Marqueur : définition de marqueur


Marqueur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARQUEUR, -EUSE, subst.

A. − Personne ou machine qui appose ou imprime une marque, un signe à/sur un produit, une chose, un animal (dans le but de la repérer ou de l'identifier et permettant, dans le cas d'un article commercialisé, d'en connaître le fabricant, le distributeur, le prix). Marqueur de bétail, de chevaux. Marqueur de cuirs, de moutons (Ac. 1935). Marqueuse de draps (Ac. 1935). Marqueuse de linge (DG). Marqueur de drap, de tissus (Mét. 1955). Marqueuse de vignettes (Mét. 1955). Une poignée d'antiparlementaires, les Delahaye, les Drumont, les Andrieux, les Déroulède, pareils aux «marqueurs» qui traquent le bétail dans la Camargue, poursuivaient cent cinquante députés et sénateurs (Barrès,Leurs fig., 1901, p. 127).
En partic. [Correspond à marquer I A 1 b ] Il [M. Hugo] assure (...) que ses vers sont un pilori, qu'il fait la fonction du bourreau, que ceux qu'il marque sont marqués à jamais. C'est une prétention de poète qu'avait eue déjà un fameux marqueur nommé Barthélemy (Veuillot,Odeurs de Paris, 1866, p. 220).
P. anal. [Correspond à marquer I A 6 a] Tympaniser, c'est marquer un rythme. Et qu'est-ce que c'est qu'un grand poète? Un marqueur de rythmes (Bourget,Tapin, 1927, p. 31).
B. − Spécialement
1. [Surtout en parlant de qqn] Celui qui a pour fonction de laisser un signe distinctif sur quelque chose.
a) BOUCH. Inspecteur sanitaire des abattoirs, des viandes. (Dict. xixeet xxes.).
b) FIN. (bourse). Celui qui marque les quotidiens des valeurs au tableau d'affichage. Les marqueurs en blouse, au-dessus de cette hystérie, épongeaient leurs tableaux noirs, traçaient les chiffres à la craie, les effaçaient immédiatement (Druon,Gdes fam., t. 2, 1948, p. 109).
c) FOREST. ,,Celui qui inscrit les dimensions des pièces dans un moulin à scie`` (Forest. 1946). ,,Employé d'une entreprise de coupe ou d'une exploitation forestière chargé de désigner les bois suivant les cahiers des charges (...), d'en effectuer le calibrage et de préciser les modalités de tronçonnage des pièces de bois abattues`` (Mét. 1955).
d) JEUX
[Dans un stand de tir] Celui qui marque les coups. Tout le monde sait qu'il peut arriver à un maladroit d'estropier un marqueur imprudent (V. Cherbuliez,Rev. des Deux-Mondes, 15 sept. 1875, p. 271 ds Littré Suppl. 1877).
Celui qui marque les points gagnés ou perdus. Un marqueur au jeu de billard (DG). Les cris d'espérance ou de crainte, les applaudissements et les risées, le bruit de la course, le sifflement de la balle, les coups des raquettes, la voix des marqueurs, les ronflements de la conque, font retentir les bois (Chateaubr.,Natchez, 1926, p. 456).
P. anal. Machine qui marque les points. (Il posait le doigt sur le marqueur automatique). (...) le marqueur marquait à toute vitesse, emplissait la clairière d'un crépitement de télégraphe (Cocteau,Enfants, 1929, p.176).
e) MÉTROL. ,,Celui qui marque les mesures qui servent dans le commerce`` (Raymond 1832).
f) TECHN. MILIT. Marqueur d'un tir. Militaire chargé de signaler les points d'impact au tireur. Il faut demander au marqueur si le tir est bon (Ac.1835, 1878).,,Militaire placé dans une tranchée en avant de la cible et chargé de signaler, à l'aide d'une palette, les points d'impact aux tireurs, puis de boucher les trous produits par les impacts`` (Lar. encyclop.).
g) MINES. Ouvrier chargé de compter les bennes remontées du fond de la mine et de noter leur provenance. Un examen plus attentif met aussi en lumière le rôle important que tient la foule anonyme des tâcherons, depuis le piqueur (...) jusqu'au marqueur comptant les bennes remontées de la recette du fond et chargeant les voitures (E. Schneider,Charbon, 1945, p. 165).
h) MONNAIE. ,,Celui qui marque la monnaie`` (Raymond 1832).
i) SPORTS (dans les sports d'équipe)
Joueur qui marque le but, l'essai. Parmi les avants [des footballeurs allemands], il convient de citer la présence de l'avant-centre Baierer du 1860 de Munich, assisté de son camarade Janda, du même club, qui est un excellent «perceur et marqueur» de buts (L'Œuvre, 20 mars 1941).
Personne chargée de marquer, d'inscrire les points sur le tableau (ou la feuille des résultats). (Dict. xxes.).
j) TANN. Marqueur de cuirs. Ouvrier qui marque les cuirs qui sortent de la tannerie. Tout cuir doit être marqué avant qu'il sorte de la tannerie... D'ailleurs, la nécessité de cette marque fait languir le commerce de cuir, parce que, le marqueur venant trop tôt ou trop tard, le tanneur ne peut pas vendre sa marchandise lorsqu'elle est vendable (Doc. hist. contemp., Cahier de doléances, 1789, p. 35).
2. [En parlant de qqc.] Ce qui a pour fonction d'être ou de laisser une marque distinctive.
a) INFORMAT. Marqueur (magnétique). ,,Toute machine d'enregistrement sur support magnétisable. Le marqueur magnétique IBM 1206 et l'enregistreur de bande magnétique IBM 50`` (Informat. 1972).
b) LING. Élément indicateur.
Marqueurs structurels. ,,Morphèmes grammaticaux (affixes, désinences, prépositions, ordre des mots, etc.) qui indiquent la structure syntaxique d'une phrase, par opposition aux morphèmes lexicaux`` (Ling. 1972).
− En gramm. générative.Marqueur (ou indicateur) syntagmatique. ,,Analyse de la structure en constituants d'une phrase et sa représentation, donnée le plus souvent sous forme d'arbre ou de parenthèses`` (Ling. 1972).
c) PHYS., BIOL. Atome/molécule reconnaissable au moyen de la fixation d'un isotope radioactif, dont la présence (même infinitésimale) est repérable au sein d'une substance. Synon. traceur.Techniques physiques et biochimiques d'analyses. Ces diverses techniques connaissent un riche développement. Celle des isotopes radioactifs ou des marqueurs radioactifs, détecteurs de l'infinitésimal, mérite une attention particulière (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 663).On peut ainsi étudier la distribution spatiale et temporelle des atomes ou molécules dont le comportement chimique est le même que celui du marqueur, à condition que le mélange de celui-ci et du corps marqué soit homogène à l'intérieur de la substance ou de l'organisme étudié (dilution isotopique, étude de métabolisme) (Méd. Flamm.1975).
Marqueur génétique. ,,Caractère génétique dont la localisation chromosomique est connue et qui peut, par conséquent, servir à localiser des caractères inconnus`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
3. Instrument de tracé. Pour les allergiques au stylo-bille un marqueur à pointe plastique fine. Il marque à travers le carbone (L'Express,27 janv. 1975ds Gilb. Mots contemp. 1980).
Rouleau* marqueur.
REM.
Crayon(-)marqueur,(Crayon marqueur, Crayon-marqueur) subst. masc.V. supra B 3.Synon. crayon(-)feutre (s.v. crayon2I A).Il faisait sa démonstration à l'aide de trois cartes de l'Europe. Il dessinait avec des crayons marqueurs (La Croix,15 avr. 1972ds Gilb. Mots contemp. 1980).
Prononc. et Orth.: [maʀkoe:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1421 «personne qui appose une marque sur quelque chose» (Doc. ds Longnon, Paris pendant la domination anglaise, p. 24: marqueur de petiz paniers de marée es hales de Paris); 2. a) 1613 terme de jeu de paume (S. Bernard, Tableau des actions du jeune gentilhomme, II, 88 ds Quem. DDL t. 21); b) 1690 «personne qui marque les points au jeu» (Fur.); c) 1907 sports «équipier qui réussit les points (dans les jeux de balle)» (L'Auto, 1 déc. ds Petiot); 3. 1773 mines (J. F. Cl. Morand, L'Art d'exploiter les mines de la terre, t. 1, p. 434); 4. 1970 «instrument analogue à un crayon, cylindre contenant une matière souple (feutre...) imprégnée d'encre» (Rob. Suppl.). Dér. de marquer*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Mack. t. 1 1939, p. 136.

Marqueur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

marqueur \maʁ.kœʁ\ masculin (pour une femme on dit : marqueuse)

  1. Celui qui marque.
    • Un marqueur de cuirs, de moutons.
    • Une marqueuse de draps.
  2. (Billard) (Jeu de paume) (Ballon) Personne qui marque et compte les points de chaque joueur.
  3. (Par extension) et (Par métonymie) Ce qui marque, pointe, repère, signale …
    1. (Jeux) Jeton servant à garder la marque des points.
    2. (Sport) Au paintball, élément mécanique ou électronique ayant l’aspect d’une arme à feu individuelle servant à propulser les billes grâce au gaz (CO₂ ou air comprimé) contenu dans une bouteille.
    3. Stylo-feutre permettant principalement une grande taille d’écriture ou le surlignage.
      • J'ai pris mes livres à colorier, mes livres à raconter, mes feuilles à dessiner, tous mes crayons, toutes mes gommes, tous mes taille-crayons, tous mes marqueurs. — (Jacques Henrard, Cinq ans et des cadeaux, Éditions L’Age d’Homme, 1993, p. 53)
    4. (Biologie) Élément caractéristique qui confirme ou infirme une anomalie lors d’une analyse.
      • Actuellement, quand le premier test par marqueurs sériques révèle un risque important d’anomalie fœtale, on propose à la future mère une amniocentèse… — (Flore Thomasset, Du nouveau dans la détection de la trisomie 21, journal La Croix, 1er Octobre 2014, page 5)
      • Une équipe de chercheurs a découvert un marqueur sanguin susceptible de déterminer la sévérité de la cirrhose et de prévoir son évolution à six mois. — (Cirrhose : Un marqueur de sévérité découvert, magazine Recherche & Santé’' n° 156, 2018, page 16)
    5. (Linguistique) Morphème ou construction qui indique une fonction grammaticale.
      • En anglais, -s est marqueur de pluriel.
  4. (Figuré) (Par analogie) Objet qui laisse une trace d’un événement passé.
    • [Les cimetières] Les fonctions de souvenir individuel s’estompant, ils restent de formidables marqueurs de l’histoire, de la présence de ceux qui nous ont précédés, de nos racines. — (François Michaud Nérard, « Le cimetière français doit se réinventer pour ne pas mourir », Le Monde. Mis en ligne le 31 octobre 2019)
  5. (Figuré) (Par analogie) Élément caractéristique.
    • Si l’usage du mot « terrorisme » provoque une controverse sémantique, c’est aussi parce que son emploi est devenu un marqueur de l’importance de l’événement. — (Olivier Christin, Simon Auffret, « Une définition précise et partagée du terrorisme est une illusion », Le Monde. Mis en ligne le 1er novembre 2019)

Nom commun 1

marqueuse \maʁ.køz\ féminin

  1. (Technique) (Néologisme) Machine spécialisée dans l’impression, suivant différents procédés, d’une marque, d’un repère… sur certains produits.

Nom commun 2

marqueuse \maʁ.køz\ féminin (pour un homme on dit : marqueur)

  1. (Sport) Celle qui marque.
  2. (Billard) (Jeu de paume) (Ballon) Celle qui marque et compte les points de chaque joueur.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Marqueur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARQUEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui marque. Un marqueur de cuirs, de moutons. Une marqueuse de draps. Il se dit, en termes de jeu de Paume, de Billard, de Ballon, de Celui, de celle qui marque les points de chaque joueur.

Marqueur : définition du Littré (1872-1877)

MARQUEUR (mar-keur) s. m.
  • 1Celui qui marque. Marqueur de cuirs, de draps, etc.

    On dit au féminin une marqueuse de linge.

  • 2À différents jeux, celui qui compte et marque les points de chaque joueur. Au jeu des osselets, deux joueurs seuls tiennent la main ; le reste des joueurs parie pour ou contre ; les deux adversaires ont chacun leur marqueur, Chateaubriand, Amér. jeux.
  • 3Dans le langage des estaminets de Paris, l'individu chargé de faire la partie des habitués, quand ils n'ont pas de partenaire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MARQUEUR. Ajoutez :

4Celui qui dans un tir marque les coups. Tout le monde sait qu'il peut arriver à un maladroit d'estropier un marqueur imprudent, Victor Cherbuliez, Rev. des Deux-Mondes, 15 sept. 1875, p. 271.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Marqueur : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARQUEUR, s. m. (Comm.) celui qui marque. Marqueur de monnoie. Marqueur de draps, de serge, de toile, de fer, de cuir, &c. c’est celui qui appose à ces marchandises la marque prescrite par les ordonnances & réglemens.

Marqueurs de mesures. On nomme en Hollande jurés maitres marqueurs de mesures de petits officiers établis pour faire la marque ou étalonnage des mesures qui servent dans le commerce. Leur principale fonction est de jauger & mesurer les vaisseaux qui sont sujets au droit de last-geldt ou droit de last, & d’en délivrer l’acte de mesurage, qu’on nomme autrement lettre de marque. Voyez Last-Geldt.

Ces officiers sont tenus de faire le jaugeage par eux-mêmes, & de ne pas s’en rapporter au calcul que pourroient leur présenter les capitaines, maitres ou propriétaires desdits vaisseaux, à peine de déposition de leur emploi. Dictonn. de Commerce.

Marqueur, terme de Paumier, qui signifie un garçon ou compagnon qui marque les chasses, compte les jeux, & rend aux joueurs tous les services nécessaires par rapport au jeu de paume & au billard.

Suivant les statuts des maîtres paumiers, les marqueurs doivent être apprentifs ou compagnons du métier : ce sont quelquefois des pauvres maitres qui en font les fonctions. Voyez Paumier.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « marqueur »

Étymologie de marqueur - Littré

Marquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de marqueur - Wiktionnaire

1) De marquer
2) Pour le stylo francisation phonétique de l’anglais marker : feutre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marqueur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marqueur markœr play_arrow

Citations contenant le mot « marqueur »

  • JANETH ARCAIN. Brésilienne, née en 1969, arrière. Palmarès : championne du monde en 1994, meilleure marqueuse du Mondial 1998 ; médaillée d'argent aux JO 1996 ; All-Star en WNBA. [Précision : les meilleures joueuses françaises et les meilleures joueuses actuelles seront présentées dans les portfolios suivants] L'Équipe, Les meilleures joueuses (2) : des quatre coins du monde - Basket - Les meilleures joueuses - L'Équipe
  • JACKY CHAZALON. Née en 1945, meneuse, 189 sélections, 12,3 points avec les Bleues. La grande dame de Clermont, un des plus talents du basket français, fut la troisième marqueuse de l'Euro 1970, d'où les Bleues repartirent avec la médaille d'argent. Leur seul podium entre 1953 et 1993. L'Équipe, Les meilleures joueuses (3) : Bleues de légende - Basket - Les meilleures joueuses - L'Équipe
  • Âgée de 34 ans, elle a évolué à Osnabrück, Sprimont, La Gamache, Chemnitz, Sarrelouis avant de passer ces trois dernières saisons du côté de Bolzano, où elle a permis à sa formation de monter en Serie A2 italienne l’an passé avant d’être en très bonne position pour retrouver ce niveau la saison prochaine. Lors de l’arrêt complet du championnat, l’internationale luxembourgeoise occupait la place de meilleure marqueuse de la division. Le Quotidien, [Basket] Nadia Mossong dit stop | Le Quotidien
  • SHERYL SWOOPES. Née en 1971, ailière. Palmarès : triple championne olympique ; double championne du monde ; quadruple championne, triple MVP, double meilleure marqueuse, meilleure défenseure en WNBA. L'Équipe, Les meilleures joueuses (1) : best of America - Basket - Les meilleures joueuses - L'Équipe
  • LIZ CAMBAGE. Australienne, née en 1991, pivot. La plus grande joueuse de la WNBA (2,03 m), à la puissance ravageuse ; meilleure marqueuse de la WNBA en 2018 ; vice-championne du monde en 2018 ; meilleure marqueuse des JO 2016 et du Mondial 2018. L'Équipe, Les meilleures joueuses (5) : elles font l'actu - Basket - Les meilleures joueuses - L'Équipe
  • La réceptionneuse-attaquante américaine Malina Terrell (1,78 m, 28 ans), meilleure marqueuse de la dernière saison de Ligue A (19,7 pts de moyenne), a prolongé samedi son contrat avec Béziers. Elle effectuera une troisième saison chez les Angels, qui ont fini à la quatrième place d'un exercice 2019-2020 tronqué par l'épidémie de Covid-19 et disputeront la prochaine Coupe de la CEV (C2). L'Équipe, Ligue A (F) : Malina Terrell, meilleure marqueuse du Championnat, prolonge à Béziers - Volley - Ligue A (F) - L'Équipe
  • Pas d’accord. C’est une hyper leader. Bonne marqueuse, très bonne passeuse. En équipe de France elle est grandiose et vue aux champion. d’Europe, aux 7 mètres, elle est indispensable, n’en déplaise à l’entraîneur Russe. HandNews, LdC (F) | Allison Pineau signe à Buducnost | HandNews
  • L’Américaine arrivée en début de saison à Saint-Amand a multiplié les expériences à l’étranger après un titre de champion du monde universitaire avec les États-Unis en 2013. Meilleure marqueuse de son équipe, la petite meneuse (1m70) originaire de Las Vegas s’est vite fondue dans le décor français La Voix du Nord, Basket (LFB): de Las Vegas à Saint-Amand, le mouvement perpétuel d’Aaryn Ellenberg
  • Un marqueur performant, mais peu disponible « Les taux d’IFN de type I circulant caractériseraient même chaque stade de maladie, les taux les plus bas étant observés chez les patients les plus graves, précise Frédéric Rieux-Laucat. Ces résultats suggéreraient que dans l’infection à SARS-CoV-2 la production de l’IFN de type I est freinée chez l’hôte infecté, ce qui pourrait expliquer les formes sévères plus fréquentes chez des individus faiblement producteurs de cette cytokine, comme les personnes âgées ou ceux ayant des comorbidités », complète-t-il. Si l’interféron semble être un marqueur prédictif de la sévérité de la maladie, son dosage n’est pas forcément disponible aujourd’hui pour tous et partout, compte tenu de l’équipement nécessaire pour le détecter. « Le monitoring en temps réel de la production d’interféron alpha n’est à ce jour pas possible en routine, à l’exception de rares centres, indique en effet Benjamin Terrier, département de Médecine Interne, AP-HP. A ce stade, les marqueurs disponibles partout manquent de spécificité pour le Covid-19. Les marqueurs les plus performants comme l’interleukine-6, l’interféron alpha, et notamment le rapport IFN-alpha/IL-6, ne sont pas accessibles en routine. » Pharmaceutiques, Vers un marqueur prédictif des formes sévères de Covid-19 - actualités- Pharmaceutiques
  • Sur Twitter, plusieurs internautes se sont demandés si Trump avec griffonné sur la robe de son épouse avec un marqueur. The Design Flaw se demande sur Twitter, si Trump a tenté de représenter les trajectoires de la prochaine saison des ouragans.  RTL People, "Peut-on lui enlever le marqueur s'il vous plaît?": cette robe de Melania Trump moquée sur les réseaux sociaux - RTL People
  • Un récent rapport révèle un marqueur similaire chez les formes graves de Covid-19 : une activité anormale de certaines protéines de la famille des cytokines, nommées interférons. Pour autant, il est encore trop tôt pour parler de causalité. Détails dans cet article.  Futura, Une piste pour prédire les formes graves de la Covid-19 ?
  • Contrairement aux États-Unis, où le terme "résilience" est d'usage courant, tel un marqueur d'optimisme, en Europe il est plus difficile de l'imposer, comme si nous avions un penchant pour le misérabilisme. De Boris Cyrulnik / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001

Images d'illustration du mot « marqueur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « marqueur »

Langue Traduction
Corse penna pinnulogica
Basque errotuladorea
Japonais マーカー
Russe маркер
Portugais marcador
Arabe قلم
Chinois 记号笔
Allemand textmarker
Italien evidenziatore
Espagnol rotulador
Anglais marker pen
Source : Google Translate API

Synonymes de « marqueur »

Source : synonymes de marqueur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires