La langue française

Lanier

Sommaire

  • Définitions du mot lanier
  • Étymologie de « lanier »
  • Phonétique de « lanier »
  • Citations contenant le mot « lanier »
  • Traductions du mot « lanier »
  • Synonymes de « lanier »

Définitions du mot « lanier »

Trésor de la Langue Française informatisé

LANIER, subst. masc.

Faucon, femelle du laneret, qui était dressé autrefois, spécialement pour la chasse au lièvre et à la perdrix. Faucon lanier. Les traités nous révèlent que le lanier répondait quelquefois au dressage; mais sa réputation d'être rebelle aux volontés du fauconnier était courante (D. Evans, Lanier, hist. d'un mot, Genève, Droz, 1967, p. 42).
ORNITH. Rapace de l'ordre des Accipitriformes, sous-ordre des Rapaces diurnes, famille des Falconidés (s.v. faucon) (d'apr. R. Perrier, Faune Fr., t. 10, 1923-35, p. 139).
Prononc. et Orth. : [lanje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1165? subst. (Chr. de Troyes, Philomena, 183 ds T.-L.)]; 1225-30 faucon lanier adj. (Beuve de Hantone, éd. A. Stimming, III, 2154); ca 1245 subst. (Philippe Mousket, Chroniques, 7217 ds T.-L.). Calque du germ. anothapuh (où hapuh correspond à l'all. mod. Habicht « autour ») signifiant « qui prend les canards » (vers 728, Loi des Bavarois, cf. Evans, p. 24, v. Bbg), sous une forme primitive anier (hapax, 1304 ds Evans, p. 31 : faucons heroniers et aniers), formée de ane « canard » (v. bec-d'ane, étymol. et hist., s.v. bec) et du suff. -ier. L'agglutination, dans lanier, de l'art. déf. au mot, est difficilement explicable (peut-être pour empêcher l'homon. avec a(s)nier, du lat. asinus, mais la forme lanier entraîne l'homon. avec lanier, du lat. lanarius; peut-être est-elle due aussi à la disparition du subst. ane « canard »).
DÉR.
Laneret, subst. masc.Faucon lanier mâle, de taille plus petite que la femelle. Pierre Harmon, Fauconnier Royal, qui avait une opinion plus favorable du laneret, décrit le lanier en termes peu flatteurs (D. Evans, Lanierhist d'un mot, Genève, Droz,1967, p. 43).[lanʀ ε] Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. ca 1361 lanerette (Stat. d'Edouard III, an XXXIV ds Gdf.), 1377 laneret (Gace de La Buigne, éd. Å Blomqvist, 220); de lanier, suff. -et*.
BBG. Evans (D.). Lanier, hist. d'un mot. Genève, 1967, 131 p. - Lindfors-Nordin (E.G.). Lanier. Z. fr. Spr. Lit. 1935/37, t. 60, pp. 165-170.

Wiktionnaire

Nom commun

lanier masculin

  1. Femelle du laneret.
  2. (Fauconnerie) Faucon femelle dressé pour la chasse.[1]

Nom commun

lanier \Prononciation ?\ masculin

  1. Lâche, couard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LANIER. n. m.
Femelle du laneret.

Littré (1872-1877)

LANIER (la-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des la-nié-z excellents) s. m.
  • Nom d'un oiseau de proie qui est la femelle du laneret, et qui était un oiseau de leurre dans la fauconnerie, faucon lanier, falco lanarius, SCHLEGEL. Quoique Belon dise que le lanier était de son temps naturel en France, il est presque sûr qu'on ne l'y trouve plus aujourd'hui, Buffon, Ois. t. I, p. 352.

    Lanier cendré, le busard Saint-Martin ou busard soubuse (circus gallinaris, SAVIGNY).

HISTORIQUE

XIIe s. Mal dehait ait ! je le taing por lanier [lâche] Le gentilhomme, quant il doit tornoier, à gentil dame quant se va conseiller, Raoul de C. 44.

XIIIe s. De la trahison faire [elle] ne fu mie laniere, Berte, XI. …Pensée auroit laniere Qui [à] si bele pucele monstreroit laide chere, ib. X.

XIVe s. Le lannier ne vole fors aux perdris et aucune fois au connin et au lievre, et non plus, Ménagier, III, 2.

XVe s. Lequel estoit trop coustumier En chambre natée, loing de rue, En lieu d'aultour et de lasnier, De tenir des garces en mue, Coquillart, Enquête de la simple et de la rusée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LANIER, s. m. lanarius, (Hist. nat. Ornithol.) oiseau de proie un peu moins grand que le faucon gentil. Albin le donne sous le nom de petit lanier, dans son histoire naturelle des oiseaux. Il a le bec, les jambes & les piés bleus ; toutes les parties supérieures de l’oiseau sont de couleur brune, approchante de celle de la rouille de fer, quelquefois avec de petites taches rondes & blanches. Il a sur le front une bande blanche, qui s’étend de chaque côté au-dessus de l’œil. Les parties inférieures du corps sont blanches avec des taches noires, qui suivent les bords de chaque plume. Les grandes plumes de l’aîle sont noires ; la face inférieure de l’aîle étendue paroit parsemée de taches blanches & rondes. Les piés ont moins de longueur, à proportion que ceux des faucons, des éperviers, du gerfaut, &c. Le mâle est plus petit que la femelle ; on lui donne le nom de laneret. Cet oiseau niche sur les grands arbres des forêts, & sur les rochers élevés. On l’apprivoise & on le dresse aisément ; il prend non-seulement les cailles, les perdrix, les faisans, &c. mais aussi les canards, & même les grives. Il reste en France pendant toute l’année. Voyez Willugh. Ornith. & l’Ornithologie de M. Brisson, où sont les descriptions de deux autres especes de lanier, savoir le lanier blanc & le lanier cendré. Voyez Oiseau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lanier »

Agglutination de l’anier, un dérivé de ane (« canard ») avec le suffixe latin -arius (« -ier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. lanier ; ital. laniere ; du lat. laniarius, qui déchire, de laniare, déchirer, à cause que cet oiseau déchire sa proie. Raynouard, au contraire, le tire de lana, laine. Le fait est que lanier avait pris le sens figuré de lâche, sens qui semble mal s'accommoder avec laniare, déchirer. Mais on peut dire que le lanier était un oiseau qui n'allait qu'à la perdrix et au lapin, et qui n'attaquait pas le héron ; circonstance qui le fit prendre pour le type du paresseux, du lâche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lanier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lanier lanje

Citations contenant le mot « lanier »

  • L'OL a une tradition de grands gardiens, formés au club ou recrutés. Christian lanier va vous raconter  les histoires d'arrêts incroyables réalisés par ces portiers. Il va commencer par les exploits d'Yves Chauveau en 1967, lors d'un match de coupe d'Europe à Tottenham. , OL-Podcast. Lanier sort ses dossiers, épisode 10 : les grands arrêts de gardien

Traductions du mot « lanier »

Langue Traduction
Anglais lanier
Espagnol lanier
Italien lanier
Allemand lanier
Chinois 拉尼尔
Arabe لانير
Portugais lanier
Russe ланье
Japonais ラニアー
Basque lanier
Corse lanier
Source : Google Translate API

Synonymes de « lanier »

Source : synonymes de lanier sur lebonsynonyme.fr
Partager