Jalon : définition de jalon


Jalon : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JALON, subst. masc.

A. − Piquet ou marque quelconque, planté en terre comme repère, pour déterminer un alignement, une direction, une distance ou une limite (notamment dans les travaux d'arpentage, de nivellement, de terrassement). Synon. balise, borne, repère.Jalons d'arpentage; aligner, planter, poser des jalons. Planter des jalons de distance en distance; marquer l'alignement d'un mur avec des jalons (Ac.1935).Au moyen de petits jalons de bois qu'il fichait dans le sable, il commença à pointer les décroissances successives de l'ombre de la baguette (Verne, Île myst.,1874, p. 132).Le tracé de la voie ferrée, que marquait une double file de jalons, alignant des bouts de papier blanc, au milieu des sentiers, des herbes, des buissons (Zola, E. Rougon,1876, p. 259).V. alignement ex. 17 :
1. ... l'acceptation des disciplines nécessaires, tout ce qui ramasse la volonté et l'applique au but avec une puissance accrue par la rectitude même de l'effort. − Comme on creuse un sillon, ferme et droit, le regard sur le jalon, le rejet de peuplier feuillu qui luit au vent, là-bas. Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 227.
B. − Au fig., souvent au plur. Ce qui sert à situer, à diriger (quelqu'un ou quelque chose); début, amorce d'une entreprise quelconque. Synon. étape, marque, (point de) repère.Jalons d'un exposé, d'une négociation; servir de jalons. Les paysans lisent l'almanach (...). Les jours qui viennent, et les mois, et les saisons, ce sont des jalons sur leurs projets. De l'année qui va suivre, on connaît d'avance certaines choses (Alain, Propos,1910, p. 81).Lorsque je projette une promenade dans la montagne, je puis assurément me représenter l'itinéraire que je suivrai, le diviser en jalons de plus en plus éloignés et chercher à les atteindre (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 170):
2. ... la religion qui pénétra mon enfance et l'investit de partout : du dehors, par la liturgie, par ses observances, par les jalons étincelants de ses fêtes qui divisaient l'année et dont le feu se confondait avec les bougies de la crèche, avec l'odeur vernale des vacances de Pâques, et celle des Pentecôtes déjà brûlantes. Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 243.
Loc. verb. Jeter, planter, poser des jalons, les premiers jalons. Fixer les directives d'une étude, d'un travail, ou faire les premières démarches nécessaires à la réussite d'une entreprise quelconque. Synon. amorcer le travail, préparer le terrain.Partout (...) il s'était montré et multiplié, (...) cultivant les amitiés, les sympathies qui pouvaient le mener à quelque chose. Jetant les jalons de ses ambitions, marchant de bureaux de société en bureaux de société (Goncourt, R. Mauperin,1864, p. 93).C'est un homme de cœur, il va mijoter ça. Le premier jalon est posé. D'ailleurs, il m'a dit : « Tiens-moi au courant » (Montherl., Célibataires,1934, p. 778):
3. Si vous pouviez arranger quelque chose pour demain qui lui plaise et que nous pourrions faire tous les trois ensemble... Tâchez aussi de poser des jalons pour cet été, si elle avait envie de quelque chose, d'une croisière que nous ferions tous les trois, que sais-je? Proust, Swann,1913, p. 322.
REM.
Jalon-mire, subst. masc.,technol. Jalon surmonté d'une mire (pour effectuer des relevés ou des tracés topographiques). (Dict. xxes.). Plur. des jalons-mires.
Prononc. et Orth. : [ʒalɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1613 jallon de nasse sens obscur (Louys Gruau, Nouvelle invention de chasse, 74, éd. Jouaust ds Romania t. 33, p. 559); 1690 (La Quintinye, Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, I, 104 ds Fr. mod. t. 18, p. 135 : Jalon et jalonner sont des termes fort particuliers pour les alignemens qu'on veut prendre); 1812 fig. (Jouy, Hermite, t. 2, p. 147). Orig. obsc.; peut-être de même orig. que jaillir* (FEW t. 4, p. 32a). Un rapprochement avec l'a. fr. gielle, terme de vénerie, proposé par Thomas (Romania, loc. cit.), ne résout pas la question car l'étymologie de gielle reste inconnue, v. gille2. Fréq. abs. littér. : 85.

