, souci.
A. − Usuel. Se mettre (ou var.) martel en tête. S'inquiéter, se faire du souci. Vous êtes un peu timbré, je pense, de vous fourrer martel en tête parce qu'un employé de chez vous a commis une extravagance sous le coup d'un transport au cerveau (Courteline,Ronds-de-cuir,1893, 6etabl., 2, p.233).Tout à la joie de savoir Volat prisonnier, il ne se mettait point martel en tête: pourquoi se fatiguer à prévoir? (Genevoix,Raboliot,1925, p.212).
B. − Vieilli ou rare. [Avec d'autres verbes ou hors loc. verb.] Le mot de soeur Hélène au couvent et un mot d'Aimée à Cauterets m'avaient mis martel en tête (Sand,Hist. vie, t. 4, 1855, p.31).Ils ont tous eu immédiatement autre martel en tête (Benoit,Atlant.,1919, p.150):
. D'ailleurs, la jalousie est bête. D'abord, elle ne sert de rien, Malgré tout son martel en tête. Verlaine,Poèmes div., Contre la jalousie, 1896, p.180.
Prononc. et Orth.: [maʀtεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1554-57 donner martel «rendre jaloux» (Du Bellay, La vieille courtisanne ds Divers jeux rustiques, éd. V. L. Saulnier, p.155, 168); 1561 mettre le Martel en teste à qqn «le rendre jaloux» (J. Grevin, Les Esbahis, éd. L. Pinvert, p.145); 2. 1558 martel «souci» (Mellin de Saint-Gelais, Epigramme de Martial ds Œuvres, éd. P. Blanchemain, t.1, p.77); 1718 se mettre martel en tête (Chansonnier hist. du XVIIIes., éd. E. Raunié, t. 3, p.21). Empr. à l'ital. martello, att. aux sens 1 et 2 dep. la 1remoitié du xvies. (au sens 1 dep. L'Arétin, au sens 2 dep. Giovio ds Batt.), proprement «marteau» (v. ce mot). Fréq. abs. littér.: 22. Bbg. Hope 1971, p.209. _ Quem. DDL t. 18.

Martel, subst. masc.Forme anc. de marteau, reprise par Cladel: Il présentait aux glaives son bouclier humain, dont il usait aussi parfois, à l'instar d'un martel, pour assommer les troupiers soûls de fureur (Cladel, Ompdrailles,1879, p.42).

Wiktionnaire

Nom commun

martel \maʁ.tɛl\ masculin

  1. Forme ancienne de marteau.
    • À la quinzième ligne, j'allais m’assoupir, quand un minuscule martel de métal piqueta la sonnette aiguë. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)

Nom commun

martel \Prononciation ?\ masculin

  1. Marteau servant à marquer le bois, marque faite avec cet outil.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Cheville qui attache les chevaux au limon.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Membre viril.
    • je ne puis martel lever.
  4. Tourment.
    • je dis bien qu'un cas plus mortel
      Luy donnoit ce nouveau martel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARTEL. n. m.
Ancienne forme de MARTEAU. Mot qui n'est plus en usage que dans la locution figurée Martel en tête, Inquiétude, ombrage, souci. Avoir martel en tête. Ne vous mettez pas martel en tête.

Littré (1872-1877)

MARTEL (mar-tèl) s. m.
  • 1Au propre, marteau, usité seulement dans le nom propre Charles Martel, Charles qui martela les Sarrasins.
  • 2 Fig. Inquiétude, ombrage, souci. Qu'il fasse mieux, ce jeune jouvencel [Scudéry], à qui le Cid donne tant de martel, Corneille, Rondeau. Que dites-vous du billet que j'ai écrit à M. Eutrope, pour lui donner martel en tête, et traverser votre amant dans ses nouvelles amours ? Hauteroche, le Coch. 7. Je ne vois point encore, ou je suis une bête, Sur quoi vous avez pu prendre martel en tète, Molière, Le Dép. I, 1. Lorsque, prise pour dupe, elle a martel en tête, Th. Corneille, Galant doublé, III, 1.

HISTORIQUE

XIIIe s. À ce temps dont vous ay l'nystoire comencie, Avoit un roi en France de moult grant seignorie ; Charles Martiaus ot nom, Berte, II.

XVIe s. Je dis bien qu'un cas plus mortel Lui donnoit ce nouveau martel, La mélancolie de Catin, dans Œuvres poétiques de MELLIN DE SAINT-GELAIS, etc. Paris 1719, p. 69. Pour un mot de travers souffrir mille trespas, Quitter pour un martel et repos et repas, Desportes, Élégies, I, 6. En ce martel [lors de la journée des barricades] se passent les vendredi, samedi et dimanche, Pasquier, Lett. t. I, p. 784.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARTEL, (Géogr.) petite ville de France dans le Quercy, élection de Cahors, sur la Dordogne. Longitude 18. 18. latitude 45. 4. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « martel »

Pour le sens de « souci », le TLFi [1] le donne issu de l’italien martello, voir cependant les sens pris par l’ancien français martel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Marteau, dont martel était le cas régime dans l'ancien français. L'inquiétude, le souci est ici comparé à un marteau qui frappe la tête ; comparez avoir un coup de marteau, et marteler. M. Fr. Michel y voit une corruption de martin, qui était le nom de l'âne : avoir martin ou martel, serait avoir un âne, un dada, une manie ; rien n'appuie cette conjecture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin martellus, variante tardive de marcellus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « martel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
martel martɛl

Citations contenant le mot « martel »

  • En périphérie du Causse de martel, cette propriété agricole d'un peu plus d[...] ladepeche.fr, Martel. Exposition photos avec le comité de jumelage - ladepeche.fr

Traductions du mot « martel »

Langue Traduction
Anglais hammer
Espagnol martillo
Italien martello
Allemand hammer
Chinois 锤子
Arabe شاكوش
Portugais martelo
Russe молоток
Japonais ハンマー
Basque mailua
Corse martellone
Source : Google Translate API

Synonymes de « martel »

Source : synonymes de martel sur lebonsynonyme.fr
Partager