La langue française

Liquation

Définitions du mot « liquation »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIQUATION, subst. fém.

PHYS. ,,Séparation d'un métal de ses alliages par chauffage à une température telle que l'un des constituants fondu puisse se séparer des autres restés solides`` (Duval 1959). La liquation qui, dans un mélange de métaux fondus, détermine la séparation successive de plusieurs alliages distincts (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 111).La liquation est une opération fort intéressante, pour séparer certains métaux (...). Il faut que, dans certaines conditions de température, les produits puissent se séparer à l'état liquide, en se superposant par ordre des densités (Guillet, Techn. métall.,1944, p. 28).
Prononc. et Orth. : [likwasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1576 « fusion » (ap. A. Thierry, Rec. des monuments inéd. de l'hist. du Tiers-Etat, 1resérie, t. 2, p. 843, cf. Quem. DDL t. 3, s.v. aromatisation); 2. 1754 « opération qui consiste à séparer par fusion deux ou plusieurs métaux de fusibilité différente » (Encyclop. t. 4, p. 544b, s.v. cuivre); 3. 1869 « défaut qui se produit dans les lingots d'alliage renfermant des éléments à points de fusion différents » (Wurtz, Dict. chim., t. 1, 1ervol., p. 145). Empr. au b. lat.liquatio « fusion (des métaux) », dér. de liquare « rendre liquide, liquéfier ».

Wiktionnaire

Nom commun

liquation \li.kwa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Arts) Opération de métallurgie qui consiste à séparer, par une chaleur douce, un métal très fusible d’un autre beaucoup moins fusible, avec lequel il est allié.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIQUATION. (QUA se prononce COUA.) n. f.
Opération de métallurgie qui consiste à séparer, par une chaleur douce, un métal très fusible d'un autre beaucoup moins fusible, avec lequel il est allié.

Littré (1872-1877)

LIQUATION (li-koua-sion) s. f.
  • 1Séparation l'une de l'autre de substances hétérogènes liquéfiées. Pendant ce temps et dans le progrès du refroidissement, les éléments se sont séparés, les liquations et les sublimations des substances métalliques et minérales se sont faites, Buffon, 3e époq. nat. Œuv. t. XII, p. 162.
  • 2 Particulièrement. Opération de métallurgie qui consiste à séparer à l'aide du plomb l'argent contenu dans le cuivre, le plomb ajouté au minerai facilitant la fusion du cuivre qui se sépare ainsi de l'argent moins fusible.

    Pièces de liquation, gâteaux de cuivre allié au plomb.

    Fourneau de liquation, fourneau où s'exécute cette opération.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LIQUATION, eliquatio, s. f. (Métallur.) c’est ainsi qu’on nomme dans les fonderies une opération par laquelle on sépare du cuivre la portion d’argent qu’il peut contenir ; cette portion d’argent se trouve dans le cuivre, parce que souvent les mines de cuivre sont mêlées avec des particules de mines d’argent. L’opération de la liquation est une des plus importantes dans la Métallurgie : elle exige beaucoup d’expérience & d’habileté dans ceux qui la pratiquent. Pour la faire on commence par joindre avec le cuivre noir une certaine quantité de plomb ou de matiere contenant du plomb, telle qu’est la litharge : ce plomb entrant en fusion s’unit avec l’argent, avec qui il a plus d’affinité que l’argent n’en a avec le cuivre ; & après que le plomb s’est chargé de la portion d’argent, il l’entraîne avec lui, & le cuivre reste sous une forme poreuse & spongieuse : alors il est dégagé pour la plus grande partie de l’argent qu’il contenoit.

L’opération par laquelle on joint du plomb avec le cuivre noir, se nomme rafraîchir, voyez cet article ; elle se fait en joignant du plomb avec le cuivre noir encore rouge qui, au sortir du fourneau, a été reçu dans la casse ou dans le bassin destiné à cet usage : par ce moyen on forme des especes de gâteaux ou de pains composés de cuivre & de plomb, que l’on nomme pains ou pieces de rafraîchissement.

Ou bien au lieu de joindre du plomb au cuivre noir de la maniere qu’il vient d’être indiqué, on fond avec lui de la litharge, qui est une vraie chaux de plomb, ou de la cendrée de la grande coupelle, qui est imbibée de chaux de plomb. Par le contact des charbons qui sont dans le fourneau, ces substances reprennent leur forme métallique, elles redeviennent du plomb, & ce métal s’unit avec le cuivre noir ; & le tout étant fondu découle dans le bassin, & forme ce qu’on nomme des pains ou pieces de rafraîchissement.

