Malais : définition de malais


Malais : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MALAIS, -AISE, adj. et subst.

A. −
1. Adj. et subst. (Celui, celle) qui vit en Malaisie, qui en est originaire. Monde, peuple malais; conteur, domestique, équipage, peintre malais. Nous sommes ici dans une partie du Pacifique souvent fréquentée par les pirates malais (Verne,Île myst., 1874, p. 143).Certains Pygmées (...) se livrent au commerce avec les Malais et troquent des produits de la jungle contre du riz, du sel, des perles, du tabac (Page, Dern. peuples primit., 1941, p. 25).
2. Adj. Qui est propre aux Malais, à la Malaisie; qui leur appartient. État malais; kriss malais; flore, littérature malaise. Une espèce de pirogue d'une excessive légèreté, fabriquée à Marseille d'après un modèle malais (Balzac,Langeais,1834, p. 344).Les grands fonds de l'archipel malais (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 422):
. Il nous fallut traverser des quartiers chinois (...); puis des faubourgs malais, indiens, où toute sorte de figures d'Asie nous regardaient passer avec des yeux étonnés. Loti, Pêch. Isl., 1886, p. 157.
B. − LINGUISTIQUE
1. Subst. masc. sing. Langue de la péninsule de Malacca, parlée sur les côtes des îles indonésiennes et devenue langue commerciale du Sud-Est asiatique. Il avait un ami, Deval, élève, pour le malais, de l'École des langues orientales (A. France, Mannequin, 1897, p. 14).V. dériver1B 1 a Voy. La Pérouse.
2. Adj. Qui concerne cette langue, qui lui appartient. Mots malais (Cuisinier, Danse sacrée, 1951, p. 114).
REM. 1.
-malais, élém. de compos.a)
Deutéro-malais, -aise, adj. et subst.(Qui concerne une) personne appartenant au groupe de peuples indonésiens des côtes de la Malaisie et de Java, résultant de la fusion d'Indonésiens primitifs et d'un élément mongol méridional (d'apr. Lar. encyclop.). L'Asie du Sud-Est est peuplée, en majeure partie, de populations brunes ayant gardé un type assez net. La plupart parlent des langues «malayo-polynésiennes», très différentes d'ailleurs: ainsi les Dayak de Bornéo, les Batak de Sumatra, les Igorots des Philippines, peuples qui n'ont subi ni l'influence indienne, ni celle de l'Islam; on les appelle Proto-Malais par opposition aux Deutéro-Malais, Malais au sens strict (Javanais, Soundanais, Balinais, Achinais, Talagog, Cebuyans, etc.) indianisés puis islamisés (Encyclop. univ.t. 21968, p. 588).
b)
Proto-malais, -aise, adj. et subst.(Qui concerne une) personne appartenant au groupe des peuples de l'intérieur des archipels indonésiens, caractérisés par leur petite taille, la couleur brune de leur peau et leurs cheveux noirs (d'apr. Lar. encyclop.). V. supra ex. de Encyclop. univ.
2.
Malayo-, élém. de compos. représentant malais.
Malayo-polynésien, -ienne, adj.a) Famille malayo-polynésienne. Groupe ethnique auquel appartiennent les Malais et la plupart des Polynésiens. (Ds Lar. 19eSuppl. 1890-Nouv. Lar. ill., Quillet 1965). b) Langues malayo-polynésiennes. Famille de langues agglutinantes parlées dans la zone s'étendant de Madagascar à l'ouest, à Hawaï et à l'île de Pâques à l'est, en passant par la péninsule et l'archipel malais et incluant la plupart des langues du Pacifique à l'exception des langues australiennes, papoues et négritos. (Dict. xxes.). Synon. langues austronésiennes.La phonologie, la morphologie − et les lieux d'emploi − distinguent deux groupes dans la famille malayo-polynésienne: l'indonésien et le polynésien, dérivé d'une langue disparue proche du premier groupe (Lang. Monde1952, p. 649).
Prononc. et Orth.: [malε], fém. [-ε:z]. Ac. 1798-1878, Littré: malai, fém. -aie ,,plusieurs écrivent malais``; Rob., Lar. Lang. fr.: malais, -aise. Étymol. et Hist. 1714 ling. ([Saint-Hyacinthe], Le Chef-d'oeuvre d'un inconnu, A Monsieur... [Jean Masson], Lausanne, Bousquet ds Quem. DDL t. 15). Issu du mot malāyu de la lang. de la région de la péninsule de Malacca, prob. par l'intermédiaire de l'angl. Malay att. dep. 1598 comme terme désignant les habitants de cette région et leur langue (cf. NED). Fréq. abs. littér.: 96. Bbg. Quem. DDL. t.15.

Malais : définition du Wiktionnaire

Adjectif

malais \ma.lɛ\ singulier et pluriel identiques

  1. (Anthropologie) Relatif aux Malais, aux populations de langue malaise, qui habitent la côte orientale de Sumatra, la péninsule de Malacca et le littoral de Bornéo.
    • Nous sommes ici dans une partie du Pacifique souvent fréquentée par les pirates malais. — (Jules Verne, L’Île mystérieuse, 1874)
    • Il nous fallut traverser des quartiers chinois […] ; puis des faubourgs malais, indiens, où toute sorte de figures d'Asie nous regardaient passer avec des yeux étonnés. — (Loti, Pêcheurs d’Islande, 1886)
  2. (Linguistique) Relatif au malais, en cette langue.
    • La littérature malaise.
  3. (Politique) Relatif à la Malaisie, malaisien.
    • Les atermoiements du gouvernement malais reflétaient ce combat des chefs : réquisitoires contre la spéculation internationale, d’un côté, et promesse de mesures « style FMI » (telles que le report de tous les grands projets d’investissement) de l’autre. — (Daniel Yergin et Joseph Stanislaw, La Grande Bataille, traduction française, Éditions Odile Jacob, Paris, page 223)

Nom commun

malais \ma.lɛ\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Groupe de langues de la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes, principalement parlées en Asie du Sud-Est.
    • L’une de ses formes est, sous le nom de bahasa Malaysia ou « malaisien », la langue officielle et nationale de la Malaisie. Cette forme est également la langue officielle et nationale du Sultanat de Brunéi, où elle s’appelle simplement bahasa Melayu ou « malais ». Enfin, une autre forme est, sous le nom d’« indonésien », la langue nationale et officielle de l’Indonésie. Il existe par ailleurs plusieurs autres formes régionales du malais, parlées le long de la côte orientale de Sumatra, dans la péninsule de Malacca et sur le littoral de Bornéo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Malais : définition du Littré (1872-1877)

MALAIS
  • Voy. MALAI.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malais »

Étymologie de malais - Wiktionnaire

→ voir Malais
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malais malɛ play_arrow

Citations contenant le mot « malais »

  • Or, les gouvernements de Singapour, Johor et les iles Riau perçoivent leurs voisins à la fois comme des partenaires et comme des adversaires régionaux. Méfiance de Singapour, une cité-État composée d’une population majoritairement d’ascendance chinoise, envers ses deux grands voisins malais et musulmans. Depuis la séparation entre Singapour et la Malaisie en 1965, le gouvernement singapourien justifie les choix de ses politiques publiques par la vulnérabilité d’une ile-État qui doit lutter pour sa survie. Cette peur, véritable ciment de la jeune nation, véhiculée en permanence par des campagnes d’affichage et des discours politiques, n’incite guère à coopérer. Elle est par ailleurs entretenue par des voisins qui rappellent régulièrement à la cité-État qu’elle n’est que le « Little Red Dot » (le petit point rouge sur la carte), pour reprendre les termes de l’ancien président indonésien Habibie. Méfiance de l’Indonésie et de la Malaisie envers Singapour, l’initiateur du projet, accusé d’exploiter ses partenaires et de privilégier la diaspora chinoise au détriment des autochtones malais et indonésiens. La presse indonésienne et malaisienne dénonce régulièrement le terme même de « triangle de croissance ». Une croissance, certes, mais pour qui ? Les effets de synergie attendus de cette coopération et favorisant la croissance des trois partenaires semblent surtout profiter à Singapour. , Indonésie-Malaisie-Singapour : les limites d’un modèle en l’absence de gouvernance transfrontalière – Areion24.news
  • Quand on pense fonderie, on pense généralement taïwanais ou chinois. Mais il y a bien une fonderie cotée à Paris, depuis 2017 : X-Fab. C’est presque une affaire de famille et c’est en tout cas une entreprise européenne. X-Fab Silicon Foundries est un groupe de fonderies en France, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Malaisie (l’Etat malais de Sarawak détient 11,4 % du capital), le tout appartenant au holding belge Sensinnovat. C’est une société sœur de Melexis, cotée à Bruxelles, et le directeur général de X-Fab est le mari de la cofondatrice et présidente de Melexis. Investir, Visibilité limitée dans les fonderies, Semi-conducteurs : la croissance convainc toujours - Investir-Les Echos Bourse
  • Un bateau transportant quelque 202 Rohingyas, des membres d'une minorité musulmane fuyant des persécutions en Birmanie, a accosté sur les côtes malaisiennes en avril. Mais au moins 20 d'entre eux, des hommes, ont été condamnés à des peines de prison et de flagellation, a raconté Amnesty. «Ces Rohingyas ont fui la Birmanie, mais ont trouvé un autre cauchemar», a déploré Rachel Chhoa-Howard, une responsable de cette organisation de défense des droits de l'homme à l'AFP. Le Figaro.fr, Malaisie : Amnesty dénonce la flagellation de Rohingyas
  • Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications. , Pilotes et équipes - Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?
  • Pour alimenter le débat actuel sur le racisme systémique inhérent à certaines sociétés occidentales, mais aussi ailleurs dans le monde, nous vous proposons ici un point de vue malaisien : celui de l’écrivaine Preeta Samarasan, sur le racisme institutionnalisé propre à la société malaisienne. La société malaisienne, comme toute société, dispose de ses propres caractéristiques, l’une des principales étant sa population multiculturelle héritée de la période coloniale britannique et qu’il est à peu près possible de diviser, comme le fait l’autrice ci-après, en cinq catégories : les Malais, de religion musulmane et représentant environ 63% de la population malaisienne actuelle ; les Chinois, issus de diverses vagues d’immigration (la plus importante datant des XIXe et XXe siècles) et représentant environ 25% de la population ; les Indiens, eux aussi issus de plusieurs vagues d’immigration, la plus conséquente datant de la période d’exploitation coloniale, et représentant environ 7% de la population totale. Les deux dernières catégories se décomposent en populations autochtones (environ 4%), toutes considérées comme Bumiputra, appartenance qu’ils partagent avec leurs concitoyens d’ethnie malaise ; et en "Autres", c’est-à-dire des populations d’ethnies mixtes et n’appartenant à aucun des trois principaux groupes ethniques (moins de 1%). Ce contexte, non transposable ailleurs, est important pour la bonne compréhension du texte qui suit, tout comme le fait que Preeta Samarasan est d’ethnie indienne. Club de Mediapart, L'échelle des races | Le Club de Mediapart
  • Le semnopithèque malais de Sumatra oriental nouvellement décrit (Presbytis percura) est considéré comme une espèce en danger critique d'extinction - et est l'un des primates les plus rares au monde. National Geographic, Découverte de trois nouvelles espèces de singes, dont deux déjà menacées d'extinction
  • Les deux tiers du budget ont été consacrés à la construction d’un abri, d’une surface de 120 m². Il est calibré pour héberger un maximum de quatre tapirs. Le bâtiment est isolé et chauffé. Chaque loge de nuit possède son propre bassin, une trappe qui mène à l’extérieur et un distributeur d’eau fraîche. Balou a aussi accès à un étang de 1 200 m², qui a été entièrement curé, et qu’il partage avec les pélicans. Dans leur milieu naturel, les tapirs malais passent, en effet, beaucoup de temps dans l’eau pour se cacher des prédateurs. Le Telegramme, Balou, le tapir malais, nouvelle star de Trégomeur - Saint-Brieuc - Le Télégramme
  • Elle a l’habitude de partager, sur son compte Instagram, des recettes qui fleurent bon le terroir français. Mais aujourd’hui, Julie Andrieu déroge à la règle et propose à ses 100 000 abonnés un plat originaire d’Asie du Sud-Est : la salade malaisienne de légumes croquants aux crevettes. Un plat que la présentatrice des Carnets de Julie (France 3) a imaginé « au retour d’un voyage en Malaisie ou la cacahuète est très présente en cuisine », comme elle l’explique en légende de son post Instagram. Cette salade, parfaite pour se rafraîchir pendant les chaleurs estivales, peut être servie « en entrée ou, comme ici, en amuse-bouche à l’apéritif ». Pour encore plus de saveurs, il est possible d’ajouter du poivron ou du concombre émincé. Pensez également à faire mariner les crevettes dans du jus de citron et du nuoc-mâm. , Julie Andrieu partage sa recette de la salade malaisienne, un plat parfait pour se rafraîchir pendant la vague de chaleur
  • Le zoo de Mulhouse accueille deux nouveaux animaux: un tapir malais et un macaque à crête. Ces deux espèces menacées d'Indonésie vivent ensemble dans un tout nouvel espace. France Bleu, Le tapir malais de retour au zoo de Mulhouse
  • Ces tensions faisaient suite à l’annulation par Mahathir Mohamad, le premier ministre malaisien, du projet chinois de ligne ferrée à travers le pays, qui devait s’étendre de la frontière thaïe au détroit de Malacca (East Coast Rail Link – ECRL) et devenir une section de l’axe Pékin-Singapour. En réalité, les négociations entre les gouvernements chinois et malais pour la réalisation de ce projet ferroviaire n’ont jamais cessé. C’est essentiellement sur le coût exorbitant de l’infrastructure que portaient les discussions, qui ont même permis à Kuala Lumpur de normaliser ses relations avec Pékin après plus d’un an d’incertitudes. Le coût total de l’opération s’élève à près de 10 milliards d’euros. The Conversation, Comment la Chine avance ses pions dans le monde indo-malais

Images d'illustration du mot « malais »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « malais »

Langue Traduction
Corse malese
Basque malay
Japonais マレー語
Russe малайский
Portugais malaio
Arabe لغة الملايو
Chinois 马来语
Allemand malaiisch
Italien malese
Espagnol malayo
Anglais malay
Source : Google Translate API

Synonymes de « malais »

Source : synonymes de malais sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires