Mânes : définition de mânes


Mânes : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MÂNES, subst. masc. plur.

ANTIQ. ROMAINE
A.− Divinités infernales, par opposition aux dieux d'en haut. Dieux mânes, mânes infernaux. Avez-vous rencontré chez les morts le volage Trémigon, comme Didon aperçut Énée dans la région des mânes? (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 463).
B.− Esprits des morts, qui étaient l'objet d'un culte privé ou public; en partic., les ancêtres d'une race. Apaiser les mânes irrités (Ac.). Leur intérêt posthume exigeait qu'ils se pourvussent de descendants : car seuls ces descendants pouvaient, au gré de leur croyance, apporter à leurs mânes les repas funèbres (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 290).
Le séjour des mânes. Le Tartare, séjour souterrain au fond des Enfers.
P. ext., littér. Âmes des morts. Gamelin, la main levée, prit à témoin de son serment les mânes augustes de Marat, martyr de la Liberté (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 114).À propos d'un incident de censure, les journaux, ces jours-ci, volaient au secours de la liberté menacée. On invoquait les mânes de Voltaire et de Diderot (Mauriac, Bâillon dén.,1945, p. 408):
− S'il est mort, je mourrai, dit-elle à son père. C'est vous qui serez cause de sa mort... Vous vous en réjouirez peut-être... Mais je le jure à ses mânes, d'abord je prendrai le deuil, et serai publiquement MmeVeuve Sorel... Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 436.
Rem. Dans la lang. poét. on rencontre qqf. le mot au fém. sing. Ériphyle, je viens au fond du noir Tartare. Ne me dédaigne pas, mâne charmante, laisse Brûler devant mes yeux ton antique tristesse (Moréas, Ériphyle, 1894, p. 207). Toi, pour qui les dieux du mystère Sont restés étrangers, J'ai vu ta mâne aux pieds légers, Descendre sous la terre (Toulet, Contrerimes, 1920, p. 80).
Prononc. et Orth. : [mɑ:n]. Ac. 1694-1762 : manes, dep. 1798 : mânes. Accent circonflexe non justifié par l'étymol. Peut s'expliquer p. anal. avec âme. Étymol. et Hist. 1488 myth. romaine manes (La Mer des Histoires, I, 53c, éd. 1491 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 102). Empr. au lat. Manes « âmes des morts », prob. substantivation du plur. de l'adj. arch. manis « bon », cf. Ern.-Meillet, s.v. Manes et manis. Fréq. abs. littér. : 210. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 503, b) 420; xxes. : a) 226, b) 102.

Mânes : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mânes \mɑn\ masculin et féminin identiques pluriel

  1. (Antiquité) Nom que les anciens Romains donnaient aux âmes des défunts.
    • Parce que le cunnilingus était l’acte sexuel le plus infamant, les Pompéiens l’utilisaient abondamment pour injurier leurs ennemis. Sur les murs de la cité vésuvienne, les mânes d’une vingtaine d’hommes doivent encore rougir de honte ou de voir leurs noms associés au terrible cunnilingus. — (Virginie Girod, Les Femmes et le sexe dans la Rome antique, Tallandier, 2013)
  2. (Poétique) Âme ou esprit des morts, des ancêtres.
    • Les morts, du côté de Versailles furent une infime poignée dont chacun eut des milliers de victimes, immolées à ses mânes ; du côté de la Commune les victimes furent sans nom et sans nombre ; […] — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, avant-propos p. III)
    • Bref, vous voilà pris, et j'en rends grâces aux mânes de mes illustres aïeux. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Chevaliers de la lune, 1932)
    • Polyxène fut sacrifiée aux mânes d’Achille.
    • Aux mânes sacrés d’Eurydice, rendez les suprêmes honneurs, et couvrez son tombeau de fleurs. — (Christoph Willibald Gluck, Orphée et Eurydice, I)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mânes : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÂNES. n. m. pl.
Nom que les anciens Romains donnaient à l'ombre des morts. Polyxène fut sacrifiée aux mânes d'Achille. Apaiser les mânes irrités. Il désigne aussi poétiquement l'Âme des morts. Prendre à témoin les mânes de son père. Le séjour des mânes, Le Tartare.

Mânes : définition du Littré (1872-1877)

MÂNES (mâ-n') s. m. pl.
  • Nom que les anciens donnaient à l'ombre, à l'âme des morts. Aux mânes paternels je dois ce sacrifice, Corneille, Cinna, I, 2. Vengez la reine, immolez tous Ce traître à ses augustes mânes, La Fontaine, Fabl. VIII, 14. Pensez-vous qu'après tout ses mânes en rougissent ? Racine, Andr. III, 8. Ô fils d'Ulysse ! me dit Aceste, je ne puis refuser votre sang aux mânes de tant de Troyens que votre père a précipités sur les rivages du noir Cocyte, Fénelon, Tél. I. Ils [les Juifs] pensèrent, comme presque toutes les autres nations, que l'âme est quelque chose de délié, d'aérien, une substance légère, qui retenait quelque apparence du corps qu'elle avait animé ; c'est ce qu'on appelait les ombres, les mânes des corps, Voltaire, Pol. et lég. Tolérance, Extr. tol. des Juifs. Si je meurs pendant que vous serez en route, cela ne fait rien ; venez toujours, mes mânes en seront très flattés ; ils aiment passionnément la bonne compagnie, Voltaire, Lett. Delisle, 12 juill. 1773. Nous [Athéniens] n'avons à présent d'autre ressource que l'indulgence ou la pitié de ce prince [Philippe] ; la pitié ! mânes de Thémistocle et d'Aristide !…, Barthélemy, Anach. ch. 61. Ah ! vous pleurer est le bonheur suprême, Mânes chéris de quiconque a des pleurs ; Vous oublier, c'est s'oublier soi-même ; N'êtes-vous pas un débris de nos cœurs ? Lamartine, Harm. II, 1.

    Fig. Laissons en paix les mânes de ses ouvrages [du P. Castel], ensevelis dans le journal de Trévoux, Voltaire, Lett. Rameau, mars 1738.

    Les anciens Romains disaient aussi les dieux mânes. Aux dieux mânes (Diis manibus), se trouve souvent sur les tombes.

REMARQUE

Bossuet, à tort, a fait mânes du féminin : Et vous, grandes mânes, je vous appelle, sortez de ce tombeau, Cornet. Lesage a dit aussi, Diable boit. XII : C'est l'ombre d'un vieux notaire lequel a eu la vanité de se faire enterrer dans un cercueil de plomb ; ce qui a choqué toutes les autres mânes de bourgeois dont les cadavres ont été mis en terre ici plus modestement. C'est un archaïsme, voy. l'historique et Furetière, qui, dans son dictionnaire, indique mânes comme féminin.

HISTORIQUE

XVIe s. Les manes font un bruit, et Caron par ses cris Reclame à son secours Pluton et ses esprits, Desportes, Rodomont. Vous disiez que les manes toutes guerrieres et bouillantes de M. de Martigues… s'irriterent…, Brantôme, Vie de Lanoue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mânes »

Étymologie de mânes - Littré

Lat. manes, de manis, doux, bienveillant, usité seulement dans le composé im-manis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mânes - Wiktionnaire

L’accent circonflexe est tardif (1798), du latin manes (« âmes des morts »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mânes »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mânes man play_arrow

Citations contenant le mot « mânes »

  • Le roi des Sanwi en compagnie de ses dignitaires performe un rituel en appelle aux mânes des ancêtres. Africanews, Coronavirus : l'aide des ancêtres sollicitée en Côte d'Ivoire | Africanews
  • Au Bénin, le 06 avril est évocateur. C’est la date où le président élu prête serment. Ceci, depuis 1996 où la Cour constitutionnelle a fait reprendre au Général Mathieu Kérékou sa prestation de serment pour avoir omis le bout de phrase : ‘’les mânes des ancêtres’’. C’est ainsi que la prestation de serment a désormais eu lieu le 06 avril de l’année électorale, au lieu du 04 avril. Matin Libre, Bénin/Présidentielle 2021: Le mandat de Talon prorogé de 2 mois ? – Matin Libre

Images d'illustration du mot « mânes »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mânes »

Langue Traduction
Corse maniche
Basque manes
Japonais たてがみ
Russe гривы
Portugais juba
Arabe مانيس
Chinois 鬃毛
Allemand mähnen
Italien manes
Espagnol melenas
Anglais manes
Source : Google Translate API

Synonymes de « mânes »

Source : synonymes de mânes sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires