La langue française

Libéralement

Sommaire

  • Définitions du mot libéralement
  • Étymologie de « libéralement »
  • Phonétique de « libéralement »
  • Citations contenant le mot « libéralement »
  • Traductions du mot « libéralement »
  • Synonymes de « libéralement »
  • Antonymes de « libéralement »

Définitions du mot « libéralement »

Trésor de la Langue Française informatisé

LIBÉRALEMENT, adv.

A. − [Correspond à libéral A] Avec libéralité, générosité. Après l'assassinat de Wallstein, Ferdinand, qui récompensa libéralement ses meurtriers, fit dire trois mille messes pour le repos de son ame (Constant, Wallstein,1809, p. 182).[Le] retour annuel des expositions, que nous devons à l'esprit éclairé et libéralement paternel d'un roi à qui le public et les artistes doivent la jouissance de six musées (Baudel., Salon,1845, p. 6).Ce droit à la vie politique, que nous accordons si libéralement à la plèbe de la Méditerranée, nous le refusons obstinément à nos musulmans d'Algérie (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 186):
1. C'est grand dommage que les hommes, qui ont beaucoup d'imagination et de cœur, ne soient pas mis par la destinée à ce régime de ne vouloir qu'une seule chose à la fois. Comme tout irait bien pour eux! Comme ils se donneraient libéralement, entièrement, sans réserve, sans scrupule et sans souci, à la passion unique qui les prendrait! Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 116.
P. iron. Tout le monde, ici à la pension, a été entamé par ce vilain temps prolongé, et j'ai échappé aux maux de dents, fluxions, migraines, distribués libéralement autour de moi (Amiel, Journal,1866, p. 391):
2. Il est parfaitement sûr que lui seul est intelligent et que les autres hommes sont plus ou moins doués pour la stupidité. Ce dédain, il ne le réserve pas au vulgaire, il l'étend libéralement aux esprits réputés pour leurs mérites, pour leurs travaux, pour leur ingéniosité. Duhamel, Maîtres,1937, p. 154.
Abondamment. En robe de satin blanc libéralement décolletée (Willy, Entre deux airs,1895, p. 248).La mention d'anthropophages libéralement répandue sur les cartes du xviesiècle (Vidal de la Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 133).Ce minéral [l'émeraude] est (...) très libéralement distribué à la surface du globe, mais peu de gisements sont dignes d'être exploités (Metta, Pierres préc.,1960, p. 80).
B. − [Correspond à libéral B]
1. Avec tolérance. Régler libéralement la discipline d'un établissement (Lar. lang. fr.).
2. Peu usité. En respectant (en étant favorable à) la liberté de l'individu, de la nation. Il pense, il écrit, il parle fort libéralement (Ac.1835, 1878).S'il est une puissance impériale que les événements conduisent à s'inspirer de leurs leçons et à choisir noblement, libéralement, la route des temps nouveaux où elle entend diriger les 60 millions d'hommes qui se trouvent associés au sort de ses 42 millions d'enfants, cette puissance c'est la France (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 556).
Prononc. et Orth. : [libeʀalmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiies. liberalment « librement, volontiers » (Vie sainte Eulaire virge, Richel. 423, fo25c ds Gdf.); 2. 1370-72 liberalment « avec libéralité, largesse » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, p. 143, note 13); 3. 1800 libéralement « d'une manière libérale » (Boiste); 1835 « d'une manière favorable à la liberté civile et politique » (Ac.). Dér. de libéral* « qui donne facilement » et « qui favorise les libertés »; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 49.

Wiktionnaire

Adverbe

libéralement \li.be.ʁal.mɑ̃\

  1. D’une manière digne d’un homme libre.
    • Élevé libéralement.
    • Et libéralement remettre une couronne. — (Tristan, M. de Chrispe, II, 6.)
  2. D’une manière où règne la largesse.
    • Les lèvres de plusieurs béniront celui qui donne libéralement à manger. — (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Ecclésiastique, XXXI, 28.)
    • Il acheta le pays que nous lui cédâmes, il le paya libéralement. — (Voltaire, Jenni, 7.)
    • Il me paraît homme à manger toutes les fortunes dont les moyens lui sont si libéralement accordés par mademoiselle Modeste. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. D’une manière où il y a trop de laisser aller, de complaisance.
    • Le besoin actuel de nourriture est une cause plus déterminante, plus analogue à l’instinct borné de ces petits animaux, et suppose en eux moins de cette prévoyance que les philosophes accordent trop libéralement aux bêtes. — (Georges Louis Leclerc, Ois. t. IV, p. 246.)
  4. Abondamment.
    • Je suis d’avis qu’il soit phlébotomisé libéralement. — (Molière, Pourc. I, 11.)
    • « Mauvais temps pour les cafards. » Elle distribua libéralement ces substances dans le garde-manger. — (Ray Bradbury, Meurtres en douceur, traduit par Hélène Collon, dans Meurtres en douceur et autres nouvelles, page 57, 1997, Denoël)
  5. (Ironique) Se dit des imputations défavorables que l’on attribue à autrui.
    • Ils appelaient le patriarche loup ravisseur dans le bercail ; titre que toutes les communions se sont libéralement donné les unes aux autres. — (Voltaire, Russie, I, 5.)
  6. D’une manière favorable à la liberté civile et politique.
    • Il pense, il parle fort libéralement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIBÉRALEMENT. adv.
D'une manière libérale. Donner libéralement. Il en usa libéralement.

Littré (1872-1877)

LIBÉRALEMENT (li-bé-ra-le-man) adv.
  • 1D'une manière digne d'un homme libre. Élevé libéralement. Et libéralement remettre une couronne, Tristan, M. de Chrispe, II, 6.
  • 2D'une manière où règne la largesse. Les lèvres de plusieurs béniront celui qui donne libéralement à manger, Sacy, Bible, Ecclésiastique, XXXI, 28. Il acheta le pays que nous lui cédâmes, il le paya libéralement, Voltaire, Jenni, 7.

    D'une manière où il y a trop de laisser aller, de complaisance. Le besoin actuel de nourriture est une cause plus déterminante, plus analogue à l'instinct borné de ces petits animaux, et suppose en eux moins de cette prévoyance que les philosophes accordent trop libéralement aux bêtes, Buffon, Ois. t. IV, p. 246.

    Abondamment. Je suis d'avis qu'il soit phlébotomisé libéralement, Molière, Pourc. I, 11.

    Ironiquement, il se dit des imputations défavorables que l'on attribue à autrui. Ils appelaient le patriarche loup ravisseur dans le bercail ; titre que toutes les communions se sont libéralement donné les unes aux autres, Voltaire, Russie, I, 5.

  • 3D'une manière favorable à la liberté civile et politique. Il pense, il parle fort libéralement.

HISTORIQUE

XIVe s. Donner liberalement, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Lesquelles choses icelui comte de Saint Paul ne faisoit pas bien liberalement ny de bon cœur, Mathieu de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 699, dans LACURNE. Jamais nul plus liberalement ne donna audience à ses serviteurs et subjects, Commines, V, 9.

XVIe s. Les uns venus liberalement pour luy faire plaisir, les autres pour les pensions et pour la soude qu'il leur donnoit, Amyot, Lucul. 49. Je n'estime point Arcesilaus le philosophe moins reformé, pour le sçavoir avoir usé d'utensiles d'or et d'argent… et l'estime mieux que s'il s'en feust desmis, de ce qu'il en usoit moderéement et liberalement, Montaigne, I, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « libéralement »

Libérale, et le suffixe ment ; provenç. liberalmen, liberalmens ; esp. et ital. liberalmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de libéral, par son féminin libérale, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « libéralement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
libéralement liberalœmɑ̃

Citations contenant le mot « libéralement »

  • On ne donne rien si libéralement que ses conseils. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • « Si quelqu’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui la donne à tous libéralement, sans rien reprocher ; et elle lui sera donnée. » Jacques 1.5 /Crédit photo: Maksym Chornii/ 123Rf Journal Chrétien, « Si quelqu’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui la donne à tous libéralement, sans rien reprocher ; et elle lui sera donnée. » (Jacques 1.5) - Verset du jour avec commentaire biblique - Journal Chrétien
  • Que dire de Trump ? Il agonit d’injures ses adversaires politiques, traite avec flagornerie les dictateurs, use libéralement de chantage auprès d’États alliés, mène une politique étrangère que la plus charitable des interprétations qualifierait d’improvisation cyclothymique. Et il regarde beaucoup trop Fox News. La Presse, Une présidence Trump l’œil
  • Il faut étendre les limites administratives de Paris en intégrant la petite couronne et autoriser plus libéralement les permis de construire dans le secteur privé. Il existe à moins de 5 kilomètres de Paris plusieurs communes au territoire important dont les municipalités communistes et socialistes freinent la construction privée par peur de perdre à terme les élections. Telle est la cause majeure de la crise du logement en Île-de-France. Il faut les contraindre à construire davantage. Figaro Immo, Municipales Paris 2020 Serge Federbusch : « Contre l'encadrement des loyers, mesure contre-productive avec ses effets pervers »
  • Autre effet de longue durée : un racisme puissant et sauvage parcourt nombre de ces actes, même si les violences policières aux Etats-Unis ne se cantonnent point à la question raciale. En fait, toute la pratique américaine de la police repose sur la sourde menace d’une brutalité qui frappe libéralement n’importe qui et, hors de proportion, les personnes de couleur. Aux Etats-Unis, les « forces de l’ordre » ou les « milices bien organisées » [expression employée dans le second amendement à la Constitution américaine qui autorise le port d’arme au nom de la sécurité] ont toujours eu la main lourde. Quant à la circulation massive d’images montrant ces exactions, elle n’est pas inédite. Le Monde.fr, Laurent Dubreuil : « Les Etats-Unis sont la patrie de la mort permanente »
  • C’est la grande trouille collective et la hantise du gouvernement : à déconfiner trop vite ou trop libéralement, ne s’expose-t-on pas à une deuxième vague épidémique meurtrière, et donc à un nouveau lock-out ? Pour éclairer l’avenir, des chercheurs de l’AP-HP, en partenariat avec la société d’analyse privée Public Health Expertise et l’Université Columbia, ont développé un modèle complexe, unique en France, capable de simuler la circulation du virus au sein d’une communauté virtuelle de 500 000 personnes représentatives. Objectif : mesurer l’impact des mesures post-confinement sur la progression de l’épidémie, la mortalité et le taux d’occupation en réanimation. Coordinateur de cette étude, Nicolas Hoertel, médecin chercheur de l’AP-HP, en détaille les principales conclusions. Libération.fr, «Selon notre modélisation, prolonger le confinement n’aurait servi à rien» - Libération

Traductions du mot « libéralement »

Langue Traduction
Anglais liberally
Espagnol liberalmente
Italien generosamente
Allemand großzügig
Chinois 自由地
Arabe بتحرر
Portugais liberalmente
Russe обильно
Japonais 寛大に
Basque liberally
Corse liberale
Source : Google Translate API

Synonymes de « libéralement »

Source : synonymes de libéralement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « libéralement »

Partager