On porte ces pains sur le fourneau de liquation qui a été suffisamment décrit à l’article Cuivre, pag. 544, où l’on trouvera aussi l’explication de la Planche qui le représente. On les place verticalement sur ce fourneau, en laissant un intervalle entre chaque pain pour pouvoir mettre du charbon entre eux, & l’on met un morceau de fer entre deux pour qu’ils se soutiennent droits : alors on allume le feu, & le plomb découle des pains ou pieces qui sont posés sur le fourneau ; ils deviennent poreux & spongieux par les trous qu’y laisse l’argent en se dégageant : pour lors on les appelle pains ou pieces de liquation. On les fait passer par une nouvelle opération qu’on appelle ressuage, voyez cet article. Quant au plomb qui a découlé après s’être chargé de l’argent, on le nomme plomb d’œuvre, & on en sépare l’argent à la coupelle.

Dans cette opération on a encore ce qu’on appelle des épines de liquation : ce sont de petites masses anguleuses & hérissées de pointes qui contiennent de la litharge, du cuivre, du plomb & de l’argent ; l’on fait repasser ces épines par le fourneau de fusion dans une autre occasion.

Avant que de recourir à l’opération de la liquation, il faut connoître la quantité d’argent que contient le cuivre, & s’être assuré par des essais si elle est assez considérable pour qu’on puisse la retirer avec profit. C’est sur cette quantité d’argent qu’il faudra aussi se régler pour savoir la quantité de plomb qu’il conviendra de joindre au cuivre noir. Par exemple, on joint 250 livres de plomb sur 75 livres de cuivre noir qui contient peu d’argent ; si le cuivre noir étoit riche & contenoit neuf ou dix onces d’argent, il faudroit, sur 75 livres de cuivre, mettre 375 livres de plomb.

Il est plus avantageux de se servir de bois & de fagots pour la liquation, que de charbon : c’est une découverte qui est dûe à Orschall, qui a fait un traité en faveur de cette méthode. Voyez l’art. de la fonderie d’Orschall.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « liquation »

(Siècle à préciser) Du latin liquatio (« fusion »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. liquationem, de liquare, rendre liquide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « liquation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liquation likwasjɔ̃

Citations contenant le mot « liquation »

  • Implantée rue de la Papeterie, la salle de sport et de fitness 4 Your Body a baissé le rideau après une liquation judiciaire prononcée en février. Carla Deschodt, sa responsable, cultivait l’espoir de rebondir en créant une association. Contactée la semaine dernière, elle nous a confirmé sa déception de devoir abandonner ce projet malgré de nombreux rendez-vous et démarches. «  C’est trop de soucis, on arrête tout.  » La Voix du Nord, Bousbecque : la salle de sport 4 Your Body ne rouvrira pas
  • Le voyagiste britannique Thomas Cook a été brutalement mis en liquation lundi 23 septembre, faute d’accord avec ses créanciers, contraignant les autorités à lancer immédiatement un rapatriement sans précédent de ses quelque 600 000 clients en vacances dans le monde. La déconfiture de ce grand nom du tourisme intervient alors que le transport aérien est lui aussi touché par une vague de faillites de compagnies, notamment les françaises Aigle Azur et XL Airways. La Croix, Thomas Cook  : le secteur du tourisme est-il victime des voyages à bas prix ?
  • Le tribunal leur a donné raison en reconnaissant qu’ECAIR est « dans l’impossibilité de faire face à son passif exigible avec son actif disponible et est donc en état de cessation de paiements » d’où l’ouverture d’une procédure de liquation d’autant plus qu’il « n’existe aucune perspective de redressement ou de cession » de la compagnie. , Congo : S’achemine-t-on vers la relance imminente des activités d’Ecair? – ANAC
  • Finalement il n'y aura pas d'autre formule de "Vraiment". En tous cas, pas tout de suite. Après 8 numéros, l'hebdomadaire avait laissé entendre qu'il comptait "préparer une nouvelle formule". Il a été finalement acté que le titre, édité par Polaris News, se dirige vers une liquidation judiciaire plus que vers un redressement. Les dispositions juridiques seront prises sous peu: la société éditrice a déposé le bilan et aura rendez-vous le 7 juin au tribunal de commerce de Paris pour sa liquation. Challenges, L'hebdomadaire "Vraiment" sera finalement liquidé - Challenges
  • Le dépassement du délai de la période d’observation, n’entraîne pas automatiquement la liquation judiciaire Village de la Justice, Sur la constitutionnalité de la saisine d'office en application de l'article L 631-15 II du code de commerce. Par Vincent Mosquet, Avocat.

Traductions du mot « liquation »

Langue Traduction
Anglais liquation
Espagnol licuación
Italien liquation
Allemand flüssigkeit
Chinois 液化
Arabe سوائل
Portugais liquação
Russe ликвация
Japonais 液化
Basque liquation
Corse liquidazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « liquation »

Source : synonymes de liquation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « liquation »

Liquation

Retour au sommaire ➦

Partager