La langue française

Junte

Définitions du mot « junte »

Trésor de la Langue Française informatisé

JUNTE, subst. fém.

A. − ADMIN., vx. Assemblée, conseil administratif en Espagne ou au Portugal. Junte suprême; junte du commerce. Arrivés devant Barcelone, la junte de santé, bête comme elles le sont toutes, annonça aux voyageurs qu'ils feraient une quarantaine de dix jours (Mérimée, Mosaïque,1833, p. 272).
B. − POL. Gouvernement issu d'un coup d'état militaire, notamment en Espagne et en Amérique latine. Junte révolutionnaire. En 1795, il aurait fait créer, à Madrid, d'accord avec Olavide, une junte de l'Amérique du Sud (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 649):
De Gaulle écarté ou réduit à l'impuissance, il ne nous resterait aucun recours (...). Ce serait à Paris la junte militaire. Ce serait l'enlisement de nos deux peuples dans une guerre d'extermination pour le plus faible... Mauriac, Nouv. Bloc-Notes,1961, p. 250.
Prononc. et Orth. : [ʒ œ ̃:t] et [ʒ ε ̃:t]. [-ɔ ̃-] ds Land. 1834, Littré, Barbeau-Rodhe 1930; [-œ ̃-] ou [-ɔ ̃-] ds Passy 1914, Warn. 1968 et Lar. Lang. fr.; [-œ ̃-] ds Pt Rob.; [-ε ̃-] chez 6/17 ds Martinet-Walter 1973. Étymol. et Hist. 1. 1581 juncte nom donné à certains conseils ou assemblées, en Espagne et au Portugal (Arch. munic. de Bayonne, Registres fr., 2, 95 d'apr. K. Baldinger ds R. Ling. rom. t. 20, p. 82); 1665 junta (F. de Bassompierre, Mém., t. 2, p. 271 ds Reinh., p. 214); 1669 junte (Journal d'un voy. d'Esp., p. 335 ds Boulan, p. 77); 1831 p. ext. espèce de junte perpétuelle appliqué à la presse fr. (Balzac, Œuvres div., t. 2, p. 361); 2. 1871 au fig. « gouvernement dictatorial » (J. Deboul, La Crise sociale, p. 28 ds Dubois Pol., p. 261, s.v. comité exécutif); 1959 « gouvernement militaire ayant pris le pouvoir par coup d'état » (Rob.). Empr. à l'esp.junta « assemblée, réunion » (dep. 1055 d'apr. Cor.), plus spéc. « assemblée administrative, judiciaire, etc. » et « ensemble d'individus nommés pour diriger les affaires d'une collectivité » (v. Al.), part. passé subst. issu du lat. juncta, fém. de junctus, part. passé de jungere (joindre*). Fréq. abs. littér. : 25. Bbg. Boulan 1934, p. 77. - Dub. Pol. 1962, p. 328. - Herb. 1961, p. 88. - Reinh. 1963, p. 215.

Wiktionnaire

Nom commun

junte \ʒœ̃t\ féminin

  1. (Politique) En Espagne et au Portugal, conseil ou assemblée, administratif ou politique.
    • La junte du commerce.
    • La junte apostolique.
    • La junte suprême.
    • Les juntes révolutionnaires.
    • Arrivés devant Barcelone, la junte de santé, bête comme elles le sont toutes, annonça aux voyageurs qu’ils feraient une quarantaine de dix jours, excepté Sevilla, dont la présence était trop désirée pour que les lois sanitaires lui fussent applicables. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 55)
  2. Gouvernement militaire, généralement après un coup d’État.
    • Ce Chilien s’appelait Diego Portales. Il est aujourd'hui considéré par les réactionnaires chiliens et par les généraux de la Junte comme leur grand précurseur. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • La junte birmane refuse de libérer l’opposante Aung San Suu Kyi. — (Le Monde, 26 Mai 2007)

Forme de verbe

junte \χun.te\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de juntar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de juntar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de juntar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUNTE. n. f.
Nom qu'on donne à différents conseils, à différentes assemblées administratives ou politiques, en Espagne et en Portugal. La junte du commerce. La junte apostolique. La junte suprême. Les juntes révolutionnaires.

Littré (1872-1877)

JUNTE (jon-t') s. f.
  • Nom qu'on donne à différents conseils, en Espagne et en Portugal. Les seigneurs avaient fait mettre Benevente dans le testament pour entrer, comme grand d'Espagne, dans la junte qu'il établit pour gouverner en attendant le successeur, Saint-Simon, 82, 60.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « junte »

De l’espagnol junta (« assemblée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. junta, mot à mot, assemblage ; du latin juncta, venu de jungere (voy. JOINDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « junte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
junte ʒœ̃t

Citations contenant le mot « junte »

  • Salou Djibo, 55 ans, a dirigé la junte militaire qui a renversé le 18 février 2010 le président Mahamadou Tandja. Celui-ci avait modifié la Constitution afin de rester au pouvoir au delà de ses deux mandats légaux. Africanews, Niger : un ex-chef de la junte candidat à la présidentielle | Africanews
  • Khaled Drareni a été arrêté le 28 Mars, il est certainement le journaliste le plus populaire des réseaux sociaux. Après une carrière à Chourouk TV puis à Radio M, il crée le site d’information Casbah Tribune. Khaled dérange la junte militaire car il bénéficie d’une raisonnace internationale grâce à ses 100 000 suiveurs sur Twitter et son rôle de correspondant de Reporters Sans Frontière en Algérie. DzVID, Parcours croisés de détenus symboles des crimes de la junte militaire
  • Malgré une prise de pouvoir sous le regard contemplateur des observateurs, le capitaine Amadou Haya Sanogo s’était d’abord montré attentif aux injonctions venues de toutes parts, et notamment de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est réunie en urgence au niveau des chefs d’État et de gouvernement, le 27 mars, à Abidjan. Du coup, la junte fut menacée de sanctions de la part de l’organisation sous-régionale qui décida de lancer un ultimatum de 72 heures, si les putschistes ne rendaient pas le pouvoir aux civils, c’est-à-dire, le retour à l’ordre constitutionnel. , Crise malienne : Pourquoi notre pays doit refuser la médiation CEDEAO ? - Bamada.net
  • Le 20 juillet 1974, l’aviation turque bombarde le nord de l’île de Chypre pendant que l’infanterie l’envahissait dans le but officiel de rétablir le statu quo qui aurait été menacé lors du coup d’État fomenté par la junte militaire grecque contre le président chypriote de l’époque, Mgr Makarios III. , Le 20 juillet 1974 la Turquie envahit le Nord de Chypre - Nouvelles d'Arménie en Ligne
  • Une junte militaire composée du général Lavaud et des colonels Levelt et Magloire déposa le président Estimé le 10 mai 1950, promettant d’organiser des élections au suffrage universel pour la première fois dans l’histoire de la république caraïbe indépendante depuis 1804. Noir issu d’une famille de mulâtres, Paul Magloire était le membre le plus populaire de la junte et fut élu président le 8 octobre 1950. Juno7 Haiti, 19 juillet 1907: naissance de Paul Eugène Magloire, Président d’Haïti (1950-1956) - Juno7 Haiti
  • Symbole de cette reprise en main musclée, la junte met au pas les étudiants dont le nombre a presque doublé en une décennie. Le 29 juin a lieu la “Nuit des longs bâtons”, évacuation brutale de plusieurs universités de Buenos Aires. C'est que la jeunesse inquiète les vieux généraux.  France Culture, Argentine : le rock et la junte

Traductions du mot « junte »

Langue Traduction
Anglais junta
Espagnol junta
Italien giunta
Allemand junta
Chinois 军人
Arabe المجلس العسكري
Portugais junta
Russe хунта
Japonais junta
Basque junta
Corse ghjunta
Source : Google Translate API

Synonymes de « junte »

Source : synonymes de junte sur lebonsynonyme.fr

Junte

Retour au sommaire ➦

Partager