La langue française

Linteau

Définitions du mot « linteau »

Trésor de la Langue Française informatisé

LINTEAU, subst. masc.

A. −
1. Traverse horizontale de bois, de pierre ou de métal, formant la partie supérieure d'une porte, d'une fenêtre et qui soutient la maçonnerie. Un linteau de marbre noir, merveilleusement sculpté au-dessus de la porte (Lamart., Nouv. Confid.,1851, p. 23).Une seule fenêtre, pittoresque d'ailleurs, dont un pilier roman soutenait le linteau (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 139).
ARCHIT. RELIG. Traverse horizontale située entre le portail et le tympan. Un solide pied-droit isolé portant [une statue] (...) occupa le milieu de la porte [des portails gothiques], pour soutenir le linteau qui séparait le vide et le tympan (Lenoir, Archit. monast.,1856, p. 219).Quelques portails sont décorés, la plupart possèdent le curieux linteau pentagonal particulier à l'école auvergnate. Ce linteau ne porte que rarement un tympan décoré, sculpté sous un arc en plein cintre (Guide Michelin, Auvergne, Paris, 1976, p. 30).
2. Traverse horizontale située notamment dans l'épaisseur d'un mur, au-dessus d'une colonnade, pour étayer un point faible. De ces colonnes à la pile L nous poserons deux linteaux de pierre M, le second formant sommier des grands arcs-doubleaux N. Nous pourrons évider la jouée au-dessus de ces linteaux (Viollet-Le-Duc, Archit.,1872, p. 38).
B. − Traverse horizontale située à la partie supérieure d'une cheminée et supportant le manteau. Des linteaux en fer sur lesquels repose un manteau en plâtre qui complète l'ossature de la cheminée (Ser, Phys. industr.,1890, p. 768).Il appuya l'avant-bras sur le linteau de la haute cheminée (Vercors, Silence mer,1942, p. 35).
Prononc. et Orth. : [lε ̃to]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1175-80 lintel « seuil » (Renart, éd. M. Roques, 15123); 2. mil. xiiies. id. « pièce horizontale formant la partie supérieure d'une porte » (Du segretain ds Recueil gén. des fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 5, p. 131, 485) 1489 licteau, luyteau (doc. ds Du Cange, s.v. lintellus). Issu, par substitution du suff. -el* (< -alem), de l'a. fr. linter (ca 1250 agn. Hist. abbaye de Fécamp, 3240 ds T.-L.) dér. du b. lat. limitaris « seuil, entrée » (vies., Loi salique, éd. K.A. Eckhardt, 58, § 2, p. 218), substantivation, avec attraction sém. de limen « seuil, pas » [limen inferum] et « linteau [limen superum] de la porte d'entrée », de l'adj. lat. limitaris « relatif à la limite, à la frontière », dér. de limes, -itis, v. limite; cf. M. Pokrowskij ds Arch. Lat. Lexicogr. t. 15, 1908, p. 577. La forme linteau par attraction des mots en -el (< -ellum), -eau, v. Nyrop t. 3, § 207 2o. Cf. les autres dérivés a. fr. : lintier (suff. -ier*) ca 1200 « seuil » (Homélie sur Ezéchiel, 35, 35 ds T.-L.) lintueil, (d'apr. seuil*) « linteau de porte » fin xiiies. (Guiart, Bible, Ex. XXII ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 58. Bbg. Archit. 1972, p. 96. - Delb. Matér. 1880, p. 190.

Wiktionnaire

Nom commun

linteau \lɛ̃.to\ masculin

  1. (Architecture) Pièce de construction qui se met en travers au-dessus de l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre pour soutenir la maçonnerie.
    • L’ensemble du linteau, de deux poteaux d’huisserie et de l’appui E, constitue l’huisserie d’une porte ou d’une fenêtre. — (Adolphe Barthélemy Devillez, Eléments de constructions civiles, 1869, p. 202)
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Serrurerie) Morceau de fer placé au haut d’une porte ou d’une grille, pour recevoir les tourillons.
    • Le montant du derrière des portes, est à pivot par le bas, & à tourillon par le haut. Le pivot entre dans une crapaudine, & le tourillon passe au travers du linteau. — (Charles Étienne Briseux, L’Art de bâtir des maisons de campagne, 1743, page 166)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LINTEAU. n. m.
Pièce de construction qui se met en travers au-dessus de l'ouverture d'une porte ou d'une fenêtre pour soutenir la maçonnerie. Ce bois est assez dur pour faire des linteaux. Il se dit, en termes de Serrurerie, d'un Morceau de fer placé au haut d'une porte ou d'une grille, pour recevoir les tourillons.

Littré (1872-1877)

LINTEAU (lin-tô) s. m.
  • 1Pièce de bois, de pierre, ou même de fer, placée en travers au-dessus de l'ouverture d'une porte ou d'une fenêtre.
  • 2 Terme de serrurerie. Bout de fer placé au haut d'une porte ou d'une grille pour recevoir les tourillons.
  • 3 Terme de fortification. Traverse sur laquelle sont fixés les pieux d'une palissade à 4m, 30 au-dessus du sol.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quant vos devez issir de l'uis… Ançois [avant] que vous ailliez avant, De vostre pié destre devant Fetes trois croiz sor le lintel, Ren. 7663.

XVe s. Le quel Roland de son espée frappa ung cop après icellui Jehannin ; du quel cop il assena le licteau de la maison, en la quelle le dit Jehannin se sauva, Du Cange, lintellus. Avecques ce tirerent d'un autre pan de mur ung luyteau ou couverture de huis, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « linteau »

(Date à préciser) De l’ancien français lintel (« seuil »), dérivé du bas latin limitaris (« seuil, entrée »), du latin classique limes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. lintellus ; espagn. lintel, dintel ; d'un latin fictif limitellus, diminutif de limes, limite. Cette étymologie est donnée par Diez, et il la confirme par l'espagnol linde, limite, du latin limitem ; provenç. lindar, seuil, du latin limitaris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « linteau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
linteau lɛ̃to

Citations contenant le mot « linteau »

  • Ces travaux concernent également les vitraux, les grilles de protection, la menuiserie du portail et les descentes d'eau pluviale, de même que la restauration des polychromies du tympan et du linteau du portail. Ils seront réalisés sous la supervision d'un architecte en chef des Monuments historiques. TPBM Semaine Provence, La restauration de la cathédrale d'Embrun soutenue par la Mission Stéphane Bern
  • Élément horizontal délimitant le haut des ouvertures, le linteau supporte le poids de la construction située au-dessus et le reporte sur les côtés du tableau. Il existe plusieurs façons de le réaliser. Futura, Comment réaliser un linteau ?
  • Déraciné et couché au sol il y a quatre ans par l’ouragan Zeus, le bel arbre au tronc rectiligne de 5, 60 m et dépassant les 3 tonnes, a eu le temps de sécher dans son champ d’origine. Ces dernières semaines, il a été étudié et préparé par les élèves afin d’être transporté, vendredi, à la scierie de Sizun. Sa destination future pourrait être le linteau d’une grande cheminée. L’arbre a déjà été remplacé dans le massif forestier. Nicolas Floch qui s’occupe du massif avec ses collègues, prépare les élèves aux métiers de la forêt, qui vont de la plantation jusqu’à l’abattage des arbres anciens. Le Telegramme, Un des chênes séculaires du Nivot a rejoint la scierie de Sizun - Lopérec - Le Télégramme
  • Mondialement connue, cette sculpture romane la plus anciennement datée, est en danger. Ce linteau en marbre qui a traversé les siècles sans trop de dommages, est aujourd’hui en attente de mesures de préservation, et il y a urgence !Si pour célébrer son millénaire, des rendez-vous festifs et culturels sont programmés en 2020, l’alerte est aussi lancée par les experts de l’association de sauvegarde. lindependant.fr, Le millénaire du linteau (en péril) sera festif et culturel - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « linteau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « linteau »

Langue Traduction
Anglais lintel
Espagnol dintel
Italien architrave
Allemand sturz
Chinois
Arabe العتبة
Portugais lintel
Russe перемычка окна или двери
Japonais まぐさ
Basque ateburu
Corse lintea
Source : Google Translate API

Synonymes de « linteau »

Source : synonymes de linteau sur lebonsynonyme.fr

Linteau

Retour au sommaire ➦

Partager