Interrogatif : définition de interrogatif


Interrogatif : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INTERROGATIF, -IVE, adj.

A. − Qui exprime l'interrogation. Air interrogatif; attitude, curiosité, expression, façon, manière, méthode, voix interrogative. Il termine toutes ses phrases par un hein interrogatif, un hein tout à fait désagréable et qui est comme s'il vous rotait à la figure (Goncourt, Journal,1882, p. 209).Nos regards se croisèrent. Le sien me parut clair et étrangement interrogatif (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 283):
Quant aux noms de personnes nouveaux qu'on prononçait devant lui, il se contentait seulement de les répéter sur un ton interrogatif qu'il pensait suffisant pour lui valoir des explications qu'il n'aurait pas l'air de demander... Proust, Swann,1913, p. 200.
B. − GRAMM. Qui sert à interroger. Adjectif, adverbe, pronom, terme interrogatif; phrase, proposition interrogative. Tous ces soi-disants modes optatif, impératif, interrogatif, dubitatif, ne sont que des locutions abrégées (Destutt de Tr., Idéol. 2,1803, p. 197).Cette interjection n'avait rien d'interrogatif; simple exclamation à tout usage, par laquelle ma grand'mère exprimait l'étonnement, l'approbation, l'admiration (Gide, Si le grain,1924, p. 377).Il a donné à sa phrase la tournure interrogative. En réalité, il affirme (Sartre, Nausée,1938, p. 151).
Emploi subst.
masc. Les interrogatifs sont des pronoms, des adjectifs ou des adverbes qui indiquent que l'on pose une question (Ling.1972).
fém. [Phrases] dérivées des interrogatives ou des négatives (Dub.Gramm. t. 3 1969, p. 37).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tε ʀ ɔgatif] ou [ε ̃te-], fém. [-i:v]. [-ε rr-] ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Passy 1914. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1499 adj. (J. Lagadeuc, Catholicon ds R. Ling. rom. t. 44, 1980, p. 232); spéc. 1550 gramm. (L. Meigret, Tretté de la gramm. fr., éd. W. Foerster, p. 77 : qi interrogatif; p. 191 : point interrogatif). Empr. au b. lat.interrogativus « qui exprime l'interrogation », terme de grammaire. Fréq. abs. littér. : 102.
DÉR.
Interrogativement, adv.D'une manière qui exprime l'interrogation. Son regard bleu restait interrogativement fixé vers le fond du magasin, comme s'il y cherchait une issue (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 14).[ε ̃tε ʀ ɔgativmɑ ̃], [ε ̃te-]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1782 (Mercier, Tableau de Paris, V, 310 ds Gohin, p. 252); de interrogatif, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 12.
BBG. Gougenheim (G.). Les Pron. interr. que et quoi. Fr. mod. 1949, t. 17, pp. 85-90. - Quem. DDL t. 5 (s.v. interrogativement). - Schmidt-Radefeldt (J.). La Struct. sém. des verbes interr. In : Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t. 1, pp. 819-830. - Togeby (K.). Les Pron. interr.-rel. et les conj. de subordination. In : T. (K.). Choix d'art. : 1943-1974. Copenhague, 1978, pp. 179-187.

Interrogatif : définition du Wiktionnaire

Adjectif

interrogatif \ɛ̃.tɛ.ʁɔ.ɡa.tif\ ou \ɛ̃.te.ʁɔ.ɡa.tif\

  1. Qui interroge.
    • Ton interrogatif.
  2. (Par extension)
    • Regard interrogatif.
  3. (Grammaire) Qui sert à interroger.
    • Particule interrogative.
    • Se servir de termes interrogatifs.
    • – Êtes-vous contents, êtes-vous assez contents ?
      Il ne savait s’il fallait donner à ces phrases un air interrogatif ou exclamatif, tant le visage des enfants témoignait d’indifférence.
      — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 147.)

Nom commun

interrogatif \ɛ̃.tɛ.ʁɔ.ɡa.tif\ ou \ɛ̃.te.ʁɔ.ɡa.tif\ masculin

  1. (Grammaire) Mot-outil utilisé dans les questions partielles pour demander une information à part oui ou non. En français, les interrogatifs sont qui, quoi, quand, , quel, combien, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Interrogatif : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTERROGATIF, IVE. adj.
Qui interroge. Ton interrogatif. Par extension, Regard interrogatif. Il s'emploie spécialement, en termes de Grammaire, pour signifier Qui sert à interroger. Particule interrogative. Se servir de termes interrogatifs.

Interrogatif : définition du Littré (1872-1877)

INTERROGATIF (in-tè-ro-ga-tif, ti-v') adj.
  • Terme de grammaire. Qui sert à interroger, qui marque interrogation. Particule interrogative. Une phrase interrogative. Se servir de termes interrogatifs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Interrogatif : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTERROGATIF, adj. (Gramm.) Une phrase est interrogative, lorsqu’elle indique de la part de celui qui parle, une question plutôt qu’une assertion : on met ordinairement à la fin de cette phrase un point surmonté d’une sorte de petite s retournée en cette maniere (?) ; & ce point se nomme aussi point interrogatif : par exemple,

Fortune, dont la main couronne
Les forfaits les plus inouis,
Du faux éclat qui t’environne
Serons-nous toujours éblouis ? Rousseau.

Où suis-je ? de Baal ne vois-je pas le prêtre ?
Quoi, filles de David, vous parlez à ce traitre ?

Racine.

Quoi qu’en disent plusieurs grammairiens, il n’y a dans la langue françoise aucun terme qui soit proprement interrogatif, c’est-à-dire qui désigne essentiellement l’interrogation. La preuve en est que les mêmes mots que l’on allegue comme tels, sont mis sans aucun changement dans les assertions les plus positives. Ainsi nous disons bien en françois, Combien coûte ce livre ? Comment vont nos affaires ? tendent ces discours ? Pourquoi sommes-nous nés ? Quand reviendra la paix ? Que veut cet homme ? Qui a parlé de la sorte ? Sur quoi est fondée notre espérance ? Quel bien est préférable ? Mais nous disons aussi sans interrogation, je sais combien coûte ce livre ; j’ignore comment vont nos affaires ; vous comprenez tendent ces discours ; la religion nous enseigne pourquoi nous sommes nés ; ceci nous apprend quand reviendra la paix : chacun devine ce que veut cet homme ; personne ne sait qui a parlé de la sorte ; vous connoissez sur quoi est fondée notre espérance ; cherchons quel bien est préférable.

C’est la même chose en latin, si l’on excepte la seule particule enclitique ne, qu’il faut moins regarder comme un mot, que comme une particule élémentaire, qui ne fait qu’un mot avec celui à la fin duquel on la place, comme audisne ou audin’ ? (entendez-vous) ? Voyez Particule. Elle indique que le sens est interrogatif dans la proposition où elle se trouve ; mais elle ne se trouve pas dans toutes celles qui sont interrogatives : Quò te Mœri pedes ? Quà transivisti ? Quandiù vixit ? An dimicatum est ? &c.

Qu’est-ce qui dénote donc si le sens d’une phrase est interrogatif ou non ?

1°. Dans toutes celles où l’on trouve quelqu’un de ces mots réputés interrogatifs en eux-mêmes, on y reconnoît ce sens, en ce que ces mots mêmes étant conjonctifs, & se trouvant néanmoins à la tête de la phrase construite selon l’ordre analytique, c’est un signe assuré qu’il y a ellipse de l’antécédent, & que cet antécédent est le complément grammatical d’un verbe aussi sous-entendu, qui exprimeroit directement l’interrogation s’il étoit énoncé. Reprenons les mêmes exemples françois, qui feront assez entendre l’application qu’il faudra faire de ce principe dans les autres langues. Combien coûte ce livre ? c’est-à-dire, apprenez-moi le prix que coûte ce livre. Comment vont vos affaires ? c’est-à-dire, dites-moi comment (ou la maniere selon laquelle) vont nos affaires. tendent ces discours ? c’est-à-dire, faites-moi connoître le but où (auquel) tendent ces discours. Il en est de même des autres ; pourquoi veut dire la raison, la cause, la fin pour laquelle ; quand, le tems auquel ; avant que & quoi, on sous-entend la chose ou un autre antécédent moins vague, indiqué par les circonstances ; avant qui, sous-entendez la personne, l’homme, &c. quel, c’est lequel dont on a supprimé l’article à cause de la suppression de l’antécédent qui se trouve pourtant après ; quel bien, c’est-à-dire le bien, lequel bien.

2°. Dans les phrases où il n’y a aucun de ces mots conjonctifs, la langue françoise marque souvent le sens interrogatif par un tour particulier. Elle veut que le pronom personnel qui indique le sujet du verbe, se mette immédiatement après le verbe, s’il est dans un tems simple, & après l’auxiliaire, s’il est dans un temps composé ; & cela s’observe lors même que le sujet est exprimé d’ailleurs par un nom soit simple, soit accompagné de modificatifs : Viendrez-vous ? Avois-je compris ? Serions-nous partis ? Les Philosophes ont-ils bien pensé ? La raison que vous alléguiez auroit-elle été suffisante ? Il faut cependant observer, que si le verbe étoit au subjonctif, cette inversion du pronom personnel ne marqueroit point l’interrogation, mais une simple hypothèse, ou un desir dont l’énonciation explicite est supprimée par ellipse. Vinssiez-vous à bout de votre dessein, pour je suppose même que vous vinssiez à bout de votre dessein. Puissiez-vous être content ! pour je souhaite que vous puissiez être content. Quelquefois même le verbe étant à l’indicatif ou au suppositif, cette inversion n’est pas interrogative ; ce n’est qu’un tour plus élégant ou plus affirmatif : Ainsi conservons nos droits ; en vain formerions-nous les plus vastes projets ; il le fera, dit-il.

3°. Ce n’est souvent que le ton ou les circonstances du discours, qui déterminent une phrase au sens interrogatif ; & comme l’écriture ne peut figurer le ton, c’est alors le point interrogatif qui y décide le sens de la phrase. (B. E. R. M.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « interrogatif »

Étymologie de interrogatif - Wiktionnaire

Du latin interrogativus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de interrogatif - Littré

Provenç. enterrogatiu ; espagn. et ital. interrogativo ; du lat. interrogativus, de interrogare, interroger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « interrogatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
interrogatif ɛ̃tɛrɔgatif play_arrow

Citations contenant le mot « interrogatif »

  • Le Festival Photo La Gacilly 2020, un festival dans un cadre d'exception, un festival plus encore tourné vers le regard interrogatif de l'homme sur la nature. Un festival porté sur l'interrogation de ce monde d'après, un monde plus respectueux de l'environnement, un festival encore plus vert... France Bleu, Sortir - Le Festival Photo La Gacilly 2020 est à découvrir du 1er juillet au 31 octobre et en plein air
  • Refusant de tomber dans le débat qui vaut au  professeur Christian Perronne une pétition de la part des médecins, Didier Raoult esquive non sans rappeler ses statistiques, à savoir “0,5% de morts”, chez ces malades, soit, s’enorgueillit-il, le taux de mortalité le plus bas du monde. Mais il en fallait plus pour faire renoncer au journaliste à sa méthode qui consiste, par des questions déroutantes, à déstabiliser l’interlocuteur. “Vous avez dit aussi qu’ici à Paris, l’on comptait les morts, moi je comptais les positifs ?”, relance Bourdin sur un mode plus accusatoire qu’interrogatif. Financial Afrik, Didier Raoult s'emporte face à Bourdin: "gardez vos déductions pour vous" | Financial Afrik
  • « Dès que le feu vert nous sera donné ». C’est là le calendrier des travaux d’aménagement de voirie de la rue Pierre-Méheust, annoncé par le directeur des services techniques, Nicolas Koutnetzoff, en lançant un regard interrogatif à l’adjoint aux travaux, Didier Flageul. Mais pour lancer le chantier sur cette dernière rue du cœur du port concernée par une refonte de sa voirie, il faudra d’abord que ce dernier trouve un consensus avec les riverains. Le Telegramme, Rue Pierre-Méheust : le sens de circulation ne passe pas - Plérin - Le Télégramme
  • Ensuite, on retrouve Max Verstappen et sa Red Bull Honda, seulement septième et visiblement interrogatif mais néanmoins toujours motivé et qui confiait : Autonewsinfo, NOUVELLE PÔLE POUR HAMILTON ET NOUVEAU DOUBLÉ MERCEDES EN F1 AU GP. DE HONGRIE. | Autonewsinfo

Traductions du mot « interrogatif »

Langue Traduction
Corse interrogativa
Basque galderazko
Japonais 尋問
Russe вопросительный
Portugais interrogativo
Arabe استفهام
Chinois 疑问
Allemand fragend
Italien interrogativo
Espagnol interrogativo
Anglais interrogative
Source : Google Translate API

Synonymes de « interrogatif »

Source : synonymes de interrogatif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « interrogatif »


Mots similaires