Jalon : définition du Wiktionnaire

Nom commun

jalon masculin \ʒa.lɔ̃\

  1. Repère balisé que l’on plante en terre pour prendre des alignements ou déterminer une direction. Souvent une simple tige de bois ou de fer.
    • Il ne rencontre sur sa route que les arbres des rues qui sont jusque dans les villes les signes et les jalons de la résignation universelle. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 23.)
    • Avec Fritz, je place des jalons. Ce sont des roseaux que j'ai préparés à cet effet, et qu'il faut planter tous les cent pas pour tracer des lignes droites. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)
    • Marquer l’alignement d’un terrain avec des jalons.
  2. (Figuré) Se dit des idées ou des étapes qui servent à diriger ou à situer dans une étude, dans un travail, un projet, etc.
    • Ces données vous serviront de jalons pour votre investigation.
    • Poser des jalons, c’est faire les premières démarches, préparer une action ou préparer le terrain.
    • Tâchez aussi de poser des jalons pour cet été, si elle avait envie de quelque chose, d’une croisière que nous ferions tous les trois, que sais-je ? — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 174)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jalon : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JALON. n. m.
Tige de bois ou de fer qu'on plante en terre pour prendre des alignements. Couper des branches d'arbres pour faire des jalons. Planter des jalons de distance en distance. Marquer l'alignement d'un mur avec des jalons. Il se dit figurément des Idées préliminaires ou principales qui servent à diriger dans une étude, dans un travail, etc. Ces grandes époques sont comme des jalons, sont des jalons à l'aide desquels on se rend compte du progrès de la civilisation, du mouvement des idées. Poser des jalons.

Jalon : définition du Littré (1872-1877)

JALON (ja-lon) s. m.
  • 1Perche qu'on fiche en terre pour prendre des alignements. On voyait les signaux du porte-étendard qui plantait le jalon des lignes, Chateaubriand, Mart. VI.

    Terme militaire. Poteaux que les armées laissent sur les routes pour diriger les troupes qui marchent après elles.

  • 2 Fig. Indications préliminaires ou principales. Il a posé les jalons de son travail. Ces époques sont des jalons à l'aide desquels on se dirige dans l'étude de l'histoire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jalon »

Étymologie de jalon - Wiktionnaire

(XVIIe siècle) Donné comme d’origine obscure par la plupart des étymologistes :
  1. Le TLFi[1] le donne comme peut-être apparenté à jaillir.
  2. Auguste Scheler[2] l’apparente à jauger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de jalon - Littré

Origine inconnue. On a conjecturé le bas-breton gwalen, verge, ou le gothique valus, bâton. Faut-il voir le même mot dans jaloux signifiant une sorte de roseau ? Est-il chose au monde plus recreative que la belle verdure des prez bien floris, que les arbres fueillus et couverts de leurs vertes rames, que les jaloux et arundes d'entour des ruisseaux et fontaines ? Sicille, Blason des couleurs, f° 12, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jalon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jalon ʒalɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « jalon »

  • « La signature de ce financement de projet d’envergure est une étape significative et qui représente un jalon important du développement de Mozambique LNG, et cela moins d’un an après la reprise par Total du rôle d’opérateur », a déclaré Jean-Pierre Sbraire, directeur financier de Total, cité dans le communiqué. La Libre Afrique, Projet gazier au Mozambique: Total signe un accord de financement de 14,9 mds USD — La Libre Afrique
  • Ayant franchi son premier jalon opérationnel, l’IOC (initial operational capability), le 15 juillet dernier, la TF Takuba a reçu pour mission de conseiller, d’assister et d’accompagner au combat des unités conventionnelles de l’armée malienne dans la lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) dans la zone des trois frontières. Une compagnie malienne a d’ailleurs été désignée récemment et achève sa montée en puissance avant de rejoindre, d’ici quelques semaines, la TF Takuba. , Mali: Lancement officiel de la Task Force TAKUBA - Bamada.net
  • Son homologue Basilea (à l'équilibre) a franchi un jalon dans le recrutement de patients pour une étude clinique contre une forme de cancer des voies biliaires. , Bourse Zurich: les indices inversent la tendance négative à la mi-journée
  • Bonne nouvelle pour Philip Morris International, dont les cours en bourse ont bondi la semaine dernière après l’annonce de la FDA. La décision américaine a même été qualifiée de « jalon historique en matière de santé publique » par le directeur général de PMI, André Calantzopoulos, qui souhaite désormais voir d’autres pays emboiter le pas des autorités sanitaires américaines. Surf Finance, L’IQOS reconnu comme « produit du tabac à risque modifié » : un « jalon historique » pour PMI

Traductions du mot « jalon »

Langue Traduction
Corse fita
Basque mugarri
Japonais マイルストーン
Russe веха
Portugais marco histórico
Arabe معلما
Chinois 里程碑
Allemand meilenstein
Italien pietra miliare
Espagnol hito
Anglais milestone
Source : Google Translate API

Synonymes de « jalon »

Source : synonymes de jalon sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires