Marinier : définition de marinier, marinière


Marinier, marinière : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARINIER, -IÈRE, adj. et subst.

I. − Adj. Qui a rapport à la mer; de marin(s). Cette ville marinière me déplaisait (Fabre, Chevrier, 1867, p. 249).Il portait des anneaux de cuivre ou d'or aux oreilles, une bague marinière à l'annulaire de sa main gauche, et chacun de ses poignets était indélébilement marqué d'un mignon navire arrondi, gréé, toutes voiles dehors (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 220).
Arche, arcade marinière. Arche, arcade d'un pont plus large que les autres par où passent les bateaux. Le pont Saint-Esprit sur le Rhône (...) a une forte mauvaise réputation (...) et le gouvernement devrait faire arracher une pile, au moyen de quoi on aurait une arche marinière assez large (Stendhal, Mém. touriste, t. 1, 1838, p. 281).
II. − Substantif
A. − Subst. masc.
1. Vieilli. Homme de mer. Synon. marin.Ô mer immense, mer perfide aux mariniers, Sois clémente aux douleurs sages de mes automnes (Moréas, Syrtes, 1884, p. 82):
. Dans cette vie réduite à un si petit espace, sous les nuages et sur les abîmes, tout s'anime pour le marinier: une ancre, une voile, un mât, un canon, sont des personnages qu'on affectionne et qui ont chacun leur histoire. Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 255.
Officier marinier. Sous-officier dans la marine de guerre; marin qui a un grade intermédiaire entre le matelot et l'officier dans la marine marchande. Les officiers mariniers, matelots et soldats, exécutèrent, avec autant de zèle que de ponctualité, les ordres qui leur furent donnés (Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 216).
2. Tout homme qui navigue par profession sur les canaux ou les rivières. Synon. vieilli batelier.L'Empereur (...) résolut de traverser la rivière à tout prix. On rassembla à cet effet les mariniers des environs (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t.2, 1823, p. 274).
En partic. Homme d'équipage d'une péniche. Je m'amusais là-bas à voir (...) les mariniers emmitouflés manoeuvrer sur l'eau blanche et noire, à demi prise, à demi rompue, déplacer (...) leurs péniches lourdes et longues (Valéry, Variété II, 1929, p. 30).Au sommet des canaux, sur les péniches, les mariniers dormaient étendus sur le pont (Nizan, Conspir., 1938, p. 163).
B. − Subst. fém. Femme de marinier. La femme d'un pilote anglais vint à passer (...). La jeune marinière prit tous les soins possibles de l'étranger: je lui dois la vie (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 428).
Prononc. et Orth.: [maʀinje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. ca 1140 «marin» (Geoffroy Gaimar, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 577); 1690 officier marinier (Fur.); 2. ca 1215 «batelier» (Girart de Vienne, éd. W. Van Emden, 5481). B. Subst. fém. 1530 maronniere, formé sur la var. maron(n)ier (Palsgr., p. 290); 1755 marignière (Vadé, Jérosme et Fanchonnette, 34 ds IGLF); 1764 marinière (Id., ibid., éd. 1764, 49, ibid.). C. Adj. 1531 «de mer ou du bord de la mer» (Marot, Hist. de Léander et Héro, Œuvres, éd. P. Jannet, t. 3, p. 262). Dér. de marin1*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 201. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 328, b) 373; xxes.: a) 275, b) 208.

Marinier, marinière : définition du Wiktionnaire

Adjectif

marinier \ma.ʁi.nje\ masculin

  1. Relatif à la mer, aux marins.
    • Connaissance nécessaires, langage nautique, manœuvre, qualités du canot et du canotier, voilà ce qui nous occupera spécialement, et nous répandrons à pleines mains les trésors de notre érudition marinière. — (Paul Avenel, Les étudiants de Paris, 1857)

Nom commun

marinier \ma.ʁi.nje\ masculin (pour une femme on dit : marinière)

  1. (Marine) Celui dont la profession est de conduire les bâtiments sur les rivières, les canaux navigables, les lacs.
    • Autrefois le Lot était une voie navigable : ses écluses, ses relais faisaient vivre un peuple de mariniers. On a déclassé le Lot. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les mariniers, artisans ou salariés, et les membres de leurs familles habitant à bord peuvent, sans condition de résidence, s’ils remplissent les autres conditions prévues par les lois en vigueur, être inscrits sur [une] liste électorale. — (Article L15 du Code électoral français, 2008)
  2. (Marine) (Désuet) Homme de mer pour la manœuvre d'un vaisseau, marin.

Nom commun 1

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin

  1. (Cuisine) Assaisonnement au vin blanc et aux oignons, utilisé pour les moules.
  2. (Habillement) Tricot à rayures horizontales étroites et bicolores.
    • La marinière jadis appelée tricot rayé fait tout d’abord partie de l’uniforme du marin. — («Très chère marinière», Puretrend, <puretrend.com>, 22 mai 2009)
    • Mais se pose alors la question, comment porter la marinière pour ne pas ressembler au marin de Jean-Paul Gaultier ? — («Tendance printemps été 2010, la marinière», Plurielles.fr, <plurielles.fr>, 9 juin 2010)
    • La marque américaine avait promis de l’excentricité, elle a tenu parole : les Bleus arboreront une marinière du plus bel effet, une tunique bleu marine et blanc, symbole de la culture et de la mode française. — (« Foot : les Bleus se parent d’une marinière pour voyager », Le Monde en ligne, <lemonde.fr>, 7 mars 2011)
  3. (Habillement) (Par extension) Motif à rayures étroites et bicolores.
  4. (Habillement) Vêtement de femme à large col nommé aussi vareuse.
  5. (Natation) (Vieilli) Type de nage pratiqué sur le côté [2].
    • La rive du Tage est de ce côté-là cernée de rochers à pic d’un abord difficile, et ce ne fut pas sans peine que nous descendîmes à l’endroit où nous devions opérer la grande noyade. Je me mis à nager et à tirer ma coupe marinière avec le plus de précision possible, afin d’être digne d’un fleuve aussi célèbre et aussi respectable que le Tage. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • — Allons ! dis-je au capitaine, il faut nager de concert, et piquer droit au cap. C’est un peu loin, dame ! et il y en a quelques-uns qui resteront en route ; mais c’est égal, il ne faut pas que cela vous effraie. — Allons, en avant la coupe et la marinière. — (Alexandre Dumas, Le Capitaine Aréna, 1841)
    • La marinière est la première modification de la brasse; les bras et les mains marchent encore ensemble, mais ils n'agissent plus dans la même direction. Le nageur est légèrement penché sur le côté ; le bras sur lequel sa tête est inclinée reste tendu en avant, comme l'avant du navire, l'autre manœuvre sur le flanc, comme un aviron ou comme une nageoire depuis l'extrémité des doigts de la main jusqu'au bout des pieds tout le corps doit affecter la position oblique, de manière à se présenter a l'eau, en tranchant. Un des membres inférieurs qui agit comme gouvernail doit seconder l'action du membre supérieur quelquefois, le corps immobile et offrant le moins de volume possible se laisse conduire par la seule impulsion du bras-nageoire. La marinière est une des plus gracieuses et des plus élégantes variétés de la natation; elle donne à toute l'attitude une mollesse charmante, elle fait délicieusement goûter le bain, et permet de se retourner sur la couche humide, comme dans un lit moelleux. A ces attraits elle joint, lorsqu'elle le veut, une énergie prompte et soudaine que la brasse ne peut obtenir; alors elle franchit les courants, elle saisit infailliblement la proie ou le but qu'elle vise, elle hâte et précipite la marche du nageur, mais dans ce cas elle est fatigante et ne saurait être de longue durée.— (Eugène Briffault, Paris dans l'eau, Hetzel, 1844)

Forme d’adjectif

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de marinier.

Nom commun 2

marinière \ma.ʁi.njɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de marinier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Marinier, marinière : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MARINIER. n. m.
Celui dont la profession est de conduire les bâtiments sur les rivières, les canaux navigables, les lacs. Les mariniers de la Seine.

Marinier, marinière : définition du Littré (1872-1877)

MARINIER (ma-ri-nié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ma-ri-nié-z actifs) s. m.
  • 1Homme de mer pour la manœuvre d'un vaisseau. Il faut en la plaine salée Avoir lutté contre Malée… Pour être cru bon marinier, Malherbe, III, 3.

    Marinier de rame, homme qu'on levait, ou qui s'engageait pour ramer dans les galères du roi.

    Marinier de rambade, matelot servant dans une galère, et dont le poste était sur la rambade.

    Marinier de rang, rameur libre qui s'engageait pour un temps sur une galère.

    Adjectivement. Officiers mariniers, tous les bas officiers qui servent à la manœuvre d'un vaisseau.

  • 2 Abusivement. Celui qui conduit un bâtiment sur les grandes rivières ; en ce sens il s'oppose à marin. Il y a des marins dans la Manche et des mariniers dans la Seine.

HISTORIQUE

XIIIe s. Adonc commencierent li marinier à ovrir les portes des huissiers [vaisseaux], Villehardouin, LXXI. As mariniers tantost parla, Qui l'ont mené à Duveline [Dublin], Lai de Melion. Li maronier se sont hasté, Car molt avoient bon oré [vent], ib.

XVe s. Et dirent les Gascons à leurs maronniers : " Menez nous à Seville ; car là sont nos gens à siege. " Les maronniers repondirent : " Au nom de Dieu ! ", Froissart, II, II, 120. Compagnon marinier, Grande et pleine est la mer, Basselin, XIII.

XVIe s. Il les rendit mariniers et gens de mer, Amyot, Thém. 7. Le bleu, c'est jalousie, et la mer en est peinte ; Mariniers, comme amants, vivent toujours en crainte, Desportes, Diane, II, 23.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MARINIER. Ajoutez :
3Arche marinière, arche d'un pont par où passent les bateaux. Au passage des ponts dont les arches marinières n'étaient pas assez larges, E. Grangez, Voies navigables de France, p. 627.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Marinier, marinière : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MARINIER, s. f. (Marine.) on appelle ainsi en général un homme qui va à la mer, & qui sert à la conduite & à la manœuvre du vaisseau. On donne ce nom en particulier à ceux qui conduisent les bateaux sur les rivieres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « marinier »

Étymologie de marinier - Littré

Marin ; provenç. marinier ; cat. mariner ; esp. marinero ; port. marinhero ; ital. mariniero, mariniere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de marinier - Wiktionnaire

Mot dérivé de marin avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « marinier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
marinier marinje play_arrow

Citations contenant le mot « marinier »

  • Spotted ! La reine d'Espagne Letizia et son mari Felipe, aperçus le samedi 18 juillet au cinéma de Madrid. Pour cette soirée en amoureux, la souveraine a opté pour l'incontournable marinière. Un clin d'oeil à Kate Middleton ? Closermag.fr, Letizia d'Espagne en marinière : elle pique l'une des pièces phares de la garde-robe de Kate - Closer
  • Du pull marin à la marinière, de la vareuse au ciré jaune, le Grand Ouest a fait naître quelques icônes de nos vestiaires. Résistant aux tendances, traversant les crises, elles font briller maisons historiques et jeunes créateurs et se portent dans les rues de Paris, de Tokyo ou de Cancale. Zoom sur Le Minor et Saint-James. The Good Life, Mode de la côte Atlantique : les maisons les plus emblématiques 1/2
  • Rentrez les fils. Repassez les pièces. Assemblez devant et dos aux épaules. Cousez les manches sur les emmanchures. Fermez le dessous des manches et les côtés de la marinière. Marie Claire, Patron gratuit pour tricoter une marinière pour enfant - Marie Claire
  • Du pull marin à la marinière, de la vareuse au ciré jaune, le Grand Ouest a fait naître quelques icônes de nos vestiaires. Résistant aux tendances, traversant les crises, elles font briller maisons historiques et jeunes créateurs et se portent dans les rues de Paris, de Tokyo ou de Cancale. The Good Life, Vents d’ouest : les icônes mode de la côte Atlantique
  • Les palourdes sont très faciles à préparer. On peut les cuisiner à la marinière, sur des pâtes à l’italienne, à la plancha... Lundi, notre journaliste culinaire Marion Sauveur a choisi les palourdes farcies.  Europe 1, La recette des palourdes farcies, à déguster tout l'été
  • Le changement de statut de la marinière est surtout rendu possible grâce à deux femmes. La première est l'autrice Sidonie-Gabrielle Colette, dite Colette, qui porte régulièrement la tunique dans des bals masqués à Paris vers la fin du XIXe siècle. Puis, pendant la Première Guerre mondiale, Coco Chanel va lancer la mode de la marinière à Deauville, donnant naissance au style marin avec des marinières courtes. Le Point, La marinière, de la marine nationale aux défilés de mode - Le Point
  • Pour l'occasion, le célèbre couturier à créé un masque collector réutilisable reprenant les rayures de sa mythique marinière. Les bénéfices seront intégralement reversés à des programmes de recherches, interrompus brutalement pendant la période de confinement. Vanity Fair, Jean Paul Gaultier : Le couturier nommé ambassadeur du Sidaction
  • Poêlée de chipirons persillés, huîtres de Rivedoux, moules marinière, rillettes de maquereaux à la salicorne ancrent les tapas côté mer et, en issue, panna cotta, profiteroles, dame blanche et tarte au citron en verrine jouent gourmandises régressives avec habileté. Un joli lieu de vie… Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Rivedoux-Plage : verres et tapas à l’Ane Qui Tangue | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • L’avènement du chemin de fer, on le sait, aura tué la puissante marine marchande de Loire, définitivement coulée au siècle suivant. C’est pourtant elle que le marinier orléanais Axel Legrand va tenter de faire revivre en 2020. Juste une fois. Au moins. www.larep.fr, L'incroyable voyage vers Paris d'un train de bateaux de Loire chargé de marchandises, au départ d'Orléans - Orléans (45000)
  • Je ne suis pas né quelque part ; je suis né dans le fluide. Mon père était marinier sur la Garonne. Il vivait sur une drague d’où il extrayait le sable et les cailloux. Par conséquent, j’ai passé mon enfance sur les bateaux. J’ai même navigué « prénatal », car un jour d’inondation dramatique de la Garonne, mon père a sauvé ma mère, qui était enceinte de moi, en la sortant de la maison avec son bateau. Je porte en moi ce lien fondamental à l’eau, qui est un élément très différent de la terre. Cela a-t-il eu une répercussion sur ma façon de penser le monde ? Je ne sais pas. Mais disons à tout le moins que c’est une façon de m’y inscrire poétiquement. Sciences Humaines, «Philosopher, c'est inventer» Rencontre avec Michel Serres
  • Jean-René Lelias, ancien sous-marinier du Redoutable France Bleu, Il y a 20 ans : le sous-marin Le Redoutable rejoint la gare maritime de Cherbourg
  • Le Cherbourgeois Richard Leseur est aujourd'hui vice-président national de l'association générale amicale des sous-mariniers. À l'occasion des 20 ans du Redoutable, il évoque sa carrière et livre son regard sur ce sous-marin nucléaire. lamanchelibre.fr, [Photos et vidéo] Cherbourg-en-Cotentin. Le Redoutable fête ses 20 ans à la Cité de la Mer
  • L'enquête, invitée par Lucile, guide de l'Office, mène sur les traces de Vivien, marinier, très riche qui disparaît sans laisser de traces. Malgré une minutieuse enquête de police, aucune nouvelle de Vivien et le corps n'a jamais été retrouvé. www.lejdc.fr, Tous les mardis, à Cosne, Pouilly et Donzy - Cosne-Cours-sur-Loire (58200)
  • Une enquête spécialement dédiée pour les jeunes de 6 à 12 ans. "Vivien le chef de la corporation des mariniers est porté disparu en mai 1739. Sa femme et les autres mariniers sont perplexes ! Personne ne peut disparaître ainsi ! Lapolice de l’époque avait des suspects mais n’a pas réussi à trouver le coupable. Les enquêteurs en herbe devront faire la lumière sur cette disparition grâce à de nouveaux indices disséminés dans la ville pendant 1 h pour trouver le dénouement del’histoire.Sur inscription , Le Journal du Centre - Enquête spécial 6-12 ans "Le marinier disparu"
  • Voguer au fil des eaux paisibles de la Meuse, c’est la bulle de tranquillité du marinier. Les croisières d’1 h 30, à raison de trois par jour au départ du port de plaisance, valent le déplacement. Durant les 90 minutes du trajet, son épouse Manola, la guide, a toujours les bons mots pour dépoussiérer le passé industriel de la vallée ou mettre en valeur son patrimoine géologique. Ses explications donnent l’impression d’être en immersion dans un documentaire. Journal L'Ardennais, Le Roc a repris ses balades sur la Meuse au départ de Monthermé

Images d'illustration du mot « marinier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • The dredge in action. Fish, scallops, crabs, starfish, and trash are sorted into baskets and buckets, then taken into the wet lab where they are measured and weighed. Photo de NOAA via Unsplash
  • Servicing a tide gauge Photo de NOAA via Unsplash
  • Sea anemone (Ceriantheopsis americanus) closeup at Gray's Reef. Photo de NOAA via Unsplash
  • One Tree Reef. Coral. Photo de NOAA via Unsplash
  • Scientists on the NOAA Ship HENRY B. BIGELOW used a towed camera system to ground-truth areas previously mapped by NOAA Ships OKEANOS EXPLORER andFERDINAND R. HASSLER. The camera imaged this deep-sea coral, Paragorgiaarborea, on the edge of Hendrickson Canyon (ca. 1,775 meters) in the TomsCanyon complex. Photo de NOAA via Unsplash
  • One Tree Reef. Sponge. Photo de NOAA via Unsplash

Traductions du mot « marinier »

Langue Traduction
Corse marinaio
Basque marinel
Japonais 船乗り
Russe матрос
Portugais marinheiro
Arabe بحار
Chinois 水手
Allemand matrose
Italien marinaio
Espagnol marinero
Anglais sailor
Source : Google Translate API

Synonymes de « marinier »

Source : synonymes de marinier sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires