Margoulin : définition de margoulin

chevron_left
chevron_right

Margoulin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MARGOULIN, subst. masc.

A. −
1. Pop. Petit détaillant, petit patron. Je suis un petit patron, ce qu'on appelle un margoulin dans l'argot parisien (Sartre,Mur,1939, p. 188).
2. Commerçant malhonnête; individu peu scrupuleux en affaires. Synon. maquignon, mercanti.Je veux que dans ces circonstances graves et familiales, tu te conduises comme un gentilhomme provençal et non pas comme le dernier des margoulins (Pagnol,Fanny,1932, ii, 7, p. 148):
. L'ancien agent immobilier s'était mis à tourner des obus (...); de ces obus soufflés, gondolés, poreux, fissurés, qui éclataient à l'intérieur des canons, et que les artilleurs enfournaient avec épouvante. De quel ton M. de Champcenais n'eût-il pas dit: «Lui aussi? C'est vraiment drôle...», envoyant ainsi d'un sourire Haverkamp dans le monde des margoulins. Ah non! Pas plus margoulin que mercanti. Romains,Hommes bonne vol.,1938, p. 175.
3. Arg. de la Bourse. Spéculateur sans envergure. Il avait spéculé, non sur la valeur de sa production mais sur celle des plantations mêmes (...). Et il n'ignorait pas que, dès que cette suppression [des crédits américains] serait connue, tous les margoulins de Paris et de New-York prendraient position à la baisse sur ses titres (Malraux,Cond. hum.,1933, p. 337).
B. − Personne manquant de compétence ou de sérieux dans l'exercice de sa profession; en partic. mauvais ouvrier. Il n'y a [dans cet atelier] que des margoulins (Poulot,Sublime,1870, p. 63).Que nos édiles, nos ministres, nos présidents de commissions, cessant d'appeler les «danseurs» traditionnels pour calculer et les margoulins pour décorer les murs, convient enfin les artistes savants dont la France regorge, à témoigner de la vitalité spirituelle de ce pays (Lhote,Peint. d'abord,1942, p. 51).
Rem. Le mot est rarement empl. au fém. V. cependant Rob., ex. de Bainville, et, au fig., M. Cerf, Une passion, Paris, Lattès, 1981, p. 194: Comme il avait eu tort de croire honnêtes ces margoulines. Toutes, prêtes au crime de sang, le cernaient et le montraient du doigt.
Prononc.: [maʀgulε ̃]. Étymol. et Hist. 1. a) 1840 «petit commerçant» (Raoul Perrin, Le Commis-voyageur ds Les Français peints par eux-mêmes, t. I, p. 354 ds Fr. mod. t. 13, p. 293); en partic. 1858 «commerçant peu scrupuleux en affaires» (Chesn.); d'où b) 1870 «homme peu scrupuleux dans l'exercice de sa profession, mauvais ouvrier» (Poulot, loc. cit.); 2. 1933 Bourse «spéculateur sans envergure» (Malraux, loc. cit.). Mot pop. issu du verbe margouliner usité dans le Bas-Maine au sens de «aller vendre de bourg en bourg, surtout en parlant des femmes qui vendent des mouchoirs» (Dottin, Glossaire des parlers du Bas-Maine, Paris, 1899), lui-même dér. de margouline «bonnet» (Dum.); cf. Bas-Maine margulet, margulin «bandeau sur la figure, bride d'un bonnet de femme» (Dottin, loc. cit.); margouline est une var. de margoulette* d'après gouline «bonnet de femme» usité dans les parlers de l'Ouest (FEW t. 4, p. 315a), dér. de goule, forme anc. de gueule*. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 298. _ Migl. Nome propr. 1968 [1927], p. 167.

Margoulin : définition du Wiktionnaire

Nom commun

margoulin \maʁ.ɡu.lɛ̃\ masculin

  1. Petit détaillant, petit patron.
  2. Marchand peu scrupuleux.
    • Auteur de sujets sur Barbara Hendricks ou Alain Tanner, il s’était signalé en 1996 avec Un marchand, des artistes et des collectionneurs, autre docu dans lequel toute la corporation - à commencer par le galeriste parisien Pierre Nahon - passait pour une bande de margoulins vénaux, cyniques et fats. — (Guy Ribes, pipeau, l’artiste ! de Gilles Renault pour Libération le 1er mars 2016)
  3. Petit trafiquant indélicat et sans envergure, individu de mauvaise foi.
  4. Individu incompétent et peu scrupuleux en affaires.
    • Il vivait dans la hantise permanente d'un coup du sort - faillite bancaire, écroulement du marché immobilier, filouterie d'un margoulin - qui réduirait à néant la pelote qu'il avait patiemment amassée. — (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « margoulin »

Étymologie de margoulin - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Issu du patois dans le Bas-Maine margouline signifiant « bonnet », que vendaient les femmes de bourg en bourg (on dit alors margouliner).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « margoulin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
margoulin margulɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « margoulin »

  • Le margoulin de la finance fait dans la viande pour les démunis et s’enrichit sur le dos des plus pauvres avec l’argent des fonds européens. Oui, il s’agit bien d’un margoulin qui truande en toute impunité, quand le pouvoir lance la chasse aux …pauvres ! L'Humanité, Le margoulin et celui qui n’a rien | L'Humanité
  • L’immonde de guerre lasse a déclassé un confit mondial profitant d’un convive aux disques neufs pour s'éprendre d’une pendable amie sur toute la plaquette. C’est par la complice cité d’un chauve qui sourit qu’un margoulin à écailles a semé la teneur sur tous les condiments. Un mâle lymphatique au demeurant, toujours à vous pomper l’air d’air semant la panique générale dans toute la consternation. Tous les incontinents ont connu des fuites dramatiques au point qu’il a fallu fermer les fondrières, installer un cordon urinaire autour de chaque faction, interdisant aux voisins de pénétrer sur son dévidoir. Club de Mediapart, Les maux tordus d'un virus qui ne vaut guère mieux ! | Le Club de Mediapart
  • Genève en a déjà vu de toutes les couleurs, mais le scénario judiciaire qui se profile dépasse l’entendement. Un conseiller d’Etat qui comparaît devant un tribunal pour des infractions en lien avec sa casquette officielle – comme se faire payer des vacances en famille par le prince héritier des Emirats grâce au concours d’hommes d’affaires du cru – a tout du cauchemar institutionnel. Ce sera le ministre – et non pas le citoyen – qui va affronter un procès et mettre ainsi en péril la fonction. La situation est d’autant plus inconfortable que Pierre Maudet a choisi une stratégie de défense agressive et digne d’un margoulin. Le Temps, Pierre Maudet ou la stratégie du pire - Le Temps
  • Arnaques, dévalorisations ou bâclage des travaux, la Fédération française du bâtiment (FFB) ne mâche pas ses mots face à la décision de l'Etat de plafonner l'aide à l'isolation des murs extérieurs des maisons. Elle alerte sur les dérives constatées depuis que les pouvoirs publics ont intégré les offres à 1 € comme politique de rénovation énergétique. Ce plafonnage viendrait selon eux « dévaloriser les travaux et permet à des margoulins de capter à bon compte les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) associés en bâclant les travaux. C'est exactement ce qu'il vient de se passer avec l'Isolation Thermique par l'Extérieur à 1 € mise en place en 2020 ». Les Echos, Rénovation énergétique : le bâtiment s'agace de l'instabilité de MaPrimRénov' | Les Echos

Traductions du mot « margoulin »

Langue Traduction
Corse margoulin
Basque margoulin
Japonais マーグーリン
Russe margoulin
Portugais margoulin
Arabe مارجولين
Chinois 玛古林
Allemand margoulin
Italien margoulin
Espagnol margulín
Anglais margoulin
Source : Google Translate API

Synonymes de « margoulin »

Source : synonymes de margoulin sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires